01 juillet 2013

Merci Maîtresse #1 diy + edit fichier version maître/maîtresse

L'année scolaire s'achève, et une fois encore, on a envie de dire merci aux enseignants qui ont patiemment appris tant de choses à nos petits écoliers cette année!

Une fois n'est pas coutume, je m'y suis prise vraiment tard pour réfléchir aux petits cadeaux de fin d'année pour nos chers maîtresses et maître...!

J'ai bien tenté de vous quémander quelques idées, mais la plupart d'entre vous semblaient n'être guère plus avancées que moi...! (Un grand merci encore tout de même à Sylvie et Alphonsine pour vos idées et pistes...)

Finalement, comme souvent dans l'urgence, une petite idée rapide a surgi (les trousses l'année dernière c'était sympa, mais finalement ça m'avait pris pas mal de temps!) Et puis il fallait un cadeau pas trop féminin, puisque cette année il y a un maître.

Donc, voilà le prototype du cadeau de fin d'année avant la réalisation finale avec les enfants prévue normalement just in time ce mercredi!

DSC06880

Je vous en parle maintenant, avant d'avoir totalement fini, au cas où l'une d'entre vous aurait besoin d'une idée facile et rapide de dernière minute... (Qu'en penses-tu, Anch@?)

Pour réaliser un porte-clé personnalisé pour les maîtresses et/ou ATSEM et/ou prof de danse, de tennis... de vos chérubins, voilà ce qu'il vous faut :

DSC06874

- une feuille de plastique fou ou plastique dingue (on en trouve dans les magasins de loisirs créatifs. La feuille que j'ai utilisée, je l'avais eue en cadeau il y a plus de 10 ans en achetant autre chose, ça venait juste de sortir... J'ai toujours eu envie d'essayer, et jamais encore trouvé l'occasion... C'est chose faite!)

- des marqueurs ou crayons de couleurs

- une paire de ciseaux

- une perforatrice

- un porte-clé moche que vous gardez depuis longtemps exprès pour ce genre de bricolage, ou bien à défaut un support pour porte clé neuf

- une imprimante jet d'encre (attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!)

J'ai d'abord créé des décors sur l'ordinateur, en essayant de faire rentrer le plus possible d'éléments sur une page A4... Un petit essai d'impression sur une feuille plastique (il m'en reste tout plein du temps où on utilisait les rétroprojecteurs...!) 

photo (1)

Mais au moment de me lancer dans l'impression sur mon unique feuille de plastique fou, je me suis rendue compte qu'elle était légèrement plus petite que le format A4, et que donc toutes mes étiquettes n'allaient pas rentrer sur la feuille! Il a donc fallu modifier la mise en page, et pour pouvoir faire suffisamment de porte-clé avant de les offrir vendredi nous sommes allés ce soir acheter un paquet de feuilles de plastique dingue (c'est son 2e petit nom!)...

A part ça, le test d'impression et de cuisson a été tout à fait concluant! Une petite photo pour vous montrer la différence de format avant et après cuisson... (sur l'emballage il est écrit que ça devient 7 fois plus petit, mais toute la blogosphère est unanime pour dire, et elle m'avait prévenue, qu'en fait ça réduit de 4 fois environ...)

DSC06869

D'après l'expérience ci-dessous, il me semble qu'il vaut mieux découper des formes aux coins arrondis, qui apparaîssent plus régulières après cuisson qu'avec des angles droits... car les lignes se déforment quand même un petit peu.

DSC06876

DSC06877

(les crayons sont dessinés au marqueur noir fin, puis coloriés aux feutres permanent)

On va donc essayer de finir les porte-clés demain... En personnalisant pour chaque instit : pour la maîtresse de CP, un bel alphabet..., pour la maîtresse de CE2, des multiplications et de la conjugaison, et pour le maître de CM1 et son projet vélo, un joli vélo de course! Je pense que les enfants vont aussi chacun écrire leur prénom sur une petite plaque...

Et puis comme il ne faut pas gaspiller, sur une petite chute j'ai tenté un p'tit porte-clé pour moi... Hmmm... Il va falloir que je fasse des progrès en dessin...! ;-)

DSC06882

Bref, je suis conquise par le plastique fou, et avec la possibilité d'imprimer dessus ça donne plein plein d'idées!!!

Si ça vous dit d'essayer, j'ai préparé un petit pdf à imprimer... Avec le "merci maîtresse"/"merci maître" façon tableau noir, l'alphabet et le tableau de multiplications et de conjugaison, l'étiquette avec le nom de la maîtresse et le 10 sur 10, et quelques cadres vides à personnaliser. 

Un petit clic sur le lien :

- version maître : porte_cle_maitre

- version maîtresse : porte_cle_maitresse

Quelques petites remarques au cas où :

attention, surtout ne pas tenter d'imprimer une feuille de plastique fou dans une imprimante laser... car le laser chauffe et la feuille se déforme dans l'imprimante!!!

- J'ai vu qu'il existait des feuilles de plastique fou spécial imprimante, mais je pense que même si ce n'est pas spécifié sur le mode d'emploi de vos feuilles, ça marche quand même... le seul problème étant le format, voir ci-dessous

- dans mon nouveau paquet de feuilles, j'ai vu qu'elles ne sont pas non plus au format A4, mais mesurent 20X26 cm... Du coup, sur le pdf, j'ai fait exprès de laisser des marges de chaque côté pour être sûre que les motifs s'impriment en entier, et n'ai pas rempli la feuille jusqu'en bas.

