Photos liées au tag 'bricolage'

Voir toutes les photos
29 septembre 2015

Mon atelier tout neuf

Après quelques mois de travaux, et grâce à la contribution de toute la famille mais surtout de mon cher et tendre, j'ai maintenant le grand privilège de pouvoir profiter d'une pièce rien qu'à moi pour la couture et autres petits travaux...! Quelques images et explications...

Au départ, notre ancienne cuisine, qui ressemblait à ça... 

DSC04400Quand on a été installés dans la nouvelle cuisine, la phase de démolissage, a pu commencer... Les garçons s'en sont donnés à coeur joie vous pensez bien, pour une fois qu'on peut casser sans se faire gronder!!! (petite surprise après avoir démonté les meubles hauts, avec un petit aperçu de ce qu'avait pu être la cuisine à l'origine...)

photoAprès avoir tout enlevé l'état du mur n'était pas brillant brillant... très abîmé par endroits à cause d'un dégât des eaux, laissant même apparaître les briques parfois...

DSC01758Mais après tous les autres travaux effectués dans la maison on n'avait ni le budget ni le temps de reprendre correctement tous les murs... On savait que de toute façon une grande partie de la surface des murs seraient cachés par des meubles, et puis après tout ça reste un atelier, donc on a opté pour du cache misère... : du crépi 1er prix Leroy Merlin qu'on nous avait recommandé (beaucoup d'avis favorables sur le site, ça encourage) Effectivement, rapport qualité/prix imbattable, pas très évident à appliquer car très liquide mais ça a bien rempli son office. Bien sûr ça n'a pas masqué toutes les irrégularités du support car elles étaient bien trop importantes mais ça nous a permis d'avoir des murs propres sans y passer des jours et des jours.

DSC01808Pour le sol, j'avais eu un gros coup de coeur pour les dalles de sol Around The Wall, découvertes dans cet article de Vanessa Pouzet, et c'était idéal pour notre projet : pas besoin de gros travaux, elles sont auto adhésives, très faciles à poser et à entretenir... Et ça nous a permis de rattraper quasiment le niveau du sol de notre salle de séjour...

DSC04162

DSC01829

DSC01830Une fois le sol terminé, il nous restait le plus agréable à faire, l'aménagement...! Pour le bureau, on a opté pour un grand plan de travail en MDF fixé grâce à 3 équerres... (on voit en dessous les arrivées d'eau d'origine, qu'on a conservé au cas où pour plus tard... Pas très esthétique mais je ne vais pas chipoter!)

DSC04153Au-dessus, une barre de crédence de cuisine avec des crochets pour suspendre plein de petites choses, et deux étagères très étroites en planches de récup... Utilisation à découvrir sur la photo suivante...!

DSC04157

Et voilà mon coin atelier installé et prêt à fonctionner!!! Je sais que je vais faire des envieuses, je suis consciente que c'est un très grand privilège pour une maman bricoleuse d'avoir sa petite pièce à soi...!

DSC04145

DSC04146

Avec tout ça, vous vous étonnez sans doute de ne pas voir davantage de couture par ici, c'est vrai qu'actuellement mes séances coutures se résument surtout à des réparations et du raccomodage... mais ça viendra, ça viendra...!

*******

Je reprends enfin le fil des messages sur la vie de Jésus et ses relations avec ceux qui l'entouraient... Après avoir vu ses relations avec ses disciples et avec les foules, j'aimerais m'intéresser maintenant à la manière dont il a rencontré ou accueilli ceux qui étaient malades, handicapés... et bien souvent exclus ou mis en marge de la société à cause de ces graves problèmes de santé.

Jésus et les personnes malades ou handicapées : les aveugles (1)

Jésus ne se bornait pas à prêcher l'évangile et à instruire les foules qui venaient l'entendre... Il était descendu du ciel sur une terre où règnent, à cause du péché, la souffrance et la mort, et où le diable exerce sa puissance, et en voyant tant de larmes et de douleurs, son cœur était ému de compassion. On a déjà lu que les foules venaient à lui pour être guéries, et qu'il guérissait tous ceux qui en avaient besoin. Beaucoup de ces guérisons sont décrites plus en détails dans les évangiles, et on se rend compte qu'à chaque fois Jésus ne se contentait pas de guérir le corps, mais prenait le temps de rencontrer personnellement chaque personne. 

Il y aurait énormément de choses à dire sur ce thème, puisque les guérisons occupent une grande part des évangiles... Je ne ferai bien sûr qu'effleurer ce sujet en parlant de choses qui me tiennent à coeur... et j'aimerais commencer cette série par le récit de la guérison d'un homme aveugle de naissance, qui se trouve dans le chapitre 9 de l'évangile selon Jean. C'est un de mes chapitres préférés...

Aujourd'hui nous allons simplement lire le tout début du récit, qui pose une question fondamentale...

Comme Jésus passait, il vit un homme aveugle de naissance. Ses disciples l'interrogèrent : Maître, qui a péché : lui, ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle? Jésus répondit : Ni lui n'a péché, ni ses parents ; mais c'est afin qu'en lui les oeuvres de Dieu soient manifestées. Jean 9, 1-4 

A cette époque là, dans la société juive, c'était en effet la grande question qui se posait à chaque malheur qui frappait une personne ou une famille... Les maladies et les épreuves étaient vécues comme des punitions de la part de Dieu.

Encore aujourd'hui, on entend très souvent "Qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour avoir cette maladie, ou cette épreuve...???" Et cette question est même formulée, plus ou moins consciemment, par des personnes non croyantes...

Les disciples, imprégnés de la pensée de leur époque, se tournent vers Jésus pour avoir une réponse à cette question fondamentale. Pour eux, pas de doutes, la faute de la cécité de cet homme est forcément due à un péché, commis par l'aveugle lui-même ou bien par ses parents... Mais Jésus répond par une pensée entièrement nouvelle : la souffrance ou l'épreuve sont des moyens que Dieu emploie pour montrer sa puissance et sa grâce...! Dans la suite du récit, on verra que Jésus guérit l'homme aveugle et qu'ainsi sa puissance et son amour sont démontrés... Mais les guérisons ne sont pas seulement physiques, comme on le verra par la suite... Jésus s'occupe du coeur aussi bien que du corps...

Aujourd'hui, cette parole de Jésus est toujours autant d'actualité... Nous sommes souvent confrontés à de lourdes épreuves dans nos vies : maladies, handicaps, deuils, solitude... Jésus n'est plus sur la terre mais nous pouvons aller à lui par la prière, et il peut et veut intervenir dans nos vies pour nous montrer son amour et sa puissance... Peut-être qu'il ne fera pas un miracle pour nous rendre nos facultés perdues ou améliorer nos circonstances... mais il peut parfois faire beaucoup plus... Si vous ne le connaissez pas personnellement, vous en doutez peut-être... Mais je pense que vous serez touchés et émerveillés tout comme moi en regardant ce témoignage de Nick Vujicic, un homme né sans bras ni jambes... mais dans la vie duquel la puissance et l'amour de Dieu se manifestent de manière extraordinaire... Et c'est en lisant un jour, à l'âge de 15 ans, l'extrait de l'évangile cité plus haut qu'il a compris que sa vie n'était pas une erreur ou une punition de Dieu...

Témoignage Nick Vujicic

 


01 septembre 2015

Entre vacances et rentrée... (emploi du temps à télécharger!)

Avant de parler de la rentrée, un dernier petit message au bon goût de vacances...!

Est-ce que vous connaissez le jeu Mölkky (ou quilles finlandaises)? On a découvert ce jeu d'extérieur l'été dernier, et depuis j'avais très envie d'en acheter un, ou d'en fabriquer un... Mais le temps a passé... jusqu'à ce post d'Annch@ découvert en rentrant de vacances et la motivation est revenue en flèche! On a profité du dernier jour des vacances, hier, pour s'y mettre avec ma petite troupe de bricoleurs...

On a suivi à la lettre le tuto d'Anne-Charlotte, et après avoir trouvé un piquet de jardin de 2m de long (pile ce qu'il fallait!) et 6 cm de diamètre à la jardinerie toute proche de chez nous on s'est mis au travail, trouvant dans l'atelier de Superpapa tous les outils nécessaires...

Quand j'ai vu le temps qu'on a mis, à 4 à tour de rôle, pour scier le premier morceau, je me suis dit qu'on allait devoir demander à Superpapa de finir le travail à la scie circulaire en rentrant...! Et puis finalement on a pris le coup de main et on a fini par obtenir nos 12 quilles avec leur lanceur, ainsi que quelques ampoules aux mains! (indispensables, les gants, la boîte à onglets et les serres joints!)

DSC04017Ensuite on a poncé chaque morceaux, pour supprimer les bavures et les échardes...

DSC04026 (1)A la fin de l'après midi, notre jeu n'attendait plus que la touche finale... mais on n'avait plus le temps de finir...

DSC04028

Alors comme on avait tous vraiment hâte d'y jouer on a fait une première partie le soir même en collant des petits bouts de papiers avec les numéros sur les quilles!

Ce n'est que cet après-midi, profitant du jour de répit supplémentaire pour notre grand qui rentre en 5e, qu'on a achevé notre oeuvre...

DSC04038On a utilisé des feutre Posca, mais aussi des feutres d'une autre marque que je trouve vraiment bien parce qu'ils sont beaucoup moins chers que les Posca, pour quasi la même utilisation : les Giotto déco materials. Ce n'est bien sûr pas la même qualité, il n'y a pas de bille  à l'intérieur et la pointe est fixe, mais les couleurs sont sympas et vraiment multisupport, on les trouve par pochettes comme les feutres classiques, ce qui permet d'avoir un assortiment de couleurs et leur prix raisonnable fait qu'on hésite beaucoup moins à les prêter aux enfants! 

DSC04041Il me reste à continuer à suivre l'exemple d'Anne-Charlotte en cousant une housse pour pouvoir trimballer notre molkky partout, et plastifier comme elle la règle du jeu pour s'en servir de l'autre côté comme ardoise effaçable pour noter les points (idée géniale!)

bande_pour article_blog-10

Et maintenant, on espère un bel été indien pour pouvoir faire de nombreuses parties le soir après l'école!

Et oui, car l'école a repris... et les emplois du temps plastifiés eux aussi pour pouvoir être réutilisés plusieurs années ne demandent qu'à être remplis... On attend encore quelques jours parce que notre collégienne en herbe nous a assuré que "le prof principal a dit que ça pouvait encore tout changer!"

DSC04011 (1)Je n'ai pas réussi à faire une belle photo à cause des reflets, mais vous les verrez mieux en dessous... S'ils vous plaisent, vous pouvez les télécharger! Ça me fait plaisir, petit cadeau de rentrée!!! ;-)

1, 2, ou 3...?

Baskets, moustaches, ou origami et masking tape?

à vous de choisir!

 

emploi du temps basketsLe même en format pdf emploi_du_temps_baskets

emploi du temps moustachesFormat pdf : emploi_du_temps_moustaches

emploi du temps origamiFormat pdf : emploi_du_temps_origami

*******

Je crains qu'on n'ait plus beaucoup le temps de contempler les étoiles ces prochaines semaines... Les vacances sont finies et le rythme va s'accélérer... Mais qu'on prenne le temps de les regarder ou pas, nous savons qu'elles seront toujours là... Et que Celui qui seul est capable de les compter et de leur donner un nom à toutes est aussi Celui qui compte même chaque cheveu de nos têtes...

Dieu compte le nombre des étoiles: à elles toutes il donne des noms. Psaume 147,4

Les cheveux même de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc pas. Luc 12,7

Dieu, le Créateur de tout ce qui existe, sait compter ce qui est très grand, mais aussi ce qui est très petit... Il n'y a pas de souci trop peu important pour qu'on ne puisse le lui confier, ni de problèmes trop compliqué pour qu'il ne puisse le résoudre...

Seigneur Eternel, c'est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande puissance et ta force. Rien n'est trop difficile pour toi. Jérémie 32,17

C'est un encouragement pour cette nouvelle année scolaire qui commence, à nous confier à lui à tout âge, dans les petites comme dans les grandes choses...

Alors je souhaite à chacun une très bonne année scolaire, et je reviendrai dès que le rythme sera à peu près en place à la maison, pour d'autres bricolages mais aussi pour la suite des articles sur la vie de Jésus.

05 avril 2013

Histoire d' escalier... step by step

Quand je vous ai présenté il y a quelque temps notre caisse à bois à roulettes, certaines d'entre vous ont commenté l'escalier qu'on apercevait sur le côté... Je leur avais promis de leur expliquer son histoire...

A vrai dire c'est à priori jusqu'à maintenant l'élément de notre nouvelle maison qui a demandé le plus d'heures de travail... (vous allez comprendre pourquoi!)

Des heures de travail, oui, mais un coût quasi nul... pour une transformation spectaculaire!

Alors voilà une petite rétrospective qui donnera, peut-être, des idées et des envies de transformations à certain(e)s!

Donc, au départ, l'escalier se cachait derrière des cloisons, à droite de la photo... 

DSC01786

Ici vous reconnaissez le poêle vu à côté de la caisse à bois... l'escalier se cache cette fois-ci à gauche de la photo...

DSC01794

L'escalier vu d'en-haut... avec du lambris peint en bleu foncé et... de la moquette collée dessus!!!

DSC01805

Et voilà, les choses sérieuses commencent... on ne sait pas trop où on va (un menuisier nous a quand même assuré que l'escalier allait tenir) mais on s'en donne à coeur joie pour casser les cloisons...

DSC04000

Le soir venu, l'escalier apparaît, il a tenu le choc!... vu par en dessous, il est comme neuf, en bois brut...

DSC04015

Mais de l'autre côté, on ne peut pas en dire autant... la moquette est collée, et bien collée, et les côtés intérieurs vernis bien brillants... Des heures de travail en perspective!

DSC04016

D'abord arracher la moquette... ça, c'est facile...!

DSC04056

Puis, enlever les contremarches... Déjà un peu plus galère car elles sont bien fixées, et glissées de chaque côté dans des rainures ce qui oblige à les casser pour pouvoir les enlever...

DSC04058

Etape la plus pénible : après avoir gratté la mousse de moquette à la spatule, les restes de colle, durs comme de la pierre, resistent à tout... sauf au décapeur thermique, heureusement!

DSC04135

Et après avoir décapé, il faut encore poncer pour enlever les résidus de colle et le vernis sur les côtés...! DSC04152

Et voilà l'escalier à peu près revenu à l'état brut... (et la pièce a déjà bien changé!)

DSC04304

Entre temps, beaucoup de recherches sur internet pour tenter de répondre à cette question : comment vieillir le bois de l'escalier? On voulait donner un aspect vieilli, pâtiné à notre escalier, mais en même temps un aspect un peu brut, usé... Pas évident à expliquer... et donc à trouver!

Et puis on a emménagé, et quelque semaines ont passé avant d'oser entamer les finitions! mais après avoir testé différentes méthodes sur le plancher de notre chambre (découvert lui aussi brut sous la moquette), la stratégie était mise au point...

Première étape (sans photos) : "abîmer" un peu le bois pour lui donner un air un peu moins neuf... Il fallait oser donner des coups de marteaux, faire des rayures avec un tournevis ou percer de petits trous avec des clous... mais cette astuce était revenue plusieurs fois sur les sites consultés... (par exemple ici ou ici)

Deuxième étape : passer 2 teintes différents pour bois à la brosse (pinceau plat) de manière un peu aléatoire, pour éviter que ce soit trop uniforme...(teinte "effet grisé" et "effet vieilli" de chez Libéron)

DSC04584

Troisième étape : passer un peu de peinture blanche (acrylique mate) par endroit mais en essuyant au maximum la brosse avant de peindre pour déposer le moins de peinture possible et donner un effet cérusé... Sur la photo, la marche du haut a déjà été passée au blanc, et pas les autres... La différence n'est pas flagrante mais ça éclaircit et uniformise un peu le tout...

DSC04592

Là on le voit un peu mieux : à gauche sans le blanc / à droite avec le blanc...

DSC04596

Et voilà, enfin, l'escalier terminé et la pièce... transformée!!!

DSC04702

La caisse à bois en est toujours au même point... mais elle est trop utile en ce moment pour passer à l'atelier... on va attendre le vrai printemps voire l'été! 

J'espère que la tournure "brico-déco" que prend ce blog momentanément ne vous déplait pas...! Au moment où je me lançais dans l'aventure de l'escalier j'ai beaucoup cherché sur Internet comment faire pour donner un aspect vieilli au bois... J'ai trouvé quelques réponses et essayé quelques techniques... et transmets à mon tour la méthode employée dans l'espoir que ça serve à quelqu'un un jour!

Sinon, ça y est, la newsletter a atteint le seuil de 300 abonnés...! Pour fêter ça, et vous remercier, très bientôt un petit message avec des cadeaux dedans... De l'accessoire... et de l'essentiel, bien sûr!

Et petite nouveauté, vous pouvez maintenant retrouver De l'accessoire à l'essentiel sur Facebook...

Posté par mowin à 08:47 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2013

Palettes et roulettes...

Pendant encore un certain temps, je risque de consacrer plus de temps à mes pinceaux et autres outils qu'à ma machine à coudre, aiguilles et crochet...! Dans une nouvelle maison, il y a toujours des choses à finir, des pièces à aménager et décorer...

Du coup, j'ouvre une nouvelle catégorie brico-déco pour vous montrer ce qui me/nous occupe en ce moment, à 2 ou 4 mains...!

Pour meubler et décorer notre maison, on cherche au maximum à utiliser de la récup, et j'aime beaucoup tout ce qui est fait actuellement à base de bois de palettes... Voilà notre première réalisation, à 2 têtes et 4 mains! (enfin, à vrai dire cette fois-ci, mes mains n'ont pas fait grand chose...!)

Matériel :

- une caisse/palette et un vieux volet qui ont déjà bien vécus, récupérés à la déchetterie

DSC04478

- 4 roulettes, quelques équerres et des vis

DSC04483

DSC04489

Résultat une grande caisse bien solide sur roulettes...

DSC04487

... pour ranger notre bois à côté du poêle...

DSC04712

Et pouvoir faire le plein de bûches sans salir toute la maison...!

DSC05033

J'hésite encore à la laisser brute, dans son jus ou à la "traiter"... Peinture, vernis, cire, pochoirs...? Qu'en pensez-vous? 

Sinon, comme je n'ai pas trop le temps de coudre en ce moment, j'ai pour une fois fait quelques emplettes pour les naissances à venir... dans la jolie boutique de MON amie Anne, du blog Mabelbul qui est désormais NOTRE amie puisque nous avons eu la chance d'avoir sa visite en vrai...! Que c'est chouette quand les rencontres virtuelles débouchent sur des rencontres en chair et en os...! Et quand on partage l'accessoire ET l'essentiel, cela débouche sur des heures et des heures de discussions et de partage!

Je ne peux pas dévoiler toutes mes emplettes mais en voici un petit aperçu... Les modèles et tissus choisis sont magnifiques, et les finitions superbes! Et en plus, les ventes sont réalisées au profit d'oeuvres en Bulgarie et à Madagascar. Alors si vous avez des bébés à gâter, n'hésitez pas!

DSC05038

Pour finir, je relaye l'action d'une autre amie de blog que je n'ai pas encore rencontré en vrai (même si j'aimerais beaucoup), Mamie-Thé : une famille très proche d'elle se retrouve brutalement dans le besoin et elle a décidé de vendre des cartes imprimées à partir de ses plus belles photos pour leur venir en aide... Elle explique tout ici, et propose d'autres photos

83391530

Voilà celles que j'ai choisies...!

Et je vous laisse sur cette jolie photo de Mamie-Thé qui reflète ce que j'aime faire passer par ici... : l'accessoire ET l'essentiel...