31 janvier 2014

Une chambre So British...

Quand on a emménagé dans notre nouvelle maison, notre aîné avait 9 ans. Pour la première fois, il avait une chambre pour lui tout seul et avait des idées de déco bien arrêtées...! Il voulait du papier peint avec des motifs anglais, qu'on voit partout dans les catalogues en ce moment... J'ai prudemment choisi d'aller faire un premier repérage sans lui, et bien m'en a pris...! Car bien sûr, les papiers peints de ce genre sont légion, et certains sont même assez jolis, mais de là à recouvrir tous les murs de sa chambre, c'était peut-être pousser le bouchon un peu trop loin...! (et risquer de devoir tout retapisser dans quelques années, quand la mode serait passée et que ses goûts auraient évolué, comme me l'a très gentiment fait remarquer la vendeuse...)

On a donc opté pour des murs blancs (sauf un, tapissé avec des briques en trompe l'oeil) tout en promettant au fiston des éléments de déco dans ses goûts! Il avait déjà la housse de couette, et vous aviez déjà vu ici quelques éléments...

Avec les chutes de tapisseries rapportées quand même du magasin, on a fait ensemble une corbeille à papier en papier mâché...

DSC09127

Mais ce qu'il réclamait aussi c'était un rideau...  Un rideau bien sombre, pour cacher les rayons du soleil du matin qui ont l'audace venir le réveiller quand il essaie de faire la grasse matinée! Il l'avait mis sur sa liste de Noël, avec la mention "fait par maman"...! Alors bien sûr je me suis mise au travail, d'autant que j'avais déjà dans mon stock un coupon de tissu bien épais bleu marine qu'on m'avait donné, exactement à la bonne taille, et des chutes de tissus blanches et rouges... Total récup donc pour ce rideau Union Jack...

DSC09124

Son papa a même eu l'idée de tendre le fil qui sert de tringle sur toute la longueur du mur, pour que le rideau serve aussi de déco pendant la journée, quand il est tiré...

DSC09129

Notre grand garçon est ravi... mais part maintenant à la recherche d'un tapis assorti... Tandis que j'essaie prudemment de lui faire comprendre que ça serait peut-être un peu TOO MUCH...!!!

*******

Et maintenant, je continue de partager avec vous ce que l'on peut apprendre dans les évangiles sur la vie de Jésus... Après sa naissance et sa toute petite enfance, un seul épisode de son enfance, survenu à l'âge de 12 ans, nous est rapporté.

Marie, la mère de Jésus, et Joseph son mari n’étaient pas riches. Joseph était charpentier. C’est donc dans l’humble demeure d’un ouvrier que Jésus a été élevé. Il a connu ce que c’est d’être pauvre... et pourtant il était 1e Fils de Dieu, le Créateur de tout.

Joseph et Marie étaient pieux ; ils désiraient servir Dieu et faire ce que sa loi demande. Chaque année ils allaient donc à Jérusalem pour la fête de Pâque (qui rappelait la merveilleuse délivrance du peuple d'Israël dans le pays d'Egypte, avec Moïse) pour adorer l’Éternel. C'était un long voyage, et pour y aller les gens d'un même village se groupaient pour former des caravanes.

Tant que l’enfant Jésus était petit, Joseph et Marie ne pouvaient pas l’emmener avec eux, mais à douze ans, il a pu les accompagner. C'est cet épisode qui nous est raconté dans l'évangile selon Luc au chapitre 2.

Ses parents allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, comme ils étaient montés à Jérusalem, selon la coutume de la fête, et s'en retournaient, une fois les jours accomplis, l'enfant Jésus demeura dans Jérusalem ; mais ses parents ne le savaient pas. Croyant qu'il était dans la troupe des voyageurs, ils firent une journée de chemin et le cherchèrent parmi leur parenté et leurs connaissances ; ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem à sa recherche. 
Et il arriva, après trois jours, qu'ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres, les écoutant et les interrogeant. Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. Quand ses parents le virent, ils furent frappés d'étonnement, et sa mère lui dit : Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Tu vois, ton père et moi nous te cherchions, très inquiets.
Il leur dit : Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être aux affaires de mon Père ? Mais eux ne comprirent pas la parole qu'il leur disait. Il descendit avec eux et vint à Nazareth ; et il leur était soumis. Sa mère conservait toutes ces paroles dans son coeur. Et Jésus avançait en sagesse et en stature, et en faveur auprès de Dieu et des hommes. Luc 2,41-52