- les feuilles de plastique fou ont un côté rugueux et un côté lisse, il faut placer le papier de manière à ce que l'impression se fasse sur le côté rugueux.

- pour imprimer sur du plastique fou, il faut choisir "film transparent" dans le type de papier avant d'imprimer

- si on veut que le texte se lise sur le côté lisse et brillant de l'objet après cuisson, il faut que le texte soit inversé avant impression (sur mon imprimante, je dois cocher la case "retournement horizontal" avant d'imprimer, comme quand on imprime sur du papier transfert. Mais sur les exemples d'aujourd'hui je n'y avais pas pensé, et en particulier pour la petite étiquette style ardoise, je trouve plus sympa le côté rugueux...)

- normalement, on cuit les feuilles au four, d'après les instructions écrites sur l'emballage... Mais j'ai trouvé beaucoup plus pratique de le faire avec un décapeur thermique, idée trouvée quelque part sur le net...

- ne pas oublier de percer la forme avant cuisson! Le trou laissé par une classique perforatrice de bureau est parfait après rétrécissement pour se glisser dans un porte clé

- un dernier truc incroyable : il paraît que des emballages alimentaires (de type boîte transparentes où l'on emballe les pâtisseries dans les supermarchés) sont fait avec le même type de plastique et qu'on peut s'en servir de la même manière... (mais attention, uniquement les plastiques où l'on voit un "6" dans le petit triangle) Pour en savoir plus, RDV ici (in english). Je n'ai pas encore pu tester mais si j'ai l'occasion je vous en reparlerai! (par contre, dans mon élan, j'ai voulu tester la cuisson avec la feuille de plastique classique pour rétroprojecteur... et bien ça ne marche pas du tout!!!)

Un nouveau message très bientôt j'espère pour vous montrer les porte-clés terminés!

 

bande_pour article_blog-10

 

*******

Un grand merci, donc, aux enseignants pour cette année scolaire... mais aussi une grande reconnaissance envers notre Dieu et Père qui jusqu'ici a permis que nos 3 enfants suivent facilement à l'école... (je me rends compte que c'est un grand privilège et compatis beaucoup avec ceux pour qui c'est plus difficile.)

Les enfants (et pas seulement les enfants!) sont parfois prompts à se sentir au-dessus de ceux qui ne réussissent pas aussi facilement, qui ont des difficultés d'apprentissage... ou des difficultés dans d'autres domaines... Mais nous avons tous à apprendre que les diverses capacités que nous avons reçues nous viennent de Dieu, notre Créateur, et que nous n'avons pas à nous en vanter mais au contraire à Le remercier pour cela!

Car qui est-ce qui met de la différence entre toi et un autre? Et qu'as-tu, que tu n'aies reçu ? Et puisque tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu ?

1 Corinthiens 4,7

La Bible nous enseigne donc à ne pas nous considérer au-dessus de ce que nous sommes... mais pas non plus en dessous! Puisque c'est Dieu qui nous a créés et voulus chacun tels que nous sommes, avec nos capacités propres et uniques, nous ne devons pas à l'inverse nous dévaloriser...! Car les enfants (et pas seulement les enfants!) ont par ailleurs vite tendance à se trouver nul(le)s dès qu'ils rencontrent un échec ou une difficulté...

 

Sachez que l’Éternel est Dieu. C’est lui qui nous a faits, et ce n’est pas nous. (...) Car l’Éternel est bon ; sa bonté demeure à toujours.

Psaume 100, 3-5

*******

Bonne dernière semaine d'école à tous les écoliers et leurs enseignants!


26 avril 2013

Envolée de papillons... (tuto et cadeaux)

On dirait que le soleil et les fleurs ont fait venir les papillons...

DSC05742

Tout a commencé un de ces derniers we (très pluvieux celui-là) où une de mes cousines, bien inspirée, a initié ma puce toute l'après-midi à l'art de l'origami... Occupée à autre chose, j'observais du coin de l'oeil... Et dès le lendemain, je n'ai pas résisté à l'envie de m'y mettre moi aussi et de faire des papillons en papier... Quelques clics sur Internet et quelques essais en papier plus loin, l'idée est venue de remplacer le papier par du tissu... et d'en faire des guirlandes...

Il fallait choisir un modèle assez simple, parce qu'on ne peut pas faire autant de plis avec du tissu qu'avec du papier.. et finalement une première guirlande s'est envolée pour l'anniversaire d'une petite copine d'école...

DSC05705

DSC05708

Il fallait du rose, pour s'assortir aux murs de sa chambre... et du vert, car c'est sa couleur préférée...

DSC05727

J'hésitais entre 2 versions, ma puce a choisi celle pour sa copine... et a gardé l'autre...!

DSC05721

Peut-être que malgré les photos pas terribles (c'est très difficile à prendre en photo, une guirlande horizontale!) il vous prend l'envie d'avoir une semblable envolée de papillons chez vous? Alors il y a deux solutions!

