10 février 2014

Sa chambre à elle toute seule... récup' et diy

Ces photos sont prises depuis bien longtemps... et vous avez déjà aperçu ça et là par ici des bribes de cette déco de chambre... Mais voilà maintenant quelques détails supplémentaires et, si ça vous dit, des idées à prendre...!

Depuis 8 ans, elle partageait la chambre d'un de ses frères ou même parfois des deux, et notre amoureuse des fleurs et du rose était parfois un peu frustrée de ne pas pouvoir décorer sa chambre à son goût! Alors quand on a emménagé dans notre nouvelle maison, j'avoue, je me suis un peu lâchée pour la déco de la chambre de ma fifille!

image

Pour la meubler, presque que de la récup'... et ce qui me plait énormément dans cette chambre c'est que chaque objet ou presque a une histoire...

Petit tour d'horizon des meubles avant relooking... :

     * Un bureau secrétaire très années 50...

 DSC03284

 qui était celui de ma maman quand elle était jeune fille...

DSC02866

     * Une chaise... sauvée des encombrants il y a plus de 15 ans (une de mes premières récup'!) et qui attendait  une nouvelle jeunesse... 

DSC03432

     * Une armoire parisienne et des petites armoires à pharmacie... chinées et relookées une première fois il y a 10 ans pour meubler la chambre de notre premier bébé...  

DSC08402 

Et maintenant, voilà les meubles après relooking!

DSC05283 

DSC06563

DSC06535

La miss est ravie et sa maman aussi...! Que demander de plus?

Quelques infos pour celles qui seraient tentées par le relooking de meubles en utilisant ses tissus préférés...!

image1

D'abord, gros travail de ponçage, sous-couche, puis 2 couches de peinture mate pour les parties peintes... 

Au départ, j'avais l'intention décorer les meubles en collant des chutes de papier peint vintage provenant de chez ma grand-mère, mais je ne disposais pas de morceaux assez grand. Je me suis donc dirigée vers des feuilles de papier japonais, mais les dimensions des feuilles ne correspondaient pas à ce que je voulais, alors je me suis dit, pourquoi ne pas essayer avec du tissu? 

J'ai passé un trèèèèès long moment à choisir les motifs pour l'armoire, puis commandé des coupons de 25 cm, pour des panneaux faisant 23 cm de large. (Grande pivoine rose de Petit Pan, et les 3 autres sont du designer américain Kaffe Fassett)

Prise dans mon élan, je n'ai pas à l'époque pensé à prendre en photo les différentes étapes, mais je vous fais un petit pas à pas, comme ça si vous êtes tentée, vous ne ferez en tout cas pas les même erreurs que moi! 

- si vous voulez coller du tissu sur un meuble un peu ancien, qui a des bosses à cause de nombreuses couches de peinture successives, ou des trous à cause du l'usure du temps, ne croyez pas que la technique du collage du tissu va vous permettre de cacher la misère facilement et sans effort, je l'ai appris à mes dépens! En réalité, comme le tissu est fin, cela révèle toutes les imperfections qu'il y a en dessous, et le premier morceau de tissu collé a du être redécollé aussi sec, avant de poncer soigneusement les 4 ou 5 couches de peinture qu'il y avait en dessous, et reboucher les trous pour obtenir une surface bien lisse...

- une fois que la surface sur laquelle on veut coller le tissu est bien préparée, on l'enduit de vernis colle (ou colle decopatch), puis on applique le tissu petit à petit en partant du haut et en l'étirant bien, pour éviter que ça fasse des plis (c'est assez délicat sur une grande surface). Le tissu s'étire quand on le colle, ce n'est donc pas la peine de le découper auparavant aux dimensions exactes, on coupe le surplus délicatement au cutter une fois qu'on a fini.

- quand le tissus est bien positionné et lissé, on passe une deuxième couche de colle par dessus, pour que la colle pénètre bien dans les fibres, permettant à la fois qu'il soit bien collé, et de le protéger des taches par la suite

- quand on a fini, on découpe au cutter les morceaux qui dépassent

- enfin, si on veut finir avec une petite touche de déco en plus, on peut coller tout autour des panneaux un ruban de fabric tape thermocollant en dentelle assorti (à fixer au fer à repasser)

ça, c'était pour l'armoire. Pour l'assise de la chaise et le plateau du bureau, j'ai découpé des carrés de 10 cm sur 10 dans les chutes des tissus de l'armoire, et dans mes propres chutes dans les tons roses et/ou à fleurs et les ai appliqués les uns après les autres selon la même technique. De même que pour le fond de l'étagère et des petites armoires à pharmacie.

