13 octobre 2016

Envolée de ballons

Notre bel été semble loin maintenant mais nous avons bien profité de l'été indien... qui a pris chez nous une couleur africaine! ;-)

IMG_1554

Le poêle a repris son service et il a fallu trouver d'autres astuces pour endormir notre minisiesteur sans se balader dans le jardin!

IMG_1765

Pas facile de trouver du temps pour bloguer, c'est un peu compliqué en ce moment de tout caser dans les mini plages horaires de tranquillité... Mais je voulais quand même vous montrer le mobile commencé avant son arrivée et enfin terminé!

FullSizeRender_2

FullSizeRender_1

FullSizeRender_3

FullSizeRender_5

A bientôt j'espère pour un petit tuto si ça vous dit...!

En attendant je partage avec vous une découverte shopping :

FullSizeRender

Deux jolis petits cahiers achetés chez Cache-cache... portant un message que je ne m'attendais pas à trouver à cet endroit...! 

FullSizeRender_2

Jésus dit : "Je vous ai dit cela afin qu'en moi vous ayez la paix. Vous avez de la tribulation dans le monde ; mais ayez bon courage, moi j'ai vaincu le monde." Evangile selon Jean 16,33

FullSizeRender_1

"Confie-toi en l'Éternel et pratique le bien ; Demeure dans le pays et prends la fidélité pour pâture. Fais de l'Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire." Psaume 37, 3-4

Une belle surprise et une bien jolie manière de joindre l'essentiel à l'accessoire...!

Posté par mowin à 23:39 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


29 mars 2016

Panier thaïlandais au crochet en ficelle, le retour

Je me fais vraiment rare par ici, mais rassurez-vous, tout va très bien...! (un grand merci à celles qui ont pris des nouvelles, s'inquiétant du temps passé depuis mon dernier message...) Je m'active pour préparer la venue de notre petit bonhomme, et en rajoutant le travail quotidien, les différents RDV de suivi et la vie familiale et sociale il me reste peu de temps pour venir vous montrer mes bricoles!

J'ai beaucoup de retard à rattraper et je commence par mon petit panier à linge que j'ai enfin terminé...

Il était en projet depuis bien longtemps et je vous en avais déjà parlé ici... Comme prévu, j'ai utilisé un crochet n°9 et crocheté 2 brin de ficelles à la fois. Du coup le panier a grandi beaucoup plus vite et j'ai pu atteindre assez facilement la taille que je voulais... J'ai un peu bidouillé pour le modèle et du coup la forme me plaît moins que le petit que j'avais fait, ça ressemble beaucoup moins à un panier thaïlandais... Mais je n'ai pas eu le courage de recommencer, alors je l'ai décoré avec des petits pompons et il me plait bien quand même...!

DSC_0001Il était un peu trop mou pour pouvoir le remplir facilement, du coup j'ai glissé un morceau de fil de fer dans le dernier rang tout autour, et comme ça c'est parfait!

DSC_0003Il a immédiatement trouvé sa place dans la petite salle de bain de notre chambre, en complément du grand panier à linge familial qui se trouve dans l'autre salle de bain!

DSC_0006

DSC_0007Bref, je suis bien contente d'avoir enfin pris le temps de mener à bien ce projet, au milieu d'autres en-cours, que je vais essayer de revenir vous montrer très bientôt! Mais surtout il faut que je me mette sérieusement à mes projets de couture pour notre petit bonhomme qui doit naître vers la mi-mai... Nous avons terminé de refaire la chambre et de repeindre les meubles de récup, et je vais m'attaquer à la fabrication des accessoires : tour de lit, matelas à langer, lingettes lavables, rideaux... J'ai les tissus, il n'y a plus qu'à!!!

DSC_0018

Je partage aussi avec vous un coup de coeur : un livre offert par ma grande fille de 11 ans pour mon anniversaire... choisi grâce aux conseils judicieux de sa grand-mère...!

DSC_0065Quelques pages encore vierges pour vous donner une idée du contenu...

DSC_0005

DSC_0007 (1)

DSC_0012

A remplir à deux, dans de délicieux moments mère-fille... pour apprendre à mieux se connaître et se comprendre mutuellement... Si vous avez une fille préado ou ado je vous le conseille vivement! Il y a d'autres titres dans la collection qui ont l'air très sympa aussi!

*******

Cela fait très longtemps que je n'ai pas poursuivi le récit de la vie de Jésus, le dernier épisode date du mois de novembre... On avait vu comment il avait guéri un homme aveugle de naissance. Ce n'est pas la seule guérison d'une personne aveugle dans les évangiles et on va lire un autre récit aujourd'hui...

Jésus et les personnes malades ou handicapées : les aveugles (4)

Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une grande foule, Bartimée l'aveugle, le fils de Timée, était assis au bord du chemin et mendiait. Ayant entendu dire que c'était Jésus le Nazarénien, il se mit à crier et à dire : Fils de David, Jésus, aie pitié de moi! 
Beaucoup le reprirent pour le faire taire ; mais il criait d'autant plus fort : Fils de David, aie pitié de moi!
Jésus s'arrêta et dit : Appelez-le.
Ils appellent l'aveugle, en lui disant : Bon courage, lève-toi, il t'appelle.
Alors, jetant loin son vêtement, il se leva d'un bond et vint à Jésus. Jésus lui répondit : Que veux-tu que je te fasse ?
L'aveugle lui dit : mon maître, que je recouvre la vue. Jésus lui dit : Va, ta foi t'a guéri. Aussitôt il recouvra la vue et le suivit dans le chemin. 
Marc 10, 46-50

