De l'accessoire... à l'essentiel

18 mai 2015

Quand écolo rime avec rigolo!

Bien sûr, il serait sans doute encore plus écolo de ne jamais acheter de compotes en gourdes... mais c'est parfois bien pratique! Et grâce à Céline et à ses belles trousses de toilettes, je garde précieusement depuis quelque temps les gourdes de compotes vides!

Motivée par un départ en classe découverte pour mon ptit dernier, qui n'avait pas encore de trousse de toilette, je m'y suis enfin mise, en suivant le tuto de Mam'zelle Jeannette sur Pure Loisirs.

DSC02347

DSC02359A l'intérieur, 2 poches plaquées et 2 pochettes...

DSC02350Une pour la brossette de brosse à dent... (Modèle porte monnaie zippé vu ici)

DSC02355L'autre pour les disques à débarbouiller... (Modèle porte monnaie à rabat vu ici)

DSC02357

Offert pour ses 8 ans, quelques jours avant de partir en classe découverte... Apparemment mon grand garçon était tout fier de montrer sa trousse de toilette à ses copains!

Je craignais un peu de coudre cette drôle de matière, mais finalement ça passe tout seul. Poser le biais sur les coins est un peu plus difficile, car mon biais était très épais... La prochaine fois j'arrondirai les angles, et utiliserai 2 gourdes de plus pour chaque face parce que là la trousse est un peu petite...

Alors, qui c'est qui va maintenant garder les gourdes de compotes vides...? 

Bien sûr, on ne peut pas toutes les coudres, et certaines sont moins jolies que d'autres... Mais je viens de découvrir une initiative intéressante pour recycler les gourdes de compotes, qu'on ne peut actuellement pas mettre dans les bacs de recyclage... Toutes les infos sur le site Terracycle!

*******

Le temps s'allonge entre mes billets, et je vous invite à retrouver dans la rubriques pages la liste de tous les articles consacrés à la vie de Jésus...

Jésus et les foules (4)

Dans les billets précédents, on a vu que tout au long de sa vie sur la terre, les foules se pressaient autour de Jésus pour l'entendre, pour voir ses miracles et être nourris et guéris par lui... On a vu qu'il était toujours disponible et compatissant pour répondre à chacun individuellement... Mais contrairement à nos hommes politiques aujourd'hui qui prennent des bains de foule pour espérer arracher quelques votes supplémentaires, Jésus n'attendait rien des foules qui l'entouraient, car il était sur la terre pour servir Dieu son Père, et attendait tout de Lui et non pas des hommes... Dans ce quatrième et dernier billet consacré aux relations de Jésus avec la foule on va voir à quel point Jésus avait raison de ne pas se fier aux foules, elles qui l'ont acclamé comme un prince quand il est arrivé pour la dernière fois à Jérusalem... et à peine quelques jours après, dans la même ville, l'ont hué et réclamé sa mort...

La première scène a lieu alors que Jésus entrait à Jérusalem avec ses disciples, après avoir parcouru le pays pendant 3 ans en faisant du bien à tous ceux qu'il rencontrait et en annonçant la Parole de Dieu.

Une immense foule étendit ses vêtements sur le chemin, d'autres coupaient des rameaux des arbres et les répandaient sur le chemin ; les foules qui allaient devant lui et celles qui suivaient criaient : Gloire au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Gloire à Dieu dans les cieux! Quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut en émoi ; on disait : Qui est celui-ci ? Mais les foules disaient : C'est le prophète Jésus, de Nazareth de Galilée. Matthieu 21,8-11

Cependant, les chefs religieux supportaient très mal la popularité de Jésus et son enseignement si différent de ce qu'ils enseignaient eux-mêmes... Refusant d'admettre que Jésus venait de la part de Dieu, qu'il était le Messie, le Sauveur promis dans les textes anciens, ils l'ont arrêté quelques jours après, de nuit, et l'ont condamné à mort. Mais comme Jérusalem était à ce moment là sous occupation romaine, ils ne pouvaient mettre à mort eux même un condamné. Ils ont donc accusé Jésus auprès de Pilate, le gouverneur romain... L'extrait ci-dessous montre que la foule s'est laissé bien facilement convaincre de réclamer la mort de celui qu'elle acclamait quelques jours plus tôt...

Aussitôt, au matin, les principaux sacrificateurs avec les anciens, les scribes et tout le tribunal religieux, ayant tenu conseil, lièrent Jésus et l'emmenèrent et le livrèrent à Pilate.
Pilate l'interrogea : Toi, tu es le roi des Juifs ? Il lui répondit : Tu le dis.
Les principaux sacrificateurs l'accusaient de beaucoup de choses. Pilate l'interrogea encore : Tu ne réponds rien ? Vois combien d'accusations ils portent contre toi. 
Mais Jésus ne répondit plus rien, si bien que Pilate s'en étonnait.
Or il leur relâchait à la fête de Pâque un prisonnier, celui qu'ils demandaient. Et le nommé Barabbas était détenu avec les autres émeutiers qui, au cours de l'émeute, avaient commis un meurtre. La foule, poussant des cris, se mit à demander à Pilate de faire comme il leur avait toujours fait. Pilate leur répondit : Voulez-vous que je vous relâche Jésus, le roi des Juifs ?
Car il savait que les principaux sacrificateurs l'avaient livré par jalousie. Mais les principaux sacrificateurs excitèrent la foule à demander qu'il leur relâche plutôt Barabbas. Pilate, répondant de nouveau, leur dit : Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez roi des Juifs ? Ils s'écrièrent encore : Crucifie-le! Pilate leur dit : Mais quel mal a-t–il fait ? Et ils s'écrièrent encore plus fort : Crucifie-le !
Alors Pilate, voulant contenter la foule, leur relâcha Barabbas ; puis, ayant fait fouetter Jésus, il le livra pour être crucifié. Evangile selon Marc 15, 1-15 

Je ne peux lire ces lignes sans être profondément émue en pensant à ce que Jésus, mon Sauveur, a du ressentir en entendant cette foule pour laquelle il s'était dépensé sans compter pendant 3 ans réclamer sa crucifixion en criant, préférant qu'un meurtrier soit relâché à sa place... Et je ne peux m'empêcher de penser que si j'avais vécu à cette époque, j'aurais peut-être été parmi ces anonymes dans la foule qui s'étaient laissé convaincre si facilement par quelques hommes de pouvoir...

Le danger est grand de suivre la foule, de se laisser entraîner dans un sens ou dans un autre par le grand nombre, par des chefs politiques ou religieux, de suivre comme des moutons...

