16 février 2017

coutures de janvier...

Bon et bien voilà le mois de janvier est passé sans que je revienne faire un petit tour par ici...! Pourtant j'ai retrouvé un peu plus de temps, notre petit bonhomme s'étant mis quasiment du jour au lendemain à faire de vraies siestes en 2017...

Mais le retour dans mon atelier a commencé par l'accomplissement des tâches les plus urgentes, à savoir la "slimification" des pantalons de mes 2 collégiens...! Chez vous aussi, j'imagine, les bas de pantalons sont soudain devenus beaucoup troooop laaaaaarges ces derniers temps... Vive la machine à coudre qui m'a permis de passer encore un peu pour une Supermaman...

Bref, 2 bonnes piles de pantalons plus tard j'ai pu m'attaquer aux traditionnels cadeaux mummade pour les 12 ans de ma grande fille...

Sans surprises, et même si le temps où elle passait sa vie en robe de princesse ne me paraît pas si lointain, elle commence à se lasser des fleurettes et du rose... Elle a actuellement des envies de style ranch et western... (après la période princesse, la période chevaux... ça fait pas un peu clichés...!!!?)

Alors vite vite 2 jours avant son anniversaire, j'ai commencé à lui coudre une paire de chaussons qu'elle avait remarqué dans le livre "Petits souliers et grands chaussons" d'Anne de Sweet Anything...

IMG_2849

IMG_2852Cousus dans des chutes de cuir retourné, trouvés dans cette caverne d'Ali Baba à Brignais (69) (si vous habitez dans le coin, ça vaut le détour...!) J'ai rajouté des petites plumes à l'arrière, et doublé entièrement les chaussons, semelle comprise, avec de la fausse fourrure... 

Et puis j'ai filé à Ikéa pour lui acheter une fausse peau de mouton, et rapidement improvisé un petit cactus en tricotin, d'après ce tuto. (Je dis rapidement mais ça m'a pris quand même beaucoup plus de temps que prévu, grosse galère pour trouver un morceau de fil de fer adequat dans le garage, il était bien trop tard pour aller en acheter... J'ai fini par raccorder 2 morceaux, ce qui fait une grosseur au milieu du cactus et m'a coûté une bonne dose de patience pour réussir à enfiler le fil dans le tricotin!)

IMG_2827

Enfin ouf tout était finalement prêt pour la soirée! Cadeaux mis en scène devant le poêle, avant de rejoindre la chambre de la demoiselle... 

IMG_2830

Une grande question subsistait... Les chaussons étaient-ils condamnés à demeurer un élément de déco ou bien allaient-ils vraiment être portés par mon éternelle va-nu-pieds...??? Deux semaines après je respire : oui, ils sont chaussés dès le saut du lit...! Promis, maman, tu ne t'enrhumeras plus en voyant les pieds nus de ta petite fille sur le carrelage glacé le matin!!! 

IMG_2952

IMG_2938

Par contre, il reste encore le problème des chevilles à l'air dehors même quand il fait -10° (je pense que si vous avez des collégiens dans votre entourage vous voyez de quoi je parle, il faut s'y faire, apparemment, les ados de nos jours n'ont pas froid aux chevilles) mais j'ai renoncé à me battre pour ça, j'ai d'autres petits pieds à croquer...!

IMG_2967

Vous l'avez compris, ici on navigue entre 2 eaux... On aborde les rivages encore inconnus de l'adolescence avec ses marées hautes et basses, tout en redécouvrant avec émerveillement les côtes familières mais qui tendaient à s'estomper, de la toute petite enfance... L'émotion d'assister à toutes les "premières fois" est intacte, et multipliée par 5...! (Fort heureusement, aucune personne extérieure à la famille n'était là l'autre soir pour nous voir tous rire et pleurer à la fois en voyant une petite menotte hésitante esquisser pour la première fois un geste d'au revoir avant d'aller au lit...! Impossible de dire lequel de nous 5 était le plus ému et enthousiaste, je pense que ce bébé n'aura pas trop de problèmes de manque de confiance en lui... Hmmm...!) On en oublierait presque la fatigue des nuits hachées de ces derniers temps...

Bref, un joyeux coktail qui tour à tour nous enchante et nous dépasse, nous vivifie et nous fatigue, nous comble et nous vide, nous conforte et nous remet en question... mais par dessus tout nous remplit d'un immense sentiment de gratitude devant tous les bonheurs dont Dieu nous comble... Nous avons conscience d'être particulièrement privilégiés...

*******

Je change de sujet mais les vacances arrivent enfin pour notre zone et j'en profite pour vous parler d'une super appli gratuite : la Bible App pour les Enfants 

Idéale pour faire découvrir la Bible aux plus petits (je dirais de 4 à 10 ans), elle contient les principales histoires bibliques racontées et illustrées, ainsi que des petits jeux.

Si vous êtes croyants, vous apprécierez que vos enfants, même sans savoir lire, puissent approfondir leur connaissance du message biblique... Et si vous ne connaissez pas la Bible personnellement, peut-être serez vous content que vos enfants puissent la découvrir, et pourquoi pas, la découvrir avec eux...?

Voici quelques photos d'écran pour vous donner une idée :

IMG_2990

IMG_2993

IMG_2994

IMG_2995

IMG_2996

J'essaie de limiter autant que possible les écrans chez nous... mais pour cette appli exceptionnellement les enfants ont carte blanche...! Les aînés sont un peu trop grands mais notre troisième, à 9 ans, y revient régulièrement...

Je n'ai pas tout regardé et écouté mais il me semble qu'elle respecte bien le texte biblique et est bien faite pour les enfants... N'hésitez pas à venir me le dire si cela vous a plu ou au contraire déçu!

Posté par mowin à 23:31 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


13 mai 2016

Bonne nouvelle...

Je n'aurai finalement pas eu le temps de vous montrer les petites coutures et décos réalisées pour notre petit bonhomme avant son arrivée...

J'ai la grande joie de vous annoncer sa naissance, qui a eu le 4 mai dernier, après un accouchement mouvementé, à l'opposé de ce que j'avais rêvé, mais où nous avons expérimenté à chaque instant les réponses pleines d'amour de notre grand Dieu... Et au final une merveille de petit garçon, un véritable cadeau, et des souvenirs remplis d'émotions...