Bartimée était aveugle, il ne pouvait donc pas travailler et était obligé de rester assis à la porte de la ville de Jéricho en mendiant pour pouvoir subsister... Ce jour-là, malgré sa cécité, il a du remarquer une agitation inhabituelle autour de lui et s'est informé de la raison de la présence de cette grande foule... Quelqu'un lui a sans doute expliqué que c'était Jésus le Nazarénien (c'est à dire de la ville de Nazareth) qui passait. Aussitôt, Bartimée a compris que c'était pour lui l'occasion inespérée de rencontrer Celui dont il avait certainement entendu souvent parler, car le récit des miracles de Jésus se propageait dans tout le pays... Mais malgré son handicap Bartimée se montre plus clairvoyant que les hommes qui l'entouraient... Au lieu d'appeler Jésus "le Nazarénien", il l'appelle "Fils de David", c'est à dire qu'il reconnaissait en lui le Messie promis par les textes anciens, le Sauveur. Il a compris qu'il est le seul à pouvoir répondre à ses besoins, à le guérir... Il se met donc à crier pour appeler Jésus avant qu'il ne soit trop tard... Mais aussitôt, des obstacles se dressent... Les gens autour de lui essaient de le faire taire, ne voulant pas que le Seigneur (qu'ils connaissaient bien mal) soit importuné par un mendiant. 

La même chose se produit souvent aujourd'hui encore pour ceux qui veulent rencontrer Jésus... Leur entourage essaie de les décourager, soit en rabaissant Jésus au rang d'un simple homme, personnage historique (Jésus de Nazareth), qui ne peut donc rien pour eux, soit en leur disant qu'ils ne sont pas assez "bien" pour que Jésus s'intéresse à eux, qu'ils doivent d'abord faire des progrès, devenir meilleurs, etc...

Mais Bartimée ne se laisse pas décourager, et il crie encore plus fort car il a confiance que sa situation de handicap et de mendicité ne rebutera pas Jésus, et qu'il est puissant pour le guérir... Comme lui, si vous voulez rencontrer Jésus et lui parler de vos besoins, ne vous laissez pas décourager par ce que vous pouvez entendre autour de vous... Jésus est toujours disponible pour ceux qui ont confiance en lui... Dès qu'il entend l'appel du pauvre aveugle il s'arrête dans son chemin et l'appelle. Bartimée n'attend pas une seconde, il se lève d'un bond et se débarrasse de ce qui le gêne pour aller plus vite. Il ne cherche pas à soigner son apparence, à se couvrir derrière un manteau, pour se présenter devant le maître, il vient tel qu'il est, car il sait que Jésus peut combler tous ses besoins. Parfois, nous serions tenter d'aller à Jésus en essayant de nous "couvrir", en lui présentant tout ce que nous pensons "bien" faire : "Tu vois Seigneur, j'essaie d'avoir une vie honnête, de ne pas mentir, de respecter les autres..." Mais ce n'est pas ça que Jésus attend. Ce qu'il veut c'est que nous soyons conscients au contraire de nos faiblesses, de nos besoins, de nos péchés... Du besoin que nous avons d'être guéris, purifiés par lui...

À la demande du Seigneur : « Que veux-tu que je te fasse ? » l’aveugle répond hardiment et simplement : « Mon maître, que je recouvre la vue ». Jésus ne peut que répondre à cette confiance, cette foi simple et le guérit. Il ne lui demande rien d'autre, ne lui impose pas de le suivre ou de le servir en retour. "Va", lui dit-il... Mais Bartimée décide immédiatement de suivre son maître, celui qui l'a guéri, celui dont le visage restera gravé dans sa mémoire car c'est le premier qu'il a vu quand ses yeux ont été ouverts. C'est très important pour nous de remarquer l'ordre dans lequel les choses de passent... Bartimée n’a pas essayé de suivre Jésus pour recouvrer la vue ; mais ayant reçu la guérison, il l’a suivi. Nous ne pouvons rien faire pour obtenir notre salut... Par contre, après l'avoir reçu, après avoir cru en Jésus et reçu le pardon de nos péchés, nous sommes tellement reconnaissants envers lui que nous désirons le suivre et le servir tout le reste de notre vie, comme Bartimée l'aveugle guéri.

 

19 novembre 2015

Panier thaïlandais crocheté

Il y a bien longtemps que je ne suis pas revenue par ici...! Je prends enfin le temps de mettre un petit message et de continuer le récit entamé la dernière fois...

Mais juste avant de parler "accessoire", très touchée comme vous tous par les attentats de vendredi dernier, j'ai envie de partager à nouveau avec vous les pensées écrites suite aux attentats de Charlie Hebdo.(cliquez sur le lien si vous voulez les lire ou les relire) 

*******

Il y a quelque temps, au rayon bazar de mon supermarché, j'ai trouvé des grosses pelotes de ficelle pour presque rien, et j'ai eu envie de voir ce qu'elle ça donnait en la crochetant...
DSC04140J'imaginais un petit panier ou une corbeille, alors vite un petit tour sur pinterest pour trouver de l'inspiration et j'ai trouvé le super tuto du panier thailandais de Mamoizelle K. Le sien est réalisé avec du fil zpaghetti et un crochet n°10, j'ai donc du faire quelques adaptations pour obtenir un joli rendu avec ma ficelle et mon crochet n°4, mais je suis ravie de mon petit panier!

DSC04133J'ai découvert à cette occasion que les paniers thaïlandais, dont j'aimais beaucoup la forme, avaient la particularité de pouvoir se transformer en corbeille...! Un panier 2 en 1, quelle trouvaille...!

DSC04131J'ai un peu hésité avant de choisir à quoi j'allais employer mon nouveau panier... Au tout début je voulais en faire une corbeille à linge pour ma chambre mais j'ai vite renoncé devant l'ampleur de la tâche pour faire un modèle assez grand! 