Quelques heures après le récit que nous avons lu, Jésus est mort, cloué sur une croix... Mais son histoire ne s'est pas arrêtée là : trois jours après il est ressuscité, car la mort ne pouvait pas retenir Celui qui n'avait jamais rien fait de mal. Aujourd'hui il est vivant dans le ciel et veut avoir une relation personnelle avec chacun d'entre nous. Pas en suivant telle ou telle religion par habitude, parce qu'on a toujours fait comme ça et qu'on suit le mouvement, mais en entrant directement en contact avec Lui. 

Pour communiquer avec Lui, il suffit de lire la Bible, qui est la Parole de Dieu, et de prier, c'est à dire Lui parler tout simplement, Lui dire tout ce qu'on a sur le coeur... Il entend et répond toujours... Ne restez pas anonymes dans la foule, approchez-vous de Jésus avec confiance...

Posté par mowin à 15:35 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 avril 2015

Du tricot comme j'aime...

Je ne tricote plus pour mes loulous depuis belle lurette (à part des bonnets ou des snoods), pas assez patiente pour oser dépasser la taille layette...! Du coup j'ai attendu avec impatience l'arrivée d'un ptit gars dans mon entourage pour pouvoir tricoter en tout petit le modèle Gaspard qui m'avait tapé dans l'oeil dès sa parution... Je n'ai encore pas tricoté assez vite pour que mon avant dernier neveu en profite... mais je l'ai terminé in extremis pour le ptit dernier qui grandit plus vite que son ombre...!

Dès le départ j'ai craqué pour le joli col et la grande poche... 

DSC02300

Il se tricote tout d'une pièce et les manches sont montées directement sur le corps ce qui évite la pénible couture des épaules!

DSC02302

Je l'ai tricoté en Cabotine de chez Phildar coloris hevea (coton et acrylique), je suis très satisfaite de ce fil, très agréable à tricoter, souple et doux, il n'a pas bougé après plusieurs lavages.

Seul petit bémol du modèle, il est un peu trop court, si je le refais un jour je rajouterai quelques rangs en longueur (il me semble que je l'ai lu aussi dans quelques commentaires...)

Et les explications pour le col ne sont pas très claires, il faut bien faire attention à ce qu'il soit tourné vers l'extérieur avant de monter les mailles pour l'arrière du col. (ce n'est pas évident du tout au premier abord, et je me suis aperçue de mon erreur grâce à ma belle-soeur qui avait déjà testé ce modèle...) 

Tricoté en taille 6 mois, il est parfait pour le petit chou de 3 mois qui porte du 6 mois du commerce...

P1110584

Difficile encore une fois de choisir les photos, je craque!!!

P1110591

P1110608

 *******

Jésus et les foules 3

La dernière fois, nous avions vu que les foules, attirées irrésistiblement par les paroles et les miracles de Jésus, se pressaient autour de lui sans relâche... Une fois, elles ont même voulu le proclamer Roi! Mais Jésus ne s'est pas laissé faire, pourquoi?

Jésus connaissait toutes choses, il savait que la foule peut être versatile, changeante... Il avait un amour infini pour tous les hommes, mais en même temps il savait qu'il ne pouvait pas leur faire confiance... : il savait que ce n'était pas d'un Roi dont ses contemporains avaient besoin, mais d'un Sauveur... Ils avaient besoin d'être délivrés non pas de l'occupant romain, comme ils l'espéraient, mais de la maladie du péché qui était en eux. Et pour cela, il fallait qu'il aille jusqu'au bout de son chemin sur terre...

Comme il était à Jérusalem, lors de la Pâque, pendant la fête, beaucoup crurent en son nom, contemplant les miracles qu'il faisait. Mais Jésus lui-même ne se fiait pas à eux, parce qu'il connaissait tous les hommes, et qu'il n'avait pas besoin que quelqu'un rende témoignage au sujet de l'homme ; car lui-même connaissait ce qui était dans l'homme. Jean 2, 23-25

Jésus dit à ses frères : Le monde ne peut pas vous haïr ; mais il me hait, parce que moi je témoigne à son sujet que ses oeuvres sont mauvaises. Jean 7, 7

Plus le temps passait, plus les avis au sujet de Jésus étaient partagés...

Et il y avait une grande rumeur à son sujet parmi les foules. Les uns disaient : Il est homme de bien. D'autres disaient : Non, mais il séduit la foule.

Des gens de la foule donc, ayant entendu cette parole, disaient : Celui-ci est véritablement le prophète.

Il y eut donc de la division dans la foule à cause de lui. Jean 7:12,40,43

Aujourd'hui encore, cette question divise nos contemporains... Et comme les foules autrefois, il est important de se poser cette question essentielle : Qui est vraiment Jésus?  

De la réponse à cette question dépendra toute votre vie terrestre et éternelle... Mon seul souhait c'est qu'en lisant la vie de Jésus sur mon blog ou dans les évangiles, vous puissiez dire à votre tour à propos de Jésus :

"Nous savons que celui-ci est véritablement le Sauveur du monde." Jean 4, 42

Posté par mowin à 15:18 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 mars 2015

Frigo en fête 2, le tuto!

ça y est, de nouvelles ribambelles de fanions ont rejoint mon frigo... (j'avais offert la première série) 

Du coup j'en ai profité pour faire un petit tuto...! 

image

Bon, je pense que la plupart d'entre vous, rien qu'en voyant les photos, avez facilement imaginé la façon de procéder et que le tuto n'est pas indispensable... Mais vous serez certainement contentes de zapper la fastidieuse étape de la mise en page des motifs...!

Voici la marche à suivre : 

Télécharger et imprimer sur un papier un peu épais (enviro 160g) et avec une bonne qualité d'impression la page de motifs. (en cliquant sur l'image ci-dessous, une boîte de dialogue s'ouvre vous demandant de choisir où vous voulez enregistrer le fichier sur votre ordinateur. Le fichier est assez gros, 64 Mo, du coup j'ai utilisé le serveur free pour l'héberger... Vous pouvez l'enregistrer sans crainte, le serveur free l'a passé à l'antivirus! Par contre, s'il n'est pas téléchargé pendant 30 jours ils suppriment le fichier, donc si vous lisez ce message longtemps après la parution et que le lien ne fonctionne pas n'hésitez pas à me contacter pour me le redemander!)

fanions pour aimants

Bien sûr vous pouvez aussi utiliser vos propres papiers et motifs...! Il suffit de tracer dessus des triangles de 2 cm de base et 2 cm de hauteur... 

Ensuite plastifier la page en utilisant une plastifieuse, ou plus simplement du papier transparent autocollant pour couvrir les livres (j'ai bien peur d'avoir créé un soudain besoin urgent d'une plastifieuse chez plusieurs d'entre vous... et ça m'embêterait de vous pousser à la consommation! :-))

Après yapluka découper tous les petits triangles... 

DSC02344J'ai trouvé dans mon magasin de loisirs créatifs des bandes magnétiques autocollantes de 30 cm sur 2, idéales pour ce projet... Elles sont sur le site de creavea ici pour vous donner une idée. (On peut aussi bien sûr coller de petits aimants derrière, ou recycler de vieux aimants moches dont on ne veut plus!!!)