* Soit la faire vous-mêmes, avec ces petits conseils... :

- tester sa technique de pliage sur des carrés en papier, en suivant les explications ici

- découper des carrés de 10 cm sur 10 dans les chutes de tissu de son choix, en ayant au préalable amidonné le tissu pour ne pas qu'il s'effiloche et donner plus de tenue aux ailes des papillons

- former les papillons en marquant les plis avec le fer à repasser (j'ai découvert à ce moment là un tuto super bien fait pour faire ces petits papillons, avec une autre très jolie idée qui est de les coller sur un abat-jour ou une boule chinoise... Vous avez sur le site toutes les étapes en photo pour faire les papillons)

- faire un trou dans la tête des papillons avec un poinçon, et glisser les papillons sur un cordon en faisant un noeud tous les 15 cm pour les espacer. Commencer la guirlande par une perle ou une boule de cotillon, et la terminer par une boucle pour pouvoir l'accrocher!

On peut imaginer plein d'autres utilisations pour ces petits papillons : barrettes, déco de serre-tête, de bandeau, déco de table, mobile pour bébé... la liste est longue...! Une bonne façon d'utiliser se chutes de tissu, non?

* Soit participer au tirage au sort pour en gagner une toute faite : Et oui, voilà enfin le petit jeu annoncé depuis un certain temps pour fêter le cap des 300 abonnements à la newsletter...!

Deux guirlandes printanières, colorées à souhait...

DSC05874

DSC05836

Et une plus sobre... (tout le monde n'a pas forcément envie de mettre du rose dans son salon!)

DSC05889

DSC05809

Bref, pour vous remercier de votre fidélité et accueillir les nouvelles arrivantes, 3 guirlandes sont à gagner...

1 - Liberty fitzgerald multicolore

DSC05824

2 - Petit pan "fleur des îles"

DSC05834

3 - Liberty mitsi gris

DSC05888

Pour participer, rien que de très classique : il faut laisser un commentaire sous ce message, en précisant quelle guirlande vous préférez au cas où vous serez tiré au sort!

Tout le monde peut participer, bloggeuse ou pas, abonnée à la newsletter ou pas... C'est toujours sympa de relayer l'info sur vos blogs ou sur facebook (depuis ma page, ici), et celles qui le feront gagneront un ticket supplémentaire (c'est normal, parce que quand on relaie un jeu, on prend le risque qu'il y ait davantage de participants et donc moins de chances de gagner!)

**** Tirage au sort le 13 mai ****

edit : le tirage au sort aura finalement lieu le 1er juin

(pour cause de rupture de stock des nouveaux testaments)

Mais, la fête ne s'arrête pas là...! Après l'accessoire comme toujours par ici vient l'essentiel... Recevoir un cadeau apporte un joli petit moment de bonheur... mais ce que j'aimerais vous offrir à toutes, c'est une vie, une vie éternelle, de bonheur...

C'est pour ça que je vous propose à chacune de vous envoyer un exemplaire du Nouveau Testament, deuxième partie de la Bible... Il contient entre autre les 4 évangiles où la vie de Jésus, si pleine de cet amour dont je vous parlais la dernière fois, est présentée... Cette offre est pour tous, sans tirage au sort...

Une chère amie m'a confié très récemment avoir reçu un jour un Nouveau Testament... Elle n'était pas vraiment intéressée, et le livre s'est rapidement retrouvé dans un carton à la cave... Mais un jour, elle a rencontré Dieu, et au bon moment s'est souvenue du petit livre oublié... Aujourd'hui, je crois qu'il n'y a pas de plus beau livre pour elle, et je sais qu'il a transformé sa vie...

Alors, si les paroles de la Bible que vous pouvez lire régulièrement sur mon blog vous ont donné envie d'en savoir plus sur Jésus et le contenu des évangiles, je vous l'enverrai avec bonheur...

Certaines d'entre vous pensent peut-être : je n'ai pas besoin de lire les évangiles, la vie de Jésus je la connais ; il est né le soir de Noël, dans une crèche, il a fait beaucoup de bien autour de lui, et il est mort cloué sur une croix... Pourtant, il y a tant de détails magnifiques à découvrir, tant de regards bienveillants, tant de paroles douces ou puissantes qui touchent et réveillent nos coeurs... Oui, il vaut la peine de lire directement le texte que Dieu a voulu nous transmettre...

Et même si cela ne vous intéresse pas tellement, et que le livre reçu risque de se retrouver quelque temps à la cave ou au grenier, demandez-le quand même... un jour, peut-être, vous serez si contente de le retrouver...

Dites-moi simplement dans votre commentaire si vous voulez le recevoir ou pas... Vous pouvez aussi me le demander en cliquant sur "contacter l'auteur" en haut à droite, ou directement par mail à cette adresse : verslessentiel at gmail point com

Pour finir, merci encore à toutes, à celles qui laissent des commentaires encourageants, à celles avec qui des échanges se poursuivent par mail... Mais aussi à la majorité d'entre vous, les abonnées discrètes... J'aimerais en tout cas que vous sachiez que je suis toujours heureuse de lire vos petits mots, et que je me fais un plaisir de répondre aux questions, dans la mesure de mes moyens, qu'elles touchent à l'accessoire ou à l'essentiel!

