12 octobre 2014

Où il est encore question de cuisine...

Merci pour tous les gentils petits messages qui ont accueilli les tableaux de menus...! ça me fait vraiment plaisir de savoir que plusieurs sont déjà affichés chez vous... en espérant que vous y voyez autant d'avantages que moi !? Vous reviendrez me donner des nouvelles dans quelques temps?

Plusieurs d'entre vous m'ont demandé si je pouvais communiquer sur le blog ma liste de menus pour leur donner des idées... Je ne préfère pas mettre directement mes menus en ligne ici, mais par contre je l'envoie volontiers par mail à toutes celles qui me les demandent...

Pour rester dans le chapitre "cuisine", quelques images de notre nouvelle cuisine, achevée il y a quelque mois pour partager une idée de déco vraiment pas chère et facile à mettre en place : l'utilisation de planches de palettes comme crédence...

DSC00770

Le projet de départ était de fabriquer toutes les portes des placards et façades de tiroirs en bois de palette... Mais devant l'ampleur de la tâche, on s'est rabattus sur projet moins ambitieux, et on ne regrette pas du tout!

Mon mari a poncé les planches puis passé plusieurs couches de vernis incolore mat spécial cuisine, avant de coller directement les planches sur le mur avec de la colle type "sans clou ni vis"

DSC08629

Le fond de hotte a été réalisé de la même manière...

DSC08624

et les étagères sont également en palettes recyclées!

DSC09296

Cette nouvelle cuisine m'a donné envie de nouveaux torchons... et je m'en suis fait une petite collection dans des draps anciens...

Avec quelques motifs en piqué libre, histoire d'intégrer dans ma cuisine de jolis objets qui ne rentraient pas dans le budget!

DSC09301

DSC09303

 Pour le torchon aux triangles, j'ai utilisé la technique du tampon-patate... ça marche super bien!

DSC09285

Et pour finir, faite à la suite de ma petite collection de Noël, une housse pour boîte à mouchoirs assortie!

DSC09310

*******

Et comme promis, voilà maintenant la suite du récit de la vie de Jésus. N'hésitez pas à (re)lire les derniers messages si vous avez perdu le fil...! On avait commencé à s'intéresser à la relation qu'il entretenait avec ceux qui étaient le plus proche de lui, qui le suivaient chaque jour : ses disciples. On avait vu qu'il agissait avec eux comme un maître qui enseigne, et aujourd'hui on va entrevoir à quel point ce maître était différent des autres...

Jésus et ses disciples : un maître différent (1)

Un maître, c'est quelqu'un qui enseigne, comme on l'a vu, mais ce mot fait aussi penser à quelqu'un qui commande, qui dirige, et même qui se fait servir... Mais Jésus n'était pas de ceux-là...

Certes, il avait de l'autorité dans ses paroles, et ses contemporains ne s'y trompaient pas...

Quand Jésus eut achevé ces discours, les foules restèrent frappées de son enseignement, car il les enseignait comme quelqu'un qui a de l'autorité et non pas comme leurs scribes. Matthieu 7, 28-29

Mais, alors qu'il aurait eu, en tant que Fils de Dieu, Créateur de l'univers, l'autorité de commander et même de régner sur la terre, il s'est abaissé et a pris l'humble position de celui qui sert. Voilà ce qu'il disait à ses disciples : 

Alors Jésus appela tous ses disciples et leur dit : « Vous savez que les chefs des peuples les commandent en maîtres et que les grands personnages leur font sentir leur pouvoir. Mais cela ne doit pas se passer ainsi parmi vous. Au contraire, si l'un de vous veut être grand, il doit être votre serviteur, et si l'un de vous veut être le premier, il doit être votre esclave. C'est ainsi que le Fils de l'homme (Jésus se nommait lui-même très souvent ainsi) n'est pas venu pour se faire servir, mais il est venu pour servir, et donner sa vie comme rançon pour libérer une multitude de gens." Matthieu 20,26-28

Toute sa vie, Jésus a enseigné que la vraie grandeur est de servir. Mais il ne s'est pas contenté de l'enseigner... Il l'a montré dans ses actes... Un des exemples les plus marquants raconté dans les évangiles est le moment où il a lavé les pieds de ses disciples : 

Avant la fête de Pâques, Jésus, sachant que son heure était venue pour passer de ce monde au Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'à la fin. Pendant qu'ils étaient en train de souper (...), Jésus, sachant que le Père lui a tout remis entre les mains, qu'il est venu de Dieu et s'en va à Dieu, se lève du souper et met de côté ses vêtements ; puis ayant pris un linge, il le serra autour de sa taille. Ensuite il verse de l'eau dans le bassin, et commence à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.