DSC02421Tracer sur la bande des triangles de 1,5 cm de base et 2 cm de haut (les fanions font 2 cm de base, je découpe les aimants un peu plus étroits pour être sûre qu'ils ne dépassent pas) 

DSC02425Puis découper les triangles-aimants et les coller délicatement sous les fanions. En général au découpage le papier autocollant s'enlève donc on est obligé de les faire un par un. La bande aimantée se découpe très facilement au ciseau, et l'aimant est assez puissant puisqu'un seul fanion pourrait suffir à faire tenir une carte postale sur la porte du frigo.

DSC02427Un peu de patience et... ça y est, vos fanions sont prêts!

DSC02428Il ne reste plus qu'à former de petites ribambelles pour maintenir sur votre frigo ou tout autre support métallique vos cartes et photos préférées...!

DSC02451

Carte téléchargée depuis ce blog... J'aime ce verset biblique qui me rappelle la grandeur de Dieu... Celui qui peut compter les étoiles... et qui pourtant s'intéresse à moi...

Il compte le nombre des étoiles et à elles toutes il donne des noms. Psaume 147, 4

DSC02452

Celle là je l'ai trouvée ici... Et il y en a plein d'autres!

DSC02454

La planche à télécharger permet de faire 4 fanions avec chaque motif... ça fait beaucoup trop pour un seul frigo, mais ça tombe bien, la fête des mères approche, et l'une d'entre vous m'a suggéré que cela fait aussi une bonne idée de cadeau pour les maîtresses à la fin de l'année!

Allez! au boulot! Et montrez-moi vos frigos tout beaux! 

*******

Petite séance de pub maintenant pour répondre à l'appel de mon amie Edwige : son mari Pierre a une super boutique d'appliqués thermocollants, la bien nommée Je m'applique... Il réalise même sur mesure sur son tout nouveau site les demandes de découpes particulières de ses clients et fournit des coupons de tissus (liberty, france duval stalla...) déja thermocollés pour être utilisés dans les machines à découper domestiques style caméo, etc...

Il a bien besoin d'un petit coup de pub face à la concurrence des productions industrielles...! Donc si vous avez besoin de jolis appliqués pour personnaliser vos créations, ou pour customiser un vêtement un peu trop simple, cacher un trou ou une tache... ou pour tout autre projet... n'hésitez pas, allez faire un tour chez lui...! Bon accueil et sérieux garantis!!!

Exemples de réalisations, nouveautés... Tout est sur sa page FB!

Moi je craque pour ces jolis cubes en tissus réalisés par Edwige grâce aux appliqués de Pierre...

10750418_634579753317695_6425047122544158514_o

A bientôt!

18 mars 2015

Un air de fête sur le frigo

Il y a quelque temps dans un magasin de déco je suis tombée en arrêt sur ces jolis magnets... ça m'a donné très envie d'essayer d'en faire moi-même et j'ai profité d'une petite journée tranquille pour m'y mettre...

Le plus long a été de sélectionner, copier, puis mettre en forme une page de motifs à imprimer... Liberty, pois, motifs géométriques... tout y est passé! Ensuite, passage dans la plastifieuse, découpage du papier et de la bande aimantée autocollante... Et voilà le résultat...!

DSC02393

DSC02397

DSC02386

Terminés un soir tard, et offerts le lendemain... (du coup j'ai pris les photos à la lumière du flash et la qualité n'est pas terrible...)

DSC02407

DSC02400

Mais pour rentabiliser le travail j'ai imprimé 4 triangles avec chaque motifs... Du coup je vais vite racheter des bandes aimantées autocollantes et pour pouvoir faire 3 autres séries! 

ça vous dit un petit tuto?

******* 

Jésus et les foules (2)

On a vu la dernière fois que les foules se pressaient sans relache autour de Jésus... Dès qu'il arrivait dans un village les habitants accouraient de toute part... Une fois même un homme de petite taille a du grimper sur un arbre pour avoir une chance de l'apercevoir...

Et voici, un homme, appelé du nom de Zachée (...) et il cherchait à voir Jésus, qui il était ; et il ne pouvait, à cause de la foule, car il était de petite taille. Et, courant en avant, il monta sur un sycomore pour le voir ; car il allait passer là. Luc 19, 2-4

Souvent, quand Jésus changeait de lieu avec ses disciples, traversant par exemple le lac de Galilée pour visiter d'autres régions, les gens se passaient le mot et se précipitaient pour arriver avant lui au lieu où il se rendait... 

Mais pourquoi ses contemporains étaient-ils à ce point attirés par cet homme d'origine apparemment humble et venant d'une région méprisée...? (En effet, on disait à cette époque de la ville où Jésus avait grandi "Peut-il venir quelque chose de bon de Nazareth?" Jean 1, 47)

Les gens accouraient vers lui parce qu'ils entendaient dire que Jésus avait la puissance de guérir les maladies et les handicaps... Et en effet, il guérissait tous ceux qui avaient besoin de lui...

Et une grande foule le suivit, parce qu'ils voyaient les miracles qu'il faisait sur ceux qui étaient malades. Jean 6, 2

Jésus se retira de là ; et de grandes foules le suivirent, et il les guérit tous. Matthieu 12, 5

Et de grandes foules vinrent à lui, ayant avec elles des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d'autres ; et elles les jetèrent à ses pieds, et il les guérit. Matthieu 15, 30

Et toute la foule cherchait à le toucher, car il sortait de lui de la puissance, et elle les guérissait tous. Luc 6, 19

Il a aussi plusieurs fois donné à manger à des foules de plusieurs milliers de personnes... et cela se savait... Mais ce n'était pas seulement ces miracles qui attiraient les foules... Beaucoup venaient aussi pour l'écouter parler, et profiter de son enseignement... 

Et il sortit encore et longea la mer ; et toute la foule venait à lui, et il les enseignait. Marc 2, 13

Et de là, se levant, il vient vers les confins de la Judée, et au delà du Jourdain ; et des foules se rassemblent encore auprès de lui ; et il les enseignait encore, comme il avait accoutumé. Marc 10, 1

Ses miracles, sa compassion, sa puissance et sa sagesse attiraient tous ceux qu'il rencontrait... Et les foules s'étonnaient, se posaient des questions... Qui était cet homme? Un prophète? Plus qu'un prophète? Etait-il le Messie, le Sauveur, annoncé par les textes anciens? La plupart des gens s'accordaient pour dire que sa puissance ne pouvait venir que de Dieu... et louaient Dieu pour cela...