En lisant cet épisode, je me dis que probablement les parents de Jésus avaient tellement l'habitude d'avoir un enfant "raisonnable" et obéissant, en qui ils pouvaient avoir une entière confiance, qu'ils étaient sûrs, sans avoir besoin de le lui dire ou de le vérifier, qu'il s'était mis en chemin avec eux pour le voyage du retour... Ils ne lui avaient donc certainement pas dit de venir, et quand ils se sont rendus compte qu'il n'était pas avec eux, ils l'ont cherché, de plus en plus affolés, pendant trois longs jours dans l'immense ville de Jérusalem. On peut se dire que s'ils avaient pensé à ce moment là à ce que l'ange avait dit à Marie, que l'enfant était le "Fils du Très-Haut" (Luc 1,32), ils n'auraient pas eu besoin de le chercher, ils seraient tout de suite allés au temple et l'auraient trouvé... En effet, le temple de Jérusalem était en ce temps-là la maison de Dieu sur la terre, et l'enfant Jésus, conscient dès son plus jeune âge qu'il était le fils de Dieu, était naturellement allé dans la maison de son Père. C'est pour ça qu'il dit à Joseph et Marie "pourquoi me cherchiez-vous?". J'ai longtemps mal compris cette phrase... Jésus ne reproche pas à ses parents de vouloir le retrouver, mais ils n'auraient pas du avoir besoin de le chercher pendant 3 jours, car ils auraient du savoir qu'il ne pouvait être nulle part ailleurs que dans le temple. Par cette phrase aussi "ne saviez-vous pas que je dois m'occuper de ce qui concerne mon Père", il leur rappelle que bien qu'il soit obéissant et soumis à ses parents sur la terre, il sait que son vrai Père est dans le ciel.

Dans le temple, Jésus était assis au milieu des maîtres. Des hommes qui avaient beaucoup étudié et qui expliquaient les saintes Écritures, la loi de Moïse... Pas très attirant pour un enfant de 12 ans...! Mais Jésus, même quand il était enfant, aimait la parole de son Dieu et Père... Et encore une fois, ce qui est dit montre que ce n'était pas un enfant comme les autres : alors qu'il avait grandi dans une famille humble et sans grande instruction, sa sagesse et son intelligence impressionnaient tous ceux qui l'entendaient. Mais il restait à sa place, celle d'un jeune garçon de 12 ans... Il écoutait et interrogeait, et ne cherchait pas à enseigner les maîtres...

Après cet épisode Jésus quitta avec ses parents le temple, les érudits, Jérusalem, et retourna dans la pauvre petite ville de Nazareth. Et là, pendant dix-huit ans, il vécut dans la soumission à ses parents, "avançant en sagesse et en taille", dans le travail et l’humilité, Lui qui était le Fils de Dieu. Ainsi, on peut voir que Jésus, tout en étant parfait à chaque instant de sa vie, et possédant une sagesse et une connaissance sans égale, ainsi que la conscience de sa relation unique avec Dieu, a traversé toutes les étapes d'une croissance humaine normale. C'est très important pour chacun de nous de savoir ça... Même un enfant peut savoir que Jésus le comprend, parce qu'il a connu ce que c'est que d'être un enfant, d'obéir à ses parents, d'apprendre un métier, de vivre entouré de frères et soeurs, de voisins...

Ensuite, jusqu'à ce qu'il ait 30 ans, plus rien ne nous est raconté... On aimerait bien en savoir plus, avoir des récits, des détails... Mais si Dieu a choisi de ne pas nous en dire plus dans la Bible, c'est que nous n'avons pas besoin d'en savoir davantage... Car le but des évangiles n'est pas de faire une biographie détaillée de Jésus, mais de montrer pour quoi il est venu sur la terre, quelle était sa mission, et comment il l'a réalisée.

