image

IL y a quelques semaines, j'ai reçu un message de Florian qui travaille chez Creavea, boutique en ligne de fournitures pour loisirs créatifs. Il me proposait de m'envoyer gratuitement 5 produits de mon choix dans leur gamme de feutres Posca, pour que je puisse les essayer, à charge pour moi ensuite de partager avec vous mon avis et mon ressenti sur ces feutres et leur utilisation.

J'ai bien sûr accepté, d'autant plus que j'avais récemment acheté des marqueurs de ce genre, moins chers mais de moins bonne qualité, et constaté que ceux de la marque Posca étaient plus couvrants.

J'ai demandé des marqueurs dans des couleurs que je n'avais pas encore, et voici les 5 que j'ai reçu (c'est pas exactement les couleurs que je voulais au départ car le blanc et le gris clair n'étaient pas disponibles) : noir, argenté, ivoire, beige, gris ardoise.

DSC09781

J'ai choisi une mine de grosseur de 1,5 mm, car je voulais un compromis pour pouvoir dessiner des motifs assez fins mais aussi colorier.

DSC09784

Mon premier test a été pour un projet que je voulais faire depuis longtemps et qui devenait urgent avec l'apparition des premiers rayons de soleil : faire des poids avec des galets pour empêcher la nappe de s'envoler quand on mange dehors...

La première chose à faire, et la plus difficile, a été de percer les galets...

photo perceuse

J'ai pas mal galéré mais finalement j'ai réussi à avoir 4 petits trous dans 4 galets!

Ensuite, j'ai utilisé des pinces pour tringle à rideaux pour transformer mes petits galets en poids de nappe!

J'ai beaucoup hésité à les laisser brut ou à les décorer... et puis finalement j'avais trop envie de tester mes Posca alors je me suis lancée... Je n'ai utilisé que le noir pour ce projet là parce que je voulais qu'ils restent assez sobres. 

DSC09725Les pissenlits s'envolent... mais la nappe reste à sa place! 

DSC09733

DSC09746

DSC09749

Concernant l'utilisation du marqueur Posca, il est vraiment agréable à utiliser, même sur un support un peu particulier comme le galet. J'ai un peu regretté par contre (mais c'est de ma faute!)d'avoir pris l'épaisseur d'écriture 1,5 mm. Je cherchais un compromis qui me permette à la fois de dessiner et de colorier. Mais pour dessiner des motifs fins, même en le tenant très vertical, c'est assez difficile d'être précis! La couleur tient parfaitement et sèche très vite.

Et à l'usage ces petits poids se révèlent très utiles...! Alors si vous avez envie vous aussi d'utiliser des galets pour empêcher vos nappes de s'envoler, à vos perceuses...! Et au cas où percer des galets vous fait un peu peur, on peut trouver deci delà de très chouettes idées :

Avec du raphia...

20130822_103208

Photo Amandine et Compagnie

Avec du fil de fer...

843692950

Photo Isab'ailes

Et on pourrait aussi imaginer utiliser des galets habillés de crochet... à  l'image des merveilles découvertes sur ce joli blog... : une réalisation qui me tente bien pour les galets qui me restent!

6a00e54fc19bef88330154369abf57970c-800wi

Photo Resurrection fern

A très bientôt pour une autre utilisation sur du tissu, pour voir si les feutres Posca tiennent toutes leurs promesses!

*******

C'est à présent le moment du RDV "vers l'essentiel"... où je partage en ce moment avec vous le récit de la vie de Jésus...

Comme je l'ai dit la dernière fois, on va maintenant essayer de voir la manière dont Jésus a agi avec les différents types de personnes rencontrées alors qu'il accomplissait sa mission parmi les hommes : ses disciples, les foules qui l'écoutaient, les pauvres, les riches, les femmes, les enfants, les malades...

Mais avant de pouvoir parler de ses relations avec ses contemporains, j'ai réalisé qu'il fallait d'abord aborder la question de la relation de Jésus avec son Dieu et Père, qui donne la clé de tout le reste...

En effet, chacun de ses pas, chacune de ses paroles, chacun de ses actes était réalisé dans une parfaite obéissance à Dieu, car il était venu pour révéler Dieu aux hommes et désirait en toutes choses se conformer parfaitement à ce que Dieu est.

Personne n'a jamais vu Dieu. Mais le Fils unique (Jésus), qui est Dieu et demeure auprès du Père, lui seul l'a fait connaître. Jean 1,18

Il passait chaque jour de nombreuses heures en prières, à dialoguer avec son Père...

Très tôt le lendemain, alors qu'il faisait encore nuit, Jésus se leva et sortit de la maison. Il s'en alla hors de la ville, dans un endroit isolé ; là, il se mit à prier. Marc 1, 35

Il y a de nombreux autres exemples, et on comprend que Jésus aimait passer chaque jour du temps à communiquer intimement avec son Père. Mais même en dehors de ces moments de prière solitaire, on voit que Jésus demeurait en permanence en lien avec Dieu, et que ses actes et ses paroles reflétaient en tout temps les pensées de Dieu.

Tout au long de l'évangile selon Jean, on entend Jésus qui répète à ses interlocuteurs que tout ce qu'il fait est fait en accord avec Dieu son Père... En voici quelques exemples : 

Jésus reprend la parole et dit : "Oui, je vous le dis, c'est la vérité, le Fils ne peut décider lui-même ce qu'il doit faire. Il voit ce que le Père fait et il fait seulement cela. Ce que le Père fait, le Fils le fait aussi." Jean 5, 19

Toute la perfection de Jésus, qu'on a pu déjà admirer dans les messages précédents, et qu'on pourra encore voir dans les prochains, découlait de ce qu'il ne cherchait pas son intérêt propre en tant qu'homme, mais toujours la volonté de Dieu.

(Jésus leur dit) "Je ne peux rien faire par moi-même.(...) je ne cherche pas à faire ce que je veux, mais à faire la volonté de celui qui m'a envoyé." Jean 5,30

"Car je suis descendu du ciel non pas pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m'a envoyé (Dieu)." Jean 6,38

Ses paroles mêmes étaient le reflet exact des pensées de Dieu... Voilà pourquoi elles étaient La Vérité...

"Mais celui qui m'a envoyé (Dieu) dit la vérité, et ce que j'ai appris de lui, je le dis au monde." Jean 8, 26

Tous ces exemples le montrent : à chaque instant, Jésus accomplissait parfaitement la volonté de Dieu... Ce qui veut dire que pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, Dieu pouvait aimer toute la vie d'un homme sans rien trouver à y redire...

"Je fais toujours les choses qui lui plaisent." Jean 8, 38

Alors on peut se demander : quel était le moteur qui permettait à Jésus d'obéir en toutes choses à son Dieu et Père? Et bien c'était l'amour...

"Le monde doit savoir une chose : j'aime le Père et je fais tout ce que le Père m'a commandé." Jean 14,31

Et c'est dans cette intimité, cette dépendance et cet amour réciproque avec Dieu que Jésus abordait chacune des personnes qu'il rencontrait... C'est grâce à cette unité parfaite entre le Père et le Fils que Jésus a révélé aux hommes ce que Dieu est. On pourra le voir ensemble dans les prochains messages.