Et les foules, ayant vu cela, furent saisies de crainte, et elles glorifièrent Dieu qui donnait un tel pouvoir aux hommes. Matthieu 9, 8

Et le démon ayant été chassé, le muet parla. Et les foules s'en étonnèrent, disant : Il ne s'est jamais rien vu de pareil en Israël. Matthieu 9, 33

Frappées de stupeur, toutes les foules disaient : Celui-ci serait-il le fils de David ? Matthieu 12, 23

Les foules s'étonnèrent en voyant les muets parler, les estropiés guérir, les boiteux marcher, et les aveugles voir ; et elles glorifièrent le Dieu d'Israël. Matthieu 15, 31

Et les foules, ayant entendu cela, furent frappées de son enseignement. Matthieu 22, 33

Sa notoriété se répandait de plus en plus, et même une fois la foule, enthouasiasmée par l'un de ses miracles, aurait voulut faire de lui leur roi...

Les hommes, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : Celui-ci est véritablement le prophète qui vient dans le monde. Jésus donc, sachant qu’ils allaient venir et l’enlever afin de le faire roi, se retira encore sur la montagne, lui tout seul. Jean 6, 14-15

Pourquoi Jésus ne s'est-il pas laissé faire? La gloire et les honneurs étaient à portée de main... N'était-ce pas un juste retour des choses pour lui qui avait fait tant de bien...? N'aurait-il pas pu aider encore davantage son peuple en devenant leur roi?

On cherchera dans les évangiles la prochaine fois la réponse à ces questions... En attendant, j'aimerais que vous sachiez que Jésus est toujours vivant dans le ciel, et qu'il a toujours la même puissance et la même sagesse qu'autrefois lorsque les gens se pressaient autour de lui pour l'entendre et être guéris... Il vous voit et vous aime, vous qui vous sentez peut-être parfois anonyme dans la foule, et veut répondre à vos besoins... Il ne veut pas s'imposer à vous et ne va pas forcer votre porte... mais vous pouvez venir à lui avec vos blessures et vos questions comme les foules autrefois...

Vous pouvez apprendre à le connaître et l'entendre en lisant les évangiles... Et vous pouvez lui parler tout simplement et lui présenter tous vos besoins... Il vous entend et vous répondra...

Et moi, comme ceux qui à l'époque rentraient chez eux en racontant ce que Jésus avait fait pour eux, je ne peux que témoigner auprès de vous de ce que Jésus a fait pour moi, espérant vous donner envie d'aller à lui et de le connaître : Je suis heureuse parce que je sais que Jésus m'aime. J'avais des questions sans réponse et il m'a éclairée, j'étais malade et il m'a guérie...

Ma maladie? C'était la plus grave qui soit... la maladie que nous contractons tous à notre naissance, la maladie du péché, qui me condamnait comme tous mes semblables à la mort et au jugement de Dieu. Malgré toutes mes tentatives de me soigner par moi-même, je n'arrivais pas à guérir... J'essayais de faire le bien, de m'améliorer... mais tous mes efforts ne pouvaient me rendre parfaite et digne d'entrer au ciel. Jésus ne m'a pas rejetée, il ne m'a pas condamnée... Mais il m'a dit : j'ai souffert sur la croix et je suis mort pour subir à ta place la punition que tu mérites à cause de tes péchés.  

Certainement il a porté nos maladies, c'est de notre souffrance qu'il s'est chargé. Et nous, nous pensions : c'est Dieu qui le punit de cette façon, c'est Dieu qui le frappe et l'abaisse. Mais il était blessé à cause de nos fautes, il était écrasé à cause de nos péchés. La punition qui nous donne la paix est tombée sur lui. Et c'est par ses blessures que nous sommes guéris.

Nous étions tous comme des moutons perdus, chacun suivait son propre chemin. Et le SEIGNEUR a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous. On l'a fait souffrir, mais lui, il a accepté cela, il a gardé le silence. Esaïe 53, 4-7

Voilà à quel point il m'a aimée, voilà comment il m'a guérie... et je vis désormais heureuse et en paix parce que je sais qu'après ma mort Dieu ne me jugera pas mais m'accueillera dans le ciel avec tous ceux qui comme moi ont reconnu qu'ils avaient besoin d'être sauvés, guéris, par la mort de Jésus. Avec, je l'espère, chacun d'entre vous...?

05 février 2015

Baby Nomade pour bébé tout neuf

Après le renard... petite visite moins insolite mais je trouve ce cliché très rigolo, grâce au chat farceur réalisé par Anne...! 

DSC01988

Depuis la neige a de nouveau recouvert tout le jardin, mais la luminosité un peu blafarde ne permet pas de prendre de belles photos... Difficile aussi de prendre de jolies photos en intérieur, mais je voulais vous montrer les petites couvertures nomades réalisées pour mon neveu tout nouveau-né...

DSC01821

Le tuto n'est malheureusement plus disponible sur la blogosphère, car c'est un modèle déposé par la marque red castle... Je me suis inspirée de celle que ma soeur avait déjà...

DSC01818

Cette petite couverture est très pratique pour les nouveaux nés, qui aiment être bien enveloppés. Elle permet de garder leurs petites mains au chaud, contrairement aux turbulettes, et de les installer dans leur siège auto sans les réveiller grâce aux jambes séparées...!

DSC01822

 Un petit essai avec la poupée avant de les offrir... et c'est validé!

DSC01826

Mais c'est tellement plus mignon avec un vrai bébé dedans...

photo prosper

P1110065_2

P1110068Comment ne pas craquer?

Et la petite couverture au crochet doublée de liberty dont vous vous souvenez peut-être a repris du service... pour mon plus grand plaisir!

P1110095

Son tuto est toujours disponible ici... J'en profite pour vous dire que j'ai fait un peu de ménage sur le blog et créé des pages regroupant tous les tutos, classés par catégorie. Vous les retrouverez sur la colonne de gauche, sous la rubrique "pages".

*******

Au cours des mois précédents, mais parfois de loin en loin, j'ai partagé avec vous des extraits de la Bible et des réflexions sur la vie de Jésus et en particulier sur ses relations avec ses disciples. Tous ces articles sont un peu perdus au milieu du reste, j'ai donc créé aussi une page (accessible aussi sous l'onglet "page" dans la colonne de gauche) où vous pouvez retrouver les liens vers chaque épisode. Je peux aussi vous envoyer si vous le souhaitez un fichier pdf contenant uniquement le texte de ces épisodes, pour faciliter la lecture. N'hésitez pas à me le demander!

Jésus et les foules (1)

Maintenant j'aimerais m'intéresser avec vous aux relations de Jésus avec celle que l'on retrouve si souvent dans les évangiles : la foule. En effet, à partir du moment où Jésus a commencé à parler de la part de Dieu à ceux qui l'entouraient, et à faire du bien autour de lui, les gens ont été attirés par lui irrésistiblement, venant parfois de très loin...