Il vient à Simon Pierre ; celui-ci lui dit : Seigneur, tu me laves les pieds, toi ? Jésus lui répondit :Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras par la suite. Pierre lui dit : Non, tu ne me laveras jamais les pieds ! Jésus lui répondit : Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi. Simon Pierre lui dit : Seigneur, non pas mes pieds seulement, mais aussi mes mains et ma tête. Jésus lui dit : Celui qui a tout le corps lavé n'a besoin que de se laver les pieds : il est pur tout entier (...).

Jn 13, 1-15 Lavement des pieds 5

Peinture Bernadette Lopez, http://www.evangile-et-peinture.org/

Quand donc il leur eut lavé les pieds, il reprit ses vêtements, se remit à table et leur dit : Comprenez-vous ce que je vous ai fait ? Vous m'appelez maître et seigneur, et vous dites bien, car je le suis. Si donc moi, le seigneur et le maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ; c'est un exemple que je vous ai donné : comme je vous ai fait, moi, vous aussi faites de même. En vérité, en vérité, je vous dis : L'esclave n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'envoyé plus grand que celui qui l'a envoyé. Si vous savez ces choses, vous êtes bienheureux si vous les faites. Jean 13, 1-17

Pour comprendre cette scène, il faut se rappeler qu'à cette époque, tout le monde marchait sur des sentiers poussiéreux dans des sandales ouvertes. C'était donc l'usage que celui qui accueillait des invités dans sa maison leur fournisse de l'eau pour se rafraîchir les pieds. Ce travail de laver les pieds était réservé aux serviteurs et aux esclaves, et on voit dans la réaction du disciple Pierre à quel point il est choqué de voir son maître bien-aimé, celui qu'il a vu accomplir tant de miracles et qu'il sait destiné à régner, se mettre à genoux et laver lui-même les pieds de ses disciples... Quel maître, quel puissant, quel monarque auparavant et depuis lors s'est abaissé ainsi, se mettant aux pieds de ses sujets ? Pour nos logiques humaines, un tel acte fait perdre toute autorité, et le fait de servir est reservé à ceux qui sont le plus bas dans l'échelle sociale, tandis que les "grands" commandent et dirigent... Mais Jésus enseigne le contraire : le plus grand est celui qui sert. L'acte de Jésus avait aussi une portée symbolique, que les disciples ne pouvaient pas encore comprendre "tu le comprendras par la suite", mais ce que je voulais faire ressortir aujourd'hui c'est l'extraordinaire humilité de Jésus, le Fils de Dieu, et comment il a montré à ses disciples la voie de la vraie grandeur.

Jésus est toujours le même aujourd'hui, et si vous ne le connaissez pas encore, il veut devenir pour vous ce maître merveilleux, toujours prêt à servir, qu'il a été autrefois pour ses disciples... Ne le cherchez pas loin de vous, ne l'imaginez pas sur un trône lointain, dans le ciel... Un jour il jugera ceux qui n'ont pas voulu croire en lui... mais aujourd'hui, il est encore tout près, à vos pieds... prêt à vous écouter et à vous décharger de vos fardeaux...

Et pour ceux qui ont déjà rencontré Jésus, qui font partie de ses disciples, il nous invite à suivre son exemple en servant ceux qui nous entourent pour répandre l'amour de Dieu autour de nous !


30 septembre 2014

C'est la rentrée, on s'organise!!!

La rentrée semble déjà loin derrière nous mais j'ai toujours un petit train de retard par ici, et je suis encore en train de travailler à l'organisation de cette nouvelle année scolaire! Il y a pas mal de nouveautés dans notre vie de famille cette année et il devenait urgent que je m'organise un peu mieux, notamment au niveau des repas...

