12 octobre 2014

Où il est encore question de cuisine...

Merci pour tous les gentils petits messages qui ont accueilli les tableaux de menus...! ça me fait vraiment plaisir de savoir que plusieurs sont déjà affichés chez vous... en espérant que vous y voyez autant d'avantages que moi !? Vous reviendrez me donner des nouvelles dans quelques temps?

Plusieurs d'entre vous m'ont demandé si je pouvais communiquer sur le blog ma liste de menus pour leur donner des idées... Je ne préfère pas mettre directement mes menus en ligne ici, mais par contre je l'envoie volontiers par mail à toutes celles qui me les demandent...

Pour rester dans le chapitre "cuisine", quelques images de notre nouvelle cuisine, achevée il y a quelque mois pour partager une idée de déco vraiment pas chère et facile à mettre en place : l'utilisation de planches de palettes comme crédence...

DSC00770

Le projet de départ était de fabriquer toutes les portes des placards et façades de tiroirs en bois de palette... Mais devant l'ampleur de la tâche, on s'est rabattus sur projet moins ambitieux, et on ne regrette pas du tout!

Mon mari a poncé les planches puis passé plusieurs couches de vernis incolore mat spécial cuisine, avant de coller directement les planches sur le mur avec de la colle type "sans clou ni vis"

DSC08629

Le fond de hotte a été réalisé de la même manière...

DSC08624

et les étagères sont également en palettes recyclées!

DSC09296

Cette nouvelle cuisine m'a donné envie de nouveaux torchons... et je m'en suis fait une petite collection dans des draps anciens...

Avec quelques motifs en piqué libre, histoire d'intégrer dans ma cuisine de jolis objets qui ne rentraient pas dans le budget!

DSC09301

DSC09303

 Pour le torchon aux triangles, j'ai utilisé la technique du tampon-patate... ça marche super bien!

DSC09285

Et pour finir, faite à la suite de ma petite collection de Noël, une housse pour boîte à mouchoirs assortie!

DSC09310

*******

Et comme promis, voilà maintenant la suite du récit de la vie de Jésus. N'hésitez pas à (re)lire les derniers messages si vous avez perdu le fil...! On avait commencé à s'intéresser à la relation qu'il entretenait avec ceux qui étaient le plus proche de lui, qui le suivaient chaque jour : ses disciples. On avait vu qu'il agissait avec eux comme un maître qui enseigne, et aujourd'hui on va entrevoir à quel point ce maître était différent des autres...

Jésus et ses disciples : un maître différent (1)

Un maître, c'est quelqu'un qui enseigne, comme on l'a vu, mais ce mot fait aussi penser à quelqu'un qui commande, qui dirige, et même qui se fait servir... Mais Jésus n'était pas de ceux-là...

Certes, il avait de l'autorité dans ses paroles, et ses contemporains ne s'y trompaient pas...

Quand Jésus eut achevé ces discours, les foules restèrent frappées de son enseignement, car il les enseignait comme quelqu'un qui a de l'autorité et non pas comme leurs scribes. Matthieu 7, 28-29

Mais, alors qu'il aurait eu, en tant que Fils de Dieu, Créateur de l'univers, l'autorité de commander et même de régner sur la terre, il s'est abaissé et a pris l'humble position de celui qui sert. Voilà ce qu'il disait à ses disciples : 

Alors Jésus appela tous ses disciples et leur dit : « Vous savez que les chefs des peuples les commandent en maîtres et que les grands personnages leur font sentir leur pouvoir. Mais cela ne doit pas se passer ainsi parmi vous. Au contraire, si l'un de vous veut être grand, il doit être votre serviteur, et si l'un de vous veut être le premier, il doit être votre esclave. C'est ainsi que le Fils de l'homme (Jésus se nommait lui-même très souvent ainsi) n'est pas venu pour se faire servir, mais il est venu pour servir, et donner sa vie comme rançon pour libérer une multitude de gens." Matthieu 20,26-28