Et de grandes foules le suivirent de la Galilée, et de Décapole, et de Jérusalem, et de Judée, et de par delà le Jourdain. Matthieu 4, 25

Une chose m'a frappée en réunissant tous les extraits des récits évangéliques qui parlent de la foule : je n'avais jamais réalisé à quel point la foule était omniprésente aux côtés de Jésus, et combien cela devait être parfois pénible et fatiguant pour lui... (je ne mets que quelques exemples, mais il y en a beaucoup d'autres...)

Jésus se rendit ensuite à la maison. Une telle foule s'assembla de nouveau que Jésus et ses disciples ne pouvaient même pas manger. Marc 3, 20

Jésus partit avec lui. Une grande foule l'accompagnait et le pressait de tous côtés. Marc 5, 24 

Pierre dit : « Maître, la foule t'entoure et te presse de tous côtés. » Luc 8, 45  

Dès que le jour parut, Jésus sortit de la ville et s'en alla vers un endroit isolé. Une foule de gens se mirent à le chercher ; quand ils l'eurent rejoint, ils voulurent le retenir et l'empêcher de les quitter. Luc 4, 42

Sa mère et ses frères vinrent le voir ; et ils ne pouvaient arriver jusqu'à lui, à cause de la foule. Luc 8, 19

On voit que Jésus était constamment dérangé, parfois même il ne pouvait même pas manger tranquillement... Il était sans cesse sollicité, bousculé, pressé de tous côtés... Comment pouvait-il supporter cela?

On serait peut-être tenté de dire : il n'avait pas vraiment le choix...! On sait bien, et de nombreux évènements historiques le prouvent, qu'une foule est extrêmement difficile à maîtriser... Et pourtant, Jésus possédait l'autorité suffisante pour commander aux foules, et parfois, il renvoyait chacun chez soi, non sans avoir au préalable répondu aux besoins de chacun. Il avait en effet besoin de moments où il était seul, pour prier.

Et quand il eut renvoyé les foules, il monta sur une montagne à l'écart pour prier. Matthieu 14, 23

Mais la plupart du temps, Jésus ne renvoyait pas les foules... Au contraire, face à tous ces hommes et ces femmes qui l'entouraient, qui le cherchaient, qui le pressaient, le bousculaient même, il était "ému de compassion"... Cette expression revient très souvent dans les évangiles... Elle est parfois traduite par "rempli de pitié", mais c'est intéressant de rechercher la définition du mot "compassion" pour comprendre ce que Jésus ressentait :

La compassion (du latin : cum patior, « je souffre avec » et du grec συμ πἀθεια , sym patheia, sympathie) est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier. La compassion revient à ressentir la souffrance de l'autre, animé d'une intention d'amour. Il existe souvent une confusion entre pitié et compassion. (Wikipedia)

Dans le plus profond de son être, Jésus était touché de voir la misère, matérielle et morale, de ceux qui l'entouraient... Il compatissait pleinement à leurs souffrances, s'associaient à eux et désirait répondre à leurs besoins... Son amour pour chaque personne composant ces foules était infini, voilà pourquoi il supportait avec patience le bruit, l'agitation, les bousculades et la fatigue...

Deux exemples parmi tant d'autres...

Et étant sorti, il vit une grande foule ; et il fut ému de compassion envers eux, et il guérit leurs infirmes. Matthieur 14, 14

 

Et Jésus, étant sorti, vit une grande foule ; et il fut ému de compassion envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger ; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. Marc 6, 34

Mais pour quelles raisons les foules étaient-elles à ce point attirées par lui? On pourra le voir la prochaine fois...

En attendant, j'aimerais que vous sachiez qu'encore aujourd'hui, Jésus aime chacune d'entre vous sans se lasser ni se décourager, qu'il est ému de compassion quand vous souffrez, et qu'il désire vous aider...



16 janvier 2015

L'an de grâce 2015

L'année 2014 s'est achevée avec de très bons moments en famille... et une petite visite...!

DSC01876

DSC01869

DSC01874

En ce début d'année 2015, marqué par des évènements si tragiques, je voudrais vous faire parvenir à tous un message d'espérance...

En tant que chrétienne, j'essaie de regarder les choses et les évènements à travers le prisme de la Parole de Dieu, la Bible... La violence et la mort qui règnent sur la terre, nous ont rattrapés brutalement la semaine dernière, dans notre pays où, il faut bien le dire, nous nous sentions à peu près en sécurité ces dernières décennies, bien que de nombreux conflits aient lieu dans d'autres régions du monde... Ce qui s'est passé doit nous servir à regarder au delà de ce qui est sous nos yeux et nous effraie, et à réfléchir...

Rien ne justifie aux yeux de Dieu le fait de porter atteinte à la vie d'un homme... La vie humaine est sacrée, et les assassinats qui ont eu lieu sont inadmissibles et inexcusables, même en cas de blasphème. Le Dieu Tout Puissant n'a pas besoin d'hommes pour se défendre. Il suffit de lire dans l'évangile la réaction de Jésus quand son disciple Pierre a tiré son épée pour empêcher les soldats romains de le faire prisonnier... : il lui a demandé de ranger son épée, et a même guéri l'esclave de celui qui voulait le prendre, blessé par Pierre. "Aimez vos ennemis", enseignait-il...

Cela ne veut pas dire que Dieu tolère le blasphème. Un jour, chaque homme devra comparaître devant le Dieu juste et saint, et être jugé pour le mal qu'il a commis. Et cela ne concerne pas seulement le blasphème... Nous sommes tous concernés... Qui peut dire qu'il n'a jamais rien fait ou pensé de mal?

​Il a fixé un jour auquel il doit juger en justice la terre habitée.​ Actes 17:31

Mais la bonne nouvelle c'est qu'en attendant ce jour terrible, Dieu nous donne un moyen d'échapper à son jugement... Il offre sa grâce. Nous sommes en l'an de grâce 2015 et c'est une merveilleuse nouvelle... La grâce dans le vocabulaire de Dieu est quelque chose d'infiniment plus grand que ce que nous pensons habituellement ... Pour mieux comprendre ce mot, on peut prendre une image : 

Si quelqu'un me donne un billet de 100€ pour un travail accompli, c'est un salaire.

Si par contre il me donne ce même billet alors que je n'ai rien fait pour l'obtenir, c'est un cadeau.

Mais si enfin il me donne 100€ alors que j'ai essayé de le voler, ou de lui faire du mal, là, c'est la grâce... La grâce est plus qu'une faveur imméritée, elle est un cadeau que l'on reçoit alors qu'on a démérité.

Et c'est exactement ça que Dieu fait avec nous... En lisant la Bible, on voit de bout en bout la grâce de Dieu envers l'homme, malgré ce que l'homme fait... Et pour chacun de nous qui vivons, chaque matin qui se lève est un jour de grâce, un jour où il nous laisse l'opportunité de Le rencontrer.