Nous sommes maintenant rentrés à la maison, et nous prenons doucement nos marques, tellement heureux de l'avoir parmi nous... 

Quelques photos de son petit nid...

DSC_0051

DSC_0033

DSC_0037

DSC_0053

DSC_0056

DSC_0058

J'avais hâte de vous annoncer la bonne nouvelle, sachant que beaucoup d'entre vous l'attendaient...! Maintenant nous allons nous reposer, profiter, prendre notre temps... avant de revenir par ici quand le rythme sera un peu rodé...

En attendant je vous fais de grosses bises à toutes, et je vous dis à bientôt, en partageant avec vous ce bel extrait du psaume 126 qui résume parfaitement ce que nous ressentons en ce moment...

Le Seigneur a fait de grandes choses pour nous ; nous sommes dans la joie... Psaume 126, 3

Nous ressentons notre immense privilège d'avoir cette grande famille, en pensant à tous les couples, autour de nous ou que nous ne connaissons pas, qui aimeraient avoir des enfants et qui n'en ont pas... Si vous êtes dans ce cas là, sachez que nous ne vous oublions pas dans nos prières...

Posté par mowin à 17:52 - - Commentaires [51] - Permalien [#]

27 avril 2016

Petites coutures pour bébé #1 : le matelas à langer nomade

L'impatience grandit chez nous au fur et à mesure que les jours passent... et je sais que certaines d'entre vous viennent régulièrement guêter un nouveau message par ici... Mais pas de grande nouvelle à vous annoncer pour l'instant, juste un gros manque d'énergie pour venir vous montrer les préparatifs qui avancent...

J'ai quand même profité hier d'un beau rayon de soleil pour faire quelques photos de mon petit matelas à langer nomade... dont j'ai tellement hâte de me servir pour de vrai...!  

DSC_0451J'ai prévu d'utiliser comme sac à langer un sac polochon de chez Papa Pique et Maman Coud, et j'avais commandé de la toile enduite assortie (déjà utilisée largement ici) pour coudre un matelas à langer nomade... J'ai donc calculé ses dimensions pile poil pour qu'il puisse rentrer dans le sac...

DSC_0453Pour le modèle, j'ai vu pas mal de tutos sur le net, mais aucun ne correspondait vraiment à ce que je voulais... Je me suis quand même grandement inspiré du super tuto de l'atelier du grenier, mais en beaucoup plus simple parce que le sien, c'est la Rolls Royce du matelas à langer de voyage, mais du coup c'est un peu trop encombrant à mon goût...

DSC_0455La pochette pour ranger les couches et les lingettes est en bas comme ça on y a accès facilement pendant le change...

DSC_0456J'ai cousu deux serviettes imperméables amovibles, maintenues par des pressions résines étoiles or (Mondial Tissus) pour pouvoir les changer sans laver tout le matelas...

DSC_0457Le tissus de la poche est en liberty adelajda... il s'assortit super bien avec la toile enduite aux petites étoiles dorées!

DSC_0459Une fois replié, le matelas ressemble à un petit cartable, qui sera suffisant je pense pour les petites sorties...

DSC_0460Et la super astuce reprise sur le tuto de l'atelier du grenier, et à laquelle je n'aurais pas pensé, c'est de coudre une deuxième fermeture éclair sur l'extérieur pour que la pochette soit accessible aussi quand le matelas est fermé... Comme ça on peut rajouter des couches ou autre avant de partir en balade sans tout déplier! Je pense que ça va se révéler très pratique!

DSC_0461

A bientôt pour le reste du trousseau... et/ou pour une bonne nouvelle!

*******

J'ai du mal à me concentrer ces jours-ci pour rédiger un long article et continuer le récit de la vie de Jésus, mais je voulais témoigner encore une fois auprès de vous combien Son amour et Sa grâce m'accompagnent à chaque instant et combien je suis heureuse de pouvoir lui faire confiance pour tout ce qui concerne la naissance du bébé... Parce que ça a beau être la quatrième fois que je vais accoucher, c'est loin d'être de la routine...! Dans les petits moments d'appréhension, je suis heureuse de pouvoir compter sur les nombreuses promesses de Dieu contenues dans la Bible... En voici deux parmi tant d'autres :

Ne vous inquiétez de rien, mais, en toutes choses, exposez vos requêtes à Dieu par la prière et la supplication avec des actions de grâces ; et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées dans le Christ Jésus. Lettre de Paul aux Philippiens 4, 6-7

Ne crains point, car je suis avec toi ; ne sois pas inquiet, car moi je suis ton Dieu. Je te fortifierai ; oui, je t'aiderai. Esaïe 41, 10

03 avril 2016

Joindre l'utile à l'agréable...

Je continue de rattraper mon retard pour vous montrer mes derniers ouvrages... Avant d'entamer la couture pour le bébé j'avais des points incontournables sur ma to do liste que je me suis obligée à finir ... Et en particulier quelques accessoires pour notre nouvelle voiture... 

Il y a quelque temps, j'avais cousu des petits coussins pour que les enfants puissent dormir dans la voiture, mais ils traînaient tout le temps par terre et on finissait par marcher dessus, ça m'agaçait. Quand on a changé de voiture au mois de décembre, j'ai décidé de faire des coussins assortis, pour que ce soit plus joli, mais aussi et surtout de leur ajouter une bride pour pouvoir les accrocher aux appui-têtes...! Ils sont détachables grâce à une pression résine, pour pouvoir s'installer confortablement pour dormir, et du coup ils ne trainent plus par terre et décorent joliment la voiture!

DSC_0018

DSC_0012Deuxième projet pour la voiture : un étui à mouchoirsà suspendre afin d'éviter là aussi la boîte de mouchoirs qui traîne dans les pieds et qu'on ne trouve jamais quand on en a besoin! Il peut contenir l'équivalent d'une grosse boîte de mouchoirs et s'ouvre grâce à des pressions en forme d'étoile (Mondial Tissus) pour être rechargé. Trop pratique!