Ce que je trouve super avec cette technique, c'est que ça permet d'acheter juste le métrage dont on a besoin (beaucoup de sites de vente en ligne permettent de commander le tissu par tranches de 10 cm), ce qui revient finalement beaucoup moins cher que d'acheter un rouleau entier de joli papier peint dont on aurait beaucoup de restes, et de varier les motifs aussi souvent que l'on veut. En plus je ne sais pas si ça transparaît bien sur les photos mais le rendu est vraiment très joli.

Par contre, ça fait plus d'un an que tout ça a été fait, du coup je ne suis pas sûre de vous avoir bien donné toutes les infos, donc n'hésitez pas à me poser des questions si vous voulez en savoir plus!

Je ne suis pas sûre que les taches de stylo ou autre se nettoient facilement, donc j'ai protégé le plateau du bureau avec du plastique transparent maintenu par du masking tape. Quand il sera abimé ou taché, je pourrai le remplacer facilement sans pester sur ma petite écolière artiste! 

DSC06569

Pour compléter la déco, j'avais bien envie de lampes baladeuses et j'avais repéré celles en liberty de Mimosette, mais c'était vraiment hors budget... Heureusement, les grands magasins de bricolages surfent eux aussi sur la vague baladeuse et j'ai trouvé chez Leroy Merlin des jolies suspensions avec douilles en porcelaine et fil électrique tissé rose neon ou gris de 2m de long pour 9,90€. Il m'a suffit ensuite de coudre au point invisible 2 m de biais petit pan fleur des îles sur la 3e suspension pour obtenir l'effet que je souhaitais! (Evidemment, ça n'a pas la qualité du travail d'un professionnel, et je suis très admirative de ce que fais Mimosette et d'autres créatrices... Mais on fait ce qu'on peut avec le budget qu'on a, et la satisfaction de l'avoir fait soi-même, c'est sympa aussi!) 

85144115_p

DSC06537

*******

J'interromps maintenant un moment mes activités pour continuer à parcourir avec vous la vie de Jésus…(pour lire les épisodes précédents, cliquer sur le lien et remonter jusqu'au message le plus ancien) On a parlé de son enfance les deux dernière fois... Après de nombreuses années passées sous silence, le récit de l'histoire de Jésus dans la Bible reprend au moment où, à l’âge de 30 ans, il quitte l’anonymat et la vie simple de charpentier dans le village de Nazareth pour commencer à accomplir la mission que Dieu, son Père, lui avait confiée.

Il se rend tout d’abord dans le désert près du fleuve du Jourdain. A cet endroit, un homme nommé Jean, parlait à ses concitoyens de la part de Dieu pour les préparer à recevoir le message de Jésus...

 

En ces jours-là arrive Jean le Baptiseur, qui prêchait dans le désert de la Judée et disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux s'est approché. (...) Alors Jérusalem, toute la Judée et tout le pays des environs du Jourdain sortaient vers lui ;  ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, confessant leurs péchés. (...)

Alors Jésus vient de Galilée au Jourdain, auprès de Jean, pour être baptisé par lui ; mais Jean lui résistait en disant : C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens à moi !  Mais Jésus lui répondit : “Accepte qu'il en soit ainsi pour le moment. Car c'est ainsi que nous devons accomplir tout ce que Dieu demande.” Alors il le laisse faire. Matthieu 3, 1-14

Jean était un messager de Dieu, qui incitait les hommes à se repentir, c’est à dire de reconnaître ce qu’ils faisaient de mal. Il baptisait ceux qui se repentaient ainsien les plongeant dans l’eau du fleuve, pour que leur désir de changement de vie soit visible par tous. Ceux qui se faisaient baptiser montraient qu'ils étaient tristes de leurs désobéissances envers Dieu, qu'ils comprenaient qu'ils méritaient une punition de Sa part (se plonger dans l'eau du fleuve était un signe de mort). Le baptême de Jean, différent du baptême pratiqué ensuite par les chrétiens, préparait les contemporains de Jésus à écouter son message, à être dans l’état d’esprit qui convenait pour faire partie du Royaume des Cieux qui allait être présenté par Jésus.