Et mon voeu le plus cher pour chacun d'entre vous pour cette nouvelle année c'est que vous puissiez bénéficier de cette grâce immense que Dieu veut vous faire...

Car il reste une toute petite condition, mais une condition indispensable, pour profiter de la grâce de Dieu : il faut l'accepter, la recevoir... Je serais vraiment insensée si, dans l'exemple de tout à l'heure, je refusais de prendre le billet de 100€ qu'on me donne malgré ce que j'ai fait, ou que je reparte en le laissant sur le comptoir, pensant que ce n'est pas possible, que ça doit sûrement être un faux billet...

Ce cadeau que Dieu veut vous faire, dans sa grâce, c'est la vie éternelle... C'est d'échapper à son jugement pour vos fautes et avoir l'assurance de passer l'éternité avec lui, dans le bonheur parfait de sa présence, de son amour... et dès maintenant une vie d'une qualité incomparable car remplie de la paix et de l'amour que Dieu donne à ses enfants. Allez-vous le refuser, ou le laisser pensant que ce n'est pas possible, que c'est trop beau pour être vrai?

Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3, 16

Voici, l'habitation de Dieu est avec les hommes, et il habitera avec eux ; ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux, leur Dieu.  Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus : il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées. Apocalypse 21, 3

Alors : 

Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, ne fermez pas votre coeur. Hébreux 3, 7

Un jour il sera trop tard, et qui sait de quoi demain sera fait? Ce jour est un jour de grâce, venez à Lui aujourd'hui!

(Si vous voulez approfondir le sujet, je serai ravie d'échanger avec vous par mail, n'hésitez pas...! Quand on a reçu un tel cadeau, et qu'en plus on peut le partager sans en perdre une miette, on a envie que d'autres puissent en profiter!)

Bref, que cette année 2015 soit pour chacun de vous qui lisez ces lignes une année où vous découvrirez ou approfondirez la grâce de Dieu, c'est le plus beau que je puisse vous souhaiter...! 

*******

J'ai pris beaucoup de retard dans la livraison des mes petits carnets, et j'en suis bien désolée...! J'étais en rupture de stock d'oeillets, et j'ai eu du mal à retrouver le bon diamètre... (D'ailleurs je viens de le rajouter dans mon tuto, le diamètre idéal pour s'adapter aux trous d'une perforatrice c'est des oeillets de 4 mm)

Mais ça y'est, les carnets réalisés selon les goûts des gagnantes du tirage au sort sont prêts à partir!

DSC01973

DSC01974

DSC01977

DSC01980ça me fait un peu mal au coeur de les séparer, je trouve que c'est trop joli de les voir tous ensemble! ;-)

Si vous avez envie de vous en faire un, le tuto est ici...! Et si vous êtes super frustrées parce que vous n'avez pas de plastifieuse, on peut éventuellement s'arranger pour faire un petit échange!

*******

Je termine par un petit message personnel pour Agathe : j'ai bien reçu ton message où tu me demandais de t'envoyer mes fiches de menus, mais quand j'ai renvoyé mon mail de réponse j'ai reçu un message d'erreur... Apparemment l'adresse mail enregistrée n'est pas la bonne... J'espère que tu liras ces lignes pour pouvoir m'envoyer un autre message avec la bonne adresse! 

 

Posté par mowin à 11:18 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 décembre 2014

DIY : un carnet à couverture liberty (ou autre...)

Si vous voulez vous aussi vous faire un joli bullet journal, ou un joli carnet parce que c'est toujours utile, voilà un petit tuto puisque plusieurs m'ont demandé comment faire...

DSC01734Choisir un carnet à spirale tout bête. (pour le bullet journal, c'est mieux à mon avis de prendre 180 pages, sinon ça se remplit trop vite, et un format 11 fois 17 cm minimum)

DSC00004

Imprimer sur une feuille un peu épaisse le motif de son choix, au format légèrement supérieur à la couverture du carnet. Ici j'ai imprimé la photo d'un tissu liberty enregistrée sur un site de vente de tissu. Si on veut faire aussi un ou deux marque page, prévoir d'imprimer le motif sur toute la page A4.

* Ici je rajoute une astuce géniale proposée par Charlotte du blog Et puis la neige... pour être sûre de trouver des images de liberty (ou autre) en résolution suffisante pour que ça fasse joli une fois imprimé. Allez vite voir ici (à moins que vous ne veniez de chez elle, dans ce cas, vous le savez déjà!!!)*

DSC00005

Enlever les 2 couvertures d'origine du carnet par la partie ouverte de la spirale.

DSC00006

S'en servir pour tracer le gabarit de la couverture sur le motif choisi, et faire un petit point au centre de chaque trou pour le passage des spirales

DSC01696

DSC01694

DSC01697Si on veut faire un marque page, tracer aussi le gabarit (environ 3 cm de large et 8 cm de haut) en s'aidant aussi de la couverture pour marquer l'emplacement des trous.

DSC01698Passer la feuille dans la plastifieuse.

DSC01699Puis les formes tracées précédemment...

DSC01701Faire ensuite un trou avec une perforatrice à chaque petit point.

DSC01702

DSC01704

DSC01705Pour le marque page, découper avec des ciseaux une encoche de 1 ou 2 mm de large devant chaque trou, pour pouvoir le déplacer facilement dans le carnet.

DSC01707

DSC01710

DSC01708J'ai essayé aussi de plastifier directement un petit coupon de tissu au lieu d'imprimer le motif sur une feuille : ça rend très bien mais au moment de faire les trous avec la perforatrice ça se coupe moins facilement et le tissu s'effiloche un peu... Mais une fois les petits fils coupés avec un ciseau fin ça tient très bien, et c'est cette couverture que j'ai finalement gardée pour mon bullet journal!

DSC01774Dernière étape (facultative) avant de replacer les couvertures : installer l'élastique qui servira à maintenir le carnet fermé. Pour cela, couper un morceau d'élastique assorti ou contrastant, de la hauteur du carnet + 3 cm. Faire 2 trous sur la couverture du dessous du carnet, placés comme sur la photo ci-dessous.

DSC01778Ensuite, introduire l'extrémité de l'élastique dans un des trous, le faire dépasser légèrement, mettre en place l'oeillet (les oeillets de 4mm de diamètre sont parfaits) et le sertir à l'aide d'un marteau, en suivant le mode d'emploi.

DSC01780

 

DSC01784L'élastique doit être placé comme sur les photos ci-dessous...

DSC01781

DSC01783Remettre enfin en place les deux couverture en ouvrant un peu les spirales.

 

photoEt voilà, votre carnet est tout beau et prêt à être utilisé!

DSC01790A vous de choisir le motif...

 

photo (3)Et le style adapté au propriétaire du carnet!