Toute sa vie, Jésus a enseigné que la vraie grandeur est de servir. Mais il ne s'est pas contenté de l'enseigner... Il l'a montré dans ses actes... Un des exemples les plus marquants raconté dans les évangiles est le moment où il a lavé les pieds de ses disciples : 

Avant la fête de Pâques, Jésus, sachant que son heure était venue pour passer de ce monde au Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu'à la fin. Pendant qu'ils étaient en train de souper (...), Jésus, sachant que le Père lui a tout remis entre les mains, qu'il est venu de Dieu et s'en va à Dieu, se lève du souper et met de côté ses vêtements ; puis ayant pris un linge, il le serra autour de sa taille. Ensuite il verse de l'eau dans le bassin, et commence à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.

Il vient à Simon Pierre ; celui-ci lui dit : Seigneur, tu me laves les pieds, toi ? Jésus lui répondit :Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras par la suite. Pierre lui dit : Non, tu ne me laveras jamais les pieds ! Jésus lui répondit : Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi. Simon Pierre lui dit : Seigneur, non pas mes pieds seulement, mais aussi mes mains et ma tête. Jésus lui dit : Celui qui a tout le corps lavé n'a besoin que de se laver les pieds : il est pur tout entier (...).

Jn 13, 1-15 Lavement des pieds 5

Peinture Bernadette Lopez, http://www.evangile-et-peinture.org/

Quand donc il leur eut lavé les pieds, il reprit ses vêtements, se remit à table et leur dit : Comprenez-vous ce que je vous ai fait ? Vous m'appelez maître et seigneur, et vous dites bien, car je le suis. Si donc moi, le seigneur et le maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ; c'est un exemple que je vous ai donné : comme je vous ai fait, moi, vous aussi faites de même. En vérité, en vérité, je vous dis : L'esclave n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'envoyé plus grand que celui qui l'a envoyé. Si vous savez ces choses, vous êtes bienheureux si vous les faites. Jean 13, 1-17

Pour comprendre cette scène, il faut se rappeler qu'à cette époque, tout le monde marchait sur des sentiers poussiéreux dans des sandales ouvertes. C'était donc l'usage que celui qui accueillait des invités dans sa maison leur fournisse de l'eau pour se rafraîchir les pieds. Ce travail de laver les pieds était réservé aux serviteurs et aux esclaves, et on voit dans la réaction du disciple Pierre à quel point il est choqué de voir son maître bien-aimé, celui qu'il a vu accomplir tant de miracles et qu'il sait destiné à régner, se mettre à genoux et laver lui-même les pieds de ses disciples... Quel maître, quel puissant, quel monarque auparavant et depuis lors s'est abaissé ainsi, se mettant aux pieds de ses sujets ? Pour nos logiques humaines, un tel acte fait perdre toute autorité, et le fait de servir est reservé à ceux qui sont le plus bas dans l'échelle sociale, tandis que les "grands" commandent et dirigent... Mais Jésus enseigne le contraire : le plus grand est celui qui sert. L'acte de Jésus avait aussi une portée symbolique, que les disciples ne pouvaient pas encore comprendre "tu le comprendras par la suite", mais ce que je voulais faire ressortir aujourd'hui c'est l'extraordinaire humilité de Jésus, le Fils de Dieu, et comment il a montré à ses disciples la voie de la vraie grandeur.

Jésus est toujours le même aujourd'hui, et si vous ne le connaissez pas encore, il veut devenir pour vous ce maître merveilleux, toujours prêt à servir, qu'il a été autrefois pour ses disciples... Ne le cherchez pas loin de vous, ne l'imaginez pas sur un trône lointain, dans le ciel... Un jour il jugera ceux qui n'ont pas voulu croire en lui... mais aujourd'hui, il est encore tout près, à vos pieds... prêt à vous écouter et à vous décharger de vos fardeaux...

Et pour ceux qui ont déjà rencontré Jésus, qui font partie de ses disciples, il nous invite à suivre son exemple en servant ceux qui nous entourent pour répandre l'amour de Dieu autour de nous !