On peut être vraiment étonné, comme Jean l’a été, de voir que Jésus lui-même s’approche à ce moment là pour être baptisé lui aussi. Avait-il comme les autres hommes des péchés à confesser? Certainement pas, puisque en le voyant arriver pour se faire baptiser, Jean avait annoncé à ceux qui l’entouraient que Jésus était celui qui enlèverait le péché.

Jean vit Jésus venir à lui, et il dit : « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.” Jean 1,29

Et la Bible affirme de nombreuses fois que Jésus était parfait, et qu'il est le seul homme qui n’a jamais rien fait de mal.

Il n'a pas commis le péché. 1 Pierre 2, 22

Il n'y a point de péché en lui 1 Jean 3, 5

 

Il n’avait donc pas non plus besoin de montrer qu’il voulait changer de vie. Pourquoi donc alors Jésus se faisait-il baptiser ? Pour montrer à ceux qui s’humiliaient devant Dieu qu’il les approuvait, et que son coeur était avec eux. Ainsi Jésus ne prenait pas sa place avec les grands de la terre, mais, comme il l’avait fait dès sa naissance, avec les petits, les pauvres et les humbles. Il s’abaissait lui-même.

 

Mais Dieu élève ceux qui s’abaissent, et à ce moment là une chose merveilleuse est arrivée :

Après avoir été baptisé, Jésus remonta aussitôt de l'eau. Et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe, et venir sur lui. Et une voix qui venait du ciel déclara : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé toute ma joie.” Matthieu 3, 16-17

Depuis la création de l’homme jusqu’à ce jour, Dieu, en observant les hommes du haut du ciel, n’avait jamais pu trouver un homme parfait, qui puisse lui plaire en tous points. Mais Jésus correspondait exactement à ce que Dieu attendait..., chaque seconde de son existence terrestre avait déjà rempli de joie le coeur de son Père. C’est pour cela que le ciel s’ouvrait pour Lui, que Dieu le reconnaissait pour son Fils, déclarait son amour pour Lui et le remplissait du Saint Esprit.

Comme à chaque récit des évangiles, je suis émerveillée de voir à quel point Jésus était à la fois parfaitement semblable à nous, car il était vraiment un homme, et en même temps fondamentalement différent, car il était Dieu. Ce sont ces deux aspects en particulier que j'aimerais continuer à partager avec vous au cours des prochains messages...

La prochaine fois, on verra que quelqu'un était terriblement opposé à ce que Jésus entame sa mission en faveur des hommes... et qu'il a tout fait pour l'empêcher d'agir... 


31 janvier 2014

Une chambre So British...

Quand on a emménagé dans notre nouvelle maison, notre aîné avait 9 ans. Pour la première fois, il avait une chambre pour lui tout seul et avait des idées de déco bien arrêtées...! Il voulait du papier peint avec des motifs anglais, qu'on voit partout dans les catalogues en ce moment... J'ai prudemment choisi d'aller faire un premier repérage sans lui, et bien m'en a pris...! Car bien sûr, les papiers peints de ce genre sont légion, et certains sont même assez jolis, mais de là à recouvrir tous les murs de sa chambre, c'était peut-être pousser le bouchon un peu trop loin...! (et risquer de devoir tout retapisser dans quelques années, quand la mode serait passée et que ses goûts auraient évolué, comme me l'a très gentiment fait remarquer la vendeuse...)

On a donc opté pour des murs blancs (sauf un, tapissé avec des briques en trompe l'oeil) tout en promettant au fiston des éléments de déco dans ses goûts! Il avait déjà la housse de couette, et vous aviez déjà vu ici quelques éléments...

Avec les chutes de tapisseries rapportées quand même du magasin, on a fait ensemble une corbeille à papier en papier mâché...

DSC09127

Mais ce qu'il réclamait aussi c'était un rideau...  Un rideau bien sombre, pour cacher les rayons du soleil du matin qui ont l'audace venir le réveiller quand il essaie de faire la grasse matinée! Il l'avait mis sur sa liste de Noël, avec la mention "fait par maman"...! Alors bien sûr je me suis mise au travail, d'autant que j'avais déjà dans mon stock un coupon de tissu bien épais bleu marine qu'on m'avait donné, exactement à la bonne taille, et des chutes de tissus blanches et rouges... Total récup donc pour ce rideau Union Jack...

