24 mars 2015

Frigo en fête 2, le tuto!

ça y est, de nouvelles ribambelles de fanions ont rejoint mon frigo... (j'avais offert la première série) 

Du coup j'en ai profité pour faire un petit tuto...! 

image

Bon, je pense que la plupart d'entre vous, rien qu'en voyant les photos, avez facilement imaginé la façon de procéder et que le tuto n'est pas indispensable... Mais vous serez certainement contentes de zapper la fastidieuse étape de la mise en page des motifs...!

Voici la marche à suivre : 

Télécharger et imprimer sur un papier un peu épais (enviro 160g) et avec une bonne qualité d'impression la page de motifs. (en cliquant sur l'image ci-dessous, une boîte de dialogue s'ouvre vous demandant de choisir où vous voulez enregistrer le fichier sur votre ordinateur. Le fichier est assez gros, 64 Mo, du coup j'ai utilisé le serveur free pour l'héberger... Vous pouvez l'enregistrer sans crainte, le serveur free l'a passé à l'antivirus! Par contre, s'il n'est pas téléchargé pendant 30 jours ils suppriment le fichier, donc si vous lisez ce message longtemps après la parution et que le lien ne fonctionne pas n'hésitez pas à me contacter pour me le redemander!)

fanions pour aimants

Bien sûr vous pouvez aussi utiliser vos propres papiers et motifs...! Il suffit de tracer dessus des triangles de 2 cm de base et 2 cm de hauteur... 

Ensuite plastifier la page en utilisant une plastifieuse, ou plus simplement du papier transparent autocollant pour couvrir les livres (j'ai bien peur d'avoir créé un soudain besoin urgent d'une plastifieuse chez plusieurs d'entre vous... et ça m'embêterait de vous pousser à la consommation! :-))

Après yapluka découper tous les petits triangles... 

DSC02344J'ai trouvé dans mon magasin de loisirs créatifs des bandes magnétiques autocollantes de 30 cm sur 2, idéales pour ce projet... Elles sont sur le site de creavea ici pour vous donner une idée. (On peut aussi bien sûr coller de petits aimants derrière, ou recycler de vieux aimants moches dont on ne veut plus!!!)

DSC02421Tracer sur la bande des triangles de 1,5 cm de base et 2 cm de haut (les fanions font 2 cm de base, je découpe les aimants un peu plus étroits pour être sûre qu'ils ne dépassent pas) 

DSC02425Puis découper les triangles-aimants et les coller délicatement sous les fanions. En général au découpage le papier autocollant s'enlève donc on est obligé de les faire un par un. La bande aimantée se découpe très facilement au ciseau, et l'aimant est assez puissant puisqu'un seul fanion pourrait suffir à faire tenir une carte postale sur la porte du frigo.

DSC02427Un peu de patience et... ça y est, vos fanions sont prêts!

DSC02428Il ne reste plus qu'à former de petites ribambelles pour maintenir sur votre frigo ou tout autre support métallique vos cartes et photos préférées...!

DSC02451

Carte téléchargée depuis ce blog... J'aime ce verset biblique qui me rappelle la grandeur de Dieu... Celui qui peut compter les étoiles... et qui pourtant s'intéresse à moi...

Il compte le nombre des étoiles et à elles toutes il donne des noms. Psaume 147, 4

DSC02452

Celle là je l'ai trouvée ici... Et il y en a plein d'autres!

DSC02454

La planche à télécharger permet de faire 4 fanions avec chaque motif... ça fait beaucoup trop pour un seul frigo, mais ça tombe bien, la fête des mères approche, et l'une d'entre vous m'a suggéré que cela fait aussi une bonne idée de cadeau pour les maîtresses à la fin de l'année!

Allez! au boulot! Et montrez-moi vos frigos tout beaux! 

*******

Petite séance de pub maintenant pour répondre à l'appel de mon amie Edwige : son mari Pierre a une super boutique d'appliqués thermocollants, la bien nommée Je m'applique... Il réalise même sur mesure sur son tout nouveau site les demandes de découpes particulières de ses clients et fournit des coupons de tissus (liberty, france duval stalla...) déja thermocollés pour être utilisés dans les machines à découper domestiques style caméo, etc...

Il a bien besoin d'un petit coup de pub face à la concurrence des productions industrielles...! Donc si vous avez besoin de jolis appliqués pour personnaliser vos créations, ou pour customiser un vêtement un peu trop simple, cacher un trou ou une tache... ou pour tout autre projet... n'hésitez pas, allez faire un tour chez lui...! Bon accueil et sérieux garantis!!!

Exemples de réalisations, nouveautés... Tout est sur sa page FB!

Moi je craque pour ces jolis cubes en tissus réalisés par Edwige grâce aux appliqués de Pierre...

10750418_634579753317695_6425047122544158514_o

A bientôt!


25 décembre 2014

DIY : un carnet à couverture liberty (ou autre...)

Si vous voulez vous aussi vous faire un joli bullet journal, ou un joli carnet parce que c'est toujours utile, voilà un petit tuto puisque plusieurs m'ont demandé comment faire...

DSC01734Choisir un carnet à spirale tout bête. (pour le bullet journal, c'est mieux à mon avis de prendre 180 pages, sinon ça se remplit trop vite, et un format 11 fois 17 cm minimum)

DSC00004

Imprimer sur une feuille un peu épaisse le motif de son choix, au format légèrement supérieur à la couverture du carnet. Ici j'ai imprimé la photo d'un tissu liberty enregistrée sur un site de vente de tissu. Si on veut faire aussi un ou deux marque page, prévoir d'imprimer le motif sur toute la page A4.

* Ici je rajoute une astuce géniale proposée par Charlotte du blog Et puis la neige... pour être sûre de trouver des images de liberty (ou autre) en résolution suffisante pour que ça fasse joli une fois imprimé. Allez vite voir ici (à moins que vous ne veniez de chez elle, dans ce cas, vous le savez déjà!!!)*

DSC00005

Enlever les 2 couvertures d'origine du carnet par la partie ouverte de la spirale.

DSC00006

S'en servir pour tracer le gabarit de la couverture sur le motif choisi, et faire un petit point au centre de chaque trou pour le passage des spirales

DSC01696

DSC01694

DSC01697Si on veut faire un marque page, tracer aussi le gabarit (environ 3 cm de large et 8 cm de haut) en s'aidant aussi de la couverture pour marquer l'emplacement des trous.

DSC01698Passer la feuille dans la plastifieuse.

DSC01699Puis les formes tracées précédemment...

DSC01701Faire ensuite un trou avec une perforatrice à chaque petit point.

DSC01702

DSC01704

DSC01705Pour le marque page, découper avec des ciseaux une encoche de 1 ou 2 mm de large devant chaque trou, pour pouvoir le déplacer facilement dans le carnet.

DSC01707

DSC01710

DSC01708J'ai essayé aussi de plastifier directement un petit coupon de tissu au lieu d'imprimer le motif sur une feuille : ça rend très bien mais au moment de faire les trous avec la perforatrice ça se coupe moins facilement et le tissu s'effiloche un peu... Mais une fois les petits fils coupés avec un ciseau fin ça tient très bien, et c'est cette couverture que j'ai finalement gardée pour mon bullet journal!

DSC01774Dernière étape (facultative) avant de replacer les couvertures : installer l'élastique qui servira à maintenir le carnet fermé. Pour cela, couper un morceau d'élastique assorti ou contrastant, de la hauteur du carnet + 3 cm. Faire 2 trous sur la couverture du dessous du carnet, placés comme sur la photo ci-dessous.