C'est ce que nous pourrons continuer à (re)découvrir ensemble au cours des prochains articles... En attendant, excellent WE à tous!


06 mai 2013

Boîte à mouchoirs all stars

Il y a plus d'un an, j'avais flashé sur une magnifique couverture en grannys étoilés...

Ces grannys étoiles me tentaient beaucoup pour mon grand, (pour une fois qu'on peut crocheter pour un garçon!) mais pas vraiment besoin d'une couverture... et encore moins le temps de la faire! Alors j'ai pensé à faire une housse pour boîte à mouchoirs! Tout à fait dans le style de sa chambre... 

DSC06034

DSC06038

DSC06041

Modèle improvisé avec des restes de coton aux couleurs de sa housse de couette... Il est ravi!

DSC06035

De quoi compléter la déco commencée ici... Et pour se mettre encore un peu plus dans l'ambiance...

DSC06045

*******

Sinon, un grand merci pour l'accueil réservé aux guirlandes papillon...! Par contre, pour toutes celles qui ont gentiment relayé l'info sur FB, pour que je puisse le prendre en compte pour le tirage au sort, il faudrait soit laisser un autre commentaire le mentionnant sous le message annonçant le jeu, soit l'écrire dans un commentaire sur ma page facebook ici. Sinon je ne peux pas savoir qui c'est...! De même, précisez dans un commentaire si vous en avez parlé sur votre blog!

Pour celles qui arrivent, vous pouvez encore jouer pour gagner une guirlande papillon origami en tissu... Toutes les explications en cliquant sur la photo ci-dessous...

 DSC05889

Pour plusieurs raisons, le tirage au sort des guirlandes est reporté au 1er juin. Et encore une petite précision, les Nouveaux Testaments sont offerts, même si vous ne gagnez pas la guirlande! 

Pour faire patienter celles qui ont eu envie de le recevoir, et, j'espère, donner envie aux autres de le demander, un petit extrait du début de l'évangile selon Matthieu, premier livre du Nouveau Testament.

Or voici comment arriva la naissance de Jésus Christ : Marie, sa mère, était fiancée à Joseph ; avant qu'ils soient ensemble, elle se trouva enceinte par l'Esprit Saint. Joseph, son mari, qui était juste et ne voulait pas l'exposer à la réprobation publique, se proposa de la répudier en secret. Mais comme il y réfléchissait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en rêve et lui dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre auprès de toi Marie ta femme, car ce qui a été conçu en elle est de l'Esprit Saint ; elle enfantera un fils et tu l'appelleras du nom de Jésus, car c'est lui qui sauvera son peuple de leurs péchés.
Or tout cela arriva afin que soit accompli ce que le Seigneur avait dit par le prophète : Voici, la vierge sera enceinte et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, qui se traduit : Dieu avec nous.

Matthieu 1, 18-22

11 février 2013

Blanc, bleu, rose

DSC04894

En ce moment, autour de nous, tout est blanc... 

DSC04869

Aller à l'école à pied devient une vraie fête...! Mais c'est si tentant de jouer dans la neige qu'on a bien du mal à arriver à l'heure...

Au retour, aaaaah!!! On peut enfin en profiter vraiment...!!!

DSC04926

Pour affronter ce froid, un petit snood et un bonnet, tricotés il y a quelque temps, sont les bienvenus...!

DSC04906

Snood tout simple au point mousse, et bonnet en côtes et point de godron bicolore... modèle improvisé et adopté!

DSC04980

laine Rapido de chez Phildar coloris indigo, et Zénith coloris argent

Et la relève est assurée, puisque ma choupette a voulu elle aussi tricoter un petit snood pour "sa fille"... En l'enfilant par le bas, elle s'est rendue compte que son snood aurait pu faire une jupe en y ajoutant quelques rangs, et, ni une ni deux, elle a tricoté une petite jupe, que j'ai terminée par un rang de fil ruban...!

DSC04988

Le petit gilet tricoté il y a quelque temps par ma maman (3 générations au tricot!) s'assortit très bien mais est un peu léger pour la saison... Du coup, un petit pull est sur les aiguilles de la petite maman...