DSC09124

Son papa a même eu l'idée de tendre le fil qui sert de tringle sur toute la longueur du mur, pour que le rideau serve aussi de déco pendant la journée, quand il est tiré...

DSC09129

Notre grand garçon est ravi... mais part maintenant à la recherche d'un tapis assorti... Tandis que j'essaie prudemment de lui faire comprendre que ça serait peut-être un peu TOO MUCH...!!!

*******

Et maintenant, je continue de partager avec vous ce que l'on peut apprendre dans les évangiles sur la vie de Jésus... Après sa naissance et sa toute petite enfance, un seul épisode de son enfance, survenu à l'âge de 12 ans, nous est rapporté.

Marie, la mère de Jésus, et Joseph son mari n’étaient pas riches. Joseph était charpentier. C’est donc dans l’humble demeure d’un ouvrier que Jésus a été élevé. Il a connu ce que c’est d’être pauvre... et pourtant il était 1e Fils de Dieu, le Créateur de tout.

Joseph et Marie étaient pieux ; ils désiraient servir Dieu et faire ce que sa loi demande. Chaque année ils allaient donc à Jérusalem pour la fête de Pâque (qui rappelait la merveilleuse délivrance du peuple d'Israël dans le pays d'Egypte, avec Moïse) pour adorer l’Éternel. C'était un long voyage, et pour y aller les gens d'un même village se groupaient pour former des caravanes.

Tant que l’enfant Jésus était petit, Joseph et Marie ne pouvaient pas l’emmener avec eux, mais à douze ans, il a pu les accompagner. C'est cet épisode qui nous est raconté dans l'évangile selon Luc au chapitre 2.

Ses parents allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, comme ils étaient montés à Jérusalem, selon la coutume de la fête, et s'en retournaient, une fois les jours accomplis, l'enfant Jésus demeura dans Jérusalem ; mais ses parents ne le savaient pas. Croyant qu'il était dans la troupe des voyageurs, ils firent une journée de chemin et le cherchèrent parmi leur parenté et leurs connaissances ; ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem à sa recherche. 
Et il arriva, après trois jours, qu'ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres, les écoutant et les interrogeant. Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. Quand ses parents le virent, ils furent frappés d'étonnement, et sa mère lui dit : Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Tu vois, ton père et moi nous te cherchions, très inquiets.
Il leur dit : Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être aux affaires de mon Père ? Mais eux ne comprirent pas la parole qu'il leur disait. Il descendit avec eux et vint à Nazareth ; et il leur était soumis. Sa mère conservait toutes ces paroles dans son coeur. Et Jésus avançait en sagesse et en stature, et en faveur auprès de Dieu et des hommes. Luc 2,41-52

En lisant cet épisode, je me dis que probablement les parents de Jésus avaient tellement l'habitude d'avoir un enfant "raisonnable" et obéissant, en qui ils pouvaient avoir une entière confiance, qu'ils étaient sûrs, sans avoir besoin de le lui dire ou de le vérifier, qu'il s'était mis en chemin avec eux pour le voyage du retour... Ils ne lui avaient donc certainement pas dit de venir, et quand ils se sont rendus compte qu'il n'était pas avec eux, ils l'ont cherché, de plus en plus affolés, pendant trois longs jours dans l'immense ville de Jérusalem. On peut se dire que s'ils avaient pensé à ce moment là à ce que l'ange avait dit à Marie, que l'enfant était le "Fils du Très-Haut" (Luc 1,32), ils n'auraient pas eu besoin de le chercher, ils seraient tout de suite allés au temple et l'auraient trouvé... En effet, le temple de Jérusalem était en ce temps-là la maison de Dieu sur la terre, et l'enfant Jésus, conscient dès son plus jeune âge qu'il était le fils de Dieu, était naturellement allé dans la maison de son Père. C'est pour ça qu'il dit à Joseph et Marie "pourquoi me cherchiez-vous?". J'ai longtemps mal compris cette phrase... Jésus ne reproche pas à ses parents de vouloir le retrouver, mais ils n'auraient pas du avoir besoin de le chercher pendant 3 jours, car ils auraient du savoir qu'il ne pouvait être nulle part ailleurs que dans le temple. Par cette phrase aussi "ne saviez-vous pas que je dois m'occuper de ce qui concerne mon Père", il leur rappelle que bien qu'il soit obéissant et soumis à ses parents sur la terre, il sait que son vrai Père est dans le ciel.

Dans le temple, Jésus était assis au milieu des maîtres. Des hommes qui avaient beaucoup étudié et qui expliquaient les saintes Écritures, la loi de Moïse... Pas très attirant pour un enfant de 12 ans...! Mais Jésus, même quand il était enfant, aimait la parole de son Dieu et Père... Et encore une fois, ce qui est dit montre que ce n'était pas un enfant comme les autres : alors qu'il avait grandi dans une famille humble et sans grande instruction, sa sagesse et son intelligence impressionnaient tous ceux qui l'entendaient. Mais il restait à sa place, celle d'un jeune garçon de 12 ans... Il écoutait et interrogeait, et ne cherchait pas à enseigner les maîtres...

Après cet épisode Jésus quitta avec ses parents le temple, les érudits, Jérusalem, et retourna dans la pauvre petite ville de Nazareth. Et là, pendant dix-huit ans, il vécut dans la soumission à ses parents, "avançant en sagesse et en taille", dans le travail et l’humilité, Lui qui était le Fils de Dieu. Ainsi, on peut voir que Jésus, tout en étant parfait à chaque instant de sa vie, et possédant une sagesse et une connaissance sans égale, ainsi que la conscience de sa relation unique avec Dieu, a traversé toutes les étapes d'une croissance humaine normale. C'est très important pour chacun de nous de savoir ça... Même un enfant peut savoir que Jésus le comprend, parce qu'il a connu ce que c'est que d'être un enfant, d'obéir à ses parents, d'apprendre un métier, de vivre entouré de frères et soeurs, de voisins...

Ensuite, jusqu'à ce qu'il ait 30 ans, plus rien ne nous est raconté... On aimerait bien en savoir plus, avoir des récits, des détails... Mais si Dieu a choisi de ne pas nous en dire plus dans la Bible, c'est que nous n'avons pas besoin d'en savoir davantage... Car le but des évangiles n'est pas de faire une biographie détaillée de Jésus, mais de montrer pour quoi il est venu sur la terre, quelle était sa mission, et comment il l'a réalisée.

C'est ce que nous pourrons continuer à (re)découvrir ensemble au cours des prochains articles... En attendant, excellent WE à tous!

08 décembre 2009

Range ta chambre...!

Trois enfants dans une seule chambre, fallait vite trouver une solution pour pouvoir tout ranger, de peur de ne plus pouvoir mettre un pied devant l'autre...

Un petit tour pour acheter ces meubles (que beaucoup reconnaîtront) et hop hop hop, voilà de quoi ranger pratiquement tous leurs jouets...

Oui mais, comment vont-ils savoir dans quel tiroir mettre chaque chose...?

Des étiquettes avec les noms des jouets? - pas possible, ils ne savent pas encore lire... Un code couleur...? - un peu compliqué...

Clic clac...j'ai pris en photo le contenu de chaque tiroir, puis imprimé et plastifié chaque photo, avant de les coller au bon endroit avec de la patafix (je veux pouvoir changer les étiquettes au fur et à mesure qu'ils grandissent... et pour l'instant ça tient très bien malgré mes craintes au départ...!)

Et voilà le résultat...

 

DSCF9930

Ils ont chacun un tiroir pour ranger leur pyjama et leur doudou...

 DSCF9906 DSCF9910 DSCF9908

Et un autre pour mettre leurs petits trésors...

DSCF9922 DSCF9927

Le tiroir pour les couches va désormais pouvoir être remplacé par un autre, et celui avec les jouets de bébé est placé tout en haut pour ne servir que quand on a de la visite... Mais les autres ont probablement encore de bonnes années de service en perspective...!

DSCF9911 DSCF9916 DSCF9917
DSCF9915 DSCF9919 DSCF9918
DSCF9923 DSCF9921 DSCF9920

etc...

 

Posté par mowin à 21:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,