Ensuite j'ai pensé à m'en servir comme cache pot pour mon basilic dans la cuisine...

DSC04138

Mais malheureusement il est un peu trop petit... Du coup, il me sert actuellement à ranger mon encours de tricot qui auparavant traînait invariablement sur la table basse du salon.

DSC04119

Depuis j'ai racheté de la ficelle et j'aimerais bien me lancer pour ma corbeille à linge en crochetant à double avec un crochet plus gros... A voir si je trouverai le courage et le temps!

*******

Jésus et les personnes malades ou handicapées : les aveugles (2)

C'est le moment de lire la suite du récit à peine entamé la dernière fois... : la rencontre de Jésus avec un homme aveugle. Jésus avait étonné ses disciples en révélant que la cécité de cette homme n'était pas une punition pour quelque faute de ses parents ou de lui-même, mais une occasion donnée à Dieu de montrer ses oeuvres, sa puissance et son amour... Nous allons voir aujourd'hui comment Jésus a guéri cet homme aveugle...

Ayant dit cela, il cracha par terre, fit de la boue avec sa salive et appliqua la boue sur les yeux de l'aveugle, puis il lui dit : Va, lave-toi au réservoir de Siloé (ce qui se traduit par : Envoyé). Il y alla, se lava, et il revint, voyant. 

Evangile selon Jean chapitre 9 versets 6

La méthode employée par Jésus pour guérir cet homme aveugle peut surprendre... et quand j'étais enfant, bien qu'on m'ait toujours appris à avoir un profond respect pour le Fils de Dieu, je trouvais quand même ça un peu dégoûtant... Mais en grandissant et en lisant ce que des lecteurs de la Bible plus éclairés que moi avaient compris, j'ai appris qu'il faut chercher le sens symbolique ou caché des choses qui à première vue paraissent bizarres.

L'onguent appliqué sur les yeux de l'aveugle, formé d'un mélange de salive et de terre, ne pouvait dans un premier temps qu'accentuer sa cécité... Cette boue représente l'humanité de Jésus-Christ. Cette humanité, sous sa forme la plus humble (on se rappelle que Jésus était considéré comme le fils d'un charpentier, né dans une étable, venant de la région la plus méprisée du pays, la Galilée) masquait aux yeux de ses contemporains, comme de la boue, sa personne véritable. En effet, la plupart d'entre eux attendaient la venue du Messie comme un Sauveur victorieux et conquérant, manifestant sa gloire et sa puissance de manière ostentatoire... Ils se croyaient intelligents et connaissant les pensées de Dieu, mais en réalité Jésus révèle qu'ils étaient "aveugles" (on le verra à la fin de l'histoire)... Et l'humanité et l'humilité de Jésus, au lieu de leur éclaircir la vue, les aveuglait encore davantage...

En contraste, l'homme né aveugle va avoir les yeux ouverts... Les yeux de son corps autant que ceux de son coeur... Qu'est-ce qui fait la différence entre cet homme et ceux qui l'entouraient? C'est la foi. Il écoute simplement ce que Jésus lui dit. Jésus lui dit d'aller se laver à un endroit précis et il ne discute pas, il y va. Il n'avait pas vu Jésus mais il avait su bien mieux que la plupart de ses contemporains discerner l'autorité de celui qui s'était penché vers lui.

Le nom du réservoir où l'homme devait se laver est lui aussi symbolique : Siloé veut dire "envoyé". Pour que l'aveugle soit guéri, il fallait à la fois la boue mise sur ses yeux, qui montre l'humanité et l'humilité de Jésus, mais aussi l'eau de ce réservoir dont le nom montre que le Christ était l'envoyé de Dieu. La boue seule ne pouvait ouvrir les yeux de l'aveugle, de même que les yeux de nos coeurs ne peuvent pas s'ouvrir si nous ne voyons en Jésus qu'un homme et pas l'envoyé de Dieu.  

Cet homme né aveugle est une image de notre vie. Le péché nous rend incapables de percevoir la lumière de Dieu. Notre vision morale et spirituelle est obscurcie depuis notre naissance. Dieu doit nous ouvrir les yeux, sur notre état, sur les exigences de sa sainteté, sur le monde. En lisant les évangiles, si nous ne voyons en Jésus qu'un simple homme, cela ne fait que nous aveugler davantage... Comment, ce Jésus de la crèche de Bethléhem, ce Jésus pauvre qui s’est laissé clouer sur la croix, sans puissance, sans force, c’est Dieu !? Pour avoir les yeux ouverts il faut croire : croire que Jésus est l'envoyé de Dieu, qu'il est Dieu, croire que nous avons besoin d'être lavés, de nos péchés et qu'il est mort sur la croix pour être puni à notre place et que nous soyons pardonnés de nos fautes, d'avoir laissé jusqu'ici notre Créateur de côté.

A nous maintenant de nous poser la question... Sommes nous encore aveugles ou bien voyants?

Le récit de la rencontre de Jésus avec cet homme aveugle pourrait s'arrêter là... Bien souvent dans les évangiles des guérisons sont rapportées sans que la suite de l'histoire nous soit révélée... Mais ici nous avons le privilège de savoir ce qui s'est passé ensuite, de connaître les réactions de l'entourage de l'homme guéri... Et vous verrez, c'est passionnant et très instructif...! La suite au prochain épisode...

Posté par mowin à 16:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 septembre 2015

Dinette ou hochet?

Depuis le temps que j'avais envie de réaliser des gourmandises au crochet, j'ai enfin pris le temps de le faire...!

Avant de les offrir, ma petite photographe s'est amusée à préparer une petite mise en scène...

