21 août 2015

Souvenirs de vacances...

Me revoilà après une bonne bonne pause...!

Très peu d'ouvrages pendant les vacances,à part ces minis ballerines réalisées pour souhaiter la bienvenue à un trésor de petite cousine née au tout début de l'été...

DSC03878

DSC03880Simili cuir argenté et tissus coordonnés à motif argenté et rose fluo de chez Mondial Tissus... je crois savoir que je ne suis pas la seule à avoir craqué sur ces motifs...!

Les petits chaussons pour bébé c'est toujours hyper mignon, mais la grande question à chaque fois est : est-ce qu'ils seront mettables? Est-ce qu'ils tiendront bien aux pieds gigoteurs du bébé? Est-ce que la taille sera adaptée...? Le suspens n'a pas duré bien longtemps, et j'ai reçu quelques jours après de jolies photos des petits petons en action, et la validation sans réserve de sa maman!

IMG_3569Au cas où certaines d'entre vous auraient envie de s'y mettre aussitôt ou presque, voilà quelques explications :

La méthode pour coudre les chaussons me vient de chez Edwige, la reine sans conteste des petits chaussons...! Elle a fait plusieurs tutos, mais ce n'est qu'avec sa dernière marche à suivre que je suis arrivée à un résultat tout à fait acceptable... Retrouvez tout en image ici.

Pour le patron, cette fois je n'ai pas utilisé celui proposé par Edwige, mais en suivant un lien qu'elle donnait j'ai découvert plein de nouveaux patrons de chaussons. J'ai utilisé le modèle n°11 (il faut agrandir le patron pour l'imprimer en taille réelle, je l'ai agrandi à 210%, la semelle doit faire entre 10 et 11 cm de long pour une taille naissance)Le modèle prévoit une couture visible pour le bord de la semelle, mais j'ai choisi de suivre la conception d'Edwige, du coup il faut couper le tissu sans rajouter de marges de couture, sauf à l'endroit du patron où elle n'est pas déjà rajoutée (ce n'est pas très clair comme ça mais ça se voit sur le dessin...) Voilà vous savez tout!

*******

Et maintenant, avant de commencer à penser à la rentrée, j'ai envie de partager avec vous l'un de mes très bons souvenirs de vacances... : un soir où l'air était très doux malgré les 1000m d'altitude, on a improvisé ma soeur et moi sur un coup de tête une nuit à la belle étoile sur le trampoline avec les enfants... Quel bonheur de contempler la voûte étoilée, avec nos petits poussins endormis contre nous, une fois l'excitation passée et les craintes apaisées... Je n'avais pas dormi à la belle étoile depuis au moins 15 ans, et j'avais oublié combien le ciel est beau la nuit quand on est loin des lumières des villes... Je n'ai pas très bien dormi cette nuit là, un peu trop serrée entre ma fille et ma nièce, mais j'en garde un souvenir ému... Les paroles d'un chant que nous chantions souvent le soir quand j'étais enfant me sont revenues à la mémoire, tout à fait en accord avec les sentiments que j'éprouvais à ce moment là envers le Créateur.

Seigneur, lorsque je contemple

Les ouvrages de tes mains,

Le ciel, voûte de ton temple,

Qui couvre tous les humains,

 

Quand je vois l’armée immense

Des astres brillant aux cieux,

Soutenus par ta puissance

Dans leurs orbes radieux,

 

Je comprends ma petitesse,

Mon néant et ta grandeur,

Je sens toute ma faiblesse,

Ô Dieu, puissant Créateur !

 

Je ne suis devant ta face

Qu’un être infirme et pécheur ;

Puis-je espérer que ta grâce

Me regarde avec faveur ?

 

Ah ! je sais que ta tendresse

Daigna s’abaisser vers moi,

Me prit dans ma petitesse

Pour m’élever jusqu’à toi.

 

Oui, le pécheur misérable

A plus de prix à tes yeux

Que le cortège innombrable

Des étoiles dans les cieux ;

 

Car, dans ton amour suprême,

Tu m’as donné pour Sauveur

Ô mon Dieu, ton Fils lui-même,

Les délices de ton cœur ! 

IMG_3574Vue du campement au petit matin...