01 septembre 2014

Manchette estivale pour égayer la rentrée!

Petit travail de vacances, qui m'a suivi un peu partout, d'abord dans mon ptit sac à ouvrage, puis à mon poignet! C'est loin de ressembler à un Ipanema, mais c'est quand même sympa de le faire soi-même en utilisant ce qu'on a sous la main!

DSC00517

DSC00530

DSC00533

De haut en bas : 

- une cordelette japonaise : c'est une cousine qui nous a appris à les faire, c'est très facile et rapide, beaucoup plus facile pour les enfants que les bracelets brésiliens! Même mon petit neveu de 5 ans y arrive sans problème... Et presque tous les enfants que j'ai croisés cet été ont réalisé leur petit bracelet! Un petit lien ici vers une vidéo pour apprendre à les faire...

- un bracelet brésilien d'après ce modèle

- une guirlande de pompons au crochet, toujour d'après ce tuto

- des perles tissées façon shamballa

- et enfin une tresse en liberty, avec des breloques plumes réalisées en plastique fou. (J'ai refait les plumes par la suite parce que je les trouvais un peu trop grandes, mais je n'ai pas pris de nouvelles photos...)

Le fermoir magnétique vient du magasin de loisirs créatifs de ma ville... Pas évident de tout coller dedans, mais après c'est très pratique à utiliser!

Bref, ça ne fait pas très rentrée tout ça, mais l'été n'est pas encore tout à fait fini, ne l'oublions pas! 

*******

Je reprends maintenant le fil de l'histoire de Jésus et de ses relations avec ses contemporains. On a vu les dernières fois comment il avait choisi ses disciples, comment il était attentif à leurs besoins, et aujourd'hui j'aimerais m'intéresser plus particulièrement à la relation de Jésus avec ses disciples en tant que maître.

Jésus et ses disciples : un maître qui enseigne.

Tout au long des évangiles, on voit que Jésus passait beaucoup de temps à enseigner ceux qui étaient autour de lui au sujet de Dieu et de ses pensées. Souvent de grandes foules se rassemblaient autour de lui pour l'écouter... Mais son enseignement était plus particulièrement destiné à ses 12 disciples, et à ceux qui recherchaient la proximité avec lui, et le reconnaissaient comme maître, comme on le lit dans l'extrait ci-dessous.

"Il se mit encore à enseigner près de la mer. Une très grande foule se rassembla autour de lui, si bien qu'il monta dans une barque sur la mer et s'assit. Toute la foule était à terre sur le bord de la mer. Il leur enseignait beaucoup de choses par des paraboles."(petites histoires ou comparaisons empruntant des détails à la vie courante pour illustrer son enseignement)"Il leur disait dans son enseignement : Écoutez. Voici, le semeur sortit pour semer. Comme il semait, il arriva que quelques grains tombèrent le long du chemin ; les oiseaux vinrent et mangèrent tout. D'autres tombèrent sur le terrain rocailleux où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; et aussitôt ils levèrent, parce qu'ils n'avaient pas une terre profonde ; quand le soleil se leva, ils furent brûlés, et, parce qu'ils n'avaient pas de racine, ils séchèrent. D'autres tombèrent parmi les épines ; les épines montèrent, les étouffèrent, et ils ne donnèrent pas de fruit. D'autres tombèrent dans la bonne terre et, montant et croissant, ils donnèrent du fruit et rapportèrent, l'un trente, un autre soixante et un autre cent. Puis il dit : Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

Quand il fut à l'écart, ceux qui étaient autour de lui, avec les douze, l'interrogèrent au sujet de la parabole. Il leur dit : À vous il est donné de connaître le mystère du royaume de Dieu ;(...) Puis il leur dit : Ne saisissez-vous pas le sens de cette parabole ? Comment comprendrez-vous, alors, toutes les paraboles ? Le semeur sème la Parole. Voici ceux qui sont le long du chemin, là où la Parole est semée : quand ils ont entendu, Satan vient aussitôt et ôte la Parole semée en eux. De même, ceux qui sont semés sur les terrains rocailleux sont ceux qui, après avoir entendu la Parole, la reçoivent aussitôt avec joie ; ils n'ont pas de racine en eux-mêmes, mais ne tiennent qu'un temps ; puis, quand la tribulation ou la persécution survient à cause de la Parole, ils sont aussitôt scandalisés. D'autres, qui sont semés parmi les épines, sont ceux qui ont entendu la Parole ; mais les soucis du monde, la tromperie des richesses et les autres convoitises, entrant en eux, étouffent la Parole, et elle est sans fruit. Ceux qui sont semés sur la bonne terre sont ceux qui entendent la Parole, la reçoivent et portent du fruit : l'un trente, un autre soixante et un autre cent.
(...)Par beaucoup de paraboles semblables, il annonçait la Parole aux foules selon qu'ils pouvaient l'entendre ; mais il ne leur parlait pas sans parabole ; et en privé, il expliquait tout à ses disciples."   Marc 4, 1-33

En lisant ce récit, on se rend compte que c'était un réel privilège pour les 12 disciples d'être "à l'école" de ce maître qui révélait les "mystères du Royaume de Dieu". Seuls ceux qui désiraient vraiment être près de lui recevaient les explications des grandes choses qu'il annonçait... 

Comme tous les maîtres, Jésus était souvent obligé de répéter les mêmes choses, et, on le lit dans d'autres récits des évangiles, bien souvent ses disciples ne comprenaient pas bien, ou semblaient très vite oublier son enseignement... Parfois, leur lenteur à comprendre les choses qu'il enseignait mettait sa patience à rude épreuve, mais il ne se lassait pas... : Il continuait sans relâche à leur révéler les choses merveilleuses qui venaient directement de Dieu, sachant que par la suite, à leur tour, ils les enseigneraient autour d'eux...

La plupart du temps, les disciples buvaient les paroles de leur maître... Ils cherchaient réellement à comprendre ce qu'il leur disait. Parfois, comme dans ce qu'on a lu plus haut, ils n'hésitaient pas à réclamer directement auprès de lui une explication supplémentaire. Ils avaient soif d'en apprendre toujours davantage.

"Et comme Jésus était en prière en un certain lieu, il arriva, après qu'il eut cessé, qu'un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier." Luc 11,1

Comme les 12 disciples autrefois, nous pouvons nous aussi parler directement à Jésus pour lui demander de nous aider à comprendre certains enseignements de la Bible dont le sens nous échappe, ou pour savoir comment prier. Depuis le ciel, il nous écoute et répond toujours à nos demandes, si comme les disciples nous sommes sincères dans notre désir de mieux connaître les pensées de Dieu. 

Il y aurait beaucoup de choses encore à dire sur ce sujet, et encore une fois je vous invite à lire directement les évangiles pour découvrir et apprendre à aimer ce maître si différent des autres... La prochaine fois, nous essaierons justement de voir en quoi Jésus était un maître fondamentalement différent...

 *******

Sans vouloir parler des choses qui fâchent, quoique certaine(s) s'en réjouisse(nt) et organise(nt) même un jeu pour la fêter (merci Edwige, j'espère bien gagner cette fois-ci, et continue à nous faire rire et régaler nos pupilles par ta prose et tes réalisations!!!), la rentrée est là...! Ici les cartables faits-maison ne sont plus d'actualité, mais si chez vous ça le fait encore, je vous rappelle un ptit tuto posté il y a déjà 4 ans...! (un clic sur l'image et vous y êtes!)

56362236_p

Alors bonne rentrée et à bientôt !


23 décembre 2013

Le tuto du bracelet Star...

Depuis le temps que je vous en parlais... voilà enfin le tuto pour faire le petit bracelet étoilé en liberty en plastique dingue! 

DSC07806

Il vient de paraître dans le dernier numéro du magazine Créative... du coup bien entendu je le mets ici aussi! 

DSC08717 

Matériel nécessaire :

  • 30 cm de biais liberty (ici, adelajda kaki)

  • une feuille de plastique fou ou plastique dingue transparent

  • 3 anneaux à bijoux

  • une perle dont le diamètre est suffisant pour pouvoir y enfiler le biais

  • des feutres marqueurs indélébiles

  • une perforatrice

Etape 1:Découpez dans votre feuille de plastique fou trois étoiles à cinq branches, d'envergure 5,5 cm environ, puis écrivez le prénom souhaité au marqueur indélébile, sur le côté rugueux de la feuille.

étape 1a

On peut aussi imprimer les motifs sur la feuille de plastique directement avec une imprimante jet d'encre.(quelques conseils pour imprimer sur du plastique fou ici et ici)

Vous trouverez ci-dessous le gabarit que j'utilise, vous pouvez modifier le texte à volonté. J'imprime les étoiles à l'aide de ce fichier, puis je rogne un peu les bouts des étoiles, pour un effet moins pointu...

gabarit_e_toile

Etape 2:Décorez vos étoiles avec les marqueurs et faites un trou à leurs sommets à l'aide de la perforatrice

étape 2b

Etape 3:Faites rétrécir vos formes selon le mode d'emploi indiqué sur le paquet (les fabricants indiquent que les formes rétrécissent 7 fois mais en réalité l'étoile une fois rétrécie mesure environ 2 cm de haut), puis insérez les anneaux dans les trous.

étape 3c

Etape 4:Glissez les anneaux sur le biais. On peut préalablement faire une fine couture à la machine tout le long du biais pour le maintenir bien fermé.

étape 4

Etape 5:Coupez chaque extrémités du biais en biseau puis insérez-les de chaque côté de la perle, en vous aidant d'un petit pic ou d'une aiguille à laine.

étape 5

Etape 6:Faites un petit nœud à chaque bout, puis ajustez le bracelet à votre poignet en tirant sur les noeuds

étape 6a

Et voilà! C'est un peu tard pour en faire un cadeau de Noël... mais on ne sait jamais! ;-)

*******

J'en profite pour vous souhaiter à toutes un Noël très heureux... mais je pense avec beaucoup de sympathie à tous ceux qui sont seuls en ces jours de fêtes familiales, ou qui pleurent un être cher...

La bonne nouvelle de Noël est pour chacun de nous... Dieu nous aime...

« La jeune fille attendra un enfant. Elle mettra au monde un fils. On l'appellera Emmanuel, ce qui veut dire “Dieu avec nous” . »

Matthieu 1,23

Voici comment Dieu nous a montré son amour : il a envoyé son Fils unique dans le monde, pour que nous vivions par lui. (...) Il nous a tellement aimés qu'il a envoyé son Fils. Celui-ci s'est offert en sacrifice pour nous, c'est pourquoi Dieu pardonne nos péchés.

1 Jean 4,9-10

13 décembre 2013

C'est Noël aussi chez les Playmo! + tuto

Et oui! Et on dirait qu'ils n'ont pas attendu le 25 pour ouvrir leurs cadeaux!!!

DSC08511

Après les playmo pompiers, les playmo pirates, les playmo policiers, les playmo chevaliers... voici les Playmo Geeks!!!

DSC08498

DSC08509

Mais vous ne trouverez pas ces nouveaux playmo dans votre magasin de jouets préférés... Par contre, si vous pensez que ça plairait à vos Playmobils préférés d'avoir un Ipad ou un Iphone, ou les 2 (!), je vous engage à nouveau à vous lancer dans l'aventure du plastique fou imprimé!

L'idée m'est venue en trouvant découvrant la nourriture pour playmo fabriquée en plastique fou sur le blog So Cute (via pinterest)! (d'ailleurs en passant il y a sur ce blog énormément d'idées de bricolages très sympa à faire avec les enfants... Une mine pour les vacances de Noël!)

Et comme il restait un peu de place sur la dernière feuille où j'imprimais mes polaroid magnets, j'ai eu envie de faire un petit truc pour les playmo de mes loulous... Et comme ils sont très (trop) branchés sur l'Ipad de leur papa...

C'était le petit cadeau idéal à glisser dans le calendrier de l'avent!

Alors, au cas où vos Playmo ont demandé un Iphone ou un Ipad au Père Noël, il vous suffit d'imprimer le document ci-dessous sur une feuille de plastique fou blanche. (évidemment, puisque ça ne prend pas toute la feuille il vaut mieux le coupler à un autre projet... On peut même trouver d'autres idées d'accessoires pour playmo! Vous en avez?)

Ipad_Iphone_plastique_fou

N'oubliez pas de régler le format de la page pour s'adapter au format de la feuille de plastique fou, et d'imprimer sur le côté rugueux de la feuille...

Ensuite, découpez les formes, et suivez le mode d'emploi de votre emballage pour la cuisson!

Le plus difficile sera peut-être de les emballer dans du papier cadeau! ;-)

*******

C'était donc un petit clin d'oeil aux idées de cadeaux plus ou moins High Tech qui fleurissent de toute part... Mais il faut bien admettre que ce n'est pas évident de résister à l'appel de notre société de consommation, surtout en cette période où l'on prépare Noël... Elle a su s'emparer de l'évènement au point de lui faire perdre tout son sens...  Il est loin le temps où les enfants étaient content de recevoir une orange...!

Alors voici les paroles d'un chant de Noël à chanter avec les enfants, sur l'aire de "Vive le vent", pour se rappeler que Noël c'est avant tout la bonne nouvelle de la naissance du Sauveur!

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête : 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête 

Mais surtout une bonne nouvelle :

Le Sauveur est né !

 

Car le premier Noël, ce n’est pas une fable,

 

Un tout petit enfant naquit dans une étable.

 

Pour nous , Il vint des cieux, pour partager nos vies,

 

Ce Sauveur merveilleux s’appelle Jésus-Christ!

  

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête :

 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête

 

Mais surtout une bonne nouvelle :

 

Le Sauveur est né !

   

Le tout petit bébé, a grandi et servi,

 

Nourri, guéri, aimé, les foules autour de lui;

 

Mais on l'a rejeté, lui le grand roi des rois

 

Pour nous il s'est laissé, clouer sur une croix

  

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête :

 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête

 

Mais surtout une bonne nouvelle :

 

Le Sauveur est né !

 

Jésus est mort pour moi, Il a donné sa vie

 

Pour que de mes péchés, Je ne sois pas puni

 

Maintenant dans le ciel, Pour toujours mon ami,

 

Il me donne sa joie, M'aide dans mes soucis

  

Vive Noël, Vive Noël, c'est un jour de fête :

 

Des cadeaux, des sapins, et des chants plein la tête ! Oh !

 

Vive Noël, Vive Noël, faisons pour toujours

 

Une place, dans nos coeurs

 

à Jésus le Sauveur.

Sur ce, bons préparatifs à toutes quand même, parce que, même en essayant de ne pas succomber à tout ce qui nous passe sous les yeux, et en gardant de vue l'essentiel, on a toujours du plaisir à gâter ceux qu'on aime...

Posté par mowin à 23:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 décembre 2013

magnet polaroid en plastique fou, un petit tuto

C'est déjà le 10e jour du calendrier de l'avent... Et je reviens sur les petites photos à aimanter sur le frigo qui m'ont donné bien du fil à retordre... Tatonner, hésiter... Devoir tout recommencer à cause d'un petit détail qu'on n'avait pas prévu...

Du coup, au cas où certaines seraient tentées par leur réalisation (une idée cadeau de dernière minute pour Noël?), voilà un petit tuto avec toutes les astuces à savoir pour ne pas gaspiller inutilement son temps, l'encre de son imprimante et des feuilles de plastique fou!

image

Fournitures : une ou plusieurs feuilles de plastique fou blanc, une imprimante jet d'encre (attention, surtout pas d'imprimante laser pour imprimer sur du plastique fou!), un four, des aimants autocollants ou des aimants et un pistolet à colle.

Etape 1 : choisir les photos qu'on veut utiliser et les éclaircir au maximum en réglant l'exposition dans votre logiciel de traitement d'image ou bien tout simplement dans l'aperçu. (Sur un mac, double cliquer sur la photo, puis aller sur l'onglet "outil", puis "réglage de la couleur". Il faut augmenter l'exposition et diminuer les contrastes. L'image doit être encore bien visible mais sembler toute pâle.

Pourquoi faire cette manip au préalable? Parce que le plastique fou, en se rétractant, fait foncer les couleurs... Du coup si on ne les éclaircit pas, les photos deviennent trop sombres une fois réduites... J'ai testé pour vous, voyez plutôt... Et c'est ce qui m'a valu de devoir tout recommencer la veille du début du calendrier de l'avent!

DSC08539

Un exemple pour vous donner une idée de ce à quoi il faut arriver :

DSCF6551DSCF65512

En haut la photo originale, en bas la photo éclaircie

Etape 2: transformer les photos en format polaroid grâce au site Rollip.(ou un autre du même type) On peut choisir le rebord de la photo, la superposition, le filtre, et même inscrire un petit texte en dessous. Après avoir customisé votre photo, téléchargez-là et enregistrez-là sur votre disque dur.

Capture d’écran 2013-12-10 à 17

Etape 3 : ouvrir une page dans votre logiciel de traitement de texte. Généralement, sauf si vous trouvez du plastique fou spécial imprimante, les feuilles de plastique fou ne sont pas au format A4. Il faut donc commencer par modifier le format de votre page. Pour moi c'était 20X26 au lieu de 21X29,5.

Si vous utilisez OpenOffice, cliquer sur l'onglet format, puis sur page, et réglez les dimensions. (clic sur la photo pour voir en plus grand) ça doit être assez semblable sur les autres logiciels de traitement de textes.

Capture d’écran 2013-12-10 à 17

Ensuite, insérez vos photos une à une, et choisissez leur dimension en fonction du résultat final souhaité. Par exemple ici j'ai réglé la taille pour pouvoir imprimer 9 photos par pages, chaque photo mesurait donc environ 6,5cm de large et 7,7 cm de haut. ça donne au final des magnets de 3 cm sur 2,5cm, donc assez petit. Si on les veut plus grand, il suffit de les imprimer en plus grand.

Capture d’écran 2013-12-10 à 17

 

Etape 4 : une fois votre page finalisée, cliquez sur "imprimer", puis réglez le type de papier sur "film transparent" (c'est très important, même si le papier est blanc, car sinon ça bave et l'encre ne tient pas), et choisir "qualité supérieure". Il faut bien faire attention à imprimer sur le côté rugueux de la feuille, et pas sur le côté lisse. (attention, pour utiliser le plastique fou dans une imprimante, une marque en tout cas est à éviter, "Diams by grafix", car les feuilles sont lisses des 2 côtés, je l'ai appris à mes dépens!)

Capture d’écran 2013-12-10 à 22

 

Etape 5 : découper les petites photos et les placer sur la plaque du four, avec du papier cuisson en dessous.

DSC08495 

Etape 6 : régler le four selon les instructions du fabriquant et se poster devant la vitre, en essayant de ne pas trop stresser en voyant les photos se gondoler dans tous les sens! 

DSC08477

 Quand on n'a jamais utlisé de plastique fou, c'est assez impressionnant, mais dans la majorité des cas ça se termine bien! ;-) Sur les 25 photos réalisées, une seule a été complètement ratée, elle est restée collée comme pliée en deux!

Dès que toutes les photos sont de nouveau à plat, les sortir du four et les aplatir sous un gros livre...

Etape 7 : avec un pistolet à colle, fixer des aimants derrière les petites photos... et décorez votre frigo!

DSC08514

Une petite série avec nos nouveaux-nés... 

DSC08512

Une série avec tous les endroits où on a vécu jusqu'à aujourd'hui... 

DSC08515

Une autre avec nos 3 loulous ensemble... 

Chaque jour, on découvre une petite photo dans notre calendrier de l'avent... Il y a aussi nos parents, grands-parents, frères et soeurs... Du coup, à Noël, on aura un petit résumé complet de notre famille sur le frigo!

Les enfants s'amusent déjà à les ranger par dates, par thèmes...

Au fait, je ne vous avais pas montré le calendrier de l'avent terminé! Finalement, j'ai accroché les petites enveloppes sur le sapin avec des pinces à linges... 

DSC08519

Et les petites étiquettes façon tableau noir ont aussi été réalisées en plastique fou! 

DSC00001

Comme ça, je pourrai les réutiliser l'année prochaine...

Au final, je dois bien avouer que ces petites photos magnets, je les ai faites aussi, et peut-être surtout, pour moi, pour les avoir toujours sous les yeux... Et même si les enfants sont contents de les découvrir chaque jour, ce qui remporte le plus de succès, ce sont les petits bons à gratter...!

A noter qu'après quelques jours, le feutre posca devient de plus en plus difficile à gratter sur les bons... Du coup, je pense qu'il vaut mieux rester sur l'astuce de la peinture mélangée à du produit vaisselle!

Pour être tout à fait honnête, ma fille m'a même dit : maman, l'année prochaine, tu pourras faire un calendrier un peu moins compliqué... Je veux dire un qui te prennes moins de temps à fabriquer... Mais ça serait bien qu'on en ait un chacun!!! ;-)

En attendant, elle était bien contente de sa séance coiffure... et j'ai remercié la gentille dame qui a pris la peine de poster une vidéo pour expliquer comment faire cette jolie tresse, moi qui n'ai jamais su faire autre chose qu'une queue de cheval! 

DSC08523

Je termine avec le lien vers un calendrier de l'avent en ligne qui propose chaque jour une nouvelle activité à imprimer pour les enfants, sur le thème du vrai Noël...! C'est un peu tard mais on peut accéder sans problèmes aux jours précédent, et ça va être super pour occuper les enfants pendant le début des vacances! Merci Anne!

geJljjlp40kciSqZLydgxWvcCmQ@120x120

Un petit clic sur le chiffre du jour et vous y êtes...!

Et, vue aussi chez Anne, une vidéo ou l'histoire du premier Noël est racontée, tout simplement, avec une grande fidélité au texte biblique.

 

18 septembre 2013

Plastique dingue... devenu star...!

Celles qui sont passées par ici au mois de juin ont suivi les débuts de nos expérimentations avec le plastique fou (ou dingue)

D'autres idées ont suivi, et tout d'abord ce petit bracelet personnalisé "spécial maman"... pour porter partout sur soi les prénoms de ses enfants...(ce n'est pas qu'on risque de les oublier... mais apparemment je ne suis pas la seule à qui ça plait!) J'en ai un offert par ma copine Alice, que j'aime beaucoup, avec des médailles en nacre gravées, et j'ai repris l'idée avec du plastique fou!

DSC06956

DSC06960

Biais liberty adelajda kaki, perle en métal, breloques étoiles en plastique fou

Un petit tuto est en préparation, mais il paraîtra un peu plus tard...

DSC06957

En attendant, un exemplaire personnalisé est mis en vente au profit de la Virade pour l'association Vaincre la Mucoviscidose... La vente aura lieu à partir du samedi 28 septembre, il reste 10 jours pour proposer des créations. Je relaie donc l'info, pour cette cause qui nous tient particulièrement à coeur.

Si vous voulez en savoir plus, toutes les infos sont là :

639642

88033073_p

*******

A part ça, ici on profite d'un sursis d'une année avec encore de "vrais" mercredi... et ce matin les enfants ont ressorti les perles hama (ou plutôt ikéa)...

En voyant leurs réalisations, apparemment, il faut se faire une raison... l'été est définitivement terminé...! 

DSC07740

modèles flocons

Mais heureusement, il y a eu aussi de quoi nous réconforter...!

DSC07743

DSC07745

modèles cupcakes, arc-en-ciel

*******

J'espère que pour vous toutes l'été puis la rentrée se sont bien passés, et que vous allez bien ainsi que vos familles.

J'ai envie de partager avec vous les paroles d'un chant que les enfants ont appris pendant leur camp cet été, et qui me touche beaucoup...

Chaque instant de chaque jour qui passe,
En Jésus je puis me confier;
Cet ami que jamais rien ne lasse,
Me soutient, sait me fortifier.

Et son coeur si patient, si tendre
Sait pourvoir aux besoins de ma foi;
À lui seul j'ai appris à m'attendre
Et je sais qu'il s'occupe de moi.

Aide-moi à n'avoir confiance,
Qu'en toi seul mon maître, mon Seigneur.
Tu connais toutes mes défaillances;
Mais je suis toujours en ta faveur.

Et ton coeur si patient, si tendre
Sait pourvoir aux besoins de ma foi;
À toi seul j'ai appris à m'attendre
Je sais que tu t'occupes de moi.

Si vous voulez connaître l'air, j'ai trouvé cette version sur youtube, avec des paroles légèrement différentes... 

Amitiés à toutes et à bientôt!

Posté par mowin à 22:37 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 juillet 2013

Merci maîtresse #2 et métamorphose

Voilà, nos petits porte-clés ont été offerts...

DSC06912

Les nouveautés par rapport à l'autre jour... : une petite étiquette avec le nom de la maîtresse, la classe, l'année... et surtout, en petit clin d'oeil, la note et le prénom...!

DSC06907

Et puis la petite touche de couleurs rajoutée par les enfants... : un joli coloriage de fleurs imprimé sur le plastique fou puis colorié aux feutres... ça rend vraiment bien une fois rétréci!

Pour le maître de CM1, une carte du monde, avec un petit point rouge sur l'endroit où on habite (on ne le voit pas sur la photo...)

DSC06905

Et toujours les petits crayons... avec une forme un peu plus réussie!

DSC06906

J'ai mis à jour les fichiers à imprimer, avec une version maître et une version maîtresse, si ça vous dit de garder l'idée pour l'année prochaine...! RDV ici pour les télécharger et trouver le tuto.

Ma puce en a profité pour faire quelques colliers, à offrir à ses copines...

DSC06897

 *******

 

C'est la saison des papillons... et cette année, on a pu les observer de très près... 

Flore avait reçu un kit pour élever des chenilles à son anniversaire en janvier... et après avoir attendu plus ou moins patiemment que les températures soient plus clémentes, nous avons commandé les chenilles... et observé leur métamorphose extraordinaire...

Je n'ai pas de jolies photos des différentes étapes, parce que ce n'est pas très facile à prendre à travers la boîte, puis la cage... Mais on peut voir ça sur de nombreux blogs, comme ici...

Mais c'est vraiment magique de voir de petites chenilles noires, velues et poilues se transformer en papillons magnifiques...

DSC06678

Deux jours après, il a bien fallu les relacher...

 

DSC06717

Instants uniques...

 

DSC06720

 

DSC06724

J'ai découvert qu'avant de devenir papillon, le corps des chenilles fond complètement, et devient une sorte de gélatine... J'imaginais naïvement que la chenille se transformait seulement en modifiant son corps, qu'il lui poussait des ailes, des antennes, etc...!

Par l'observation attentive de la nature, le Créateur nous révèle en partie certains de ses secrets... Et la métamorphose d'une chenille en papillon nous donne une image de la résurrection. La chenille semble mourir quand elle s'enferme dans son cocon et ne bouge plus... Son corps se décompose même... Et pourtant, de cette substance informe un magnifique papillon se dégage! Est-ce donc si incroyable de penser que nos corps peuvent ressusciter après la mort...? Pour aller plus loin, je vous met le lien vers un article que je viens de lire sur ce sujet...

Pourquoi, parmi vous, juge-t-on incroyable que Dieu ressuscite des morts ?

Actes 26,8 

Mais, dira-t–on : Comment ressuscitent les morts, et avec quel corps reviennent-ils?

1 Corinthiens 15,35

Le corps est semé en corruption, il ressuscite en incorruptibilité ; il est semé en déshonneur, il ressuscite en gloire ; il est semé en faiblesse, il ressuscite en puissance.

1 Corinthiens 15,42-43

Jésus lui déclara : Moi, je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; et quiconque vit et croit en moi, ne mourra pas, à jamais. Crois-tu cela ?

Jean 11,25-26

*******

Pour fêter de façon fleurie le début de l'été, un petit jeu chez l'Aiguille de Bertille... avec 2 jolis lots de tissus et mercerie à gagner... jusqu'au 12 juillet : ça se passe ici!

Autre jeu pour l'anniblog de Pimprelys... 2 cadeaux à gagner jusqu'au 9 juillet cette fois! (clic sur l'image pour en savoir plus!) 

concours-1-an

Merci à toutes les deux!

 *******

Bonnes vacances à tous les écoliers, aux maîtres, aux maîtresses... et j'espère à vous toutes aussi...!

Je vous dit à bientôt même si ça va tourner un peu au ralenti par ici ces prochaines semaines!

01 juillet 2013

Merci Maîtresse #1 diy + edit fichier version maître/maîtresse

L'année scolaire s'achève, et une fois encore, on a envie de dire merci aux enseignants qui ont patiemment appris tant de choses à nos petits écoliers cette année!

Une fois n'est pas coutume, je m'y suis prise vraiment tard pour réfléchir aux petits cadeaux de fin d'année pour nos chers maîtresses et maître...!

J'ai bien tenté de vous quémander quelques idées, mais la plupart d'entre vous semblaient n'être guère plus avancées que moi...! (Un grand merci encore tout de même à Sylvie et Alphonsine pour vos idées et pistes...)

Finalement, comme souvent dans l'urgence, une petite idée rapide a surgi (les trousses l'année dernière c'était sympa, mais finalement ça m'avait pris pas mal de temps!) Et puis il fallait un cadeau pas trop féminin, puisque cette année il y a un maître.

Donc, voilà le prototype du cadeau de fin d'année avant la réalisation finale avec les enfants prévue normalement just in time ce mercredi!

DSC06880

Je vous en parle maintenant, avant d'avoir totalement fini, au cas où l'une d'entre vous aurait besoin d'une idée facile et rapide de dernière minute... (Qu'en penses-tu, Anch@?)

Pour réaliser un porte-clé personnalisé pour les maîtresses et/ou ATSEM et/ou prof de danse, de tennis... de vos chérubins, voilà ce qu'il vous faut :

DSC06874

- une feuille de plastique fou ou plastique dingue (on en trouve dans les magasins de loisirs créatifs. La feuille que j'ai utilisée, je l'avais eue en cadeau il y a plus de 10 ans en achetant autre chose, ça venait juste de sortir... J'ai toujours eu envie d'essayer, et jamais encore trouvé l'occasion... C'est chose faite!)

- des marqueurs ou crayons de couleurs

- une paire de ciseaux

- une perforatrice

- un porte-clé moche que vous gardez depuis longtemps exprès pour ce genre de bricolage, ou bien à défaut un support pour porte clé neuf

- une imprimante jet d'encre (attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!)

J'ai d'abord créé des décors sur l'ordinateur, en essayant de faire rentrer le plus possible d'éléments sur une page A4... Un petit essai d'impression sur une feuille plastique (il m'en reste tout plein du temps où on utilisait les rétroprojecteurs...!) 

photo (1)

Mais au moment de me lancer dans l'impression sur mon unique feuille de plastique fou, je me suis rendue compte qu'elle était légèrement plus petite que le format A4, et que donc toutes mes étiquettes n'allaient pas rentrer sur la feuille! Il a donc fallu modifier la mise en page, et pour pouvoir faire suffisamment de porte-clé avant de les offrir vendredi nous sommes allés ce soir acheter un paquet de feuilles de plastique dingue (c'est son 2e petit nom!)...

A part ça, le test d'impression et de cuisson a été tout à fait concluant! Une petite photo pour vous montrer la différence de format avant et après cuisson... (sur l'emballage il est écrit que ça devient 7 fois plus petit, mais toute la blogosphère est unanime pour dire, et elle m'avait prévenue, qu'en fait ça réduit de 4 fois environ...)

DSC06869

D'après l'expérience ci-dessous, il me semble qu'il vaut mieux découper des formes aux coins arrondis, qui apparaîssent plus régulières après cuisson qu'avec des angles droits... car les lignes se déforment quand même un petit peu.

DSC06876

DSC06877

(les crayons sont dessinés au marqueur noir fin, puis coloriés aux feutres permanent)

On va donc essayer de finir les porte-clés demain... En personnalisant pour chaque instit : pour la maîtresse de CP, un bel alphabet..., pour la maîtresse de CE2, des multiplications et de la conjugaison, et pour le maître de CM1 et son projet vélo, un joli vélo de course! Je pense que les enfants vont aussi chacun écrire leur prénom sur une petite plaque...

Et puis comme il ne faut pas gaspiller, sur une petite chute j'ai tenté un p'tit porte-clé pour moi... Hmmm... Il va falloir que je fasse des progrès en dessin...! ;-)

DSC06882

Bref, je suis conquise par le plastique fou, et avec la possibilité d'imprimer dessus ça donne plein plein d'idées!!!

Si ça vous dit d'essayer, j'ai préparé un petit pdf à imprimer... Avec le "merci maîtresse"/"merci maître" façon tableau noir, l'alphabet et le tableau de multiplications et de conjugaison, l'étiquette avec le nom de la maîtresse et le 10 sur 10, et quelques cadres vides à personnaliser. 

Un petit clic sur le lien :

- version maître : porte_cle_maitre

- version maîtresse : porte_cle_maitresse

Quelques petites remarques au cas où :

attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!

- J'ai vu qu'il existait des feuilles de plastique fou spécial imprimante, mais je pense que même si ce n'est pas spécifié sur le mode d'emploi de vos feuilles, ça marche quand même... le seul problème étant le format, voir ci-dessous

- dans mon nouveau paquet de feuilles, j'ai vu qu'elles ne sont pas non plus au format A4, mais mesurent 20X26 cm... Du coup, sur le pdf, j'ai fait exprès de laisser des marges de chaque côté pour être sûre que les motifs s'impriment en entier, et n'ai pas rempli la feuille jusqu'en bas.

- les feuilles de plastique fou ont un côté rugueux et un côté lisse, il faut placer le papier de manière à ce que l'impression se fasse sur le côté rugueux.

- pour imprimer sur du plastique fou, il faut choisir "film transparent" dans le type de papier avant d'imprimer

- si on veut que le texte se lise sur le côté lisse et brillant de l'objet après cuisson, il faut que le texte soit inversé avant impression (sur mon imprimante, je dois cocher la case "retournement horizontal" avant d'imprimer, comme quand on imprime sur du papier transfert. Mais sur les exemples d'aujourd'hui je n'y avais pas pensé, et en particulier pour la petite étiquette style ardoise, je trouve plus sympa le côté rugueux...)

- normalement, on cuit les feuilles au four, d'après les instructions écrites sur l'emballage... Mais j'ai trouvé beaucoup plus pratique de le faire avec un décapeur thermique, idée trouvée quelque part sur le net...

- ne pas oublier de percer la forme avant cuisson! Le trou laissé par une classique perforatrice de bureau est parfait après rétrécissement pour se glisser dans un porte clé

- un dernier truc incroyable : il paraît que des emballages alimentaires (de type boîte transparentes où l'on emballe les pâtisseries dans les supermarchés) sont fait avec le même type de plastique et qu'on peut s'en servir de la même manière... (mais attention, uniquement les plastiques où l'on voit un "6" dans le petit triangle) Pour en savoir plus, RDV ici (in english). Je n'ai pas encore pu tester mais si j'ai l'occasion je vous en reparlerai! (par contre, dans mon élan, j'ai voulu tester la cuisson avec la feuille de plastique classique pour rétroprojecteur... et bien ça ne marche pas du tout!!!)

Un nouveau message très bientôt j'espère pour vous montrer les porte-clés terminés!

 

bande_pour article_blog-10

 

*******

Un grand merci, donc, aux enseignants pour cette année scolaire... mais aussi une grande reconnaissance envers notre Dieu et Père qui jusqu'ici a permis que nos 3 enfants suivent facilement à l'école... (je me rends compte que c'est un grand privilège et compatis beaucoup avec ceux pour qui c'est plus difficile.)

Les enfants (et pas seulement les enfants!) sont parfois prompts à se sentir au-dessus de ceux qui ne réussissent pas aussi facilement, qui ont des difficultés d'apprentissage... ou des difficultés dans d'autres domaines... Mais nous avons tous à apprendre que les diverses capacités que nous avons reçues nous viennent de Dieu, notre Créateur, et que nous n'avons pas à nous en vanter mais au contraire à Le remercier pour cela!

Car qui est-ce qui met de la différence entre toi et un autre? Et qu'as-tu, que tu n'aies reçu ? Et puisque tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu ?

1 Corinthiens 4,7

La Bible nous enseigne donc à ne pas nous considérer au-dessus de ce que nous sommes... mais pas non plus en dessous! Puisque c'est Dieu qui nous a créés et voulus chacun tels que nous sommes, avec nos capacités propres et uniques, nous ne devons pas à l'inverse nous dévaloriser...! Car les enfants (et pas seulement les enfants!) ont par ailleurs vite tendance à se trouver nul(le)s dès qu'ils rencontrent un échec ou une difficulté...

 

Sachez que l’Éternel est Dieu. C’est lui qui nous a faits, et ce n’est pas nous. (...) Car l’Éternel est bon ; sa bonté demeure à toujours.

Psaume 100, 3-5

*******

Bonne dernière semaine d'école à tous les écoliers et leurs enseignants!