DSC01786

Joyeux Noël! (résultats du tirage au sort)

C'est enfin Noël, et avant d'annoncer le nom des gagnantes du tirage au sort, j'aimerais vous souhaiter à tous un très heureux Noël, en vous espérant heureux et en compagnie de ceux que vous aimez... Mais j'adresse aussi un message tout particulier à ceux qui sont seuls, ou qui pleurent un être cher...

La vraie bonne nouvelle de Noël demeure et s'adresse à chacun...

Voici, la vierge sera enceinte et enfantera un fils, et on appellera son nom Emmanuel, ce qui, veut dire : Dieu avec nous. Matthieu 1, 23

Noël rappelle que Jésus, le Fils de Dieu, est né sur la terre pour nous révéler l'amour de Dieu. Il a pris un corps humain pour s'approcher de nous, nous parler et nous dire : "Je vous aime et c'est pour cela que je suis descendu du ciel. Dans l'incertitude, l'angoisse et la peur, je veux apporter... la PAIX."

Dernièrement, j'ai lu une image qui m'a beaucoup parlé, pour mesurer un peu plus la portée de ce que Jésus a fait en devenant homme.

Imaginez que le peuple des fourmis soit dans les difficultés, que les fourmis se disputent, se font la guerre, se dévorent entre elles, sont malheureuses etc... Et imaginez qu'un homme dise : je veux bien me faire fourmi pour sauver les fourmis... Mais devenir fourmi pas seulement pour un quart d’heure ou une demi-journée, pas seulement un petit peu pour voir ce que cela fait, mais pour toute ma vie, en supportant les difficultés d’une vie de fourmi. J’accepte aussi de mourir comme fourmi, et d’endurer tout ce que les fourmis me feront si elles ne veulent pas de moi, si elles n'acceptent pas mon message d'amour.

Qui serait prêt à dire cela pour sauver de minuscules et insignifiantes fourmis ? Personne n’est-ce pas ? Eh bien c’est ce qu’a dit le fils de Dieu pour nous : je veux bien quitter ma condition divine, le ciel où tout est pur, parfait, où l'on ne souffre pas, où l'on n'est jamais malade, où l'on n'est jamais triste, où l'on ne meurt jamais, pour devenir homme, pour être un homme parmi les hommes.

Pouvez-vous imaginer un amour plus grand? 

*******

image (1)

Voici maintenant les cinq gagnantes d'un carnet personnalisé, suite au tirage au sort pour le cinquième anniversaire de mon blog...

La première gagnante est Charlotte, du blog Et puis la neige..., vient ensuite ma cousine Anne, du blog Dix petits riens, Marie M, ACANM du blog Un petit peu de C et enfin Ninie!

J'espère que vous vous reconnaîtrez grâce à vos pseudos. J'attends un petit message de votre part, pour me dire comment vous aimeriez votre carnet (vous pouvez me demander autre chose que ce que vous avez vu ici, et même m'envoyer une photo ou me demander de mettre un texte) et me donner votre adresse mail!

J'enverrai aussi avec joie un calendrier biblique à celles qui me l'ont demandé... Il m'en reste encore quelques-uns, n'hésitez pas à m'en demander un si vous ne l'avez pas encore fait!

Et puis enfin la petite surprise de Noël pour toutes les autres, un tuto pour faire votre propre carnet...!

08 décembre 2014

5 ans, 5 cadeaux... et davantage!

image (1)

Depuis le mois d'octobre, toujours dans ma recherche d'organisation et de planification pour gagner du temps (voir les tableaux de menus), j'ai découvert un super moyen pour gérer à la fois mon agenda, mon emploi du temps, et les multiples listes et post its qui s'éparpillaient un peu partout et que je perdais régulièrement : le bullet journal!

Je ne vais pas vous faire ici une entière description du concept, ça serait trop long et d'autres l'ont fait avant moi, mais je vous donne le lien d'une bloggeuse qui en parle super bien, et qui m'a concaincue de m'y mettre : Ellybeth. Elle présente le bullet journal ici, parle de la manière dont sa pratique a évolué ici, et donne des idées pour personnaliser un joli carnet pour faire son journal ici. Car d'après elle, une des clés pour utiliser de manière durable cette méthode d'organisation, c'est d'employer un support aussi joli que possible pour avoir du plaisir à écrire dessus et à l'utiliser!

Bref, si vous cherchez un moyen d'être plus organisée, que vous jonglez entre les to-do lists et les agenda sans trouver la formule parfaite, je vous invite à taper "bullet journal" dans google pour en savoir encore plus et découvrir les différentes manières dont il peut être utilisé! La plupart des articles sont en anglais mais on en trouve quand même quelques-uns en français! (j'ai l'impression qu'on a souvent une petite longueur de retard sur nos amis anglo-saxons...!)

De mon côté, j'ai fait ni une ni deux, j'ai pris un basique carnet à spirales du commerce, et ai fabriqué une jolie couverture en liberty avec ma plastifieuse, ainsi que deux marque page et un système de fermeture à élastique!

DSC01717

DSC01750

Et mon bullet journal me suit fidèlement depuis plus de deux mois... Il me facilite grandement la vie, me fait gagner du temps, et m'aide à me souvenir des choses importantes, des choses futiles, des petits et grands bonheurs de la vie... un parfait moyen pour moi d'organiser l'accessoire et l'essentiel dans ma vie!

Car ce qui est génial dans ce système c'est de pouvoir regrouper au même endroit les listes et l'agenda... Quelques exemples : dans mon carnet, se trouvent actuellement les idées de cadeaux pour les membres de la famille, où en est le kilométrage et l'entretien de la voiture, les livres/DVD prêtés et empruntés, les idées de livres/DVD à regarder, les petites phrases et bons mots des enfants, listes de cadeaux de Noël, la liste des trucs à emporter quand on part en vacances, les idées d'articles pour mon blog, les listes d'invités et de repas que je leur ai fait (pour ne pas resservir 2 fois d'affilée la même chose aux mêmes personnes), les achats prévus ou envisagés, les projets de bricolage/couture/tricot, la liste des choses à faire une fois par mois dans la maison, des citations de la Bible à relire souvent, des listes de prières, etc...

Les pages sont simplement numérotées au fur et à mesure qu'elles se remplissent et un index au début du carnet me permet de me repérer facilement et rapidement dans tout ça! Et avec des petits bouts de masking tape, c'est encore plus joli!

Bref, je suis conquise par cette organisation et mon joli carnet/journal!

Alors, comme chaque année j'aime vous faire un petit cadeau à l'occasion de l'anniversaire de mon blog, cette année j'ai choisi de vous offrir des carnets personnalisés avec une jolie couverture, un élastique pour le refermer et un marque page assorti... Vous pourrez ainsi vous lancer dans le bullet journal... ou bien vous en servir pour tout autre chose, un joli carnet, c'est toujours utile!

DSC01746

Pour jouer, c'est toujours aussi simple : il suffit de laisser un commentaire sous ce message (si vous partagez l'info sur votre blog, ça compte une participation de plus), et je ferai un tirage au sort le 25 décembre pour désigner les gagnantes. Comme ça ça sera mon cadeau de Noël pour vous en même temps... Et comme mon blog a cinq ans cette année il y a cinq carnets à gagner!

DSC01747

Les gagnantes pourront choisir leur couverture : liberty au choix, joli papier à plumes comme ci-dessous (téléchargé sur Internet mais impossible de retrouver d'où il vient) et même si elles le préfèrent elles pourront m'envoyer par mail le motif, le texte ou la photo de leur choix, tout est possible!

J'aime trop ces petits carnets, et me réjouis de vous en offrir en espérant qu'ils vous plairont aussi!

DSC01736

Mais la fête ne s'arrête pas là, et je propose comme chaque année un autre cadeau sans tirage au sort à vous tous qui passez par ici, pour passer de l'accessoire à l'essentiel : un calendrier biblique à effeuiller pour l'année 2015.

DSC01739

Chaque jour une parole de la Bible, et un petit texte explicatif ou illustratif, pour apprendre à mieux connaître Dieu, ses pensées, son amour, et Jésus-Christ, dont je vous parle régulièrement ici.

Alors dites-moi simplement dans le commentaire ou en cliquant sur "contactez l'auteur" sous ma photo si vous souhaitez le recevoir.

Par contre je propose ce cadeau uniquement à ceux qui ne connaissent pas encore le calendrier... Si je vous l'ai déjà envoyé une fois et que vous voulez vous en procurer un pour 2015 (les textes sont différents chaque année) vous le trouverez par exemple ici!

Surtout n'hésitez pas à me le demander, ça me fait vraiment plaisir de partager par ce moyen la joie et la paix que Jésus met dans mon coeur et dans ma vie... 

A vous de jouer maintenant, et RDV le jour de Noël pour le résultat du tirage au sort et une petite surprise...!

Et quand j'aurai cliqué sur "publier", je pourrai colorier sur mon bullet journal la petite case à côté de "publier message anniversaire blog + calendrier"!!!

28 novembre 2014

En attendant Noël...

C'est le thème principal sur les blogs cette semaine... et je ne vais pas faire dans l'original en vous parlant de notre calendrier de l'avent...! Cette année, on va aller au plus simple... en choisissant la formule la plus appréciée et la plus facile à mettre en oeuvre, les "bons pour..."! Mais pas de bons à gratter cette fois, parce que tout le monde participe, et ça aurait été un peu compliqué à gérer :

L'année dernière, les enfants avaient regretté de n'avoir pas prévu de bons pour nous, les parents, et auraient bien aimé avoir leur propre bon tous les jours... Du coup, cette année, ça sera un calendrier de l'avent familial, il y aura des petits bons de tout le monde et pour tout le monde, chouette!!!

J'ai repris l'idée d'Hélène et les jolis mômes, mais je n'ai pas eu besoin de fabriquer une boîte aux lettres, parce qu'on en avait déjà une toute prête, chinée récemment, qui attend un petit relooking pour se transformer en boîte pour les piles à recycler!

DSC01685

Du coup, nous allons tous les 5 remplir chacun 6 petits bons pour chacun des autres membres de la famille, 6 fois 4 = 24, ça fait un compte rond! 

Pour que ce soit très rapide à préparer, et surtout ne pas gaspiller trop de papier, je n'ai pas imprimé les jolies enveloppes proposées par Hélène, mais j'ai prévu une forme toute simple pour caser le maximum de bons par feuilles. Derrière les bons j'ai imprimé des motifs de Noël différents pour chacun des membres de la famille, pour qu'on puisse reconnaître d'un seul coup d'oeil le destinataire du bon.

DSC01677

DSC01683

Chaque bon est simplement plié en deux pour dissimuler son contenu tout en évitant d'utiliser une enveloppe...

DSC01688

et fermé par un petit bout de masking tape...

DSC01690

Chaque jour, chacun de nous glissera un bon dans la boîte aux lettres... (on va décider à l'avance, qui fait pour qui et quel jour pour que chacun ait un bon par jour) et nous les découvrirons tous ensemble le soir!

Si vous êtes pressées et en manque d'idées, voilà mes ptits bons à télécharger (sans prétention, on en trouve de bien plus beaux, hein, mais souvent ça consomme plus de papier, et impose un temps de découpage, de construction et de collage un peu long...)

L'affichette à placer au dessus de la boîte aux lettres :

Affiche Noel

Affiche_Noel 

Bon, je ne sais pas ce qui se passe, ça marche pour l'affiche mais impossible de mettre les fichiers des bons à télécharger. Mais si jamais ça vous intéresse, demandez-moi et je vous les enverrai par mail...!

Vous pouvez même fabriquer votre propre boîte aux lettres avec une boîte à chaussures

Les petites étiquettes avec les numéros que je changerai chaque jour viennent d'ici.

DSC01685Quelques idées pour remplir les bons, mais n'hésitez pas à partager les votres, il m'en manque encore, et s'il y a de meilleures idées, je peux encore changer! : bon pour ranger ta chambre à ta place, pour jouer 30 minutes de plus à l'Ipad, pour acheter un pain au chocolat à la récré, pour une soirée film en famille, pour faire des ptits gâteaux de Noël, pour une séance manucure avec maman, pour un repas en amoureux, pour un massage, pour rester 30 minutes de plus le soir en bas avec papa et maman, pour une sortie vélo en famille, pour aller faire un tour de grande roue de Noël, pour choisir le menu de samedi prochain, etc... 

J'ai hâte de découvrir ce que les enfants auront écrit dans leurs bons! Ils vont les remplir demain, chacun en catimini... Et je trouve que c'est une bonne occasion pour eux de réfléchir à ce qui va vraiment plaire aux autres, et en particulier à leurs frères et soeur (pas toujours facile, je pense que toutes celles qui ont des enfants me comprennent!) et de faire une action concrète qui leur demande un vrai investissement pour faire plaisir (du genre : mettre la table à ta place, ranger ta chambre, etc...)

Un petit pas de plus pour essayer de mettre en pratique... 

"... les paroles du seigneur Jésus, qui lui-même a dit : Il est plus heureux de donner que de recevoir." Actes 20, 35

Sinon, je m'aperçois que j'ai laissé passer le temps de mon anniversaire de blog... mais j'espère trouver le temps d'organiser le traditionnel petit jeu dans les prochains jours!

Et chez vous, y a-t-il un calendrier de l'avent cette année?

Pour revoir les calendriers des années précédentes, cliquer sur ce tag : calendrier de l'avent

Je vous souhaite un excellent WE à toutes!