DSC04981

En arrière plan, quelques détails de sa chambre DE FILLE... (enfin!) Encore quelques petites touches à terminer et je reviendrai vous montrer tout ça d'un peu plus près...!

Encore une petit photo pour finir...

DSC04891

Tout ce blanc, et cette luminosité si particulière (on la perçoit dès le matin, à travers les interstices des volets fermés), me font penser à ces versets de la Bible... qui nous présentent le seul moyen de changer nos vies pour devenir aussi blancs et purs que la neige... Qui peut dire qu'il n'a jamais commis ou même pensé le mal dans sa vie, et qu'il n'a pas besoin d'être blanchi? Quand on se juge à l'échelle des hommes, on peut parfois se trouver plutôt bien, par rapport aux autres... Mais à l'échelle de Dieu, c'est différent...

Car tous ont péché et n'atteignent pas à la gloire de Dieu.

Romains 3,23

Purifie–moi du péché ..., et je serai pur ; lave–moi, et je serai plus blanc que la neige.

Psaume 51:7 

Venez ... dit l’Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; S’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine.

Esaïe 1:18

Le sang de Jésus Christ, le Fils de Dieu, nous purifie de tout péché. (...) Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité.

1 Jean 1, 7-9

Bonne semaine à toutes, sous la neige, ou sous la pluie...!!!

Posté par mowin à 18:16 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 novembre 2010

En partance pour chez vous...

Cet après-midi, j'ai visité la France et même quelques coins de Belgique et encore beaucoup plus loin... en écrivant vos adresses...

DSCF3930

39 petits paquets vont partir, demain matin...

avec une pensée amicale, et des prières... pour chacune d'entre-vous...

DSCF3924

Et pour celles et ceux qui n'arriveraient que maintenant et qui se demanderaient ce dont il s'agit, je réitère ma proposition car l'offre tient toujours... : je propose à tous ceux qui le désirent de leur envoyer un calendrier biblique pour l'année 2011.

carte_calendrier_yes

Chaque jour, une petite feuille à enlever avec un verset de la bible... l'occasion de découvrir, redécouvrir ou approfondir le message biblique...

N'hésitez pas à me le demander !

 

Et puis je vous montre quand même ce que Christelle, la gagnante de mon petit jeu, a reçu...

Elle ne voulait pas la pochette à lingerie pour elle-même, mais pour son petit garçon qui doit arriver tout prochainement...

J'étais vraiment ravie, parce que je n'aime pas trop refaire plusieurs fois la même chose, et que j'avais très envie de faire une de ces petites pochettes pour un bébé...!

DSCF3891

Vous aurez reconnu le très célèbre milleraies Petit Bateau... il faut dire que chez nous, on est vraiment des inconditionnels du pyjama PB, toute la famille en porte...! 

Celui qui m'a servi ici, après avoir été porté par 2 de mes neveux, puis par mes 2 garçons a fini malgré l'exceptionnelle résistance de la marque, par rendre l'âme... mais il continuera à servir sous une autre forme...!

DSCF3888

Ce n'est pas difficile à faire et je pense que les photos parlent d'elles-mêmes, mais si vous avez besoin, je veux bien faire un tuto... J'ai cette fois-ci très envie de recommencer, parce que j'ai eu bien du mal à le laisser partir...!!! 

Allez, maintenant je vais enfin pouvoir me mettre aux préparatifs de Noël... Mais après cette longue série de cadeaux de naissance pour petits garçons, j'ai une petite série nettement plus girly à vous montrer, très prochainement...

21 novembre 2010

Pas (encore) pour le sapin...

mais guirlandes quand même...!

Une commande, pour décorer la chambre de deux petits jumeaux... 

DSCF3809

Au recto, toujours la même peinture,

Et comme j'ai beaucoup hésité pour la couleur des lettres... je les ai faites recto-verso, pour que les parents puissent choisir...

DSCF3838

Dix petits fanions, découpés dans dix chemises différentes... 

Je dois avouer que maintenant je me réjouis quand une chemise de mon homme  arrive en bout de course... et les non couturières de mon entourage pensent aussi à moi...!

DSCF3831

J'envoie une petite caresse à Youri et Noé, et un grand merci à vous, Barbara, de m'avoir fait confiance...!

Au fait, vous, vous préférez les lettres en argenté, ou en bleu...?


18 octobre 2010

Coussins messagers...

Pour contribuer à l'installation dans leur petite maison de poupée... Deux coussins porteurs de doux messages pour deux jeunes mariés...

DSCF3085

En essayant de rester dans l'esprit de leur faire-part de mariage...

DSCF3125

DSCF3098

DSCF3096

Et ici ou là, quelques morceaux de rubans récupérés sur les tables du mariage...

DSCF3101

DSCF3094

Avec toute mon affection...

DSCF3107

Je suis allée chez "M. Mousse" pour trouver le rembourrage des coussins. Le vendeur m'a conseillé des copeaux de mousse, mais je suis un peu déçue parce ce que les petits morceaux de mousse se voient beaucoup sous le tissus...

Tissus tous issus de mon stock, chutes diverses...

Versets de la bible brodés à la machine...

"Repose-toi paisiblement sur Dieu"

Psaume 62 verset 5

"Dieu est amour"

Premiere épitre de Jean chapitre 4 verset 8

Posté par mowin à 15:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 août 2010

Comment transformer une salopette en cartable...?

Comme promis, voilà le pas-à-pas pour réaliser le cartable salopette...!

ATTENTION : j'ai mis les différentes étapes par lesquelles je suis passées, je n'ai absolument pas la prétention que ce soit le mieux, le plus facile ou le plus pratique... Et ce n'est peut-être pas exhaustif... Si vous débutez en couture, ce tuto ne sera peut-être pas assez détaillé pour vous...

Et si vous désirez plus d'explications, n'hésitez pas à me le demander...!

 

1 - Tout d'abord, déterminer la taille voulue pour le cartable (largeur L , hauteur H et profondeur P). Moi j'ai choisi d'en faire un tout petit, juste à la taille d'un cahier petit format, mais la marche à suivre est la même quelle que soit la taille choisie.

2 - Découper dans le tissu extérieur (jean) les pièces suivantes, avec 1 cm de marge supplémentaires par rapport aux mesures indiquées : (clic sur l'image pour agrandir)

DSCF2858

 

3 - Préparer les accessoires :

  • découper la bavette de la salopette
  • couper les bretelles de la salopette
  • récupérer des bretelles pour le cartable sur un vieux sac (c'est le plus pratique pour qu'elles soient réglables), ou bien en fabriquer soi-même (bandes de tissus de 5 cm de large, et de longueur adaptée à votre enfant, éventuellement matelassées, cousues endroit contre endroit puis retournées et piquées le long de chaque bord...)
  • si vous voulez rajouter des poches ou autres, préparez-les...

4 - Préparer la face extérieure du cartable

  • coudre la bavette de la salopette sur la pièce du devant du sac

DSCF2859

Alors là, par rapport à la taille de mon cartable, j'ai fait l'erreur de coudre la bavette entière, et du coup, au moment de fermer le cartable une fois fini, ça ne faisait pas joli car les boutons étaient trop haut, et donc le sac n'avait pas l'air bien fermé... J'ai donc rajouté des boutons (récupérés sur les côtés de la salopette) plus bas sur la bavette et ça ne se voit pas trop une fois fermé...

DSCF2853

Mais je vous conseille de raccourcir la hauteur de la bavette si comme moi vous faites un tout petit modèle, ou alors réduire la hauteur du rabat mais ça ferait moins joli à mon avis... (en fait avant de coudre il faut faire des essais avec les pièces découpées...)

Si vous voulez décorer davantage le devant du cartable, c'est le moment...!

  • positionner puis coudre les bretelles sur la pièce du dos du sac, à 0,5 cm du bord, pour qu'elles soient bien prises lors des coutures suivantes

DSCF2860

  • préparer le rabat pour fermer le cartable

Pour cela positionner le rabat en face du devant du cartable, placer les attaches métalliques sur les boutons et mar quer leur emplacement à l'aide d'épingles

DSCF2774

Puis coudre les attaches en les positionnant vers l'opposé, tout près du bord pour qu'elles soient bien prises lors de la couture de la doublure

DSCF2776

Si on veut mettre une poignée, la découper dans une des bretelles de la salopette puis la coudre au centre du rabat à 4 cm du bord du haut.

