Les vacances sont déjà un peu loin mais comme d'habitude je peine un peu à reprendre le chemin du blog...! Il faut dire que le temps magnifique de ce début du mois de mars incitait plus à profiter de l'extérieur qu'à rester derrière un ordi ou une machine à coudre!

Avant de revenir à du bricolage, je voulais partager avec vous deux gros coups de coeur pour des sorties en famille, à caser peut-être dans vos prochaines vacances...?

Tout d'abord le colorado de Rustrel, un site magnifique dans le Lubéron, tout près de Roussillon (très connue aussi pour son sentier des ocres...)

Quand on se gare sur le parking, on ne se doute absolument pas de ce qu'on va découvrir... mais quelques centaines de mètres plus loin c'est un enchantement pour les yeux! Quelques images pour vous donner une petite idée... 

DSC09390

DSC09392

DSC09408

DSC09448

Beaucoup plus près de chez nous cette fois, on a profité du dernier jour de vacances pour affronter en famille la Via Ferrata de Planfoy... Superbe initiation pour les enfants, avec juste ce qu'il faut de difficultés pour avoir quand même quelques guilis dans le ventre! Un super moment dont on garde tous un très chouette souvenir!

DSC09548

DSC09570

*******

Je partage aussi le jeu du printemps chez Annch@ pour gagner un joli bracelet (clic sur la photo)

94874912

Et chez Madame Petit Bonheur, on joue pour fêter les 100 000 visiteurs... l'occasion pour moi de vous recommander ce blog super sympa qui met souvent de la bonne humeur dans mes balades virtuelles!

*******

Je continue à présent à partager avec vous le récit de la vie de Jésus dans les évangiles. (si vous voulez re-lire les premiers épisodes, cliquez sur le lien en gras, et remontez au message le plus ancien pour les lire dans l'ordre).

Nous avons vu les dernières fois comment, alors que Jésus avait atteint l'âge de 30 ans, le Saint-Esprit était descendu sur lui lors de son baptême, et Dieu l'avait nommé devant tous son Fils bien-aimé. Ensuite, dans la solitude et l'aridité du désert, le diable avait essayé de le faire pécher, mais Jésus avait triomphé par son obéissance parfaite à Dieu son père.

Il pouvait donc maintenant commencer à accomplir sa mission auprès des hommes :  

Jésus, rempli de la force de l'Esprit Saint, revient en Galilée. Les gens commencent à parler de lui dans toute la région. Il enseigne dans les maisons de prière, et tout le monde dit beaucoup de bien de lui.

Jésus vient à Nazareth où il a été élevé. Le jour du sabbat, il entre dans la maison de prière, c'est son habitude. Il se lève pour faire la lecture des Livres Saints. On lui donne le livre du prophète Ésaïe. Jésus ouvre le livre et trouve le passage suivant :

«L'Esprit du Seigneur est sur moi. Oui, il m'a choisi pour apporter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé pour annoncer aux prisonniers : Vous êtes libres ! et aux aveugles : Vous verrez clair de nouveau! Il m'a envoyé pour libérer ceux qui ne peuvent pas se défendre, pour annoncer : C'est l'année où vous verrez la bonté du Seigneur !»

Jésus ferme le livre, il le rend au serviteur et s'assoit. Dans la maison de prière, tous ont les yeux fixés sur lui. Alors il leur dit : « Vous avez entendu ce que les Livres Saints annoncent. Eh bien, aujourd'hui, cela s'est réalisé. »

Tout le monde est dans l'admiration et s'étonne des paroles merveilleuses qui sortent de sa bouche. Ils disent : « Pourtant, cet homme-là, c'est bien le fils de Joseph ! » Luc 4,14-21

On voit ici que Jésus vient annoncer son message dans une maison de prières, une synagogue, à Nazareth, la ville où il avait grandi. Le jour du sabbat, le samedi, est le jour où les Juifs ne travaillent pas et vont prier et écouter l'enseignement des maîtres religieux, les rabbins. Ils lisaient dans les livres saints, la loi de Moïse, les Psaumes et les Prophètes, qui correspondent à l'Ancien Testament de la Bible. Ce jour là, c'est Jésus qui en lit devant tous un extrait : on lui donne le livre d'Esaïe, un prophète Juif qui avait annoncé de la part de Dieu  à ses contemporains, plusieurs siècles auparavant, la venue du Messie, le Sauveur d'Israël... En choisissant de lire ce texte, Jésus se présente clairement comme ce Sauveur, et annonce ce qu'il va faire et ce pour quoi il est venu... : apporter la bonne nouvelle aux pauvres, délivrer les prisonniers, rendre la vue aux aveugles... Oui c'est tout cela que Jésus va faire, et bien plus encore, comme nous le verrons par la suite... Dieu avait pris soin de l'annoncer à son peuple longtemps à l'avance et désormais ses promesses s'accomplissaient.

Les hommes de Nazareth sont stupéfaits d'entendre Jésus, celui qui avait grandi auprès d'eux, le fils de Joseph, simple charpentier, parler de cette manière... Ils reconnaissent que ses paroles sont merveilleuses... mais ne veulent pas reconnaître en lui le Messie promis, le Fils de Dieu.

Jésus n'est pas étonné de leur réaction, car il sait, et le leur dit, qu'un prophète n'est jamais bien reçu dans sa ville d'origine. (C'est de là que vient l'expression : "nul n'est prophète en son pays") Et la suite de son discours achève de transformer l'étonnement de son auditoire en colère...

Dans la maison de prière, tout le monde est très en colère en entendant cela. Ils se lèvent tous et font sortir Jésus du village. Ils l'emmènent en haut de la colline sur laquelle leur village est construit, et ils veulent le jeter en bas. Mais Jésus passe au milieu d'eux et continue sa route. Luc 4, 28-30

Les gens de Nazareth ont tenté de faire mourir Jésus alors qu'il leur annonçait la merveilleuse mission pour laquelle il était venu... Mais Jésus ne se laisse pas arrêter pour autant, et malgré la profonde tristesse qu'il a du éprouver en voyant que ces concitoyens étaient prêts à le tuer il continue sa route, dans l'obéissance à Dieu, et toujours prêt à parler à tous ceux qu'il rencontrerait.