DSC_0015Patron maison, le tissu est une toile enduite grise à mini étoiles dorées de chez Papa pique et Maman coud que vous reverrez très bientôt...  

Et enfin, une poubelle de voiture qui s'accroche à l'accoudoir central, toujours dans le même tissu. (oups, j'ai réalisé une corbeille en forme de tube toute bête, à laquelle j'ai rajouté une fermeture élastiquée pour éviter tout renversement intempestif!

DSC_0020Il manque encore 2 ou 3 petites choses mais ça sera pour plus tard!

Ayant biffé les cases "accessoires voiture" de ma liste, j'ai enfin pu attaquer mes projets couture bébé... Enfin, ma première couture c'était pas vraiment pour le bébé : je me suis fait des coussinets d'allaitement lavables...! Pour les 3 aînés, j'avais utilisé des jetables, mais depuis j'ai pris davantage conscience de l'impact écologique de nos déchets et j'essaie de les réduire dans la mesure du possible...

Je me suis basée sur l'un des nombreux tutos disponibles sur le net... et pour que ce soit utile mais aussi joli, j'ai utilisé des chutes de tissus fleuris que je garde précieusement pour ce genre de petis projets!

C'est assez long à faire quand même, car il y a 4 épaisseurs : un joli tissu pour l'extérieur, une couche de tissu imperméable pour éviter les fuites, une couche de tissu absorbant et une couche de tissu tout doux (micro polaire ou velours ras) pour la face en contact avec la peau... 

DSC_0016Pour gagner du temps, et éviter de devoir tracer puis découper les cercles, je vous partage une petite astuce qui peut être réutilisée pour tous les projets similaires : j'ai découpé 2 cercles identiques en carton épais, puis je plaçais le tissu entre les 2 cercles et coupais autour...

DSC_0009

DSC_0010Et voilà ma petite collection...! J'ai hâte de m'en servir... : même si ça reste un accessoire pas très glamour ça sera plus joli que ceux que j'utilisais avant! J'espère qu'ils seront confortables et efficaces...

DSC_0015 (1)

Pour continuer dans la voie écolo j'ai confectionné aussi des lingettes lavables que je vous montrerai bientôt... Je me demande un peu comment ça va se passer en terme d'utilisation et de lavage... mais je vois que de plus en plus de mamans s'en servent alors je me dis que c'est possible...! Si vous avez des conseils et astuces je suis preneuse! J'avoue que pour les couches lavables je ne me sens pas trop pour l'instant de passer le cap... ça viendra peut-être un peu plus tard!

*******

Et alors que notre bébé entame ses dernières semaines dans son cocon, j'ai envie de partager avec vous cette petite fable que vous avez peut-être déjà reçue ou lue ici ou là sur le net (je précise que ce n'est pas moi qui l'ai écrite mais je n'arrive pas à trouver le nom de l'auteur), et qui aborde la question de la foi, dont je vous parle ici bien souvent... A méditer, si vous pensez qu'après la mort tout est fini...

Deux jumeaux discutent dans le ventre de leur mère. 

- Bébé 1 : Et toi, tu crois à la vie après l’accouchement ?

- Bébé 2 : Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Nous sommes ici pour devenir forts et nous préparer pour ce qui nous attend après.

- Bébé 1: Pffff... tout ça, c’est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement ! A quoi ressemblerait une vie hors du ventre ?

- Bébé 2 : Eh bien, il y a beaucoup d'histoires à propos de "l'autre côté"... On dit que, là-bas, il y a beaucoup de lumière, beaucoup de joie et d'émotions, des milliers de choses à vivre... Par exemple, il paraît que là-bas on va manger avec notre bouche.

- Bébé 1 : Mais c’est n’importe quoi ! Nous avons notre cordon ombilical et c’est ça qui nous nourrit. Tout le monde le sait. On ne se nourrit pas par la bouche ! Et, bien sûr, il n’y a jamais eu de revenant de cette autre vie... donc, tout ça, ce sont des histoires de personnes naïves. La vie se termine tout simplement à l’accouchement. C'est comme ça, il faut l'accepter.

- Bébé 2 : Et bien, permet moi de penser autrement. C'est sûr, je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler, et je ne pourrais rien te prouver. Mais j'aime croire que, dans la vie qui vient, nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.

Bébé 1 : "Maman" ? Tu veux dire que tu crois en "maman" ??? Ah ! Et où se trouve-t-elle ?

Bébé 2 : Mais partout, tu vois bien ! Elle est partout, autour de nous ! Nous sommes faits d'elle et c'est grâce à elle que nous vivons. Sans elle, nous ne serions pas là.

Bébé 1 : C’est absurde ! Je n’ai jamais vu aucune maman donc c’est évident qu’elle n’existe pas.

Bébé 2 : Je ne suis pas d’accord, ça c'est ton point de vue. Car, parfois lorsque tout devient calme, on peut entendre quand elle chante. On peut sentir quand elle caresse notre monde. Je suis certain que notre Vraie vie va commencer après l’accouchement...

Comme ce petit bébé qui croit à la vie après l'accouchement je crois à la vie après la mort, et je suis persuadée que notre vie sur terre n'est qu'un passage, où Dieu s'occupe de nous même si nous ne le voyons pas... 

Cette petite fable fait réfléchir... et c'est très important d'y penser maintenant, parce que dans le cas des deux bébés, qu'ils croient ou pas à la vie après l'accouchement, la suite de l'histoire sera la même, l'un s'apercevra simplement qu'il s'était trompé et vivra heureux comme l'autre avec sa maman. Pour ce qui concerne la vie après la mort en revanche, ce que nous croyons avant de mourir aura un impact irréversible sur la vie d'après. 

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique (Jésus), afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle.

Qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Evangile selon Jean chapitre 3 versets 16 et 36  

Bonne semaine à toutes!

28 janvier 2016

Une ribambelle d'oiseaux pour un tuto : réaliser des appliqués sans thermocollant

Ma grande fille va fêter ses 11 ans dans quelques jours... J'essaie toujours de joindre un petit quelque-chose mum'made aux cadeaux d'anniversaire des enfants et cette année ça sera une serviette de bain... customisée!

J'étais tombée en arrêt sur celle-ci (je vous mets mon épingle pinterest parce qu'apparemment elle n'est plus disponible sur le site de la Redoute), mais le prix, même en soldes, m'avait quelque peu refroidi...! J'ai donc acheté une serviette unie, pioché avec délice dans mes précieuses petites chutes de liberty, et appliqué une ribambelle de petits oiseaux fleuris sur leur fil!

DSC05108La marche à suivre est toute simple et se passerait de tuto, mais je vais en profiter pour vous montrer la technique que j'utilise pour faire des appliqués sans utiliser de toile thermocollante. Elle m'a été transmise par ma belle-maman il y a déjà plusieurs années , et je la trouve vraiment plus pratique et facile que celle que je vois habituellement sur les tutos disponibles ici ou là sur les blogs... A vous de vous faire votre propre opinion, mais ça vaut toujours le coup de tester de nouvelles techniques!

J'ai d'abord imprimé et découpé des silhouettes d'oiseaux dont les gabarits viennent d'ici, puis je les ai tracés au stylo frixion (qui s'efface d'un coup de fer) sur mes jolies chutes de tissus...

DSC04981Puis j'ai découpé chaque forme grossièrement en laissant de la place autour, et non pas sur le trait.

DSC04984Après avoir matérialisé le fil électrique au point bourdon assez fin noir, j'ai épinglé la ribambelle d'oiseaux... 

DSC04985L'étape suivante consiste à coudre sur le trait tout autour de la forme, avec un point réglé très court, pour suivre parfaitement le contour. L'astuce pour y arriver, même avec un motif un peu compliqué, est de toujours laisser l'aiguille plantée de le tissus avant de lever le pied de biche pour tourner dans un arrondi ou un angle. 

DSC04989J'ai ensuite découpé le surplus de tissu autour des oiseaux avec des ciseaux fins, au plus près du bord.

DSC04990

DSC04991Les formes choisies pour l'appliqué sont alors prêtes à être piquées tout autour au point zig zag ou bourdon, sans risque de glisser ou de se gondoler, sans thermocollant et sans être gêné par des épingles. C'est particulièrement utile quand les motifs ont des formes un peu compliquées ou sont en tissus fin comme le liberty...

DSC04994On coupe tous les fils qui dépassent, on donne un petit coup de fer pour effacer les dernières traces de stylo... et le tour est joué! 

DSC05103J'ai maintenant hâte de voir cette serviette pleine de peps égayer la salle de bain!

*******

Je partage aussi avec vous une belle vidéo découverte grâce à Anne du blog Choisis la Vie. Je vous laisser deviner de qui elle parle...

 

Posté par mowin à 21:52 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 décembre 2015

Emballages cadeaux écolo et réutilisables!

Chaque année à Noël je fais face à des sentiments contradictoires... : je peste devant le temps passé à emballer mes cadeaux de Noël, je me désole devant le sac poubelle qui se remplit de jolis papiers devenus inutilisables à peine les cadeaux déballés... et en même temps chaque année j'aime l'image de tous ces présents joliment emballés au pied du sapin, et le moment de joyeuse excitation lié au déballage et à la découverte des cadeaux jusqu'ici dissimulés!

Donc pour résumer, une grosse envie de me passer de papier cadeau, sans être prête pour autant à les offrir sans emballage!

J'ai cherché sur pinterest des exemples d'emballages en papiers recyclés, avec des papiers ou des contenants en récup... et j'ai trouvé quelques bonnes idées! Mais avec une vingtaine de paquets à emballer je manquais gravement de matières premières...

Il m'est souvent arrivé aussi pour les anniversaires des enfants d'emballer les cadeaux dans des coupons de tissus comme les furoshiki japonais... mais là aussi, pour Noël, avec nos grandes familles, le nombre de paquet est trop important et je n'aurais pas eu assez de tissu, car cette méthode nécessite des coupons assez grands...

Il y a quelques jours, pleine d'énergie, j'ai donc décidé de me lancer dans la fabrication de sacs cadeaux en tissu. Pour le premier, j'ai réalisé soigneusement une coulisse en haut du sac avant d'y glisser un ruban... Pas très compliqué, mais cela m'a paru assez long et fastidieux d'en faire une vingtaine de cette manière...

DSC04862J'ai donc tenté une autre méthode un peu plus rapide : coudre du biais à 5 cm de l'ouverture du sac pour y glisser ensuite un ruban à resserrer... Mais c'était quand même assez long (surtout que je n'avais pas assez de biais et aurait du en fabriquer) et j'ai réalisé que je n'aurai ni le temps ni le courage d'en faire suffisamment... A ce stade là j'ai bien failli tout laisser tomber...

DSC04859Mais en cogitant un moment j'ai eu l'idée de coudre tout simplement le ruban à l'arrière du sac, sans coulisse... 

DSC04864... ce qui fait gagner un temps fou pour la réalisation des sacs, et est bien suffisant comme système de fermeture pour emballer des cadeaux...! 

DSC04865Je me suis donc jetée avec frénésie sur mon armoire à tissus pour en sortir tous ceux qui iraient bien dans le thème de Noël : plusieurs chûtes de rideaux, restes de tissus rouge et or... Que de la récup...! De même pour les rubans, que je garde précieusement dès que j'en trouve un bout...!

La méthode est donc très simple : un grand rectangle plié en deux, dans la hauteur ou la largeur suivant la taille du paquet à emballer et le morceau de tissu disponible... Un petit ourlet rapide en haut du sac (ou même pas si le tissu ne s'effiloche pas et une couture à grands points pour que ça aille plus vite le long des côtés à refermer. Il suffit ensuite de coudre un ruban en travers à quelques cm du haut du sac et le tour est joué!

Au final, tous mes cadeaux ont pu être emballés... Et au fur et à mesure de la réalisation de ces petits sacs je gagnai en rapidité et je suis certaine que pour faire les derniers je n'ai pas mis plus de temps que si j'avais du emballer le cadeau avec du papier, du scotch et du ruban! 

DSC04879Je ne regrette pas une seconde le temps passé à les réaliser, surtout quand je pense à la quantité de papier qu'il m'aurait fallu pour emballer tout ça... et qui aurait fini à la poubelle... (Les plus attentives remarqueront tout de même un paquet empaqueté de façon traditionnelle... car acheté avant de démarrer ce projet et emballé direct par la gentille dame du magasin!)

DSC04880Et surtout, surtout... quand je pense que l'année prochaine, je n'aurai qu'à ressortir mes petits sacs, et qu'en quelques minutes tous mes cadeaux seront emballés!!! (Et avec ce système, même pas peur d'emballer des ballons ou des trucs biscornus!)

DSC04959

Alors s'il vous reste une montagne de cadeaux à emballer et quelques coupons de tissus inutilisés dans votre placard... n'hésitez plus...! ;-) C'est économique, écologique, et au final, ça fait gagner du temps...! Enfin pour cela il reste encore à demander gentiment aux destinataires des cadeaux s'ils veulent bien restituer l'emballage du paquet après ouverture...! ;-)

Noël est déjà là et au delà des petites astuces qui facilitent et embellissent le quotidien, encore une fois mon désir principal est de partager avec vous le plus beau des cadeaux, le don parfait, celui qui remplit le coeur et comble tout notre être, pour cette vie là et aussi pour l'au-delà... 

Il nous est tous arrivé dans notre vie je pense d'être un peu déçu par un cadeau reçu à Noël, ne correspondant pas tout à fait à ce que nous espérions... Mais le don de Dieu ne nous décevra jamais, parce qu'il est parfait, et que notre Créateur connaît entièrement nos besoins... Ce cadeau, il est pour chacun de nous, chacun de vous... Il suffit de l'accepter, de le prendre de la main de Dieu.

Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3,16

Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël, ayant une pensée particulière pour ceux qui sont seuls, sans famille, ou pour qui l'absence d'un être cher sera particulièrement sensible en ces jours de fêtes...

Et pour vous ou vos enfants, voici le lien vers une bande dessinée en ligne à lire pour se rappeler de cette nuit où le Sauveur du monde, annoncé depuis si longtemps, est né parmi les hommes dans l'humilité la plus totale... (Un petit clic sur la photo pour y accéder)

DSC04856

Posté par mowin à 09:53 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2015

6 ans, 6 cadeaux... et en avent...!

Six ans déjà que cette petite fenêtre s'est ouverte, et le temps passe si vite que j'ai failli rater le moment de fêter mon anniblog avec vous...! Pourtant cette petite tradition blogosphérique me tient encore à coeur, car elle est l'occasion une fois de plus de partager avec vous l'accessoire... et l'essentiel...!

Pour continuer la série, c'est donc 6 petits accessoires cadeaux que je vous ai préparé cette année... 

DSC04780

Pour commencer, et parce cette image que bat de loin tous les records d'épinglage depuis mon blog sur Pinterest, je me suis dit que ça vous ferai plaisir d'en avoir une... Alors j'ai cousu à nouveau mais en plus girly une pochette pour emporter partout avec soi son chargeur de téléphone portable...

DSC04777... et pouvoir le recharger sans que celui-ci traîne par terre! 

DSC04775

Ensuite il y a deux pochettes à mouchoirs (à gauche de la photo), pour être élégante même enrhumée... (tuto vu ici)

DSC04778Et enfin 3 petits porte-clés avec mini pochette pour ranger le jeton du caddy et l'avoir toujours sur soi...! (idée vue sur pinterest)

DSC04783

Le tout en simili cuir et imprimés de chez Mondial Tissus.

Pour participer au tirage au sort, comme d'habitude, il suffit de laisser un commentaire sous ce message! Eventuellement, dites-moi lequel des 3 cadeaux vous préférez si votre commentaire est tiré au sort... Et un partage sur votre blog ou sur FB vous donne droit à une participation de plus!

Merci pour votre fidélité, et pour vos abonnements toujours plus nombreux à la newsletter! Je suis toujours contente d'échanger avec vous quand vous me laissez des commentaires...

Le tirage au sort aura lieu le 15 décembre!

Mais comme chaque année, les cadeaux ne s'arrêtent pas là...! En plus du tirage au sort, je propose à toutes celles qui le désirent de recevoir un cadeau plus essentiel... Et cette année il y en a même deux : un calendrier biblique journalier à effeuiller (présenté ici sur mon blog ou ici sur le site de l'éditeur), ou un très beau livre qui rappelle la vraie histoire de Noël : "Noël, le plus beau cadeau"

photo calendrier

Ces cadeaux là, je vous les propose à toutes sans tirage au sort... Dites moi simplement dans un commentaire lequel vous souhaitez recevoir, ou pas...! Je me ferai un grand plaisir de préparer tout plein de petits paquets pour vous, pour partager avec vous le cadeau de Dieu...!

En attendant, c'est aujourd'hui le premier jour de l'avent, et mon calendrier pour les enfants n'est pas tout à fait prêt...! Mais j'espère leur faire la surprise pour quand ils rentreront de l'école ce soir...

Et pendant ce temps qui précède Noël, je vais interrompre momentanément le récit de la vie de Jésus pour faire avec vous un bond encore plus loin dans le temps, en survolant tout l'Ancien Testament (première partie de la Bible et livre saint des Juifs), pour voir comment Dieu avait annoncé bien longtemps à l'avance la venue de Jésus, le Messie ou Sauveur promis... Alors à très bientôt, bonne chance pour le tirage au sort et bon mois de décembre à toutes!

29 novembre 2015

Envie de cocooning...?

Un ptit coupon de laine bouillie et un sourire bien rouge...

DSC04166

DSC04169Un patron copié sur une bouillotte classique, mais remplie de grains de riz...

DSC04520Et voilà un duo de bouillottes bien chaudes et rigolotes pour des amoureux qui se sont dit oui tout récemment!

DSC04523

DSC04524Et pourquoi pas... une idée de cadeau de Noël fait maison...? 

*******

Jésus et les personnes malades ou handicapées : les aveugles (3)

Nous allons maintenant lire la suite de l'histoire de l'homme aveugle depuis sa naissance que Jésus a guéri... 

Les voisins, et ceux qui l'avaient vu auparavant, alors qu'il était mendiant, disaient : N'est-ce pas celui qui était assis et qui mendiait ? Les uns disaient : C'est lui. D'autres : Non, mais il lui ressemble.
Lui dit : C'est moi-même. Ils lui dirent alors : Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? Il répondit : Un homme, appelé Jésus, a fait de la boue, l'a appliquée sur mes yeux et m'a dit : Va à Siloé et lave-toi. J'y suis allé, je me suis lavé et j'ai vu. Ils lui dirent : Où est cet homme ? Il dit : Je ne sais pas.
Ils amènent aux pharisiens (les chefs religieux) celui qui auparavant avait été aveugle. Or c'était un jour de sabbat (samedi, jour où la loi juive interdisait tout travail) que Jésus avait fait la boue et qu'il lui avait ouvert les yeux. Les pharisiens, à leur tour, lui demandèrent comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il a appliqué de la boue sur mes yeux ; je me suis lavé et je vois. Certains des pharisiens dirent alors : Cet homme n'est pas de Dieu, car il ne garde pas le sabbat. D'autres disaient : Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? 
 Et il y avait de la division entre eux. Ils disent encore à l'aveugle : Toi, que dis-tu de celui-ci, puisqu'il t'a ouvert les yeux ? Il dit : C'est un prophète.
Mais les Juifs refusèrent de croire qu'il avait été aveugle et qu'il avait recouvré la vue, jusqu'à ce qu'ils aient appelé les parents de celui qui avait recouvré la vue. Ils les interrogèrent : Celui-ci est-il votre fils, dont vous dites qu'il est né aveugle? Comment se fait-il qu'il voie maintenant ? Ses parents répondirent : Nous savons que celui-ci est notre fils et qu'il est né aveugle. Mais comment il voit maintenant, nous ne le savons pas ; et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas, nous. Il est assez âgé, interrogez-le, il parlera lui-même de ce qui le concerne. Ses parents dirent cela parce qu'ils craignaient les Juifs ; car les Juifs étaient déjà convenus que si quelqu'un le reconnaissait comme le Christ (c'est à dire le Messie, le Sauveur envoyé de Dieu), il serait exclu de la synagogue. C'est pourquoi ses parents dirent : Il est assez âgé, interrogez-le.
Ils appelèrent, pour la seconde fois, l'homme qui avait été aveugle et lui dirent : Donne gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un pécheur. Il répondit : S'il est un pécheur, je ne sais pas ; mais je sais une chose, c'est que j'étais aveugle, et que maintenant je vois. Ils lui dirent de nouveau : Que t'a-t–il fait ? Comment a-t–il ouvert tes yeux ? Il leur répondit : Je vous l'ai déjà dit, et vous n'avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous encore l'entendre ? Voudriez-vous aussi, vous, devenir ses disciples ? Ils l'injurièrent et dirent : Toi, tu es disciple de celui-là ! Nous, nous sommes disciples de Moïse. Pour nous, nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; quant à celui-ci, nous ne savons pas d'où il est. L'homme leur répondit : En ceci pourtant, il y a quelque chose d'étrange, c'est que vous ne sachiez pas, vous, d'où il est, alors qu'il m'a ouvert les yeux! Or nous savons que Dieu n'écoute pas les pécheurs ; mais si quelqu'un est pieux envers Dieu et fait sa volonté, celui-là, il l'écoute. Jamais on n'a entendu dire que quelqu'un ait ouvert les yeux d'un aveugle de naissance. Si celui-ci n'était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. Ils lui répondirent : Tu es entièrement né dans le péché et tu nous enseignes!
Et ils le chassèrent dehors.
Jésus apprit qu'ils l'avaient chassé dehors et, l'ayant trouvé, il lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu? Il répondit : Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? Jésus lui dit : Et tu l'as vu, et celui qui parle avec toi, c'est lui. Il dit : Je crois, Seigneur! Et il lui rendit hommage.

Jésus dit alors : Moi, je suis venu dans ce monde pour le jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient ; et que ceux qui voient deviennent aveugles. Evangile selon Jean chapitre 9 versets 6 à 39

Ce récit très vivant nous montre le contraste entre la foi simple d'un homme guéri par Jésus, et l'opposition des chefs religieux, ceux-là même qui auraient du reconnaître en Jésus le Messie promis dans les textes sacrés qu'ils connaissaient par coeur... En effet, l'un de ces textes disait, à propos du Messie : 

Ainsi dit Dieu, l'Éternel, qui a créé les cieux et les a déployés, qui a étendu la terre, qui donne la respiration au peuple qui est sur elle, et un esprit à ceux qui y marchent: Moi, l'Éternel, (...) je te donnerai (...) pour être une lumière des nations, pour ouvrir les yeux aveugles... Esaïe 42,6-7

Cette histoire montre que l'on peut être aveugle tout en se croyant parfaitement clairvoyant... 

L'aveugle guéri constitue pour les pharisiens un témoin gênant de la puissance de Jésus. Ils cherchent donc d'abord à tirer de lui ou de ses parents un mot qui leur permette de contester ce miracle. Et quand il leur devient impossible de le nier, ils s'efforcent de rabaisser Celui qui l'a accompli et de jeter du déshonneur sur Lui.

Mais malgré tous leurs efforts, les pharisiens ne parviennent pas à enlever à l'ancien aveugle son humble confiance en Celui qui l'a guéri. Il est passé des ténèbres à la lumière; ce n'est pas pour lui une théorie ni une doctrine; c'est un fait, une évidence. «Je sais une chose — dit-il simplement — c'est que j'étais aveugle et que maintenant je vois» Cette phrase me touche à chaque fois que je la lis. Elle montre que la vraie foi n'a pas besoin de grands raisonnements théologiques mais d'une conviction simple et sincère... 

Ils poursuivent l’interrogatoire de l’homme, pas pour connaître la vérité, mais pour découvrir une raison valable, quelle qu’elle soit, pour condamner Jésus. Leurs questions successives ne servent qu'à renforcer les convictions de l'homme guéri... et à attiser leur colère... Ils finissent par le jeter en dehors du temple, ce qui équivalait à une excommunication et à un isolement total : terrible sentence qui avait suffit à faire taire ses parents... 

Mais quand on connaît Jésus on n'est jamais seul ; Jésus vient à sa rencontre et se révèle plus complètement à lui : il est le Fils de Dieu.

J'ai moi aussi cru en Celui qui a ouvert les yeux de mon coeur... Je peux dire comme cet homme autrefois : j'étais aveugle, et maintenant je vois. Peut-être êtes-vous encore aveugles sans le savoir...? Je souhaite de tout mon coeur qu'en découvrant Jésus, sur mon blog, ou en lisant les évangiles, vous ayez à votre tour les yeux ouverts pour voir en lui le Fils de Dieu, le Sauveur qui vous aime...

Posté par mowin à 23:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2015

Souvenirs de vacances...

Me revoilà après une bonne bonne pause...!

Très peu d'ouvrages pendant les vacances,à part ces minis ballerines réalisées pour souhaiter la bienvenue à un trésor de petite cousine née au tout début de l'été...

DSC03878

DSC03880Simili cuir argenté et tissus coordonnés à motif argenté et rose fluo de chez Mondial Tissus... je crois savoir que je ne suis pas la seule à avoir craqué sur ces motifs...!

Les petits chaussons pour bébé c'est toujours hyper mignon, mais la grande question à chaque fois est : est-ce qu'ils seront mettables? Est-ce qu'ils tiendront bien aux pieds gigoteurs du bébé? Est-ce que la taille sera adaptée...? Le suspens n'a pas duré bien longtemps, et j'ai reçu quelques jours après de jolies photos des petits petons en action, et la validation sans réserve de sa maman!

IMG_3569Au cas où certaines d'entre vous auraient envie de s'y mettre aussitôt ou presque, voilà quelques explications :

La méthode pour coudre les chaussons me vient de chez Edwige, la reine sans conteste des petits chaussons...! Elle a fait plusieurs tutos, mais ce n'est qu'avec sa dernière marche à suivre que je suis arrivée à un résultat tout à fait acceptable... Retrouvez tout en image ici.

Pour le patron, cette fois je n'ai pas utilisé celui proposé par Edwige, mais en suivant un lien qu'elle donnait j'ai découvert plein de nouveaux patrons de chaussons. J'ai utilisé le modèle n°11 (il faut agrandir le patron pour l'imprimer en taille réelle, je l'ai agrandi à 210%, la semelle doit faire entre 10 et 11 cm de long pour une taille naissance)Le modèle prévoit une couture visible pour le bord de la semelle, mais j'ai choisi de suivre la conception d'Edwige, du coup il faut couper le tissu sans rajouter de marges de couture, sauf à l'endroit du patron où elle n'est pas déjà rajoutée (ce n'est pas très clair comme ça mais ça se voit sur le dessin...) Voilà vous savez tout!

*******

Et maintenant, avant de commencer à penser à la rentrée, j'ai envie de partager avec vous l'un de mes très bons souvenirs de vacances... : un soir où l'air était très doux malgré les 1000m d'altitude, on a improvisé ma soeur et moi sur un coup de tête une nuit à la belle étoile sur le trampoline avec les enfants... Quel bonheur de contempler la voûte étoilée, avec nos petits poussins endormis contre nous, une fois l'excitation passée et les craintes apaisées... Je n'avais pas dormi à la belle étoile depuis au moins 15 ans, et j'avais oublié combien le ciel est beau la nuit quand on est loin des lumières des villes... Je n'ai pas très bien dormi cette nuit là, un peu trop serrée entre ma fille et ma nièce, mais j'en garde un souvenir ému... Les paroles d'un chant que nous chantions souvent le soir quand j'étais enfant me sont revenues à la mémoire, tout à fait en accord avec les sentiments que j'éprouvais à ce moment là envers le Créateur.

Seigneur, lorsque je contemple

Les ouvrages de tes mains,

Le ciel, voûte de ton temple,

Qui couvre tous les humains,

 

Quand je vois l’armée immense

Des astres brillant aux cieux,

Soutenus par ta puissance

Dans leurs orbes radieux,

 

Je comprends ma petitesse,

Mon néant et ta grandeur,

Je sens toute ma faiblesse,

Ô Dieu, puissant Créateur !

 

Je ne suis devant ta face

Qu’un être infirme et pécheur ;

Puis-je espérer que ta grâce

Me regarde avec faveur ?

 

Ah ! je sais que ta tendresse

Daigna s’abaisser vers moi,

Me prit dans ma petitesse

Pour m’élever jusqu’à toi.

 

Oui, le pécheur misérable

A plus de prix à tes yeux

Que le cortège innombrable

Des étoiles dans les cieux ;

 

Car, dans ton amour suprême,

Tu m’as donné pour Sauveur

Ô mon Dieu, ton Fils lui-même,

Les délices de ton cœur ! 

IMG_3574Vue du campement au petit matin...

18 mai 2015

Quand écolo rime avec rigolo!

Bien sûr, il serait sans doute encore plus écolo de ne jamais acheter de compotes en gourdes... mais c'est parfois bien pratique! Et grâce à Céline et à ses belles trousses de toilettes, je garde précieusement depuis quelque temps les gourdes de compotes vides!

Motivée par un départ en classe découverte pour mon ptit dernier, qui n'avait pas encore de trousse de toilette, je m'y suis enfin mise, en suivant le tuto de Mam'zelle Jeannette sur Pure Loisirs.

DSC02347

DSC02359A l'intérieur, 2 poches plaquées et 2 pochettes...

DSC02350Une pour la brossette de brosse à dent... (Modèle porte monnaie zippé vu ici)

DSC02355L'autre pour les disques à débarbouiller... (Modèle porte monnaie à rabat vu ici)

DSC02357

Offert pour ses 8 ans, quelques jours avant de partir en classe découverte... Apparemment mon grand garçon était tout fier de montrer sa trousse de toilette à ses copains!

Je craignais un peu de coudre cette drôle de matière, mais finalement ça passe tout seul. Poser le biais sur les coins est un peu plus difficile, car mon biais était très épais... La prochaine fois j'arrondirai les angles, et utiliserai 2 gourdes de plus pour chaque face parce que là la trousse est un peu petite...

Alors, qui c'est qui va maintenant garder les gourdes de compotes vides...? 

Bien sûr, on ne peut pas toutes les coudres, et certaines sont moins jolies que d'autres... Mais je viens de découvrir une initiative intéressante pour recycler les gourdes de compotes, qu'on ne peut actuellement pas mettre dans les bacs de recyclage... Toutes les infos sur le site Terracycle!

*******

Le temps s'allonge entre mes billets, et je vous invite à retrouver dans la rubriques pages la liste de tous les articles consacrés à la vie de Jésus...

Jésus et les foules (4)

Dans les billets précédents, on a vu que tout au long de sa vie sur la terre, les foules se pressaient autour de Jésus pour l'entendre, pour voir ses miracles et être nourris et guéris par lui... On a vu qu'il était toujours disponible et compatissant pour répondre à chacun individuellement... Mais contrairement à nos hommes politiques aujourd'hui qui prennent des bains de foule pour espérer arracher quelques votes supplémentaires, Jésus n'attendait rien des foules qui l'entouraient, car il était sur la terre pour servir Dieu son Père, et attendait tout de Lui et non pas des hommes... Dans ce quatrième et dernier billet consacré aux relations de Jésus avec la foule on va voir à quel point Jésus avait raison de ne pas se fier aux foules, elles qui l'ont acclamé comme un prince quand il est arrivé pour la dernière fois à Jérusalem... et à peine quelques jours après, dans la même ville, l'ont hué et réclamé sa mort...

La première scène a lieu alors que Jésus entrait à Jérusalem avec ses disciples, après avoir parcouru le pays pendant 3 ans en faisant du bien à tous ceux qu'il rencontrait et en annonçant la Parole de Dieu.

Une immense foule étendit ses vêtements sur le chemin, d'autres coupaient des rameaux des arbres et les répandaient sur le chemin ; les foules qui allaient devant lui et celles qui suivaient criaient : Gloire au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Gloire à Dieu dans les cieux! Quand il entra dans Jérusalem, toute la ville fut en émoi ; on disait : Qui est celui-ci ? Mais les foules disaient : C'est le prophète Jésus, de Nazareth de Galilée. Matthieu 21,8-11

Cependant, les chefs religieux supportaient très mal la popularité de Jésus et son enseignement si différent de ce qu'ils enseignaient eux-mêmes... Refusant d'admettre que Jésus venait de la part de Dieu, qu'il était le Messie, le Sauveur promis dans les textes anciens, ils l'ont arrêté quelques jours après, de nuit, et l'ont condamné à mort. Mais comme Jérusalem était à ce moment là sous occupation romaine, ils ne pouvaient mettre à mort eux même un condamné. Ils ont donc accusé Jésus auprès de Pilate, le gouverneur romain... L'extrait ci-dessous montre que la foule s'est laissé bien facilement convaincre de réclamer la mort de celui qu'elle acclamait quelques jours plus tôt...

Aussitôt, au matin, les principaux sacrificateurs avec les anciens, les scribes et tout le tribunal religieux, ayant tenu conseil, lièrent Jésus et l'emmenèrent et le livrèrent à Pilate.
Pilate l'interrogea : Toi, tu es le roi des Juifs ? Il lui répondit : Tu le dis.
Les principaux sacrificateurs l'accusaient de beaucoup de choses. Pilate l'interrogea encore : Tu ne réponds rien ? Vois combien d'accusations ils portent contre toi. 
Mais Jésus ne répondit plus rien, si bien que Pilate s'en étonnait.
Or il leur relâchait à la fête de Pâque un prisonnier, celui qu'ils demandaient. Et le nommé Barabbas était détenu avec les autres émeutiers qui, au cours de l'émeute, avaient commis un meurtre. La foule, poussant des cris, se mit à demander à Pilate de faire comme il leur avait toujours fait. Pilate leur répondit : Voulez-vous que je vous relâche Jésus, le roi des Juifs ?
Car il savait que les principaux sacrificateurs l'avaient livré par jalousie. Mais les principaux sacrificateurs excitèrent la foule à demander qu'il leur relâche plutôt Barabbas. Pilate, répondant de nouveau, leur dit : Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez roi des Juifs ? Ils s'écrièrent encore : Crucifie-le! Pilate leur dit : Mais quel mal a-t–il fait ? Et ils s'écrièrent encore plus fort : Crucifie-le !
Alors Pilate, voulant contenter la foule, leur relâcha Barabbas ; puis, ayant fait fouetter Jésus, il le livra pour être crucifié. Evangile selon Marc 15, 1-15 

Je ne peux lire ces lignes sans être profondément émue en pensant à ce que Jésus, mon Sauveur, a du ressentir en entendant cette foule pour laquelle il s'était dépensé sans compter pendant 3 ans réclamer sa crucifixion en criant, préférant qu'un meurtrier soit relâché à sa place... Et je ne peux m'empêcher de penser que si j'avais vécu à cette époque, j'aurais peut-être été parmi ces anonymes dans la foule qui s'étaient laissé convaincre si facilement par quelques hommes de pouvoir...

Le danger est grand de suivre la foule, de se laisser entraîner dans un sens ou dans un autre par le grand nombre, par des chefs politiques ou religieux, de suivre comme des moutons...

Quelques heures après le récit que nous avons lu, Jésus est mort, cloué sur une croix... Mais son histoire ne s'est pas arrêtée là : trois jours après il est ressuscité, car la mort ne pouvait pas retenir Celui qui n'avait jamais rien fait de mal. Aujourd'hui il est vivant dans le ciel et veut avoir une relation personnelle avec chacun d'entre nous. Pas en suivant telle ou telle religion par habitude, parce qu'on a toujours fait comme ça et qu'on suit le mouvement, mais en entrant directement en contact avec Lui. 

Pour communiquer avec Lui, il suffit de lire la Bible, qui est la Parole de Dieu, et de prier, c'est à dire Lui parler tout simplement, Lui dire tout ce qu'on a sur le coeur... Il entend et répond toujours... Ne restez pas anonymes dans la foule, approchez-vous de Jésus avec confiance...

Posté par mowin à 15:35 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,