DSCF2778

Si vous voulez décorer davantage le rabat, c'est le moment ! (c'est là que j'ai cousu les étiquettes Flash...)

 

  • coudre endroit contre endroit, à 1 cm du bord le DEVANT sur le milieu du FOND du sac, puis le FOND sur le DOS (en prenant le bas des bretelles dans la couture), puis le DOS sur le RABAT (en prenant le haut des bretelles dans la couture)

DSCF2861

Puis repasser le tout, on obtient ça :

DSCF2786

5 - Préparer la doublure intérieure

Alors là, plutôt que de redécouper les même pièces une à une, j'ai préféré poser tout simplement l'extérieur du cartable sur mon tissus pour la doublure, et tracer le contour directement. (surtout quand on utilise différents morceaux de tissus, de la récup'... les mesures bougent un peu parfois au gré des coutures et cette technique permet d'éviter les mauvaises surprises quand on essaie ensuite d'assembler l'extérieur à la doublure)

Si votre tissus a un sens, comme le mien, ne faites pas la même erreur que moi : le haut de votre tissus de doublure doit être du côté du RABAT et non du DEVANT du cartable.

DSCF2789

On découpe et on obtient ça

DSCF2790

6 - coudre la doublure sur la face extérieure, endroit contre endroit, à 1 cm du bord, en laissant une ouverture de 15 cm sur le haut du DEVANT pour pouvoir retourner le tout ensuite.

Penser à ouvrir à cranter les angles pour pouvoir retourner plus facilement...

DSCF2791  DSCF2792

Retourner l'ouvrage par l'ouverture laissée, puis repasser soigneusement le tout et fermer l'ouverture laissée sur le DEVANT à la main au point invisible ou bien par une piqure machine à 1 mm du bord.

7 - Coudre les 4 côtés du sac, envers contre envers pour faire une couture apparente dans un esprit "cartable", ou bien endroit contre endroit pour cacher la couture, si vous préférez. Utilisez la triple piqure pour que ce soit plus solide, si votre machine possède ce point.

DSCF2869

Et voilà !

DSCF2801

 

Vite au travail, la rentrée approche...!

 

Et si vous réalisez un petit cartable, je serais, comme toujours ravie de le voir...!

Posté par mowin à 10:00 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 août 2010

Prêts pour la rentrée...!


DSCF2850

 

On va profiter des tous derniers jours de vacances pour faire une petite escapade à 5... donc cette semaine on s'occupe de préparer la rentrée pour que tout soit prêt quand on rentrera, la veille du jour J...! ça y est, les fournitures sont achetées, tout est marqué, étiqueté...

Pour les cartables, celui du grand est encore en bon état, la choupette qui rentre au CP est ravie de récupérer le bôôô cartable rooooose de sa cousine... Restait à trouver celui du petit dernier... et là après 6 expériences d'années scolaires en maternelle et les goûts très affirmés du dit "petit" le cahier des charges était très serré :

- un tout petit format vu qu'on ne met presque rien dedans, sinon ça fait tout mou c'est pas joli, mais suffisamment grand quand même pour contenir le cahier de liaison petit format...

- un système de fermeture facile à ouvrir pour lui, mais pas de scratch à cause de la mauvaise expérience de l'aîné qui se prenait sur la nuque le contenu de son sac dès qu'il se penchait en avant...

- tenter d'éviter l'overdose flash-mac-queenesque (= du dessin animé Cars pour les non-initié(e)s ) tout en contentant son propriétaire

- et avec tout ça, une grosse envie de faire moi-même le sac de la première rentrée scolaire de mon petit dernier, en évitant au passage de se retrouver avec le même sac que le copain, ce qui est arrivé à Flore l'année dernière...