17 juin 2013

Bonne fête papa...!

Les 3 loulous à l'école primaire, cela signifie la fin des pots à crayons en boîte de conserves, des mains en pâte à sel ou des porte-clés en plastique fou... Et même dans cette école, la fin des jolies cartes et des poèmes à réciter le jour J...

Alors pour qu'ils ne soient pas trop déçus de n'avoir rien à offrir à leur papa chéri, on a concocté ensemble, d'après la très bonne idée d'Anch@ l'année dernière, un numéro très spécial de Papa Magazine...

DSC06578

Interviews et reportages en images... Les enfants étaient ravis de se voir interviewés comme des stars, je me suis régalée à faire la journaliste et... on a même réussi à attendrir notre Superpapa!!!

A l'intérieur, des interviews exclusifs de chacun des enfants, avec des photos d'eux tout seuls avec leur papa...

Si vous voulez retenir l'idée pour l'année prochaine, voilà quelques exemples des questions que je leur ai posées... :

- Peux-tu me décrire ton papa? Quel est son métier? (chez nous c'est marrant de leur poser la question parce que c'est un métier difficile à expliquer...) Qu'est-ce qu'il aime faire? Qu'est-ce qu'il n'aime pas?

- Si tu peux passer 1h tout seul avec ton papa, qu'as-tu envie de faire avec lui?

- Est-ce que tu te souviens de choses que faisais ton papa avec toi quand tu étais tout(e) petit(e)?

- Est-ce que ton papa emploie un petit surnom pour t'appeler? Et toi, comment aimes-tu l'appeler?

- Qu'as-tu envie de lui dire aujourd'hui?

- ton papa est-il le meilleur papa du monde? pourquoi?

On peut bien entendu trouver plein d'autres questions, adaptées à sa famille et à l'âge de ses enfants... Ce qui est rigolo c'est de bien préparer les questions à l'avance et de noter leurs réponses avec leurs mots exacts au fur et à mesure, comme dans une vraie interview... Je me suis amusée à rajouter des choses entre parenthèse, pour faire plus vrai... (rire..., NDLR, ...)

Petite remarque en passant, j'ai soudain compris dimanche matin pourquoi Anch@ avait précisé "chacun la sienne", en parlant de la Gazette des papas réalisée par ses enfants... Nous, on avait fait comme un vrai journal... en UN seul exemplaire...! Drame au moment du ptit dèj : qui va l'apporter à papa...??? Et ben finalement on a refait la scène 3 fois, et ce n'est qu'après le troisième "voilà vot' journal mon bon M'sieur!" que le bon monsieur en question a pu prendre connaissance du contenu du magazine...!

Mais j'avais aussi préparé de mon côté une petite surprise, pour le bureau de Superpapa, qui n'avait pas encore de rideau à sa fenêtre... (ce qui explique l'arrivée tardive de ce message... il a fallu attendre d'acheter et installer une tringle à rideau...)

Je suis restée dans le thème de la pièce...

DSC06593 

 

Les lectrices qui connaissent ma famille comprendront pourquoi nous sommes particulièrement contents d'avoir cette carte à la maison... (Chinée sur le bon coin et ramenée de Paris par une soeur, un beau-frère et des neveux très dévoués...!)

DSC06591

 

Je vous montre au passage le meuble TV réalisé par notre Superpapa bricoleur avec des palettes de récup' !

DSC06597

 

Pour réaliser ce rideau planisphère, j'ai réutilisé un ancien rideau que j'ai recoupé aux dimensions de la fenêtre. Puisque le tissu était clair, je pensais pouvoir décalquer directement par transparence sur une carte du monde affichée dans la chambre de César. Malheureusement, le contour des terres était trop fin, et le tissu pas assez transparent, j'ai donc du d'abord décalquer la carte sur une nappe en papier, puis repasser tous les traits au marqueur épais sur le papier, pour qu'ils se voient à travers le tissu.

J'ai ensuite piqué sur les traits à la machine avec la technique du piqué libre, en repassant deux fois pour que les traits se voient mieux! Ce n'est pas difficile mais ça demande juste pas mal de patience...!

DSC06585

J'aime beaucoup le résultat, sobre et masculin... 

 

DSC06609

C'est difficile à prendre en photo, un rideau... De jour on ne voit pas bien le motif à cause de la transparence, et la nuit les couleurs ne sont pas fidèles...!

Dieu voit jusqu'aux bouts de la terre : sa vue s'étend sous tous les cieux.

Job 28,24

Ne sais-tu pas, n'as-tu pas entendu, que le Dieu d'éternité, l'Éternel, créateur des bouts de la terre, ne se lasse pas et ne se fatigue pas ? On ne sonde pas son intelligence. 
Esaïe 40,28

Il faut maintenant que je m'arme de courage (et d'un tissu adéquat, que je n'ai pas encore trouvé!) pour recouvrir le canapé-lit du bureau... parce que là, au niveau des couleurs, ça ne va plus du tout... et en plus il est tout taché...!

 

DSC06595

 Bon WE à toutes! 

18 février 2013

Palettes et roulettes...

Pendant encore un certain temps, je risque de consacrer plus de temps à mes pinceaux et autres outils qu'à ma machine à coudre, aiguilles et crochet...! Dans une nouvelle maison, il y a toujours des choses à finir, des pièces à aménager et décorer...

Du coup, j'ouvre une nouvelle catégorie brico-déco pour vous montrer ce qui me/nous occupe en ce moment, à 2 ou 4 mains...!

Pour meubler et décorer notre maison, on cherche au maximum à utiliser de la récup, et j'aime beaucoup tout ce qui est fait actuellement à base de bois de palettes... Voilà notre première réalisation, à 2 têtes et 4 mains! (enfin, à vrai dire cette fois-ci, mes mains n'ont pas fait grand chose...!)

Matériel :

- une caisse/palette et un vieux volet qui ont déjà bien vécus, récupérés à la déchetterie

DSC04478

- 4 roulettes, quelques équerres et des vis

DSC04483

DSC04489

Résultat une grande caisse bien solide sur roulettes...

DSC04487

... pour ranger notre bois à côté du poêle...

DSC04712

Et pouvoir faire le plein de bûches sans salir toute la maison...!

DSC05033

J'hésite encore à la laisser brute, dans son jus ou à la "traiter"... Peinture, vernis, cire, pochoirs...? Qu'en pensez-vous? 

Sinon, comme je n'ai pas trop le temps de coudre en ce moment, j'ai pour une fois fait quelques emplettes pour les naissances à venir... dans la jolie boutique de MON amie Anne, du blog Mabelbul qui est désormais NOTRE amie puisque nous avons eu la chance d'avoir sa visite en vrai...! Que c'est chouette quand les rencontres virtuelles débouchent sur des rencontres en chair et en os...! Et quand on partage l'accessoire ET l'essentiel, cela débouche sur des heures et des heures de discussions et de partage!

Je ne peux pas dévoiler toutes mes emplettes mais en voici un petit aperçu... Les modèles et tissus choisis sont magnifiques, et les finitions superbes! Et en plus, les ventes sont réalisées au profit d'oeuvres en Bulgarie et à Madagascar. Alors si vous avez des bébés à gâter, n'hésitez pas!

DSC05038

Pour finir, je relaye l'action d'une autre amie de blog que je n'ai pas encore rencontré en vrai (même si j'aimerais beaucoup), Mamie-Thé : une famille très proche d'elle se retrouve brutalement dans le besoin et elle a décidé de vendre des cartes imprimées à partir de ses plus belles photos pour leur venir en aide... Elle explique tout ici, et propose d'autres photos

83391530

Voilà celles que j'ai choisies...!

Et je vous laisse sur cette jolie photo de Mamie-Thé qui reflète ce que j'aime faire passer par ici... : l'accessoire ET l'essentiel...