Avant, je me retrouvais très régulièrement à midi moins dix devant mon frigo à me demander ce que j'allais bien pouvoir faire à manger...! Mais ça c'était avant!

Maintenant, j'ouvre la porte de mon placard... et je n'ai qu'à lire!

DSC00771

J'ai planifié 3 semaines de menus différents... pour que ce soit varié, que les plats moins appréciés des enfants ne reviennent pas trop souvent et que je n'aie à faire de grosses courses qu'une fois toutes les 3 semaines! (je complète une fois par semaine pour les fruits et légumes)

DSC00767

Les goûters aussi sont programmés, parce que suite à une remarque de notre médecin généraliste, j'ai soudain réalisé que les enfants ne mangeaient presque que des biscuits ou gâteaux industriels, et que ce n'était pas bon pour leur santé!

Une colonne pour chaque jour, avec de la place pour les listes de courses nécessaires à chaque semaine, histoire de vérifier en début de semaine que rien ne manque...

DSC00772

En plus de ces 3 tableaux, parce qu'il n'y a pas que des jours de semaine, parce que notre table se rallonge très souvent le WE ou en soirée, bref, pour que les invitations ne riment pas avec casse-tête pour choisir le menu, une page d'idées à piocher pour les petites et les grandes occasions, à compléter au fur et à mesure avec les idées recettes vues sur internet ou chez des amis...

DSC00774Petit bilan après deux semaines d'utilisation... : la tâche "repas" de ma vie de maman s'est considérablement allégée pour moi... Plus de stress quand l'heure du dîner approche, plus d'agacement quand les enfants, à peine engoufrés dans la voiture demandent "Qu'est-ce qu'on mange?!!!" (d'ailleurs, ils ne le demandent même plus parce qu'ils sont ravis d'aller le découvrir eux-mêmes directement sur le tableau...!) Et quand le menu ne leur plait pas, leur mécontentement ne se déverse plus sur moi... mais sur le tableau! Qui reste zen et stoïque...! D'ailleurs, le fait de voir que le repas du soir ou du lendemain leur plaira davantage, les aide à accepter beaucoup plus facilement le brocolis du mardi midi de la semaine 2!

Ce tableau m'a permis aussi de mettre à nos menus des plats qui demandent parfois un peu plus de préparation, ou tout simplement qui ne prennent pas plus de temps à préparer mais cuisent par contre plus longtemps, ce que je ne pouvais pas faire avant en m'y prenant au dernier moment... Du coup, nos repas sont bien plus variés et équilibrés!

Bien sûr, ces listes me servent seulement de cadre, et rien ne m'empêchera par la suite de changer le légume du jour si je vois quelque chose qui me fait envie au marché, et puis les menus vont devoir évoluer au fil des saisons...

Mais en résumé, le bilan est super positif pour l'instant!

Pour les tableaux, j'en avais vu de supers jolis sur plusieurs blogs, comme sur vie de miettes, qui propose de magnifiques organisateurs à télécharger, mais ils ne correspondaient pas exactement à ce que je voulais alors je me suis mise au travail. Il faut dire que c'est le genre de choses que j'aime bien faire...! Mais comme ça m'a pris énormément de temps, autant que ça serve à d'autres!

Celui que vous voyez au milieu sur la photo, avec les pommes, je ne peux pas le proposer en téléchargement, parce que j'ai utilisé en arrière plan un joli motif offert ponctuellement il y a quelques années par fifi mandirac, et que je ne peux pas diffuser. Je sais, c'est dommage parce que c'est le plus joli!

DSC00769Et en plus, les pommes, c'est de saison!

DSC00780

DSC00790

DSC00793

Pour en revenir aux planches de menus, pour chaque repas, j'ai mis une parenthèse pour pouvoir indiquer combien de personnes seront à table, puisque en fonction des emplois du temps de chacun ça peut être variable, et ça facilite le choix des menus et des quantités.