Donc je me suis mise à la tache, armée de mon fidèle "Intemporels pour enfants", qui ne m'a finalement pas beaucoup servi d'ailleurs... et voilà le résultat :

 

DSCF2801

Tout en récup, salopette beaucoup portée et très aimée, jean taché, étiquettes "flash" récupérées soigneusement sur des T-shirt, bretelles d'un vieux sac à dos...

DSCF2832

Et hop, le doudou a déjà trouvé sa place...

DSCF2834

Le cartable est doublé avec un superbe tissus brodé de voitures, déniché au marché, que j'ai malheureusement découpé à l'envers...

DSCF2837

Mais ce qui a le plus plu au futur écolier, ce sont les poches secrètes à l'arrière... (découpées dans l'arrière de la salopette), pour cacher celles qui ne le quittent pas depuis le mois de juin, ses "cart'de foot"...! Je crois qu'il s'imagine déjà en train de les échanger avec ses copains dans la cour comme son grand frère... hmmm... faudrait peut-être que je le prévienne qu'à la Maternelle, ça ne se passe pas tout à fait comme ça...!

DSCF2836

DSCF2810 DSCF2823

Enfin bref il est ravi et moi aussi !

Ce cartable vous rappelle peut-être la besace que j'avais réalisée pour son anniversaire... A l'époque, l'une d'entre vous m'avait demandé la marche à suivre pour la réaliser, et je n'ai jusqu'à présent pas vraiment trouvé le temps de lui répondre... Mais cette fois-ci j'ai préparé un petit à pas-à-pas, parce que pour la besace j'avais un peu galéré pour coudre la doublure, et là du coup je m'y suis prise d'une autre façon, plus facile à mon avis que celle indiquée sur le livre des Intemporels... Après, que ce soit pour faire une besace ou un cartable, c'est la même choses, ce ne sont que les dimensions et l'orientation qui changent... Donc, la suite, très vite !

Edit du 28 août : avec ce petit cartable, je participe au jeu organisé par Mavacre autour des créas réalisées pour la rentrée... On a jusqu'à demain 14h pour participer, il faut faire vite...!

 

Posté par mowin à 20:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2010

Un coeur utile pour ma maman...


DSCF2109

Utile puisqu'il renferme un sac shopping pour ne jamais être pris au dépourvu en se retrouvant à la caisse...!

DSCF2107

 

Vu pour la première fois chez Magali... et tuto retrouvé de nombreuses fois à l'identique sur plusieurs blogs... (?!?)

Je n'arrive pas à retrouver celui que j'ai utilisé, mais il suffit de taper dans un moteur de recherche "sac écolo coeur" et vous trouverez un tuto sans problèmes...

Je réfléchis déjà à d'autres versions... peut-être pour les maîtresses en fin d'année...? Peut-être un peu plus grand...?

Et vous, qu'avez-vous offert à vos mamans...???

Posté par mowin à 20:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mai 2010

Cadeau de naissance...

Un petit cadeau de naissance, très en retard, pour un petit bonhomme né en décembre... qui dois déjà commencer à manger à la cuillère, et donc avoir besoin de tout un stock de petites serviettes...!

Depuis que j'utilise des serviettes élastiquées... je trouve ça tellement pratique que j'ai reproduit le concept sur ces petites serviettes...

La première a tout simplement été découpée dans un vieux pyjama, pour pouvoir l'enfiler comme un T-shirt...

DSCF1984

... en utilisant le patron de la serviette boutonnée sur le côté des Intemporels pour enfants d'Astrid le Provost...

DSCF1908

Rajout d'un biais fleuri... pour suivre la tendance des petites fleurs qu'on voit parfois sur les chemises pour hommes...

DSCF1996

Pour la deuxième, le recto a été découpé dans le dos du pyjama d'après le même patron..., le verso dans de vieilles chemises... et le tour du cou réalisé avec un biais large élastiqué.

 

RECTO                       VERSO

pour tous les jours...     pour les grandes occasions...

DSCF1988DSCF1991

DSCF1990         DSCF1994         DSCF1995

Appliqué cravate déjà vu ici et ici... Si ça vous intéresse, je vous met le gabarit ci-dessous, à agrandir ou rétrécir en fonction de la taille voulue...!

gabarit_cravate

 

 

Posté par mowin à 09:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,