DSC01778Ensuite, introduire l'extrémité de l'élastique dans un des trous, le faire dépasser légèrement, mettre en place l'oeillet (les oeillets de 4mm de diamètre sont parfaits) et le sertir à l'aide d'un marteau, en suivant le mode d'emploi.

DSC01780

 

DSC01784L'élastique doit être placé comme sur les photos ci-dessous...

DSC01781

DSC01783Remettre enfin en place les deux couverture en ouvrant un peu les spirales.

 

photoEt voilà, votre carnet est tout beau et prêt à être utilisé!

DSC01790A vous de choisir le motif...

 

photo (3)Et le style adapté au propriétaire du carnet!

DSC01786

18 juillet 2014

DIY de dernière minute : maillot de bain et liberty

Tout en faisant les valises, je partage avec vous une petite astuce pour avoir un maillot de bain unique, qui vous va bien, joli, et pas trop cher...! Vu la date vous avez déjà certainement toutes résolu le problème épineux du choix du maillot de bain avant de partir en vacances, mais on ne sait jamais, ça intéressera peut-être quelqu'un!

maillot liberty

Vous connaissez les maillots de bain Decathlon Nahia? Pas de pub par ici, mais le concept m'a bien plu... Ils sont séparables, existent en plusieurs couleurs, donnent le choix entre plusieurs formes de hauts et de bas, et surtout peuvent être personnalisés avec des liens de couleurs. Ils offrent plusieurs choix mais aucun ne me plaisait vraiment et du coup j'ai eu l'idée de recouvrir les liens noirs basics fournis, avec du liberty (fitzgerald gris).

DSC00490Si ça vous tente il faut :

- découper des bandes de liberty de 3,5 cm de large, de longueur un peu supérieure à celle des liens du maillot (2 pour le haut, 2 pour le bas)

- replier ces bandes en deux endroit contre endroit et coudre à 0,5 cm du bord

- retourner les tubes ainsi obtenus, puis à l'aide d'une épingle à nourrice glisser les liens du maillot dans les tubes, et arrêter à chaque bout par une couture. Les liens du haut du maillot, qui servent de bretelles, forment une petite boucle à un bout. Il suffit de découdre la boucle existante, et de la reformer une fois le liberty installé sur le lien.

- et voilà, il ne reste plus qu'à faire les petits noeuds et à essayer votre nouveau maillot!

DSC00487

DSC00420

DSC00421

Encore un petit mot avant de vous souhaiter de très bonnes vacances, et un très bel été, pour vous signaler que l'adresse mail avec laquelle je communiquais avec vous sur ce blog a été supprimée sans préavis par mon fournisseur d'accès internet en résiliant mon contrat. Du coup, pour celles qui ont la gentillesse de m'envoyer de temps en temps des ptits messages sans passer par le blog, l'adresse que vous avez n'est plus valable! J'espère n'avoir manqué aucun message, mais si vous attendez une réponse de ma part n'hésitez pas à m'écrire à nouveau en cliquant sur "contacter l'auteur" en haut à droite sous la photo!

*******

Le temps me manque pour parler longuement de la relation de Jésus avec ses disciples, comme annoncé la dernière fois, mais un épisode relaté dans l'évangile selon Marc me paraît tout à fait approprié à la saison...

Jésus appelle les douze disciples et il se met à les envoyer deux par deux. Il leur donne pouvoir sur les esprits mauvais (les démons). ... Les disciples partent et ils prêchent aux gens de se repentir, de changer de vie. Ils chassent beaucoup d'esprits mauvais, et ils guérissent beaucoup de malades, en versant de l'huile sur eux.

(...)

Les disciples revinrent auprès de Jésus et lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et enseigné. Cependant, les gens qui allaient et venaient étaient si nombreux que Jésus et ses disciples n'avaient même pas le temps de manger. C'est pourquoi il leur dit : « Venez avec moi dans un endroit isolé pour vous reposer un moment. Marc 6:7;12-13;30-31

On voit que Jésus avait chargé ses disciples d'une mission, celle de proclamer son message et de délivrer du mal et guérir les hommes comme lui le faisait.

Les disciples sont sans doute revenus de cette mission très enthousiastes et brûlants du désir de tout raconter à leur Maître! Aujourd'hui encore, Jésus aime que nous prenions le temps de lui raconter ce qui nous occupe ou nous préoccupe. Il est toujours disponible et attentif et nous pouvons lui parler aussi simplement qu'alors.

Et ce qui me touche beaucoup dans ce qui est dit plus haut, c'est que lui, le Maître, était constamment attentif aux besoins des siens. Il voit que ses disciples sont fatigués et ont besoin de repos et les attire à l'écart. Aujourd'hui aussi le Seigneur connaît nos besoins... Les vacances d'été sont sûrement le moment idéal pour s'éloigner de la foule, du stress, de tout ce qui va vite dans nos vies quotidiennes... Et de prendre le temps de parler à Jésus, de se confier à lui, et d'apprendre à le connaître et à l'aimer davantage...

Alors maintenant, je vous souhaite à toutes et à tous de très très bonnes vacances, reposantes et bienfaisantes à tous points de vue!

Posté par mowin à 23:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 avril 2014

Joyeux JO (avec tuto)

Hier aprèm j'avais organisé dans le jardin des mini Jeux Olympiques pour les 7 ans de notre petit sportif! 

Alors bien sûr qui dit JO dit anneaux olypiques...

DSC09679

podium...

DSC09691

Et médailles...!

DSC09680

C'était tout simple... mais les ptits athlètes étaient ravis!

podium

 

Au cas où vous seriez tentés par la réalisation des médailles, je pense que les photos parlent d'elles mêmes, mais si besoin voilà un mini tuto express.

DSC09682 

Matériel : fil métallisé (ici phildar), crochet n°4

Dans un cercle magique réaliser 6 ms et fermer le cercle par une mc.

2e tour : Faire 2 ms dans chaque maille = 12 m

3e tour : 1 ms dans chaque maille = 12 m

4e tour : 2 ms dans chaque maille = 24 m

5e tour : 1 ms dans chaque maille et arrêter le fil.

Réaliser ainsi 2 disques semblables, les placer envers contre envers et les réunir par un rang de ms. Pour finir crocheter 6 ml et finir par une mc sur le cercle pour former une petite boucle.

Après, le mieux c'est d'avoir un ruban bleu blanc rouge pour passer dedans, mais j'ai pris ce que j'avais sous la main! Quand on s'y prend la veille, pas le temps d'aller courir les merceries!

*******

Maintenant je continue à parler avec vous de Jésus et de sa vie. Pour ceux qui découvrent ce blog maintenant ou ne sont pas venus depuis longtemps, j'ai commencé depuis quelque temps à partager ici le récit de la vie de Jésus telle qu'on le trouve dans la Bible... 

On a déjà vu au cours des articles précédents sa naissance, son enfance, le moment où il a commencé à accomplir la mission pour laquelle il est venu sur la terre...

Pour la suite, c'est plus difficile de continuer le récit de manière chronologique, alors ça me semble intéressant de choisir un autre angle de lecture, celui des relations de Jésus avec les différents types de personnes qu'il a rencontrées sur son chemin... En effet, c'est quelque chose qui me touche beaucoup dans la vie de mon Sauveur : tout au long de sa vie, Jésus a parcouru son pays et les régions avoisinantes, et au cours de ses voyages il s'adressait à tous ceux qu'il rencontrait, ne dédaignant et ne rejetant personne... Les foules, les riches, les pauvres, les religieux, les femmes, les enfants, les occupants romains et leurs collaborateurs, les étrangers, les prostituées, les malades atteint des maladies les plus contagieuses, les possédés... Il s'approchait de tous, parlait à tous, les aimait et étaient prêts à les aider tous, tout en leur disant clairement la vérité sur leur vie...

On peut tous se reconnaître dans une ou plusieurs catégories de personnes citées plus haut...  En lisant ces récits, personne ne peut donc se dire : Jésus ne m'aime pas, il n'est pas venu pour moi, je ne l'intéresse pas... 

Pour les prochains articles, j'ai donc envie de choisir des extraits des évangiles où l'on peut lire les rencontres de Jésus avec ces différentes catégories de personnes. Voir comment il leur a parlé, quelles relations il a eues avec elles et ce qu'il a fait pour elles... Et aussi comment elles ont réagi face à ses paroles et à ses actes...

Je souhaite de tout mon coeur que ces messages soient l'occasion pour ceux d'entre vous qui ne le connaissent pas encore de découvrir l'amour de Jésus pour vous... Car les sentiments qui habitaient son coeur autrefois pour ceux qu'il rencontrait sont toujours les mêmes aujourd'hui.

Jésus-Christ est le même hier, et aujourd'hui, et éternellement. Hébreux 13,8

Je souhaite aussi qu'en lisant les diverses réactions de ses contemporains nous puissions tous nous demander : et moi, comment je réagis face au message et à l'amour de Jésus aujourd'hui?

Aujourd'hui, si vous entendez la voix de Dieu, ne fermez pas votre cœur. Hébreux 3,15

Enfin, j'espère que ces récits pourront aussi m'encourager et encourager ceux qui connaissent déjà Jésus, ceux dont il est le Sauveur, le Seigneur et le modèle, à suivre son exemple en aimant de manière concrète tous ceux qui nous entourent, sans aucune discrimination... 

Il n'a pas pour les chefs d'égards particuliers, il ne fait pas passer le riche avant le pauvre, car il les a créés aussi bien l'un que l'autre. Job 34,19

Alors à bientôt pour la suite...!

27 février 2014

Notre chambre #2 : lampes baladeuses au crochet, diy

J'essaie encore de combler mon retard, ces photos datent de juin dernier...!

Après la première partie de la déco de notre chambre, voilà la suite!

DSC06518

Vous avez longtemps vu par ici les volets transformés en paravent... puisqu'il me servait à présenter en photo mes petites cousettes (on les voit d'ailleurs sur la bannière du blog)... Mais depuis notre dernier déménagement il est devenu tête de lit!

Les chevets viennent de chez Maison du Monde, ni récup' ni patine maison cette fois-ci, mais ce qui est nouveau ce sont les lampes baladeuses en guise de lampes de chevet... 

DSC06517Cette fois-ci encore, j'avais fait du repérage dans des boutiques en ligne... (un petit clic sur les photos pour connaître leur provenance)

Cette lampe Chehoma au look industriel...

lampe-chehoma-54585910

Et surtout celle du site lespetitsbohèmes si jolie avec son fil multicolore...

image 

De très jolies lampes mais décidément hors budget! Heureusement, lors d'une de mes nombreuses errances (pendant nos travaux) dans les allées de Brico Dépôt j'ai avisé des lampes baladeuses de chantier au look assez sympa avec leurs cages en métal et leurs globes en verre, pour moins de 10 euros! Ni une ni deux, je les ai embarquées, ainsi que deux interrupteurs à monter dessus, c'est quand même plus pratique pour des lampes de chevet...

Petite séance d'électricité pour installer les interrupteurs... un jeu d'enfant...! Si, si! Voyez vous-mêmes...! 

DSC05018

Génial, ça marche!!!

DSC05022

Il ne me restait plus qu'à les habiller de laine... Comme je n'ai pas de tricotin mécanique, je n'ai pas pu faire comme dans ce super tuto, alors j'ai tout simplement crocheté en mailles coulées autour du fil... (les mailles coulées ça rend mieux que les mailles serrées parce que la bordure est plus discrète) Alors c'est sûr, j'avoue, c'est quand même assez long à faire... Mais si j'ai bien compris, quand on utilise un tricotin mécanique le long tube en laine est très rapide à faire, mais après pour enfiler le cable dedans c'est une autre paire de manche et cela prend aussi beaucoup de temps!

Alors voilà le résultat vu d'un peu plus près... J'ai varié les couleurs de manière aléatoire, en utilisant les restes de fil de la petite couverture au crochet... Je n'ai pas réussi à crocheter autour de la poignée noire, mais en revoyant la photo de la lampe du site Les petites bohèmes, je me dis que je pourrais la bomber avec de la peinture argentée, ça serait plus joli...

DSC06516

Voilà ce que ça donne une fois éclairées...

DSC06521

Pour compléter la déco, j'ai crocheté un petit panier en intégrant tout le long de l'ouvrage un fil de corde à linge pour le rendre bien rigide...

DSC08313 

Maintenant, il faut que je m'attaque à la déco de la chambre du ptit dernier qui, sur ce plan là, je le reconnais, est largement défavorisé pour le moment par rapport à ses parents, à son frère et à sa soeur...! 

*******

En attendant, c'est le moment de continuer à dérouler avec vous le fil de la vie de Jésus, telle qu'on peut la lire dans les évangiles... 

La dernière fois, on avait interrompu le récit au moment où, après son baptême, à l'âge de 30 ans, Jésus allait commencer à accomplir la mission que Dieu son Père lui avait confiée... Mais avant de parcourir les villes et les villages pour annoncer la bonne nouvelle et guérir les malades, il fallait qu'il passe par une mise à l'épreuve :  

Ensuite l'Esprit de Dieu conduisit Jésus dans le désert pour qu'il y soit tenté par le diable. Après avoir passé quarante jours et quarante nuits sans manger, Jésus eut faim. 

Le diable, le tentateur, s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à ces pierres de se changer en pains. » Jésus répondit : « L'Écriture déclare : “L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole que Dieu prononce.”  » 

Alors le diable l'emmena jusqu'à Jérusalem, la ville sainte, le plaça au sommet du temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car l'Écriture déclare : “Dieu donnera pour toi des ordres à ses anges et ils te porteront sur leurs mains pour éviter que ton pied ne heurte une pierre.”  » Jésus lui répondit : « L'Écriture déclare aussi : “Ne mets pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu.”  » 

Le diable l'emmena encore sur une très haute montagne, lui fit voir tous les royaumes du monde et leur splendeur, et lui dit : « Je te donnerai tout cela, si tu te mets à genoux devant moi pour m'adorer. » Alors Jésus lui dit : « Va-t'en, Satan ! Car l'Écriture déclare : “Adore le Seigneur ton Dieu et ne rends de culte qu'à lui seul.”  » 

Cette fois le diable le laissa. Des anges vinrent alors auprès de Jésus et se mirent à le servir. Matthieu 4,1-11

Avant d'aller parcourir le pays pour annoncer la Parole de Dieu, Jésus est amené dans le désert par l’Esprit.

C'est une sorte de mise à l'épreuve pour montrer sa perfection : Adam et Eve, le premier homme et la première femme créés par Dieu vivaient dans un jardin merveilleux répondant à tous leurs besoins. Ils ont pourtant succombé à la tentation du diable et désobéi à Dieu, entraînant tous les hommes à leur suite (on peut lire cette histoire au tout début de la bible, dans la partie appelée la Genèse). Ici, c'est comme si l'histoire de l'humanité recommençait... Jésus, l'homme parfait, sera-t-il capable de résister à la tentation du mal, du péché, alors qu'il est depuis 40 jours dans un désert, au milieu d'animaux sauvages et affaibli par la faim?

D'autre part, le diable, appelé aussi Satan,  l'esprit du mal, l'ennemi de Dieu et des hommes, sait que Jésus est venu sur la terre pour libérer les hommes de son emprise. Depuis qu'Adam et Eve, nos premiers parents, ont choisi de l'écouter lui, plutôt que de faire confiance à Dieu, il règne en maître sur le monde, et va tout faire pour essayer de faire échouer le plan de Dieu. Il a déjà essayé d'éliminer Jésus en faisant tuer tous les bébés nés à Bethléem au moment de sa naissance, et maintenant il va tout faire pour le pousser à pécher, à faire du mal, pour le rendre impropre à accomplir sa mission.

Tout d'abord, Satan, sachant que Jésus avait très faim, lui propose de transformer les pierres du désert en pain. Satan sait très bien que Jésus est le Fils de Dieu, et qu'il a la puissance de faire ce miracle. Mais Jésus, à ce moment là comme à chaque instant de sa vie sur terre refuse d'utiliser sa puissance pour lui-même... Il veut partager entièrement la condition humaine. D'autre part, il est entièrement soumis à Dieu son Père et se confie en lui pour répondre à ses besoins matériels... il ne veut donc pas agir sans son ordre. Alors Jésus répond à Satan avec une parole biblique qui signifie : c'est l’obéissance à Dieu qui fait vivre. Satan ne peut rien répliquer quand on utilise contre lui des paroles de la Bible, parce qu’il la connaît et sait qu’elle vient de Dieu.

Jésus a montré que son obéissance à Dieu passait avant les besoins de son corps… Satan va maintenant chercher à utiliser son amour propre… Il lui propose de se jeter du haut du temple pour forcer Dieu à le secourir devant tous. Il lui tend un piège subtil en utilisant une promesse écrite dans la Bible. Mais Jésus n’avait pas besoin de mettre Dieu à l’épreuve pour voir s’il était fidèle à ses promesses car il le connaissait et ressentait son amour chaque jour. Il répond donc au diable en utilisant encore une fois une parole de la Bible.

Alors, Satan tente une dernière fois de le séduire en essayent de réveiller en lui le désir de gloire et de possession présent dans chaque homme… Il lui propose de lui donner tous les royaumes de la terre… si seulement Jésus se prosterne devant lui en signe d'adoration… mais Jésus répond encore une fois en citant un commandement de Dieu. Dieu seul mérite qu'on l'adore et qu'on se prosterne devant lui... Et la seule pensée de se prosterner devant un autre fait horreur à Jésus qui chasse Satan loin de lui. La proposition du diable de lui donner tous les royaumes de la terre n'a pas eu de prise sur lui parce qu'il savait que tout appartient à Dieu, et qu'un jour, c'est Dieu qui lui donnerait l’honneur, la gloire et la domination sur toutes choses... Mais en attendant, il avait renoncé à tout ; il venait pour être sur la terre un homme humble et obéissant, pour servir et s’abaisser même jusqu’à mourir sur une croix.

De plus, Jésus sait que depuis la chute d’Adam et Eve le monde entier est sous la puissance de Satan, mais pour que le monde soit à nouveau soumis à Dieu, il doit vaincre Satan et non se prosterner devant lui. Satan voulait pousser Jésus à pécher et ainsi priver le monde du salut… mais Jésus reste entièrement soumis à son Père.

C’est ainsi qu’il montra qu’il était plus fort que Satan. Il triompha de lui par son obéissance parfaite à Dieu et par sa soumission entière à la parole de Dieu.

Quand le diable vit qu’il n’avait pas de prises sur Jésus et ne pouvait pas le vaincre, il s’en alla, contraint désormais de chercher un autre moyen pour tenter de faire échouer le plan d’amour de Dieu envers les hommes.

L'évangile dit ensuite que Dieu envoya des anges pour servir Jésus. On peut imaginer à quel point son coeur était rempli de joie en voyant son Fils bien-aimé rester droit, intègre et obéissant face au tentateur.

Maintenant, Jésus allait vraiment pouvoir commencer à accomplir son service auprès des hommes de la part de Dieu… A suivre, au prochain message!

*******

Tout le monde ici attend les vacances avec impatience, vivement demain soir! Qui dit vacances scolaires dit blog en mode pause... alors je vous donne RDV mi-mars! Bon courage à ceux qui vont reprendre, et bonnes vacances à ceux qui vont les commencer!


20 janvier 2014

Cocooning pour bougies... avec tuto!

La neige n'est pas encore revenue... (ça ne va pas tarder d'après la météo), mais j'ai toujours des envies d'ambiances douillettes et chaleureuses pour la maison... Je ne sais pas si vous vous rappelez des petits bougeoirs qui avaient risqué de mettre le feu à ma maison... Suite à ce message, deux d'entre vous m'avaient parlé de bougeoirs en verre adaptés à ces bougies... Du coup, après un petit tour à Ikea, j'ai pu recommencer à cocooner mes bougies, sans risque cette fois...! (et un grand merci à Gadoura et Miss Marple!)

DSC09100

 

bande_pour article_blog-10

Du coup comme ça avait bien plu la dernière fois, j'ai préparé un petit tuto...(même si les crocheteuses chevronnées n'en ont pas besoin!) C'est un projet spécial débutante, très facile et rapide, tout pour plaire!

Ce tuto peut se réaliser avec toute taille de fil et de crochet, car on adapte la réalisation au fur et à mesure du travail.

De mon côté j'ai choisi un fil et un crochet n°3,5.

On crochète en mailles serrées en rond, en fermant chaque tour par une maille coulée.

Tour 1 : Crocheter 6 ms dans un cercle magique.

Tour 2 : Crocheter 2 ms dans chaque ms du tour précédent = 12 ms

Tour 3 : Crocheter 2 ms dans la première maille, puis 1 ms dans la suivante, et ainsi de suite jusqu'à la fin = 18 ms

Tour 4 : Crocheter 2 ms dans la première maille, puis 1 ms dans les 2 suivantes et ainsi de suite = 24 ms

A partir de là, vérifiez à chaque rang si le diamètre du fond est suffisant. Il faut poser le bougeoir en verre dessus et que le rond au crochet ne dépasse quasiment pas. Si le rond est trop petit, on rajoute un tour avec des augmentations, s'il est trop grand, on défait un tour.

 DSC09056

Il faut que ça donne ça à peu près (il vaut mieux que le cercle soit un peu petit que trop grand, parce qu'après l'ouvrage au crochet s'étire toujours un peu alors que si c'est trop large ça ne colle pas au bougeoir et c'est pas joli)

DSC09058

Une fois qu'on a obtenu le diamètre voulu, on continue les tours en crochetant tout en mailles serrées, sans augmentations. Et là, une petite corbeille se forme...

DSC09061

Après 3 tours sans augmentations, vérifier si la hauteur suffit ou s'il faut continuer. Attention, le bougeoir au crochet ne doit surtout pas dépasser du verre!

Quand la hauteur souhaitée est atteinte, terminée le tour par une maille coulée et arrêter le fil...

DSC09066

Bien sûr, on peut varier les couleurs, les types de fil, essayer avec d'autres points, d'autres motifs... J'ai testé les rayures, le point d'étoiles et le point de noisette... Mais finalement c'est comme ça, tout simples, que je les préfère...

Et c'est parti pour une ambiance cosy et chaleureuse qui réchauffe rien qu'à la regarder!

DSC09081

Oh, mais j'en vois un qui a bien envie d'aller voir ça de plus près...

DSC09095

Il n'hésite pas à escalader...!

DSC09096

Fais attention quand même à ne pas te brûler les papattes!!!

DSC09086

Je sens que celui-là, il a trouvé son coin pour hiberner!

DSC09098

Ce petit ours est mon premier essai en matière de peluche au crochet, autrement appelé amigurumi... Je cherchais un petit nounours rapide à faire... et je suis tombée sur ce tuto très bien fait. J'ai juste modifié les pates pour les faire plus courtes et plus rondes... Je me suis vraiment régalée à le faire et tout le monde ici le trouve trop chou!

DSC09091

*******

Et voilà, le côté accessoire de ce post est fini... et maintenant, comme à mon habitude, pour celles qui découvrent mon blog aujourd'hui, je continue sur l'essentiel, parce que j'aime partager avec vous l'un et l'autre... sachant que l'accessoire est ce qu'il est... agréable mais éphémère..., ni vital ni indispensable..., alors que l'essentiel (l'essenciel, m'avait une fois soufflé une lectrice) est vital, indispensable et... éternel!

Je continue donc à vous raconter la vie de Jésus, telle qu'on la lit dans la Bible, et aujourd'hui on aborde son enfance...

Très peu de choses nous sont rapportées dans les évangiles à propos de l'enfance de Jésus. En effet, ils parlent presque essentiellement des années où Jésus-Christ a rempli la mission pour laquelle il avait été envoyé par Dieu, de 30 à 33 ans environ. Mais on peut quand même lire ceci :

L’enfant croissait et se fortifiait, étant rempli de sagesse ; et la faveur de Dieu était sur lui. Luc 2:40

Le Fils de Dieu né dans l'humilité, acceptant de devenir faible et dépendant comme un petit bébé, a donc grandi et s'est développé comme n'importe quel autre enfant... mais une chose le différenciait : il était "rempli de sagesse", c'est à dire parfait dans tous ses actes et toutes ses paroles... Parfait vis à vis de ceux qui l'entouraient, mais aussi parfait vis à vis de Dieu, qui pouvait depuis le ciel le regarder constamment avec approbation et amour. De quel autre enfant que le Fils de Dieu pourrait-on décrire l'enfance en ces termes?

Un épisode survenu à l'âge de 12 ans est rapporté ensuite... A découvrir ensemble la prochaine fois... A très bientôt, donc, et grosses bises à toutes! 

13 décembre 2013

C'est Noël aussi chez les Playmo! + tuto

Et oui! Et on dirait qu'ils n'ont pas attendu le 25 pour ouvrir leurs cadeaux!!!

DSC08511

Après les playmo pompiers, les playmo pirates, les playmo policiers, les playmo chevaliers... voici les Playmo Geeks!!!

DSC08498

DSC08509

Mais vous ne trouverez pas ces nouveaux playmo dans votre magasin de jouets préférés... Par contre, si vous pensez que ça plairait à vos Playmobils préférés d'avoir un Ipad ou un Iphone, ou les 2 (!), je vous engage à nouveau à vous lancer dans l'aventure du plastique fou imprimé!

L'idée m'est venue en trouvant découvrant la nourriture pour playmo fabriquée en plastique fou sur le blog So Cute (via pinterest)! (d'ailleurs en passant il y a sur ce blog énormément d'idées de bricolages très sympa à faire avec les enfants... Une mine pour les vacances de Noël!)

Et comme il restait un peu de place sur la dernière feuille où j'imprimais mes polaroid magnets, j'ai eu envie de faire un petit truc pour les playmo de mes loulous... Et comme ils sont très (trop) branchés sur l'Ipad de leur papa...

C'était le petit cadeau idéal à glisser dans le calendrier de l'avent!

Alors, au cas où vos Playmo ont demandé un Iphone ou un Ipad au Père Noël, il vous suffit d'imprimer le document ci-dessous sur une feuille de plastique fou blanche. (évidemment, puisque ça ne prend pas toute la feuille il vaut mieux le coupler à un autre projet... On peut même trouver d'autres idées d'accessoires pour playmo! Vous en avez?)

Ipad_Iphone_plastique_fou

N'oubliez pas de régler le format de la page pour s'adapter au format de la feuille de plastique fou, et d'imprimer sur le côté rugueux de la feuille...

Ensuite, découpez les formes, et suivez le mode d'emploi de votre emballage pour la cuisson!

Le plus difficile sera peut-être de les emballer dans du papier cadeau! ;-)

*******

C'était donc un petit clin d'oeil aux idées de cadeaux plus ou moins High Tech qui fleurissent de toute part... Mais il faut bien admettre que ce n'est pas évident de résister à l'appel de notre société de consommation, surtout en cette période où l'on prépare Noël... Elle a su s'emparer de l'évènement au point de lui faire perdre tout son sens...  Il est loin le temps où les enfants étaient content de recevoir une orange...!

Alors voici les paroles d'un chant de Noël à chanter avec les enfants, sur l'aire de "Vive le vent", pour se rappeler que Noël c'est avant tout la bonne nouvelle de la naissance du Sauveur!

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête : 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête 

Mais surtout une bonne nouvelle :

Le Sauveur est né !

 

Car le premier Noël, ce n’est pas une fable,

 

Un tout petit enfant naquit dans une étable.

 

Pour nous , Il vint des cieux, pour partager nos vies,

 

Ce Sauveur merveilleux s’appelle Jésus-Christ!

  

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête :

 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête

 

Mais surtout une bonne nouvelle :

 

Le Sauveur est né !

   

Le tout petit bébé, a grandi et servi,

 

Nourri, guéri, aimé, les foules autour de lui;

 

Mais on l'a rejeté, lui le grand roi des rois

 

Pour nous il s'est laissé, clouer sur une croix

  

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête :

 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête

 

Mais surtout une bonne nouvelle :

 

Le Sauveur est né !

 

Jésus est mort pour moi, Il a donné sa vie

 

Pour que de mes péchés, Je ne sois pas puni

 

Maintenant dans le ciel, Pour toujours mon ami,

 

Il me donne sa joie, M'aide dans mes soucis

  

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête :

 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, faisons pour toujours

 

Une place, dans nos coeurs

 

à Jésus le Sauveur.

Sur ce, bons préparatifs à toutes quand même, parce que, même en essayant de ne pas succomber à tout ce qui nous passe sous les yeux, et en gardant de vue l'essentiel, on a toujours du plaisir à gâter ceux qu'on aime...

Posté par mowin à 23:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 décembre 2013

magnet polaroid en plastique fou, un petit tuto

C'est déjà le 10e jour du calendrier de l'avent... Et je reviens sur les petites photos à aimanter sur le frigo qui m'ont donné bien du fil à retordre... Tatonner, hésiter... Devoir tout recommencer à cause d'un petit détail qu'on n'avait pas prévu...

Du coup, au cas où certaines seraient tentées par leur réalisation (une idée cadeau de dernière minute pour Noël?), voilà un petit tuto avec toutes les astuces à savoir pour ne pas gaspiller inutilement son temps, l'encre de son imprimante et des feuilles de plastique fou!

image

Fournitures : une ou plusieurs feuilles de plastique fou blanc, une imprimante jet d'encre (attention, surtout pas d'imprimante laser pour imprimer sur du plastique fou!), un four, des aimants autocollants ou des aimants et un pistolet à colle.

Etape 1 : choisir les photos qu'on veut utiliser et les éclaircir au maximum en réglant l'exposition dans votre logiciel de traitement d'image ou bien tout simplement dans l'aperçu. (Sur un mac, double cliquer sur la photo, puis aller sur l'onglet "outil", puis "réglage de la couleur". Il faut augmenter l'exposition et diminuer les contrastes. L'image doit être encore bien visible mais sembler toute pâle.

Pourquoi faire cette manip au préalable? Parce que le plastique fou, en se rétractant, fait foncer les couleurs... Du coup si on ne les éclaircit pas, les photos deviennent trop sombres une fois réduites... J'ai testé pour vous, voyez plutôt... Et c'est ce qui m'a valu de devoir tout recommencer la veille du début du calendrier de l'avent!

DSC08539

Un exemple pour vous donner une idée de ce à quoi il faut arriver :

DSCF6551DSCF65512

En haut la photo originale, en bas la photo éclaircie

Etape 2: transformer les photos en format polaroid grâce au site Rollip.(ou un autre du même type) On peut choisir le rebord de la photo, la superposition, le filtre, et même inscrire un petit texte en dessous. Après avoir customisé votre photo, téléchargez-là et enregistrez-là sur votre disque dur.

Capture d’écran 2013-12-10 à 17

Etape 3 : ouvrir une page dans votre logiciel de traitement de texte. Généralement, sauf si vous trouvez du plastique fou spécial imprimante, les feuilles de plastique fou ne sont pas au format A4. Il faut donc commencer par modifier le format de votre page. Pour moi c'était 20X26 au lieu de 21X29,5.

Si vous utilisez OpenOffice, cliquer sur l'onglet format, puis sur page, et réglez les dimensions. (clic sur la photo pour voir en plus grand) ça doit être assez semblable sur les autres logiciels de traitement de textes.

Capture d’écran 2013-12-10 à 17

Ensuite, insérez vos photos une à une, et choisissez leur dimension en fonction du résultat final souhaité. Par exemple ici j'ai réglé la taille pour pouvoir imprimer 9 photos par pages, chaque photo mesurait donc environ 6,5cm de large et 7,7 cm de haut. ça donne au final des magnets de 3 cm sur 2,5cm, donc assez petit. Si on les veut plus grand, il suffit de les imprimer en plus grand.

Capture d’écran 2013-12-10 à 17

 

Etape 4 : une fois votre page finalisée, cliquez sur "imprimer", puis réglez le type de papier sur "film transparent" (c'est très important, même si le papier est blanc, car sinon ça bave et l'encre ne tient pas), et choisir "qualité supérieure". Il faut bien faire attention à imprimer sur le côté rugueux de la feuille, et pas sur le côté lisse. (attention, pour utiliser le plastique fou dans une imprimante, une marque en tout cas est à éviter, "Diams by grafix", car les feuilles sont lisses des 2 côtés, je l'ai appris à mes dépens!)

Capture d’écran 2013-12-10 à 22

 

Etape 5 : découper les petites photos et les placer sur la plaque du four, avec du papier cuisson en dessous.

DSC08495 

Etape 6 : régler le four selon les instructions du fabriquant et se poster devant la vitre, en essayant de ne pas trop stresser en voyant les photos se gondoler dans tous les sens! 

DSC08477

 Quand on n'a jamais utlisé de plastique fou, c'est assez impressionnant, mais dans la majorité des cas ça se termine bien! ;-) Sur les 25 photos réalisées, une seule a été complètement ratée, elle est restée collée comme pliée en deux!

Dès que toutes les photos sont de nouveau à plat, les sortir du four et les aplatir sous un gros livre...

Etape 7 : avec un pistolet à colle, fixer des aimants derrière les petites photos... et décorez votre frigo!

DSC08514

Une petite série avec nos nouveaux-nés... 

DSC08512

Une série avec tous les endroits où on a vécu jusqu'à aujourd'hui... 

DSC08515

Une autre avec nos 3 loulous ensemble... 

Chaque jour, on découvre une petite photo dans notre calendrier de l'avent... Il y a aussi nos parents, grands-parents, frères et soeurs... Du coup, à Noël, on aura un petit résumé complet de notre famille sur le frigo!

Les enfants s'amusent déjà à les ranger par dates, par thèmes...

Au fait, je ne vous avais pas montré le calendrier de l'avent terminé! Finalement, j'ai accroché les petites enveloppes sur le sapin avec des pinces à linges... 

DSC08519

Et les petites étiquettes façon tableau noir ont aussi été réalisées en plastique fou! 

DSC00001

Comme ça, je pourrai les réutiliser l'année prochaine...

Au final, je dois bien avouer que ces petites photos magnets, je les ai faites aussi, et peut-être surtout, pour moi, pour les avoir toujours sous les yeux... Et même si les enfants sont contents de les découvrir chaque jour, ce qui remporte le plus de succès, ce sont les petits bons à gratter...!

A noter qu'après quelques jours, le feutre posca devient de plus en plus difficile à gratter sur les bons... Du coup, je pense qu'il vaut mieux rester sur l'astuce de la peinture mélangée à du produit vaisselle!

Pour être tout à fait honnête, ma fille m'a même dit : maman, l'année prochaine, tu pourras faire un calendrier un peu moins compliqué... Je veux dire un qui te prennes moins de temps à fabriquer... Mais ça serait bien qu'on en ait un chacun!!! ;-)

En attendant, elle était bien contente de sa séance coiffure... et j'ai remercié la gentille dame qui a pris la peine de poster une vidéo pour expliquer comment faire cette jolie tresse, moi qui n'ai jamais su faire autre chose qu'une queue de cheval! 

DSC08523

Je termine avec le lien vers un calendrier de l'avent en ligne qui propose chaque jour une nouvelle activité à imprimer pour les enfants, sur le thème du vrai Noël...! C'est un peu tard mais on peut accéder sans problèmes aux jours précédent, et ça va être super pour occuper les enfants pendant le début des vacances! Merci Anne!

geJljjlp40kciSqZLydgxWvcCmQ@120x120

Un petit clic sur le chiffre du jour et vous y êtes...!

Et, vue aussi chez Anne, une vidéo ou l'histoire du premier Noël est racontée, tout simplement, avec une grande fidélité au texte biblique.

 

01 juillet 2013

Merci Maîtresse #1 diy + edit fichier version maître/maîtresse

L'année scolaire s'achève, et une fois encore, on a envie de dire merci aux enseignants qui ont patiemment appris tant de choses à nos petits écoliers cette année!

Une fois n'est pas coutume, je m'y suis prise vraiment tard pour réfléchir aux petits cadeaux de fin d'année pour nos chers maîtresses et maître...!

J'ai bien tenté de vous quémander quelques idées, mais la plupart d'entre vous semblaient n'être guère plus avancées que moi...! (Un grand merci encore tout de même à Sylvie et Alphonsine pour vos idées et pistes...)

Finalement, comme souvent dans l'urgence, une petite idée rapide a surgi (les trousses l'année dernière c'était sympa, mais finalement ça m'avait pris pas mal de temps!) Et puis il fallait un cadeau pas trop féminin, puisque cette année il y a un maître.

Donc, voilà le prototype du cadeau de fin d'année avant la réalisation finale avec les enfants prévue normalement just in time ce mercredi!

DSC06880

Je vous en parle maintenant, avant d'avoir totalement fini, au cas où l'une d'entre vous aurait besoin d'une idée facile et rapide de dernière minute... (Qu'en penses-tu, Anch@?)

Pour réaliser un porte-clé personnalisé pour les maîtresses et/ou ATSEM et/ou prof de danse, de tennis... de vos chérubins, voilà ce qu'il vous faut :

DSC06874

- une feuille de plastique fou ou plastique dingue (on en trouve dans les magasins de loisirs créatifs. La feuille que j'ai utilisée, je l'avais eue en cadeau il y a plus de 10 ans en achetant autre chose, ça venait juste de sortir... J'ai toujours eu envie d'essayer, et jamais encore trouvé l'occasion... C'est chose faite!)

- des marqueurs ou crayons de couleurs

- une paire de ciseaux

- une perforatrice

- un porte-clé moche que vous gardez depuis longtemps exprès pour ce genre de bricolage, ou bien à défaut un support pour porte clé neuf

- une imprimante jet d'encre (attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!)

J'ai d'abord créé des décors sur l'ordinateur, en essayant de faire rentrer le plus possible d'éléments sur une page A4... Un petit essai d'impression sur une feuille plastique (il m'en reste tout plein du temps où on utilisait les rétroprojecteurs...!) 

photo (1)

Mais au moment de me lancer dans l'impression sur mon unique feuille de plastique fou, je me suis rendue compte qu'elle était légèrement plus petite que le format A4, et que donc toutes mes étiquettes n'allaient pas rentrer sur la feuille! Il a donc fallu modifier la mise en page, et pour pouvoir faire suffisamment de porte-clé avant de les offrir vendredi nous sommes allés ce soir acheter un paquet de feuilles de plastique dingue (c'est son 2e petit nom!)...

A part ça, le test d'impression et de cuisson a été tout à fait concluant! Une petite photo pour vous montrer la différence de format avant et après cuisson... (sur l'emballage il est écrit que ça devient 7 fois plus petit, mais toute la blogosphère est unanime pour dire, et elle m'avait prévenue, qu'en fait ça réduit de 4 fois environ...)

DSC06869

D'après l'expérience ci-dessous, il me semble qu'il vaut mieux découper des formes aux coins arrondis, qui apparaîssent plus régulières après cuisson qu'avec des angles droits... car les lignes se déforment quand même un petit peu.

DSC06876

DSC06877

(les crayons sont dessinés au marqueur noir fin, puis coloriés aux feutres permanent)

On va donc essayer de finir les porte-clés demain... En personnalisant pour chaque instit : pour la maîtresse de CP, un bel alphabet..., pour la maîtresse de CE2, des multiplications et de la conjugaison, et pour le maître de CM1 et son projet vélo, un joli vélo de course! Je pense que les enfants vont aussi chacun écrire leur prénom sur une petite plaque...

Et puis comme il ne faut pas gaspiller, sur une petite chute j'ai tenté un p'tit porte-clé pour moi... Hmmm... Il va falloir que je fasse des progrès en dessin...! ;-)

DSC06882

Bref, je suis conquise par le plastique fou, et avec la possibilité d'imprimer dessus ça donne plein plein d'idées!!!

Si ça vous dit d'essayer, j'ai préparé un petit pdf à imprimer... Avec le "merci maîtresse"/"merci maître" façon tableau noir, l'alphabet et le tableau de multiplications et de conjugaison, l'étiquette avec le nom de la maîtresse et le 10 sur 10, et quelques cadres vides à personnaliser. 

Un petit clic sur le lien :

- version maître : porte_cle_maitre

- version maîtresse : porte_cle_maitresse

Quelques petites remarques au cas où :

attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!

- J'ai vu qu'il existait des feuilles de plastique fou spécial imprimante, mais je pense que même si ce n'est pas spécifié sur le mode d'emploi de vos feuilles, ça marche quand même... le seul problème étant le format, voir ci-dessous

- dans mon nouveau paquet de feuilles, j'ai vu qu'elles ne sont pas non plus au format A4, mais mesurent 20X26 cm... Du coup, sur le pdf, j'ai fait exprès de laisser des marges de chaque côté pour être sûre que les motifs s'impriment en entier, et n'ai pas rempli la feuille jusqu'en bas.

- les feuilles de plastique fou ont un côté rugueux et un côté lisse, il faut placer le papier de manière à ce que l'impression se fasse sur le côté rugueux.

- pour imprimer sur du plastique fou, il faut choisir "film transparent" dans le type de papier avant d'imprimer

- si on veut que le texte se lise sur le côté lisse et brillant de l'objet après cuisson, il faut que le texte soit inversé avant impression (sur mon imprimante, je dois cocher la case "retournement horizontal" avant d'imprimer, comme quand on imprime sur du papier transfert. Mais sur les exemples d'aujourd'hui je n'y avais pas pensé, et en particulier pour la petite étiquette style ardoise, je trouve plus sympa le côté rugueux...)

- normalement, on cuit les feuilles au four, d'après les instructions écrites sur l'emballage... Mais j'ai trouvé beaucoup plus pratique de le faire avec un décapeur thermique, idée trouvée quelque part sur le net...

- ne pas oublier de percer la forme avant cuisson! Le trou laissé par une classique perforatrice de bureau est parfait après rétrécissement pour se glisser dans un porte clé

- un dernier truc incroyable : il paraît que des emballages alimentaires (de type boîte transparentes où l'on emballe les pâtisseries dans les supermarchés) sont fait avec le même type de plastique et qu'on peut s'en servir de la même manière... (mais attention, uniquement les plastiques où l'on voit un "6" dans le petit triangle) Pour en savoir plus, RDV ici (in english). Je n'ai pas encore pu tester mais si j'ai l'occasion je vous en reparlerai! (par contre, dans mon élan, j'ai voulu tester la cuisson avec la feuille de plastique classique pour rétroprojecteur... et bien ça ne marche pas du tout!!!)

Un nouveau message très bientôt j'espère pour vous montrer les porte-clés terminés!

 

bande_pour article_blog-10

 

*******

Un grand merci, donc, aux enseignants pour cette année scolaire... mais aussi une grande reconnaissance envers notre Dieu et Père qui jusqu'ici a permis que nos 3 enfants suivent facilement à l'école... (je me rends compte que c'est un grand privilège et compatis beaucoup avec ceux pour qui c'est plus difficile.)

Les enfants (et pas seulement les enfants!) sont parfois prompts à se sentir au-dessus de ceux qui ne réussissent pas aussi facilement, qui ont des difficultés d'apprentissage... ou des difficultés dans d'autres domaines... Mais nous avons tous à apprendre que les diverses capacités que nous avons reçues nous viennent de Dieu, notre Créateur, et que nous n'avons pas à nous en vanter mais au contraire à Le remercier pour cela!

Car qui est-ce qui met de la différence entre toi et un autre? Et qu'as-tu, que tu n'aies reçu ? Et puisque tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu ?

1 Corinthiens 4,7

La Bible nous enseigne donc à ne pas nous considérer au-dessus de ce que nous sommes... mais pas non plus en dessous! Puisque c'est Dieu qui nous a créés et voulus chacun tels que nous sommes, avec nos capacités propres et uniques, nous ne devons pas à l'inverse nous dévaloriser...! Car les enfants (et pas seulement les enfants!) ont par ailleurs vite tendance à se trouver nul(le)s dès qu'ils rencontrent un échec ou une difficulté...

 

Sachez que l’Éternel est Dieu. C’est lui qui nous a faits, et ce n’est pas nous. (...) Car l’Éternel est bon ; sa bonté demeure à toujours.

Psaume 100, 3-5

*******

Bonne dernière semaine d'école à tous les écoliers et leurs enseignants!

26 avril 2013

Envolée de papillons... (tuto et cadeaux)

On dirait que le soleil et les fleurs ont fait venir les papillons...

DSC05742

Tout a commencé un de ces derniers we (très pluvieux celui-là) où une de mes cousines, bien inspirée, a initié ma puce toute l'après-midi à l'art de l'origami... Occupée à autre chose, j'observais du coin de l'oeil... Et dès le lendemain, je n'ai pas résisté à l'envie de m'y mettre moi aussi et de faire des papillons en papier... Quelques clics sur Internet et quelques essais en papier plus loin, l'idée est venue de remplacer le papier par du tissu... et d'en faire des guirlandes...

Il fallait choisir un modèle assez simple, parce qu'on ne peut pas faire autant de plis avec du tissu qu'avec du papier.. et finalement une première guirlande s'est envolée pour l'anniversaire d'une petite copine d'école...

DSC05705

DSC05708

Il fallait du rose, pour s'assortir aux murs de sa chambre... et du vert, car c'est sa couleur préférée...

DSC05727

J'hésitais entre 2 versions, ma puce a choisi celle pour sa copine... et a gardé l'autre...!

DSC05721

Peut-être que malgré les photos pas terribles (c'est très difficile à prendre en photo, une guirlande horizontale!) il vous prend l'envie d'avoir une semblable envolée de papillons chez vous? Alors il y a deux solutions!

* Soit la faire vous-mêmes, avec ces petits conseils... :

- tester sa technique de pliage sur des carrés en papier, en suivant les explications ici

- découper des carrés de 10 cm sur 10 dans les chutes de tissu de son choix, en ayant au préalable amidonné le tissu pour ne pas qu'il s'effiloche et donner plus de tenue aux ailes des papillons

- former les papillons en marquant les plis avec le fer à repasser (j'ai découvert à ce moment là un tuto super bien fait pour faire ces petits papillons, avec une autre très jolie idée qui est de les coller sur un abat-jour ou une boule chinoise... Vous avez sur le site toutes les étapes en photo pour faire les papillons)

- faire un trou dans la tête des papillons avec un poinçon, et glisser les papillons sur un cordon en faisant un noeud tous les 15 cm pour les espacer. Commencer la guirlande par une perle ou une boule de cotillon, et la terminer par une boucle pour pouvoir l'accrocher!

On peut imaginer plein d'autres utilisations pour ces petits papillons : barrettes, déco de serre-tête, de bandeau, déco de table, mobile pour bébé... la liste est longue...! Une bonne façon d'utiliser se chutes de tissu, non?

* Soit participer au tirage au sort pour en gagner une toute faite : Et oui, voilà enfin le petit jeu annoncé depuis un certain temps pour fêter le cap des 300 abonnements à la newsletter...!

Deux guirlandes printanières, colorées à souhait...

DSC05874

DSC05836

Et une plus sobre... (tout le monde n'a pas forcément envie de mettre du rose dans son salon!)

DSC05889

DSC05809

Bref, pour vous remercier de votre fidélité et accueillir les nouvelles arrivantes, 3 guirlandes sont à gagner...

1 - Liberty fitzgerald multicolore

DSC05824

2 - Petit pan "fleur des îles"

DSC05834

3 - Liberty mitsi gris

DSC05888

Pour participer, rien que de très classique : il faut laisser un commentaire sous ce message, en précisant quelle guirlande vous préférez au cas où vous serez tiré au sort!

Tout le monde peut participer, bloggeuse ou pas, abonnée à la newsletter ou pas... C'est toujours sympa de relayer l'info sur vos blogs ou sur facebook (depuis ma page, ici), et celles qui le feront gagneront un ticket supplémentaire (c'est normal, parce que quand on relaie un jeu, on prend le risque qu'il y ait davantage de participants et donc moins de chances de gagner!)

**** Tirage au sort le 13 mai ****

edit : le tirage au sort aura finalement lieu le 1er juin

(pour cause de rupture de stock des nouveaux testaments)

Mais, la fête ne s'arrête pas là...! Après l'accessoire comme toujours par ici vient l'essentiel... Recevoir un cadeau apporte un joli petit moment de bonheur... mais ce que j'aimerais vous offrir à toutes, c'est une vie, une vie éternelle, de bonheur...

C'est pour ça que je vous propose à chacune de vous envoyer un exemplaire du Nouveau Testament, deuxième partie de la Bible... Il contient entre autre les 4 évangiles où la vie de Jésus, si pleine de cet amour dont je vous parlais la dernière fois, est présentée... Cette offre est pour tous, sans tirage au sort...

Une chère amie m'a confié très récemment avoir reçu un jour un Nouveau Testament... Elle n'était pas vraiment intéressée, et le livre s'est rapidement retrouvé dans un carton à la cave... Mais un jour, elle a rencontré Dieu, et au bon moment s'est souvenue du petit livre oublié... Aujourd'hui, je crois qu'il n'y a pas de plus beau livre pour elle, et je sais qu'il a transformé sa vie...

Alors, si les paroles de la Bible que vous pouvez lire régulièrement sur mon blog vous ont donné envie d'en savoir plus sur Jésus et le contenu des évangiles, je vous l'enverrai avec bonheur...

Certaines d'entre vous pensent peut-être : je n'ai pas besoin de lire les évangiles, la vie de Jésus je la connais ; il est né le soir de Noël, dans une crèche, il a fait beaucoup de bien autour de lui, et il est mort cloué sur une croix... Pourtant, il y a tant de détails magnifiques à découvrir, tant de regards bienveillants, tant de paroles douces ou puissantes qui touchent et réveillent nos coeurs... Oui, il vaut la peine de lire directement le texte que Dieu a voulu nous transmettre...

Et même si cela ne vous intéresse pas tellement, et que le livre reçu risque de se retrouver quelque temps à la cave ou au grenier, demandez-le quand même... un jour, peut-être, vous serez si contente de le retrouver...

Dites-moi simplement dans votre commentaire si vous voulez le recevoir ou pas... Vous pouvez aussi me le demander en cliquant sur "contacter l'auteur" en haut à droite, ou directement par mail à cette adresse : verslessentiel at gmail point com

Pour finir, merci encore à toutes, à celles qui laissent des commentaires encourageants, à celles avec qui des échanges se poursuivent par mail... Mais aussi à la majorité d'entre vous, les abonnées discrètes... J'aimerais en tout cas que vous sachiez que je suis toujours heureuse de lire vos petits mots, et que je me fais un plaisir de répondre aux questions, dans la mesure de mes moyens, qu'elles touchent à l'accessoire ou à l'essentiel!

DSC05782

Posté par mowin à 01:31 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,