Si vous préférez planifier vos menus chaque semaine, vous pouvez plastifier la feuille ou tout simplement la glisser dans une pochette plastique et écrire avec un feutre effaçable, pour éviter de gaspiller du papier. Maintenant il n'y a plus qu'à choisir votre motif préféré et à cliquer sur le titre au dessus de chaque image pour télécharger le fichier correspondant!

semainier_menus_gris

semainier menus gris

semainier_menus_rayures_torchon

semainier menus rayures torchon

semainier_menus_triangles

semainier menus triangles 

Et enfin, si ça vous dit aussi, voilà de quoi noter des idées de menus dans lesquelles piocher quand on est à court d'idées... 

idees_repas

idées repas

Un grand merci à Lulu du blog Lululesptitspois pour ce joli motif à pois utilisé en arrière plan! Et les petits morceaux de scotch façon masking tape viennent presque tous de ce site. Je viens de découvrir cette possibilité géniale pour embellir les créations numériques... Il suffit de taper "washi tape digital free" dans google pour en trouver tout plein! Après les avoir téléchargés, on les insère dans les documents comme des photos.

Voilà, n'hésitez pas à vous servir de tout ça et revenez me dire ce que vous en pensez, comment vous vous organisez de votre côté pour les repas, et quelles sont vos astuces d'organisation à la maison!

*******

Une page de pub à présent pour une petite boutique toute neuve sur A little market, créée à 4 mains par ma cousine et une amie : Eugène et Léontine, accompagnée de sa page FB. Une petite collection d'habits et accessoires pour bébé, à croquer! Mon coup de coeur : cette salopette pour bébé fille en liberty!

mode-bebe-salopette-bebe-fille-en-coton-lib-10185855-dsc06017-d5e6d_570x0

*******

Vous êtes maintenant pour la plupart habituées à (re)découvrir dans chacun de mes messages un épisode de la vie de Jésus. J'en ai déjà souvent parlé mais le temps passe et si vous suivez mon blog depuis peu, vous vous demandez peut-être pourquoi je partage ici le récit des évangiles...? Certes, connaître la vie de Jésus est intéressant d'un point de vue historique et culturel... On peut aussi chercher à mieux le connaître pour s'inspirer de ses paroles et de sa sagesse... Mais ma motivation n'est pas là... et c'est quelque-chose de bien plus grand que je désire partager avec vous! Car la Bible dit : 

Jésus-Christ est le même; hier, et aujourd'hui, et éternellement. Hébreux 13, 8

Jésus n'a pas changé, et bien qu'il soit maintenant dans le ciel et plus sur la terre, il est toujours le même que celui qui marchait il y a 2000 ans dans les rues de Jérusalem ou sur les rives d'un lac de Galilée... Quand on lit les évangiles on apprend donc à le connaître tel qu'il est encore aujourd'hui. On n'acquiert pas une connaissance du passé, qui peut accroître notre culture générale ou nous donner de meilleures valeurs morales, en lisant les évangiles... Mais on découvre au contraire quelque chose d'essentiel et de vital pour notre vie de tous les jours, parce que Jésus est vivant et qu'il nous aime. Il veut avoir une relation avec nous, répondre à nos besoins et apporter des réponses à nos questions, en particulier concernant la question essentielle que nous nous posons tous : qu'y a-t-il après la mort?

Jésus n'est pas pour moi un personnage du passé, ou le fondateur vénéré d'une religion... Il est une personne vivante, avec laquelle j'ai une réelle relation : il est mon Sauveur, mon Maître, mon Guide, mon Ami... Le connaître personnellement apporte une paix profonde concernant le présent et l'avenir. C'est un trésor à la portée de tous, mais que si peu de personnes connaissent... Voilà pourquoi c'est si important pour moi et pourquoi j'ai envie de partager cela avec vous sur mon blog!

Alors RDV dans le prochain billet pour continuer à découvrir ensemble, à travers sa relation avec ses disciples, en quoi Jésus était - et EST toujours! - un maître si différent des autres... 

Et je rappelle encore une fois que si vous souhaitez lire directement le récit des évangiles, dont je ne peux transcrire ici que des extraits, je vous enverrez très volontiers gratuitement un Nouveau Testament.