DSC02866Glace modèle drops ici : très bien expliqué, et j'ai bien aimé la manière de crocheter le cornet, en prenant seulement le brin arrière de chaque maille, qui donne un aspect un peu gaufré, comme sur un cornet de glace! (ça se voit peut-être pas très bien sur la photo...)

DSC02871La religieuse est copiée sur le modèle de Comtesse création, que l'on retrouve sur plusieurs blogs mais malheureusement le tuto n'est plus disponible... Mais en observant bien et en regardant plusieurs tutos par ci par là pour la chantilly, pour le glaçage... je suis arrivée au bout!

DSC02875

Le modèle du Donut vient également du site Drops ici

DSC02872Mais ces petites pâtisseries ne sont pas forcément destinées à jouer à la dinette, du moins pas pour l'instant...! Car elles ont été réalisées pour une toute petite fille, en cadeau de naissance, pour servir de hochet... Pourquoi faudrait-il que les hochets ne ressemblent à rien, ou bien forcément à des nounours ou autres petits animaux...?

DSC02897Au départ j'avais commencé à les rembourrer comme d'habitude avec de la bourre pour coussins, mais j'ai eu peur que ça ressorte par les petits trous et que ça soit dangereux pour le bébé... Du coup j'ai trouvé sur un forum l'astuce de rembourrer les hochets avec des collants clairs usagés : c'est léger, ça permet de rembourrer les petits objets bien fermement et surtout aucun risque que ça ressorte! Et en plus c'est une bonne manière de réutiliser les collants, bas ou chaussettes en voile abîmés au lieu de les jeter! Je récupère maintenant tous ceux de mon entourage...! 

DSC04115Pour que ça soit vraiment des hochets, il faut que ça fasse du bruit quand on les secoue...! J'ai utilisé pour la glace un oeuf kinder en plastique en mettant des grains de blé dedans. Mais pour les autres hochets l'oeuf kinder était beaucoup trop gros donc j'ai fabriqué des petits grelots avec des bouchons en plastique.

DSC04116Deux bouchons identiques, quelques pois cassés (j'ai varié les graines dans chaque pour que les bruits soient différent), du scotch, et le tour est joué!

DSC04117Peut-être que finalement les parents ont préféré mettre ces hochets gourmands à l'abri des petites dents en attendant l'âge de jouer à la dinette... mais en tout cas, je me suis vraiment régalée à les faire...!

*******

Et aujourd'hui j'ai envie de partager avec vous une vidéo qui m'a beaucoup touchée, le témoignage d'une petite fille Iraquienne de 10 ans, chassée par les islamistes de DAESH de sa maison et de sa ville au début de l'année 2015, et qui vit depuis dans un camp pour réfugiés... Elle est chrétienne et sa confiance en Dieu et en Jésus rayonne malgré les difficultés auxquelles elle est confrontée... Un bel exemple... 

IraqilittlegirlteachesISISthepowerofforgiveness FR

01 septembre 2014

Manchette estivale pour égayer la rentrée!

Petit travail de vacances, qui m'a suivi un peu partout, d'abord dans mon ptit sac à ouvrage, puis à mon poignet! C'est loin de ressembler à un Ipanema, mais c'est quand même sympa de le faire soi-même en utilisant ce qu'on a sous la main!

DSC00517

DSC00530

DSC00533

De haut en bas : 

- une cordelette japonaise : c'est une cousine qui nous a appris à les faire, c'est très facile et rapide, beaucoup plus facile pour les enfants que les bracelets brésiliens! Même mon petit neveu de 5 ans y arrive sans problème... Et presque tous les enfants que j'ai croisés cet été ont réalisé leur petit bracelet! Un petit lien ici vers une vidéo pour apprendre à les faire...

- un bracelet brésilien d'après ce modèle

- une guirlande de pompons au crochet, toujour d'après ce tuto

- des perles tissées façon shamballa

- et enfin une tresse en liberty, avec des breloques plumes réalisées en plastique fou. (J'ai refait les plumes par la suite parce que je les trouvais un peu trop grandes, mais je n'ai pas pris de nouvelles photos...)

Le fermoir magnétique vient du magasin de loisirs créatifs de ma ville... Pas évident de tout coller dedans, mais après c'est très pratique à utiliser!

Bref, ça ne fait pas très rentrée tout ça, mais l'été n'est pas encore tout à fait fini, ne l'oublions pas! 

*******

Je reprends maintenant le fil de l'histoire de Jésus et de ses relations avec ses contemporains. On a vu les dernières fois comment il avait choisi ses disciples, comment il était attentif à leurs besoins, et aujourd'hui j'aimerais m'intéresser plus particulièrement à la relation de Jésus avec ses disciples en tant que maître.

Jésus et ses disciples : un maître qui enseigne.

Tout au long des évangiles, on voit que Jésus passait beaucoup de temps à enseigner ceux qui étaient autour de lui au sujet de Dieu et de ses pensées. Souvent de grandes foules se rassemblaient autour de lui pour l'écouter... Mais son enseignement était plus particulièrement destiné à ses 12 disciples, et à ceux qui recherchaient la proximité avec lui, et le reconnaissaient comme maître, comme on le lit dans l'extrait ci-dessous.