DSC05782

Posté par mowin à 01:31 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 avril 2013

Deux coeurs... pour un nouveau foyer

Des nouveaux mariés à féliciter et à gâter par une petite attention...

DSC05329

Une touche de peps, de couleurs et de kitsch dans leur cuisine...

DSC05334

Déco ET/OU utilitaire...

DSC05344

DSC05345

DSC05346

DSC05347

Modèle et tuto des pot holders ou maniques en forme de coeur repéré ici.Idéal pour utiliser ses chutes!

Tissus de mon stock, biais à petits coeurs rose du marché et biais petit pan coquelicot.

Et pour accompagner ce message, un passage de la Bible sur l'amour... A lire et à relire souvent... Difficile à mettre en pratique... mais tellement beau...

L'amour se montre patient ; il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas ; il ne s'enfle pas d'orgueil ; il n'agit pas avec inconvenance ; il ne cherche pas son propre intérêt ; il ne s'irrite pas ; il ne soupçonne pas le mal ; il ne se réjouit pas de l'injustice, mais se réjouit avec la vérité ; il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout. L'amour ne périt jamais.

1 Corinthiens 13, 4-8

Bien sûr, ces "règles de conduite" de l'amour ne s'appliquent pas uniquement dans le cadre du couple...!

Quelqu'un a-t-il pu un jour aimer ainsi...? L'exemple parfait c'est celui de Jésus... En lisant le récit de sa vie sur terre dans les évangiles, on découvre au fil des pages et de ses rencontres avec diverses personnes tous ces aspects de l'amour... et cela nous encourage à l'imiter...

Je crois qu'une des clés pour y parvenir est de se savoir et de se sentir aimés personnellement par Jésus notre Sauveur.

*******

Agathe Rose fête ses 5 ans de blogs...! Et nous propose de gagner une fiche d'explications pour réaliser Violette la Minette au crochet... Toutes les explications en cliquant sur l'image... 

85740592_p

*******

Et vous pouvez toujours retrouver ma page sur facebook ici !

Posté par mowin à 12:35 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 avril 2013

Porte à messages...

Dans notre nouvelle entrée, il y a une porte, donnant sur une petite buanderie...

Peinte avec de la peinture tableau noire, elle est désormais porteuse de messages...

*** Un message pour nos invités, histoire de se sentir bien accueillis...

DSC05612

*** Un message pour les enfants...

in english, officiellement pour les entraîner, officieusement  parce que "lave tes mains" je sais pas pourquoi, ça rend moins bien...

DSC05611

histoire qu'ils n'oublient pas que c'est derrière cette porte qu'on se lave les mains! (mais pas que...)

DSC05614

*** Et un message pour chacun, à lire en entrant et en sortant... pour se rappeler que l'on peut faire confiance à notre Père Céleste pour chaque moment de notre vie.

DSC05607

Et voilà la porte en entier !

DSC05608

Bon, vous vous doutez que ce n'est pas mon écriture naturelle, et de plus je suis totalement incapable de reproduire une belle écriture...

Mais le blog Crafty Bitches, découvert grâce à Abracadacraft, est venu à mon secours juste au bon moment en proposant ici un lien vers un blog en anglais qui propose une super méthode pour écrire sur un tableau avec de jolies polices... Merci google translate, j'ai à peu près compris comment elle avait fait, et c'est vraiment une super méthode, très facile, qui donne un résultat très sympa...

Les différentes étapes de son tuto ne sont pas forcément très claires à cause de la traduction approximative... Alors j'espère que Rachel ne m'en voudra pas de reprendre quelques étapes en français...!

Pour son tableau, elle a cherché sur google image les mots qu'elle voulait écrire avec une belle typographie. Quand on cherche des mots en français, c'est un peu plus compliqué, et j'ai du me rabattre sur le traitement de texte et les polices qu'il contient pour écrire le mot, taille de police 150, en choisissant de n'imprimer que le contour des lettres.

Ensuite, j'ai repassé les lettres au marqueur pour qu'elles soit visibles de l'autre côté du papier.

DSC05599

Après avoir retourné la feuille, j'ai largement barbouillé les lettres sur l'envers avec une craie

DSC05600

Ensuite, j'ai positionné puis scotché la feuille à l'endroit sur la porte...

DSC05601

et repassé sur le trait au marqueur avec un crayon. (c'est exactement la technique qu'on employait quand on était petit pour reproduire des dessins au crayon avec du papier calque!)

DSC05602

Après avoir enlevé la feuille, c'est magique : le mot s'est imprimé derrière!

DSC05603

Il suffit ensuite de remplir l'intérieur des lettres à la craie et le tour est joué!

DSC05604

Et si on dépasse ou si la craie a un peu bavé en passant le crayon, un petit coton tige humide efface toutes les erreurs!

Enfin, Rachel nous conseille de vaporiser les mots écrits avec de la laque pour cheveux afin de les protéger... Tout au fond de mon armoire de salle de bain se trouvait justement une bombe de laque... et j'espère bien que l'astuce va marcher parce que ça prend quand même du temps tout ça!

PS : si ça vous a donné envie de vous lancer, vous pouvez même fabriquer votre propre peinture tableau grâce au blog Crafty Bitches, qui a testé les recettes proposées par des bloggeuses anglophones et nous donne ses astuces et ses conseils...! Dommage, j'avais déjà acheté et utilisé mon pot, mais une autre fois j'essaierai, c'est beaucoup plus économique!

Posté par mowin à 22:46 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2013

Cardigan Stella... quelques explications supplémentaires

J'ai reçu coup sur coup plusieurs messages me demandant des explications supplémentaires pour tricoter le raglan du petit cardigan Stella...

Je fais tout ce que je peux pour répondre, mais ce n'est pas évident de donner des cours de tricot par mail! Du coup j'ai ajouté quelques explications supplémentaires à la fiche et en ai profité pour faire 2 ou 3 petites modifications, suite à un petit essai en cours...

DSC05054

Vous pouvez retrouver le nouveau fichier d'explication au même endroit qu'avant, c'est à dire ici! Si vous l'aviez déjà téléchargé, effacez-le et téléchargez-le à nouveau!

Et pour toutes celles qui viennent depuis ravelry, suite à la publication de photos réalisées d'après ce modèle, je vous conseille de télécharger les explications directement depuis mon blog et pas depuis ravelry car le fichier ne s'est pas mis à jour, et comme ce n'est pas moi qui l'ai mis en ligne, je ne peux pas le modifier...

Bon tricot!

Posté par mowin à 11:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 septembre 2012

Le petit cardigan stella, diy

Vu ici, je vous avais promis les explications de ce petit cardigan volanté à qui j'ai donné un petit nom, pour faire comme les grandes...

Stella

DSC02023

Alors pour récapituler, c'est un modèle top-down, c'est à dire sans coutures, qui ne nécessite qu'une seule pelote, aiguilles n°3 et si on veut se faciliter la vie, on peut aussi le faire sans l'étoile et les bordures contrastées...

Mais je redis encore une fois que je suis loin d'être une professionnelle, j'ai essayé de retranscrire ma façon de procéder le plus fidèlement possible, mais ce n'est peut-être pas toujours académique et/ou compréhensible... Je suis toujours disponible pour donner plus d'explications si besoin, mais malheureusement, je n'ai pas pensé à faire plus de photos et je n'avais plus le modèle sous la main au moment d'écrire les explications pour compter le nombre de mailles, prendre les mesures, etc...

Et bien sûr, si vous constatez des erreurs, n'hésitez pas à me le dire!

Pour la taille, cela correspond à un 3 mois, puisque ça va comme un gant à Marie, qui porte du 3M du commerce...

DSC02018

Bref, pour télécharger les explications, cliquez sur le lien ci-dessous, et surtout, revenez me montrer vos réalisations...!!!

Cardigan_Stella

DSC02003

A vos aiguilles...!

05 juin 2012

La pochette attache sucette - le tuto

Quelques images pour transformer une jolie petite trousse berlingot en pochette attache sucette...!

(la plupart d'entre vous n'ont sans doute pas besoins d'explications supplémentaires, mais comme j'ai souvent des questions après coup, je préfère les donner tant que c'est encore frais!)

Pour la réaliser, on a besoin de :

- 2 morceaux de tissus de 10X20 cm (un pour l'extérieur de la pochette et un pour la doublure)

- 1 fermeture éclair de 7 cm (ou une plus grande que l'on recoupe, hein, c'est possible aussi! Parce que moi je récupère toujours les fermeture éclair sur de vieux vêtements ou sac, donc je n'ai jamais la bonne longueur au départ!)

- 35 cm de biais ou de ruban

- 2 paires de pressions résines (mais si on n'en a pas, il y'a plein d'autres moyens de s'en sortir!)

- un clip genre "attache-bretelle"

Je ne vais bien sûr pas recopier ici le magnifique tuto de Une aiguille à l'ouest, qu'il faut suivre scrupuleusement jusqu'à la fin de la première étape... Ensuite :

- on prépare le clip : replier un morceau de 10 cm de long en 2 en le passant dans l'anneau du clip, puis le coudre de chaque côté pour le maintenir en place, et faire un petit ourlet à l'autre extrémité.

DSC01046

- ensuite, suivre les indications du tuto du berlingot en intégrant le clip avant de coudre au centre de la première couture, sur l'endroit de la pochette, comme sur la photo :

DSC01050

- continuer ensuite la couture du berlingot comme indiqué, et après avoir terminé les 2 coutures intérieures, on peut installer une première pression résine femelle sur le morceau de biais qui dépasse à l'intérieur.

DSC01054

- Enfin, il ne reste plus qu'à replier (dans la largeur) et coudre un morceau de biais de 25 cm de long, en faisant 2 petits ourlets à chaque extrémité, et d'installer une pression résine mâle à l'extrémité qui va venir se clipser à l'intérieur de la pochette, et une paire de pression à l'autre bout, pour pouvoir accrocher la sucette...!

(cela fait au final une longueur de 21 cm environ... Il me semble que c'est la longueur moyenne que j'ai vu sur les sites qui vendent des attaches sucette... mais je ne connais pas la longueur réglementaire pour un attache sucette, alors si quelqu'un la connaît et que mon ruban est trop long, je modifierai les mesures...!)

DSC01056

(J'ai mis une pression à l'intérieur pour pouvoir enlever le cordon en cas d'utilisation ultérieure pour autre chose que pour une sucette... mais on peut aussi bien le coudre carrément à l'intérieur! Et on peut aussi choisir de mettre un ruban en boucle à l'autre bout, comme dans la plupart des attaches sucettes du commerce!)

DSC01063

Et voilà !

Comme d'habitude, si vous en faites une, faites-moi signe...!

06 mars 2012

Couverture en granny pois et liberty, le tuto

Baby blanket, DIY

(je met un peu d'anglais car j'ai eu une demande de tuto en anglais... mais je suis totalement incapable de traduire la totalité... J'espère que les photos parleront un peu...!)

Je vais donc essayer de vous faire un petit pas à pas pour réaliser la couverture en granny et liberty...

DSCF9024

Fournitures : 

Pour une couverture de environ 40*60 cm...

- du fil de coton ou de la laine de différentes couleurs, se crochetant avec un crochet n°4 (20g de chaque couleurs pour les pois, et 150g environ pour la couleur du fond)

- un coupon de liberty ou autre

- un coupon de polaire pour tripler la couverture si on la veut bien chaude

 

Etape 1 : le granny à gros pois

Je ne sais pas faire ni lire les schémas ou diagrammes pour le crochet, donc j'ai écrit toutes les étapes. Mais comme je sais que certaines aiment bien avoir un diagramme, si l'une d'entre vous veut bien le dessiner, je l'ajouterai au tuto (en citant son nom bien sûr)

Edit du mercredi soir : Florence du blog Cpourki a dégainé plus vite que son ombre et a eu la gentillesse de dessiner le diagramme du granny... Du coup le voilà pour celles qui préfèrent...! Un grand grand merci à toi, Florence!

granny rond

Et pour les autres, toujours les explications écrites :

- crocheter 3 ml, puis fermer par 1 m coulée

- Rang 1 : faire 6 ms dans le cercle

- R2 : crocheter 2 ms dans chaque m, 12 m

- R3 : 1 ms dans chaque m, 12 m

- R4 : 2 ms dans chaque m, 24 m

- R5 : 1 ms dans chaque m, 24 m

- R6 : 2 ms dans chaque m, 48m

- R7 : 1 ms dans chaque m, 48m. Fermer par une m coulée puis arrêter le fil

Parce que ça peut vous intéresser pour d'autres projets, après de nombreux essais je me suis rendue compte que cette méthode (doubler toutes les mailles un rang sur deux) était parfaite quand on veut faire un rond bien rond, et plat, à la différence de la méthode classique qui consiste à augmenter progressivement à chaque rang le nombre de mailles, et qui convient pour des ouvrages en volumes : corbeilles, balles, etc...)

DSCF8873

- Changer de couleur pour opérer la transformation du rond en carré : dans la première maille, crocheter 1 ms, puis dans les 2 suivantes une 1/2 bride, puis dans les 2 suivantes 1 bride, puis dans la suivante 1 double bride.

DSCF8875

- Ensuite pour faire le coin, crocheter dans la maille suivante 2 dbles br, 1 ml, 2 dbles br

DSCF8878

- dans la maille suivante, faire 1 dble br, 1 br dans les 2 mailles suivantes, 1 1/2 br dans les 2 mailles suivantes, 1 ms dans la maille suivante. Puis on repart comme au début en augmentant : 2 1/2 br, 2 br, 1 dble br, puis le coin suivant, etc, jusqu'à finir le tour du granny.

- finir le granny par un rang de mailles serrées

DSCF8882

- Crocheter 28 grannys 

Etape 2 : assemblage

Assembler les 28 grannys puis faire un rang de mailles serrées tout autour.

Etape 3 : repasser ou bloquer la couverture 

DSCF8941

Etape 4 : doubler la couverture

Malheureusement, je n'ai pas pris de photos de cette étape, et c'est pourtant un point qui apparemment intéressait plusieurs d'entre vous, surtout chez les grannymaniacs...

Je vais essayer de vous expliquer comment je m'y suis prise, même si je ne sais pas si c'est la "bonne" manière... 

J'ai coupé un rectangle de polaire et un rectangle de liberty un peu plus grand que les dimensions de la couverture (2 ou 3 cm de plus)

J'ai essayé d'abord de coudre directement à la machine les 3 épaisseurs (polaire, puis liberty et granny endroit contre endroit), mais malgré les épingles, ça glissait, ça faisait des plis, c'était un fiasco total et je me suis arrachée les cheveux! Donc j'ai tout défait, et j'ai fait ce que je ne fais jamais mais que je devrais faire souvent, c'est à dire faufiler à la main avant de coudre à la machine. Si j'avais fait ça tout de suite j'aurai perdu beaucoup moins de temps!

Donc, après avoir cousu à grands points droits à la main, j'ai pu piquer à la machine sans problèmes (en piquant sur la ligne de mailles serrées effectuée tout autour des grannys) , en laissant une ouverture de 15 cm sur un des côtés (pour pouvoir retourner ensuite). Puis j'ai découpé le surplus de polaire et de libery au ciseau cranteur, j'ai retourné la couverture et fermé l'ouverture par une couture invisible à la main.

Etape 5 : la bordure de la couverture 

A ce moment là je me suis heurtée à un obstacle : je voulais faire une bordure à pompons, comme sur mon écharpe à pois, mais j'avais pensé au départ la crocheter directement à la suite des grannys, cependant après avoir doublé la couverture ce n'était plus vraiment possible.

J'ai alors cherché un peu comment faire, et j'ai vu que pour crocheter des bordures au crochet le long d'ouvrages en tissu on peut effectuer un point de feston tout autour... Je n'ai jamais fait de broderie mais heureusement j'ai trouvé des explications.

Donc, pour faire la bordure :

- effectuer une broderie au point de feston tout autour de la couverture

DSCF8965

- faire un rang de mailles serrées tout autour de la couverture en crochetant 2 ms dans chaque boucles du point de feston

- puis, au rang suivant, faire le rang de petits pompons en crochetant 6 ms, puis 6 brides écoulées ensemble dans une maille, 6 ms, etc... (Pour les 6 brides écoulées ensemble, c'est comme pour le point de noisette, que j'avais testé ici, et j'avais mis des liens vers des explications en images et en vidéo)

DSCF9029

On peut ensuite, et enfin (!), border le petit bébé de son choix dans sa petite couverture...!

Finalement le pas à pas n'est pas si petit que ça et même très long, et encore ce n'est peut-être pas très clair ni très complet à certains moments...!

Je le précise à chaque fois, j'invente souvent mes modèles au fur et à mesure, et suis loin d'être une professionnelle, donc mes méthodes ne sont peut-être pas les plus pertinentes ni très académiques, mais je serai ravie de pouvoir compléter ces explications si vous avez besoin... 

Enfin, comme à chaque fois, si vous réaliser cette petite couverture, ça me fera très plaisir de recevoir des photos, et si je partage très volontiers ces quelques explications avec vous, je vous demande de ne pas les utiliser à des fins commerciales.

Pour finir, une info : encore une très jolie écharpe en liberty et un bracelet à gagner chez Catarina pour les un an de son blog... On peut jouer jusqu'au 18 mars !

LIBETY CAPEL  REGALCADE 035

 

 

23 mars 2011

Le tuto du petit sac de fille...!

Pour celles qui me l'ont demandé, voilà le patron et les explications pour réaliser un petit sac boule comme celui-là...

DSCF5211

Le patron :

patron_petit_sac_boule_1_2      patron_petit_sac_boule_2_2

Quelques explications :

  • Imprimer les 2 pages de patron en format A4
  • Reproduire sur les tissus choisis (tissu extérieur et doublure), puis couper (les marges de couture sont comprises)
  • Si le tissu choisi pour l'extérieur du sac n'est pas très rigide, on peut soit l'entoiler, soit découper une 3e fois chaque pièce dans du tissu plus rigide type jean (c'est ce que j'ai fait) pour rendre le sac un peu moins souple...
  • Pour chaque devant et dos du sac (tissu extérieur, doublure et/ou triplure), coudre la ligne A sur la ligne B (en pliant en 2 la partie hachurée, pointe vers l'envers du tissu) pour créer une petite pince qui va donner un aspect boule au sac
  • Si on a choisi de faire une triplure, la coudre sur l'envers de chaque pièce du tissu extérieur / sinon on saute cette étape
  • Coudre le devant et le dos de l'extérieur du sac endroit contre endroit, puis la doublure de même endroit contre endroit
  • Préparer le rabat du sac : soit on coud envers contre envers le tissu et la doublure, en finissant par un biais, comme j'ai fait (on peut alors enlever les 0,5 cm de marge de couture), soit on coud endroit contre endroit puis on crante et on retourne... Puis on coud une boutonnière à l'endroit prévu (ou bien on prévoit une autre sorte de fermeture : velcro, aimant, clip...?)
  • Epingler le rabat sur la doublure arrière du sac, endroit de la doublure contre le côté doublure du rabat, puis piquer(afin qu'ensuite le rabat soit pris entre la doublure du sac et le tissu extérieur quand on coudra les 2 ensemble...)--> cette étape n'est peut-être pas très claire, malheureusement je n'ai pas pris de photos au fur et à mesure... N'hésitez pas à réclamer de l'aide si vous en avez besoin...!
  • Insérer la doublure dans le sac, endroit conte endroit. Epingler et piquer le haut du sac en laissant une ouverture d'environ 15 cm sur le devant pour pouvoir retourner. 
  • Retourner le sac à travers l'ouverture afin que la doublure se positionne à l'intérieur du sac, puis fermer l'ouverture à la main à l'aide d'un point invisible ou bien piquer tout autour du haut du sac à 2 mm du bord.
  • Préparer la bandoulière : coudre endroit contre endroit à 0,5 cm du bord 2 bandes de tissu de 4,5 cm de large et 100 cm de long (plus ou moins suivant le gabarit de la personne à qui le sac est destiné!), retourner le tout, repasser puis piquer tout le long de la bandoulière de chaque côté
  • Fixer la bandoulière de chaque côté du sac par une solide couture (croix dans un carré, Cf. photo)

 DSCF5229

Si vous avez besoin de précisions ou constatez des erreurs, n'hésitez pas à me contacter... Et sachez que ça me fera très plaisir de voir vos sacs réalisés d'après ce tuto ! 

Posté par mowin à 21:36 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 août 2010

Comment transformer une salopette en cartable...?

Comme promis, voilà le pas-à-pas pour réaliser le cartable salopette...!

ATTENTION : j'ai mis les différentes étapes par lesquelles je suis passées, je n'ai absolument pas la prétention que ce soit le mieux, le plus facile ou le plus pratique... Et ce n'est peut-être pas exhaustif... Si vous débutez en couture, ce tuto ne sera peut-être pas assez détaillé pour vous...

Et si vous désirez plus d'explications, n'hésitez pas à me le demander...!

 

1 - Tout d'abord, déterminer la taille voulue pour le cartable (largeur L , hauteur H et profondeur P). Moi j'ai choisi d'en faire un tout petit, juste à la taille d'un cahier petit format, mais la marche à suivre est la même quelle que soit la taille choisie.

2 - Découper dans le tissu extérieur (jean) les pièces suivantes, avec 1 cm de marge supplémentaires par rapport aux mesures indiquées : (clic sur l'image pour agrandir)

DSCF2858

 

3 - Préparer les accessoires :

  • découper la bavette de la salopette
  • couper les bretelles de la salopette
  • récupérer des bretelles pour le cartable sur un vieux sac (c'est le plus pratique pour qu'elles soient réglables), ou bien en fabriquer soi-même (bandes de tissus de 5 cm de large, et de longueur adaptée à votre enfant, éventuellement matelassées, cousues endroit contre endroit puis retournées et piquées le long de chaque bord...)
  • si vous voulez rajouter des poches ou autres, préparez-les...

4 - Préparer la face extérieure du cartable

  • coudre la bavette de la salopette sur la pièce du devant du sac

DSCF2859

Alors là, par rapport à la taille de mon cartable, j'ai fait l'erreur de coudre la bavette entière, et du coup, au moment de fermer le cartable une fois fini, ça ne faisait pas joli car les boutons étaient trop haut, et donc le sac n'avait pas l'air bien fermé... J'ai donc rajouté des boutons (récupérés sur les côtés de la salopette) plus bas sur la bavette et ça ne se voit pas trop une fois fermé...

DSCF2853

Mais je vous conseille de raccourcir la hauteur de la bavette si comme moi vous faites un tout petit modèle, ou alors réduire la hauteur du rabat mais ça ferait moins joli à mon avis... (en fait avant de coudre il faut faire des essais avec les pièces découpées...)

Si vous voulez décorer davantage le devant du cartable, c'est le moment...!

  • positionner puis coudre les bretelles sur la pièce du dos du sac, à 0,5 cm du bord, pour qu'elles soient bien prises lors des coutures suivantes

DSCF2860

  • préparer le rabat pour fermer le cartable

Pour cela positionner le rabat en face du devant du cartable, placer les attaches métalliques sur les boutons et mar quer leur emplacement à l'aide d'épingles

DSCF2774

Puis coudre les attaches en les positionnant vers l'opposé, tout près du bord pour qu'elles soient bien prises lors de la couture de la doublure

DSCF2776

Si on veut mettre une poignée, la découper dans une des bretelles de la salopette puis la coudre au centre du rabat à 4 cm du bord du haut.

DSCF2778

Si vous voulez décorer davantage le rabat, c'est le moment ! (c'est là que j'ai cousu les étiquettes Flash...)

 

  • coudre endroit contre endroit, à 1 cm du bord le DEVANT sur le milieu du FOND du sac, puis le FOND sur le DOS (en prenant le bas des bretelles dans la couture), puis le DOS sur le RABAT (en prenant le haut des bretelles dans la couture)

DSCF2861

Puis repasser le tout, on obtient ça :

DSCF2786

5 - Préparer la doublure intérieure

Alors là, plutôt que de redécouper les même pièces une à une, j'ai préféré poser tout simplement l'extérieur du cartable sur mon tissus pour la doublure, et tracer le contour directement. (surtout quand on utilise différents morceaux de tissus, de la récup'... les mesures bougent un peu parfois au gré des coutures et cette technique permet d'éviter les mauvaises surprises quand on essaie ensuite d'assembler l'extérieur à la doublure)

Si votre tissus a un sens, comme le mien, ne faites pas la même erreur que moi : le haut de votre tissus de doublure doit être du côté du RABAT et non du DEVANT du cartable.

DSCF2789

On découpe et on obtient ça

DSCF2790

6 - coudre la doublure sur la face extérieure, endroit contre endroit, à 1 cm du bord, en laissant une ouverture de 15 cm sur le haut du DEVANT pour pouvoir retourner le tout ensuite.

Penser à ouvrir à cranter les angles pour pouvoir retourner plus facilement...

DSCF2791  DSCF2792

Retourner l'ouvrage par l'ouverture laissée, puis repasser soigneusement le tout et fermer l'ouverture laissée sur le DEVANT à la main au point invisible ou bien par une piqure machine à 1 mm du bord.

7 - Coudre les 4 côtés du sac, envers contre envers pour faire une couture apparente dans un esprit "cartable", ou bien endroit contre endroit pour cacher la couture, si vous préférez. Utilisez la triple piqure pour que ce soit plus solide, si votre machine possède ce point.

DSCF2869

Et voilà !

DSCF2801

 

Vite au travail, la rentrée approche...!

 

Et si vous réalisez un petit cartable, je serais, comme toujours ravie de le voir...!

Posté par mowin à 10:00 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , , ,