01 juillet 2013

Merci Maîtresse #1 diy + edit fichier version maître/maîtresse

L'année scolaire s'achève, et une fois encore, on a envie de dire merci aux enseignants qui ont patiemment appris tant de choses à nos petits écoliers cette année!

Une fois n'est pas coutume, je m'y suis prise vraiment tard pour réfléchir aux petits cadeaux de fin d'année pour nos chers maîtresses et maître...!

J'ai bien tenté de vous quémander quelques idées, mais la plupart d'entre vous semblaient n'être guère plus avancées que moi...! (Un grand merci encore tout de même à Sylvie et Alphonsine pour vos idées et pistes...)

Finalement, comme souvent dans l'urgence, une petite idée rapide a surgi (les trousses l'année dernière c'était sympa, mais finalement ça m'avait pris pas mal de temps!) Et puis il fallait un cadeau pas trop féminin, puisque cette année il y a un maître.

Donc, voilà le prototype du cadeau de fin d'année avant la réalisation finale avec les enfants prévue normalement just in time ce mercredi!

DSC06880

Je vous en parle maintenant, avant d'avoir totalement fini, au cas où l'une d'entre vous aurait besoin d'une idée facile et rapide de dernière minute... (Qu'en penses-tu, Anch@?)

Pour réaliser un porte-clé personnalisé pour les maîtresses et/ou ATSEM et/ou prof de danse, de tennis... de vos chérubins, voilà ce qu'il vous faut :

DSC06874

- une feuille de plastique fou ou plastique dingue (on en trouve dans les magasins de loisirs créatifs. La feuille que j'ai utilisée, je l'avais eue en cadeau il y a plus de 10 ans en achetant autre chose, ça venait juste de sortir... J'ai toujours eu envie d'essayer, et jamais encore trouvé l'occasion... C'est chose faite!)

- des marqueurs ou crayons de couleurs

- une paire de ciseaux

- une perforatrice

- un porte-clé moche que vous gardez depuis longtemps exprès pour ce genre de bricolage, ou bien à défaut un support pour porte clé neuf

- une imprimante jet d'encre (attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!)

J'ai d'abord créé des décors sur l'ordinateur, en essayant de faire rentrer le plus possible d'éléments sur une page A4... Un petit essai d'impression sur une feuille plastique (il m'en reste tout plein du temps où on utilisait les rétroprojecteurs...!) 

photo (1)

Mais au moment de me lancer dans l'impression sur mon unique feuille de plastique fou, je me suis rendue compte qu'elle était légèrement plus petite que le format A4, et que donc toutes mes étiquettes n'allaient pas rentrer sur la feuille! Il a donc fallu modifier la mise en page, et pour pouvoir faire suffisamment de porte-clé avant de les offrir vendredi nous sommes allés ce soir acheter un paquet de feuilles de plastique dingue (c'est son 2e petit nom!)...

A part ça, le test d'impression et de cuisson a été tout à fait concluant! Une petite photo pour vous montrer la différence de format avant et après cuisson... (sur l'emballage il est écrit que ça devient 7 fois plus petit, mais toute la blogosphère est unanime pour dire, et elle m'avait prévenue, qu'en fait ça réduit de 4 fois environ...)

DSC06869

D'après l'expérience ci-dessous, il me semble qu'il vaut mieux découper des formes aux coins arrondis, qui apparaîssent plus régulières après cuisson qu'avec des angles droits... car les lignes se déforment quand même un petit peu.

DSC06876

DSC06877

(les crayons sont dessinés au marqueur noir fin, puis coloriés aux feutres permanent)

On va donc essayer de finir les porte-clés demain... En personnalisant pour chaque instit : pour la maîtresse de CP, un bel alphabet..., pour la maîtresse de CE2, des multiplications et de la conjugaison, et pour le maître de CM1 et son projet vélo, un joli vélo de course! Je pense que les enfants vont aussi chacun écrire leur prénom sur une petite plaque...

Et puis comme il ne faut pas gaspiller, sur une petite chute j'ai tenté un p'tit porte-clé pour moi... Hmmm... Il va falloir que je fasse des progrès en dessin...! ;-)

DSC06882

Bref, je suis conquise par le plastique fou, et avec la possibilité d'imprimer dessus ça donne plein plein d'idées!!!

Si ça vous dit d'essayer, j'ai préparé un petit pdf à imprimer... Avec le "merci maîtresse"/"merci maître" façon tableau noir, l'alphabet et le tableau de multiplications et de conjugaison, l'étiquette avec le nom de la maîtresse et le 10 sur 10, et quelques cadres vides à personnaliser. 

Un petit clic sur le lien :

- version maître : porte_cle_maitre

- version maîtresse : porte_cle_maitresse

Quelques petites remarques au cas où :

attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!

- J'ai vu qu'il existait des feuilles de plastique fou spécial imprimante, mais je pense que même si ce n'est pas spécifié sur le mode d'emploi de vos feuilles, ça marche quand même... le seul problème étant le format, voir ci-dessous

- dans mon nouveau paquet de feuilles, j'ai vu qu'elles ne sont pas non plus au format A4, mais mesurent 20X26 cm... Du coup, sur le pdf, j'ai fait exprès de laisser des marges de chaque côté pour être sûre que les motifs s'impriment en entier, et n'ai pas rempli la feuille jusqu'en bas.

- les feuilles de plastique fou ont un côté rugueux et un côté lisse, il faut placer le papier de manière à ce que l'impression se fasse sur le côté rugueux.

- pour imprimer sur du plastique fou, il faut choisir "film transparent" dans le type de papier avant d'imprimer

- si on veut que le texte se lise sur le côté lisse et brillant de l'objet après cuisson, il faut que le texte soit inversé avant impression (sur mon imprimante, je dois cocher la case "retournement horizontal" avant d'imprimer, comme quand on imprime sur du papier transfert. Mais sur les exemples d'aujourd'hui je n'y avais pas pensé, et en particulier pour la petite étiquette style ardoise, je trouve plus sympa le côté rugueux...)

- normalement, on cuit les feuilles au four, d'après les instructions écrites sur l'emballage... Mais j'ai trouvé beaucoup plus pratique de le faire avec un décapeur thermique, idée trouvée quelque part sur le net...

- ne pas oublier de percer la forme avant cuisson! Le trou laissé par une classique perforatrice de bureau est parfait après rétrécissement pour se glisser dans un porte clé

- un dernier truc incroyable : il paraît que des emballages alimentaires (de type boîte transparentes où l'on emballe les pâtisseries dans les supermarchés) sont fait avec le même type de plastique et qu'on peut s'en servir de la même manière... (mais attention, uniquement les plastiques où l'on voit un "6" dans le petit triangle) Pour en savoir plus, RDV ici (in english). Je n'ai pas encore pu tester mais si j'ai l'occasion je vous en reparlerai! (par contre, dans mon élan, j'ai voulu tester la cuisson avec la feuille de plastique classique pour rétroprojecteur... et bien ça ne marche pas du tout!!!)

Un nouveau message très bientôt j'espère pour vous montrer les porte-clés terminés!

 

bande_pour article_blog-10

 

*******

Un grand merci, donc, aux enseignants pour cette année scolaire... mais aussi une grande reconnaissance envers notre Dieu et Père qui jusqu'ici a permis que nos 3 enfants suivent facilement à l'école... (je me rends compte que c'est un grand privilège et compatis beaucoup avec ceux pour qui c'est plus difficile.)

Les enfants (et pas seulement les enfants!) sont parfois prompts à se sentir au-dessus de ceux qui ne réussissent pas aussi facilement, qui ont des difficultés d'apprentissage... ou des difficultés dans d'autres domaines... Mais nous avons tous à apprendre que les diverses capacités que nous avons reçues nous viennent de Dieu, notre Créateur, et que nous n'avons pas à nous en vanter mais au contraire à Le remercier pour cela!

Car qui est-ce qui met de la différence entre toi et un autre? Et qu'as-tu, que tu n'aies reçu ? Et puisque tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu ?

1 Corinthiens 4,7

La Bible nous enseigne donc à ne pas nous considérer au-dessus de ce que nous sommes... mais pas non plus en dessous! Puisque c'est Dieu qui nous a créés et voulus chacun tels que nous sommes, avec nos capacités propres et uniques, nous ne devons pas à l'inverse nous dévaloriser...! Car les enfants (et pas seulement les enfants!) ont par ailleurs vite tendance à se trouver nul(le)s dès qu'ils rencontrent un échec ou une difficulté...

 

Sachez que l’Éternel est Dieu. C’est lui qui nous a faits, et ce n’est pas nous. (...) Car l’Éternel est bon ; sa bonté demeure à toujours.

Psaume 100, 3-5

*******

Bonne dernière semaine d'école à tous les écoliers et leurs enseignants!