"Il se mit encore à enseigner près de la mer. Une très grande foule se rassembla autour de lui, si bien qu'il monta dans une barque sur la mer et s'assit. Toute la foule était à terre sur le bord de la mer. Il leur enseignait beaucoup de choses par des paraboles."(petites histoires ou comparaisons empruntant des détails à la vie courante pour illustrer son enseignement)"Il leur disait dans son enseignement : Écoutez. Voici, le semeur sortit pour semer. Comme il semait, il arriva que quelques grains tombèrent le long du chemin ; les oiseaux vinrent et mangèrent tout. D'autres tombèrent sur le terrain rocailleux où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; et aussitôt ils levèrent, parce qu'ils n'avaient pas une terre profonde ; quand le soleil se leva, ils furent brûlés, et, parce qu'ils n'avaient pas de racine, ils séchèrent. D'autres tombèrent parmi les épines ; les épines montèrent, les étouffèrent, et ils ne donnèrent pas de fruit. D'autres tombèrent dans la bonne terre et, montant et croissant, ils donnèrent du fruit et rapportèrent, l'un trente, un autre soixante et un autre cent. Puis il dit : Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

Quand il fut à l'écart, ceux qui étaient autour de lui, avec les douze, l'interrogèrent au sujet de la parabole. Il leur dit : À vous il est donné de connaître le mystère du royaume de Dieu ;(...) Puis il leur dit : Ne saisissez-vous pas le sens de cette parabole ? Comment comprendrez-vous, alors, toutes les paraboles ? Le semeur sème la Parole. Voici ceux qui sont le long du chemin, là où la Parole est semée : quand ils ont entendu, Satan vient aussitôt et ôte la Parole semée en eux. De même, ceux qui sont semés sur les terrains rocailleux sont ceux qui, après avoir entendu la Parole, la reçoivent aussitôt avec joie ; ils n'ont pas de racine en eux-mêmes, mais ne tiennent qu'un temps ; puis, quand la tribulation ou la persécution survient à cause de la Parole, ils sont aussitôt scandalisés. D'autres, qui sont semés parmi les épines, sont ceux qui ont entendu la Parole ; mais les soucis du monde, la tromperie des richesses et les autres convoitises, entrant en eux, étouffent la Parole, et elle est sans fruit. Ceux qui sont semés sur la bonne terre sont ceux qui entendent la Parole, la reçoivent et portent du fruit : l'un trente, un autre soixante et un autre cent.
(...)Par beaucoup de paraboles semblables, il annonçait la Parole aux foules selon qu'ils pouvaient l'entendre ; mais il ne leur parlait pas sans parabole ; et en privé, il expliquait tout à ses disciples."   Marc 4, 1-33

En lisant ce récit, on se rend compte que c'était un réel privilège pour les 12 disciples d'être "à l'école" de ce maître qui révélait les "mystères du Royaume de Dieu". Seuls ceux qui désiraient vraiment être près de lui recevaient les explications des grandes choses qu'il annonçait... 

Comme tous les maîtres, Jésus était souvent obligé de répéter les mêmes choses, et, on le lit dans d'autres récits des évangiles, bien souvent ses disciples ne comprenaient pas bien, ou semblaient très vite oublier son enseignement... Parfois, leur lenteur à comprendre les choses qu'il enseignait mettait sa patience à rude épreuve, mais il ne se lassait pas... : Il continuait sans relâche à leur révéler les choses merveilleuses qui venaient directement de Dieu, sachant que par la suite, à leur tour, ils les enseigneraient autour d'eux...

La plupart du temps, les disciples buvaient les paroles de leur maître... Ils cherchaient réellement à comprendre ce qu'il leur disait. Parfois, comme dans ce qu'on a lu plus haut, ils n'hésitaient pas à réclamer directement auprès de lui une explication supplémentaire. Ils avaient soif d'en apprendre toujours davantage.

"Et comme Jésus était en prière en un certain lieu, il arriva, après qu'il eut cessé, qu'un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier." Luc 11,1

Comme les 12 disciples autrefois, nous pouvons nous aussi parler directement à Jésus pour lui demander de nous aider à comprendre certains enseignements de la Bible dont le sens nous échappe, ou pour savoir comment prier. Depuis le ciel, il nous écoute et répond toujours à nos demandes, si comme les disciples nous sommes sincères dans notre désir de mieux connaître les pensées de Dieu. 

Il y aurait beaucoup de choses encore à dire sur ce sujet, et encore une fois je vous invite à lire directement les évangiles pour découvrir et apprendre à aimer ce maître si différent des autres... La prochaine fois, nous essaierons justement de voir en quoi Jésus était un maître fondamentalement différent...

 *******

Sans vouloir parler des choses qui fâchent, quoique certaine(s) s'en réjouisse(nt) et organise(nt) même un jeu pour la fêter (merci Edwige, j'espère bien gagner cette fois-ci, et continue à nous faire rire et régaler nos pupilles par ta prose et tes réalisations!!!), la rentrée est là...! Ici les cartables faits-maison ne sont plus d'actualité, mais si chez vous ça le fait encore, je vous rappelle un ptit tuto posté il y a déjà 4 ans...! (un clic sur l'image et vous y êtes!)

56362236_p

Alors bonne rentrée et à bientôt !


27 février 2014

Notre chambre #2 : lampes baladeuses au crochet, diy

J'essaie encore de combler mon retard, ces photos datent de juin dernier...!

Après la première partie de la déco de notre chambre, voilà la suite!

DSC06518

Vous avez longtemps vu par ici les volets transformés en paravent... puisqu'il me servait à présenter en photo mes petites cousettes (on les voit d'ailleurs sur la bannière du blog)... Mais depuis notre dernier déménagement il est devenu tête de lit!

Les chevets viennent de chez Maison du Monde, ni récup' ni patine maison cette fois-ci, mais ce qui est nouveau ce sont les lampes baladeuses en guise de lampes de chevet... 

DSC06517Cette fois-ci encore, j'avais fait du repérage dans des boutiques en ligne... (un petit clic sur les photos pour connaître leur provenance)

Cette lampe Chehoma au look industriel...

lampe-chehoma-54585910

Et surtout celle du site lespetitsbohèmes si jolie avec son fil multicolore...

image 

De très jolies lampes mais décidément hors budget! Heureusement, lors d'une de mes nombreuses errances (pendant nos travaux) dans les allées de Brico Dépôt j'ai avisé des lampes baladeuses de chantier au look assez sympa avec leurs cages en métal et leurs globes en verre, pour moins de 10 euros! Ni une ni deux, je les ai embarquées, ainsi que deux interrupteurs à monter dessus, c'est quand même plus pratique pour des lampes de chevet...

Petite séance d'électricité pour installer les interrupteurs... un jeu d'enfant...! Si, si! Voyez vous-mêmes...! 

DSC05018

Génial, ça marche!!!

DSC05022

Il ne me restait plus qu'à les habiller de laine... Comme je n'ai pas de tricotin mécanique, je n'ai pas pu faire comme dans ce super tuto, alors j'ai tout simplement crocheté en mailles coulées autour du fil... (les mailles coulées ça rend mieux que les mailles serrées parce que la bordure est plus discrète) Alors c'est sûr, j'avoue, c'est quand même assez long à faire... Mais si j'ai bien compris, quand on utilise un tricotin mécanique le long tube en laine est très rapide à faire, mais après pour enfiler le cable dedans c'est une autre paire de manche et cela prend aussi beaucoup de temps!

Alors voilà le résultat vu d'un peu plus près... J'ai varié les couleurs de manière aléatoire, en utilisant les restes de fil de la petite couverture au crochet... Je n'ai pas réussi à crocheter autour de la poignée noire, mais en revoyant la photo de la lampe du site Les petites bohèmes, je me dis que je pourrais la bomber avec de la peinture argentée, ça serait plus joli...

DSC06516

Voilà ce que ça donne une fois éclairées...

DSC06521

Pour compléter la déco, j'ai crocheté un petit panier en intégrant tout le long de l'ouvrage un fil de corde à linge pour le rendre bien rigide...

DSC08313 

Maintenant, il faut que je m'attaque à la déco de la chambre du ptit dernier qui, sur ce plan là, je le reconnais, est largement défavorisé pour le moment par rapport à ses parents, à son frère et à sa soeur...! 

*******

En attendant, c'est le moment de continuer à dérouler avec vous le fil de la vie de Jésus, telle qu'on peut la lire dans les évangiles... 

La dernière fois, on avait interrompu le récit au moment où, après son baptême, à l'âge de 30 ans, Jésus allait commencer à accomplir la mission que Dieu son Père lui avait confiée... Mais avant de parcourir les villes et les villages pour annoncer la bonne nouvelle et guérir les malades, il fallait qu'il passe par une mise à l'épreuve :  

Ensuite l'Esprit de Dieu conduisit Jésus dans le désert pour qu'il y soit tenté par le diable. Après avoir passé quarante jours et quarante nuits sans manger, Jésus eut faim. 

Le diable, le tentateur, s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à ces pierres de se changer en pains. » Jésus répondit : « L'Écriture déclare : “L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole que Dieu prononce.”  » 

Alors le diable l'emmena jusqu'à Jérusalem, la ville sainte, le plaça au sommet du temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car l'Écriture déclare : “Dieu donnera pour toi des ordres à ses anges et ils te porteront sur leurs mains pour éviter que ton pied ne heurte une pierre.”  » Jésus lui répondit : « L'Écriture déclare aussi : “Ne mets pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu.”  » 

Le diable l'emmena encore sur une très haute montagne, lui fit voir tous les royaumes du monde et leur splendeur, et lui dit : « Je te donnerai tout cela, si tu te mets à genoux devant moi pour m'adorer. » Alors Jésus lui dit : « Va-t'en, Satan ! Car l'Écriture déclare : “Adore le Seigneur ton Dieu et ne rends de culte qu'à lui seul.”  » 

Cette fois le diable le laissa. Des anges vinrent alors auprès de Jésus et se mirent à le servir. Matthieu 4,1-11

Avant d'aller parcourir le pays pour annoncer la Parole de Dieu, Jésus est amené dans le désert par l’Esprit.

C'est une sorte de mise à l'épreuve pour montrer sa perfection : Adam et Eve, le premier homme et la première femme créés par Dieu vivaient dans un jardin merveilleux répondant à tous leurs besoins. Ils ont pourtant succombé à la tentation du diable et désobéi à Dieu, entraînant tous les hommes à leur suite (on peut lire cette histoire au tout début de la bible, dans la partie appelée la Genèse). Ici, c'est comme si l'histoire de l'humanité recommençait... Jésus, l'homme parfait, sera-t-il capable de résister à la tentation du mal, du péché, alors qu'il est depuis 40 jours dans un désert, au milieu d'animaux sauvages et affaibli par la faim?

D'autre part, le diable, appelé aussi Satan,  l'esprit du mal, l'ennemi de Dieu et des hommes, sait que Jésus est venu sur la terre pour libérer les hommes de son emprise. Depuis qu'Adam et Eve, nos premiers parents, ont choisi de l'écouter lui, plutôt que de faire confiance à Dieu, il règne en maître sur le monde, et va tout faire pour essayer de faire échouer le plan de Dieu. Il a déjà essayé d'éliminer Jésus en faisant tuer tous les bébés nés à Bethléem au moment de sa naissance, et maintenant il va tout faire pour le pousser à pécher, à faire du mal, pour le rendre impropre à accomplir sa mission.

Tout d'abord, Satan, sachant que Jésus avait très faim, lui propose de transformer les pierres du désert en pain. Satan sait très bien que Jésus est le Fils de Dieu, et qu'il a la puissance de faire ce miracle. Mais Jésus, à ce moment là comme à chaque instant de sa vie sur terre refuse d'utiliser sa puissance pour lui-même... Il veut partager entièrement la condition humaine. D'autre part, il est entièrement soumis à Dieu son Père et se confie en lui pour répondre à ses besoins matériels... il ne veut donc pas agir sans son ordre. Alors Jésus répond à Satan avec une parole biblique qui signifie : c'est l’obéissance à Dieu qui fait vivre. Satan ne peut rien répliquer quand on utilise contre lui des paroles de la Bible, parce qu’il la connaît et sait qu’elle vient de Dieu.

Jésus a montré que son obéissance à Dieu passait avant les besoins de son corps… Satan va maintenant chercher à utiliser son amour propre… Il lui propose de se jeter du haut du temple pour forcer Dieu à le secourir devant tous. Il lui tend un piège subtil en utilisant une promesse écrite dans la Bible. Mais Jésus n’avait pas besoin de mettre Dieu à l’épreuve pour voir s’il était fidèle à ses promesses car il le connaissait et ressentait son amour chaque jour. Il répond donc au diable en utilisant encore une fois une parole de la Bible.

Alors, Satan tente une dernière fois de le séduire en essayent de réveiller en lui le désir de gloire et de possession présent dans chaque homme… Il lui propose de lui donner tous les royaumes de la terre… si seulement Jésus se prosterne devant lui en signe d'adoration… mais Jésus répond encore une fois en citant un commandement de Dieu. Dieu seul mérite qu'on l'adore et qu'on se prosterne devant lui... Et la seule pensée de se prosterner devant un autre fait horreur à Jésus qui chasse Satan loin de lui. La proposition du diable de lui donner tous les royaumes de la terre n'a pas eu de prise sur lui parce qu'il savait que tout appartient à Dieu, et qu'un jour, c'est Dieu qui lui donnerait l’honneur, la gloire et la domination sur toutes choses... Mais en attendant, il avait renoncé à tout ; il venait pour être sur la terre un homme humble et obéissant, pour servir et s’abaisser même jusqu’à mourir sur une croix.

De plus, Jésus sait que depuis la chute d’Adam et Eve le monde entier est sous la puissance de Satan, mais pour que le monde soit à nouveau soumis à Dieu, il doit vaincre Satan et non se prosterner devant lui. Satan voulait pousser Jésus à pécher et ainsi priver le monde du salut… mais Jésus reste entièrement soumis à son Père.

C’est ainsi qu’il montra qu’il était plus fort que Satan. Il triompha de lui par son obéissance parfaite à Dieu et par sa soumission entière à la parole de Dieu.

Quand le diable vit qu’il n’avait pas de prises sur Jésus et ne pouvait pas le vaincre, il s’en alla, contraint désormais de chercher un autre moyen pour tenter de faire échouer le plan d’amour de Dieu envers les hommes.

L'évangile dit ensuite que Dieu envoya des anges pour servir Jésus. On peut imaginer à quel point son coeur était rempli de joie en voyant son Fils bien-aimé rester droit, intègre et obéissant face au tentateur.

Maintenant, Jésus allait vraiment pouvoir commencer à accomplir son service auprès des hommes de la part de Dieu… A suivre, au prochain message!

*******

Tout le monde ici attend les vacances avec impatience, vivement demain soir! Qui dit vacances scolaires dit blog en mode pause... alors je vous donne RDV mi-mars! Bon courage à ceux qui vont reprendre, et bonnes vacances à ceux qui vont les commencer!

06 mai 2013

Boîte à mouchoirs all stars

Il y a plus d'un an, j'avais flashé sur une magnifique couverture en grannys étoilés...

Ces grannys étoiles me tentaient beaucoup pour mon grand, (pour une fois qu'on peut crocheter pour un garçon!) mais pas vraiment besoin d'une couverture... et encore moins le temps de la faire! Alors j'ai pensé à faire une housse pour boîte à mouchoirs! Tout à fait dans le style de sa chambre... 

DSC06034

DSC06038

DSC06041

Modèle improvisé avec des restes de coton aux couleurs de sa housse de couette... Il est ravi!

DSC06035

De quoi compléter la déco commencée ici... Et pour se mettre encore un peu plus dans l'ambiance...

DSC06045

*******

Sinon, un grand merci pour l'accueil réservé aux guirlandes papillon...! Par contre, pour toutes celles qui ont gentiment relayé l'info sur FB, pour que je puisse le prendre en compte pour le tirage au sort, il faudrait soit laisser un autre commentaire le mentionnant sous le message annonçant le jeu, soit l'écrire dans un commentaire sur ma page facebook ici. Sinon je ne peux pas savoir qui c'est...! De même, précisez dans un commentaire si vous en avez parlé sur votre blog!

Pour celles qui arrivent, vous pouvez encore jouer pour gagner une guirlande papillon origami en tissu... Toutes les explications en cliquant sur la photo ci-dessous...

 DSC05889

Pour plusieurs raisons, le tirage au sort des guirlandes est reporté au 1er juin. Et encore une petite précision, les Nouveaux Testaments sont offerts, même si vous ne gagnez pas la guirlande! 

Pour faire patienter celles qui ont eu envie de le recevoir, et, j'espère, donner envie aux autres de le demander, un petit extrait du début de l'évangile selon Matthieu, premier livre du Nouveau Testament.

Or voici comment arriva la naissance de Jésus Christ : Marie, sa mère, était fiancée à Joseph ; avant qu'ils soient ensemble, elle se trouva enceinte par l'Esprit Saint. Joseph, son mari, qui était juste et ne voulait pas l'exposer à la réprobation publique, se proposa de la répudier en secret. Mais comme il y réfléchissait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en rêve et lui dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre auprès de toi Marie ta femme, car ce qui a été conçu en elle est de l'Esprit Saint ; elle enfantera un fils et tu l'appelleras du nom de Jésus, car c'est lui qui sauvera son peuple de leurs péchés.
Or tout cela arriva afin que soit accompli ce que le Seigneur avait dit par le prophète : Voici, la vierge sera enceinte et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, qui se traduit : Dieu avec nous.

Matthieu 1, 18-22

22 février 2012

Liberty étoilé et pois dans un ciel argenté...

Un landau à (r)habiller... 

Un projet muri à deux...

Une toute petite nièce à coocooner...

De nombreuses à heure à cogiter, essayer, crocheter, décrocheter, coudre, découdre... (comme d'habitude!)

Et une petite couverture, enfin, et juste à temps, terminée...!

DSCF9023

DSCF9022

DSCF9030

DSCF9033

Doublure en liberty adelajda kaki l'atelier de kitty, gros pois crochetés en coton Muskat de chez Drops, et fond en fil Zenith coloris argent, Phildar.

L'inspiration venait de cette magnifique couverture... :

v_couverture_crochet_sebra

vue ici : nordinary.fr

J'ai cherché à reproduire cet effet de grosses pastilles... Je n'y ai pas totalement réussi mais après avoir fait de nombreux essais je suis arrivée à un crocheter un granny à pois qui me convenait...! (c'est comme dans "Charlie et la chocolaterie"... : il fallait concocter un carré qui a l'air d'être rond... ou un rond qui a l'air d'être carré...!)

Un petit tuto est en cours de préparation, au cas où certaines seraient intéressées...

Pas beaucoup de temps pour bloguer pendant les vacances, mais je vous signale quand même le jeu organisé par ma voisine et copine de blog, Anne-Ch@, pour le premier anniversaire de son blog, 2 clous 1 pinceaux... 

72701347_p

Une jolie écharpe à gagner par tirage au sort début mars... pour les petits matins encore bien frisquets par ici...!

Moi je dis, Anne-Charlotte, ça serait bien que je gagne, ça te ferait économiser les frais de port...!

 

Posté par mowin à 23:24 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 septembre 2011

Enfin de retour...!

Installés depuis plus d'un mois déjà dans notre nouveau nid, il ne manquait plus que la connexion Internet, qui s'est longuement faite attendre, pour revenir vous voir...!

Un grand merci à toutes celles qui ont demandé de nos nouvelles, et désolée pour le retard dans les réponses...!

Du coup, la petite robe enfin terminée va paraître un peu hors saison...!

Robe triangle granny et bonnet granny... le tout porté par une petite fleur ravie de vous présenter les différentes roses poussant dans notre nouveau jardin...! 

DSCF6661

DSCF6655

DSCF7025 DSCF7027

DSCF6997

DSCF7000

DSCF7024

Modèle de granny fleuri maison, coton Phil coton 3 de chez Phildar coloris rouge, oeillet et grenadine 

Maintenant il va vite falloir songer à refaire ce bonnet, en laine cette fois...! La différence de climat se fait déjà bien sentir...

Mais après cet été quelque peu mouvementé, nous profitons beaucoup de nous retrouver en famille dans un nouveau cadre de vie très agréable... Et nous pouvons témoigner de la fidélité de Dieu qui a tout dirigé pour notre bien. 

"Confie-toi de tout ton cœur à l’Éternel, et ne te fie pas à ta propre intelligence ; dans tout ce que tu entreprends, appuie-toi sur lui, et il dirigera tes sentiers."

Proverbes 3, 5 et 6

Cependant pour casser l'image parfois trop idyllique que l'on donne de soi dans un blog, je peux vous avouer qu'il y a eu pendant ces derniers mois des doutes, des inquiétudes, des impatiences parfois... Mais les bontés de Dieu ne sont pas proportionnelles à nos mérites... elles vont heureusement bien au delà... Et chaque étape de notre vie nous donne une raison de plus de nous confier en Lui et en Son amour. J'aimerais que vous puissiez tous en faire l'expérience...

Posté par mowin à 15:51 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mai 2011

Les petits pois... sont rouges...!

Le sac à pois d'Isabelle Kessidjian m'avait tapée dans l'oeil depuis un certain temps...! Mais je ne possède pas son livre (qui a l'air superbe!) et j'avais plutôt besoin de vides poches pour mon bureau... alors j'ai improvisé...!

DSCF5957

DSCF5904

DSCF5963 

Les petites boules sont réalisées au point de noisette... J'ai mis un petit moment à comprendre comment ça se faisait (en lisant les explications ici par exemple) et du coup je pensais faire une petite vidéo pour permettre à d'autres de galérer un peu moins...! Mais entre temps quelqu'un a eu la même idée que moi, donc si vous voulez vous y mettre, vous pouvez regarder cette belle démonstration...!

Même si je n'ai pas utilisé le livre d'Isabelle Kessidjian pour réaliser ces petits paniers, je n'ose pas trop vous donner les explications de ces petits paniers sachant que je me suis quand même pas mal inspirée de son modèle... Mais vous trouverez plusieurs tutos de vide poche au crochet ici ou ... (qui m'ont aussi inspirée) et une fois maîtrisé le point de noisette vous n'aurez aucun mal à réaliser vos vides poches aux petits pois si ça vous dit...!

 

PS : je risque d'être très peu présente ces prochaines semaines, car nous allons bientôt déménager... Nous quittons la Côte d'Azur pour nous déplacer de 400 bons km vers le Nord...!

J'essaierai de continuer à vous faire des petites visites, mais ne vous étonnez pas si mes commentaires chez vous sont moins nombreux...! 

Posté par mowin à 22:01 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , ,