08 novembre 2017

Encore des chaussons!

Il y a quelques mois vous vous en souvenez peut-être, j'ai découvert un magasin qui vend des chutes de cuir... J'étais revenue avec une bonne provision et de nombreux projets en tête... et depuis, la plupart des rares moments passés dans mon atelier ont été consacrés à la recherche du chausson idéal...!

Je vous présente mes 2 modèles chouchous!

Ceux là ont été largement validés et portés quotidiennement jusqu'à ses premiers pas!

IMG_20170505_091911

IMG_20170309_164858

Du coup j'ai récidivé en version fille pour un cadeau de naissance...

IMG_5627

Et puis j'ai agrandi le patron du modèle nuage cousu en décembre dernier pour m'adapter au nouveau format des petits petons et coudre une version origami vert pomme! Il les porte tous les jours à la maison depuis, et j'ai rarement été aussi satisfaite d'une de mes petites cousette!

IMG_5472

IMG_5492

IMG_5529

Les réalisations ne sont pas très variées en ce moment, j'ai plein d'autres projets en tête mais pour le moment tout mon temps libre est consacré à un rangement de la maison de fond en comble, en prévision de l'arrivée du nouveau petit frère...! On trie, on range, on vend, on donne, on jette... C'est fatiguant mais tellement satisfaisant de ne garder que ce qui est vraiment utile...!

Mais avec tout ça ce blog prend la poussière, et pourtant vous savez combien ça me tient à coeur de partager avec vous l'accessoire... et surtout l'essenCiel...! Alors en attendant de pouvoir retrouver le temps de vous écrire plus longuement je partage ce témoignage vidéo de Louise Zbinden, une chanteuse chrétienne... Surtout pour mon amie Séverine qui cherche encore...  Mais aussi pour vous toutes qui lisez mon blog...   

Louise Zbinden - Cherchez et vous trouverez (témoignage + lyric video)

A bientôt pour le traditionnel anniversaire du blog et la distribution de calendriers bibliques...!

 


25 septembre 2015

Dinette ou hochet?

Depuis le temps que j'avais envie de réaliser des gourmandises au crochet, j'ai enfin pris le temps de le faire...!

Avant de les offrir, ma petite photographe s'est amusée à préparer une petite mise en scène...

DSC02866Glace modèle drops ici : très bien expliqué, et j'ai bien aimé la manière de crocheter le cornet, en prenant seulement le brin arrière de chaque maille, qui donne un aspect un peu gaufré, comme sur un cornet de glace! (ça se voit peut-être pas très bien sur la photo...)

DSC02871La religieuse est copiée sur le modèle de Comtesse création, que l'on retrouve sur plusieurs blogs mais malheureusement le tuto n'est plus disponible... Mais en observant bien et en regardant plusieurs tutos par ci par là pour la chantilly, pour le glaçage... je suis arrivée au bout!

DSC02875

Le modèle du Donut vient également du site Drops ici

DSC02872Mais ces petites pâtisseries ne sont pas forcément destinées à jouer à la dinette, du moins pas pour l'instant...! Car elles ont été réalisées pour une toute petite fille, en cadeau de naissance, pour servir de hochet... Pourquoi faudrait-il que les hochets ne ressemblent à rien, ou bien forcément à des nounours ou autres petits animaux...?

DSC02897Au départ j'avais commencé à les rembourrer comme d'habitude avec de la bourre pour coussins, mais j'ai eu peur que ça ressorte par les petits trous et que ça soit dangereux pour le bébé... Du coup j'ai trouvé sur un forum l'astuce de rembourrer les hochets avec des collants clairs usagés : c'est léger, ça permet de rembourrer les petits objets bien fermement et surtout aucun risque que ça ressorte! Et en plus c'est une bonne manière de réutiliser les collants, bas ou chaussettes en voile abîmés au lieu de les jeter! Je récupère maintenant tous ceux de mon entourage...! 

DSC04115Pour que ça soit vraiment des hochets, il faut que ça fasse du bruit quand on les secoue...! J'ai utilisé pour la glace un oeuf kinder en plastique en mettant des grains de blé dedans. Mais pour les autres hochets l'oeuf kinder était beaucoup trop gros donc j'ai fabriqué des petits grelots avec des bouchons en plastique.

DSC04116Deux bouchons identiques, quelques pois cassés (j'ai varié les graines dans chaque pour que les bruits soient différent), du scotch, et le tour est joué!

DSC04117Peut-être que finalement les parents ont préféré mettre ces hochets gourmands à l'abri des petites dents en attendant l'âge de jouer à la dinette... mais en tout cas, je me suis vraiment régalée à les faire...!

*******

Et aujourd'hui j'ai envie de partager avec vous une vidéo qui m'a beaucoup touchée, le témoignage d'une petite fille Iraquienne de 10 ans, chassée par les islamistes de DAESH de sa maison et de sa ville au début de l'année 2015, et qui vit depuis dans un camp pour réfugiés... Elle est chrétienne et sa confiance en Dieu et en Jésus rayonne malgré les difficultés auxquelles elle est confrontée... Un bel exemple... 

IraqilittlegirlteachesISISthepowerofforgiveness FR

21 août 2015

Souvenirs de vacances...

Me revoilà après une bonne bonne pause...!

Très peu d'ouvrages pendant les vacances,à part ces minis ballerines réalisées pour souhaiter la bienvenue à un trésor de petite cousine née au tout début de l'été...

DSC03878

DSC03880Simili cuir argenté et tissus coordonnés à motif argenté et rose fluo de chez Mondial Tissus... je crois savoir que je ne suis pas la seule à avoir craqué sur ces motifs...!

Les petits chaussons pour bébé c'est toujours hyper mignon, mais la grande question à chaque fois est : est-ce qu'ils seront mettables? Est-ce qu'ils tiendront bien aux pieds gigoteurs du bébé? Est-ce que la taille sera adaptée...? Le suspens n'a pas duré bien longtemps, et j'ai reçu quelques jours après de jolies photos des petits petons en action, et la validation sans réserve de sa maman!

IMG_3569Au cas où certaines d'entre vous auraient envie de s'y mettre aussitôt ou presque, voilà quelques explications :

La méthode pour coudre les chaussons me vient de chez Edwige, la reine sans conteste des petits chaussons...! Elle a fait plusieurs tutos, mais ce n'est qu'avec sa dernière marche à suivre que je suis arrivée à un résultat tout à fait acceptable... Retrouvez tout en image ici.

Pour le patron, cette fois je n'ai pas utilisé celui proposé par Edwige, mais en suivant un lien qu'elle donnait j'ai découvert plein de nouveaux patrons de chaussons. J'ai utilisé le modèle n°11 (il faut agrandir le patron pour l'imprimer en taille réelle, je l'ai agrandi à 210%, la semelle doit faire entre 10 et 11 cm de long pour une taille naissance)Le modèle prévoit une couture visible pour le bord de la semelle, mais j'ai choisi de suivre la conception d'Edwige, du coup il faut couper le tissu sans rajouter de marges de couture, sauf à l'endroit du patron où elle n'est pas déjà rajoutée (ce n'est pas très clair comme ça mais ça se voit sur le dessin...) Voilà vous savez tout!

*******

Et maintenant, avant de commencer à penser à la rentrée, j'ai envie de partager avec vous l'un de mes très bons souvenirs de vacances... : un soir où l'air était très doux malgré les 1000m d'altitude, on a improvisé ma soeur et moi sur un coup de tête une nuit à la belle étoile sur le trampoline avec les enfants... Quel bonheur de contempler la voûte étoilée, avec nos petits poussins endormis contre nous, une fois l'excitation passée et les craintes apaisées... Je n'avais pas dormi à la belle étoile depuis au moins 15 ans, et j'avais oublié combien le ciel est beau la nuit quand on est loin des lumières des villes... Je n'ai pas très bien dormi cette nuit là, un peu trop serrée entre ma fille et ma nièce, mais j'en garde un souvenir ému... Les paroles d'un chant que nous chantions souvent le soir quand j'étais enfant me sont revenues à la mémoire, tout à fait en accord avec les sentiments que j'éprouvais à ce moment là envers le Créateur.

Seigneur, lorsque je contemple

Les ouvrages de tes mains,

Le ciel, voûte de ton temple,

Qui couvre tous les humains,

 

Quand je vois l’armée immense

Des astres brillant aux cieux,

Soutenus par ta puissance

Dans leurs orbes radieux,

 

Je comprends ma petitesse,

Mon néant et ta grandeur,

Je sens toute ma faiblesse,

Ô Dieu, puissant Créateur !

 

Je ne suis devant ta face

Qu’un être infirme et pécheur ;

Puis-je espérer que ta grâce

Me regarde avec faveur ?

 

Ah ! je sais que ta tendresse

Daigna s’abaisser vers moi,

Me prit dans ma petitesse

Pour m’élever jusqu’à toi.

 

Oui, le pécheur misérable

A plus de prix à tes yeux

Que le cortège innombrable

Des étoiles dans les cieux ;

 

Car, dans ton amour suprême,

Tu m’as donné pour Sauveur

Ô mon Dieu, ton Fils lui-même,

Les délices de ton cœur ! 

IMG_3574Vue du campement au petit matin...

05 février 2015

Baby Nomade pour bébé tout neuf

Après le renard... petite visite moins insolite mais je trouve ce cliché très rigolo, grâce au chat farceur réalisé par Anne...! 

DSC01988

Depuis la neige a de nouveau recouvert tout le jardin, mais la luminosité un peu blafarde ne permet pas de prendre de belles photos... Difficile aussi de prendre de jolies photos en intérieur, mais je voulais vous montrer les petites couvertures nomades réalisées pour mon neveu tout nouveau-né...

DSC01821

Le tuto n'est malheureusement plus disponible sur la blogosphère, car c'est un modèle déposé par la marque red castle... Je me suis inspirée de celle que ma soeur avait déjà...

DSC01818

Cette petite couverture est très pratique pour les nouveaux nés, qui aiment être bien enveloppés. Elle permet de garder leurs petites mains au chaud, contrairement aux turbulettes, et de les installer dans leur siège auto sans les réveiller grâce aux jambes séparées...!

DSC01822

 Un petit essai avec la poupée avant de les offrir... et c'est validé!

DSC01826

Mais c'est tellement plus mignon avec un vrai bébé dedans...

photo prosper

P1110065_2

P1110068Comment ne pas craquer?

Et la petite couverture au crochet doublée de liberty dont vous vous souvenez peut-être a repris du service... pour mon plus grand plaisir!

P1110095

Son tuto est toujours disponible ici... J'en profite pour vous dire que j'ai fait un peu de ménage sur le blog et créé des pages regroupant tous les tutos, classés par catégorie. Vous les retrouverez sur la colonne de gauche, sous la rubrique "pages".

*******

Au cours des mois précédents, mais parfois de loin en loin, j'ai partagé avec vous des extraits de la Bible et des réflexions sur la vie de Jésus et en particulier sur ses relations avec ses disciples. Tous ces articles sont un peu perdus au milieu du reste, j'ai donc créé aussi une page (accessible aussi sous l'onglet "page" dans la colonne de gauche) où vous pouvez retrouver les liens vers chaque épisode. Je peux aussi vous envoyer si vous le souhaitez un fichier pdf contenant uniquement le texte de ces épisodes, pour faciliter la lecture. N'hésitez pas à me le demander!

Jésus et les foules (1)

Maintenant j'aimerais m'intéresser avec vous aux relations de Jésus avec celle que l'on retrouve si souvent dans les évangiles : la foule. En effet, à partir du moment où Jésus a commencé à parler de la part de Dieu à ceux qui l'entouraient, et à faire du bien autour de lui, les gens ont été attirés par lui irrésistiblement, venant parfois de très loin...

Et de grandes foules le suivirent de la Galilée, et de Décapole, et de Jérusalem, et de Judée, et de par delà le Jourdain. Matthieu 4, 25

Une chose m'a frappée en réunissant tous les extraits des récits évangéliques qui parlent de la foule : je n'avais jamais réalisé à quel point la foule était omniprésente aux côtés de Jésus, et combien cela devait être parfois pénible et fatiguant pour lui... (je ne mets que quelques exemples, mais il y en a beaucoup d'autres...)

Jésus se rendit ensuite à la maison. Une telle foule s'assembla de nouveau que Jésus et ses disciples ne pouvaient même pas manger. Marc 3, 20

Jésus partit avec lui. Une grande foule l'accompagnait et le pressait de tous côtés. Marc 5, 24 

Pierre dit : « Maître, la foule t'entoure et te presse de tous côtés. » Luc 8, 45  

Dès que le jour parut, Jésus sortit de la ville et s'en alla vers un endroit isolé. Une foule de gens se mirent à le chercher ; quand ils l'eurent rejoint, ils voulurent le retenir et l'empêcher de les quitter. Luc 4, 42

Sa mère et ses frères vinrent le voir ; et ils ne pouvaient arriver jusqu'à lui, à cause de la foule. Luc 8, 19

On voit que Jésus était constamment dérangé, parfois même il ne pouvait même pas manger tranquillement... Il était sans cesse sollicité, bousculé, pressé de tous côtés... Comment pouvait-il supporter cela?

On serait peut-être tenté de dire : il n'avait pas vraiment le choix...! On sait bien, et de nombreux évènements historiques le prouvent, qu'une foule est extrêmement difficile à maîtriser... Et pourtant, Jésus possédait l'autorité suffisante pour commander aux foules, et parfois, il renvoyait chacun chez soi, non sans avoir au préalable répondu aux besoins de chacun. Il avait en effet besoin de moments où il était seul, pour prier.

Et quand il eut renvoyé les foules, il monta sur une montagne à l'écart pour prier. Matthieu 14, 23

Mais la plupart du temps, Jésus ne renvoyait pas les foules... Au contraire, face à tous ces hommes et ces femmes qui l'entouraient, qui le cherchaient, qui le pressaient, le bousculaient même, il était "ému de compassion"... Cette expression revient très souvent dans les évangiles... Elle est parfois traduite par "rempli de pitié", mais c'est intéressant de rechercher la définition du mot "compassion" pour comprendre ce que Jésus ressentait :

La compassion (du latin : cum patior, « je souffre avec » et du grec συμ πἀθεια , sym patheia, sympathie) est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier. La compassion revient à ressentir la souffrance de l'autre, animé d'une intention d'amour. Il existe souvent une confusion entre pitié et compassion. (Wikipedia)

Dans le plus profond de son être, Jésus était touché de voir la misère, matérielle et morale, de ceux qui l'entouraient... Il compatissait pleinement à leurs souffrances, s'associaient à eux et désirait répondre à leurs besoins... Son amour pour chaque personne composant ces foules était infini, voilà pourquoi il supportait avec patience le bruit, l'agitation, les bousculades et la fatigue...

Deux exemples parmi tant d'autres...

Et étant sorti, il vit une grande foule ; et il fut ému de compassion envers eux, et il guérit leurs infirmes. Matthieur 14, 14

 

Et Jésus, étant sorti, vit une grande foule ; et il fut ému de compassion envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger ; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. Marc 6, 34

Mais pour quelles raisons les foules étaient-elles à ce point attirées par lui? On pourra le voir la prochaine fois...

En attendant, j'aimerais que vous sachiez qu'encore aujourd'hui, Jésus aime chacune d'entre vous sans se lasser ni se décourager, qu'il est ému de compassion quand vous souffrez, et qu'il désire vous aider...

17 janvier 2014

Petits présents pour bébés chéris...

Retour en arrière dans les archives de l'automne 2013... S'il y a des cadeaux de naissance que j'ai confectionnés avec amour, ce sont bien ceux que je vous présente aujourd'hui... Des années à attendre de pouvoir serrer dans mes bras les bébés de nos amis... Des années d'espoirs et de doutes, de pleurs parfois, de prières... Et puis un jour une confidence sur le coin d'un canapé ou une photo d'échographie reçue par sms... et des pleurs de joie, d'immense reconnaissance envers Dieu, celui qui donne la vie... 

C'est ici un tout petit raccourci, sans vouloir trop dévoiler ma vie, leur vie... mais je voulais juste témoigner que nous avons pu voir encore une fois que Dieu est Tout-Puissant, qu'Il répond aux prières et qu'il fait des miracles...

Alors maintenant place aux petits présents...

Pour Rose et Marylou, deux petites jumelles trop choupettes, qui méritaient bien un peu plus de confort dans leur poussette cane double, deux petits matelas cocooning et nomades...

DSC08383

Tissus Mondial Tissus, matelas réalisés un peu au pif, d'après celui de Vert Baudet... (par contre je me suis basée sur les dimensions d'une poussette cane classique, mais je n'avais pas pensé que l'assise des poussettes canes pour jumeaux est plus étroite... Du coup ça remonte un peu sur les côtés)

DSC08377

DSC08384DSC08386

Et pour Jane, petit bébé miracle, un petit ensemble pour organiser les sorties... DSC08173

DSC08169

Tissus à fleurs Mondial Tissus, rubans offerts par l'une des 5 comparses de Surunmalentendu, étiquettes brodées en piqué libre.

*******

Maintenant, comme je vous en parlais l'autre jour, j'aimerais vous parler de la suite de la vie de Jésus, après sa naissance dans une crèche à Bethléem qu'on rappelle chaque année la nuit de Noël...

Tout le monde ou presque, grâce à la galette des rois, a entendu parler de la visite des mages venus d'Orient, chargés de cadeaux pour le petit enfant qui venait de naître...

Mais que s'est-il passé après...?

Dans l'évangile selon Matthieu, on lit que le roi Hérode, qui avait appris par les mages qu'un futur roi venait de naître à Bethléem, décide de faire tuer tous les petits garçons de moins de deux ans de la ville.

Alors, un ange du Seigneur apparut à Joseph dans un rêve et lui dit : « Debout, prends avec toi l'enfant et sa mère et fuis en Égypte ; restes-y jusqu'à ce que je te dise de revenir. Car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire mourir. Joseph se leva donc, prit avec lui l'enfant et sa mère, en pleine nuit, et se réfugia en Égypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode. 

A la mort d'Hérode, Joseph, Marie et l'enfant Jésus sont revenus dans le pays d'Israël, et se sont installés dans la ville de Nazareth.

Quand je lis ce récit, je me pose deux questions... Pourquoi le grand et richissime roi Hérode, dans son palais magnifique, avait-il peur d'un petit bébé né dans l'endroit le plus humble qu'on puisse imaginer...? Et bien parce que la description des mages correspondait à ce qui était annoncé dans les livres saints du peuple d'Israël... Le Messie, le Christ, le Fils de Dieu, le Sauveur attendu devait naître à Bethléem. L'histoire racontée par les sages venus d'Orient n'a pas du tout semblé farfelue à Hérode et à ses conseillers, au contraire ils l'ont prise très au sérieux et Hérode a tout mis en oeuvre pour éliminer ce possible rival... A travers lui, le diable, l'ennemi de Dieu et des hommes, agissait pour essayer d'empêcher à tout prix l'accomplissement de la mission du Sauveur du monde, du Fils de Dieu qui venait de naître.

Ma deuxième question est la suivante : pourquoi Dieu n'a-t-il pas fait un miracle en faveur de son Fils pour le protéger, plutôt que d'être forcé de se mettre en route en pleine nuit, fuyant comme un fugitif avec ses parents dans un pays étranger? Il avait pourtant la puissance d'arrêter et de mettre en déroute une armée entière de soldats, tant d'exemples dans la Bible nous le prouvent... Mais Jésus était venu pour partager complètement notre condition humaine, sans que des miracles viennent lui enlever les obstacles et les difficultés... En parcourant le récit de sa vie dans les évangiles, on peut ainsi être convaincu qu'il sait parfaitement tout ce que représente la vie humaine, car jamais il n'a utilisé sa puissance divine pour la rendre plus facile...

Dès sa toute petite enfance on voit donc clairement apparaître les deux aspects merveilleux de Jésus : entièrement Dieu et entièrement homme, les deux à la fois... RDV la prochaine fois pour savoir ce qui s'est passé ensuite...

Je vous souhaite à toutes un excellent WE!


01 juin 2013

Baby box version baby boy + résultats du jeu!

Une autre baby box, version boy cette fois-ci... enfin arrivée à destination!

Pour un tout petit Henri et ses deux grands-frères... je cherchais une unité et un motif pas trop bébé pour des protèges carnets de santé...

Grâce à une idée de CTM (merci Céline!) gardée depuis bien longtemps dans mon pinterest, j'ai tenté l'appliqué façon jacquard, comme sur les chaussettes des papas...

DSC06349

Pour Pierre, des losanges en récup de chemises, pour Louis, en pyjama Petit bâteau, et pour Henri, du liberty adelajda kaki (mini chutes restant de la couverture) Prénoms brodés à la machine en piqué libre...

Et pour décorer la chambre du petit dernier, une guirlande de petits bateaux façon origami... toujours en récup' de chemises..., selon la technique des guirlandes papillon... (rectangles de 10X15 cm, bien amidonnés et pliés à l'aide du fer à repasser)

DSC06361

DSC06356

DSC06358

Petite astuce pour que les bateaux restent entrouverts, glisser une boule de cotillon sur le fil sous la voile, comme sur la photo ci-dessous...

DSC06359

*******

Mais nous sommes le 1er juin et comme promis c'est le jour des résultats du tirage au sort pour les guirlandes papillons!

J'ai utilisé random pour faire le tirage au sort, et voici les noms des 3 gagnantes : 

* Ma chère Célia ou Dollya, fidèle parmi les fidèles... et qui avait choisi celle en mitsi gris...! ça me fait vraiment plaisir que tu aies gagné, un petit encouragement pour tenir jusqu'à la fin du mois de juin!!!

* Corinne, alias Co, qui ne pouvait se décider entre la petit pan et la liberty rose... ça sera donc la surprise en recevant ton petit paquet! 

* Et ma chère Alice, une de mes premières copines de blog... que je suis de blog en blog et de déménagements en déménagements... avec toujours autant de plaisir! 

Je crois que j'ai déjà vos adresses à toutes les 3, vous recevrez donc votre petit paquet papillonnant très bientôt!

Je vais vite aussi préparer les Nouveaux Testaments à envoyer!

Et pour toutes celles qui n'ont malheureusement pas gagné, lancez-vous...! C'est très facile à faire... Et surtout n'oubliez pas de me montrer vos guirlandes!

Je vous souhaite à toutes une bonne fin de we!

 

27 mai 2013

Baby box version baby girl

C'est toujours un bonheur de réaliser des petites choses pour souhaiter la bienvenue aux bébés de notre entourage... mais parfois il faut un peu de motivation supplémentaire pour prendre le temps de s'y mettre au milieu du quotidien qui file à toute allure!

C'est le petit plus que Flo a su nous communiquer grâce à son défi naissance...! Et c'est aujourd'hui qu'on peut dévoiler nos baby box, confectionnées pour gâter les bébés du printemps!

De mon côté il était plus que temps, car plusieurs bébés, nés bien avant le printemps, n'avaient pas encore reçu leurs petits présents! Je m'y suis donc mise avec plaisir!

Alors voici les baby box version baby girl, car la version baby boy n'a pas encore été offerte, alors je ne peux pas encore la dévoiler...!

Pour une petite Anaïs... un protège carnet de santé et une guirlande papillon comme celles-là...

DSC06367

(je ne comprends pas pourquoi le texte brodé sur le carnet de santé est flou, alors que sur la photo sur mon ordinateur, il est net... mystère!)

DSC06308

(pareil sur cette photo!)

DSC06297

Toile enduite rose fushia et turquoise, chutes de liberty fitzgerald et biais petit pan

*******

Et pour une autre petite Anaïs, arrivée presque en même temps chez Christine, que j'espère très bientôt rencontrer "en vrai", encore une guirlande papillon...

DSC05841

DSC05845

et des petits chaussons au crochet... d'après le tuto trop chou de Miss coquillages...

DSC06125

Coton phildar et fermeture en pression résine recouverte de liberty mitsi rose

DSC06144

A croquer, non? Un grand grand merci à Miss coquillages pour ce tuto!

Pour voir les autres baby box, c'est par là... et ça donne plein d'idées...!

*******

Si vous aimez les guirlandes papillon, il reste encore quelques jours pour tenter d'en gagner une au tirage au sort sur ce message...

Et puis à l'occasion de ce jeu j'offre aussi à toutes celles qui le veulent un Nouveau Testament... Je partage avec vous des extraits qui m'ont beaucoup touchée hier...

Quand Jésus, le Fils de Dieu, vivait comme un homme sur la terre, il était profondément touché, ému, devant les souffrances liées à la condition humaine...

Et étant sorti, Jésus vit une grande foule ; et il fut ému de compassion envers eux, et il guérit leurs infirmes.

Matthieu 14,14

Il arriva ensuite que Jésus se rendit à une ville appelée Naïn. Comme il approchait de la porte de la ville, voici, on portait dehors un mort, fils unique de sa mère, et elle était veuve ; une foule considérable de la ville était avec elle. Le Seigneur, en la voyant, fut ému de compassion envers elle et lui dit : Ne pleure pas. Il s'approcha et toucha la civière ; ceux qui la portaient s'arrêtèrent ; il dit alors : Jeune homme, je te dis, lève-toi ! Le mort se souleva et s'assit, puis il commença à parler ; et Jésus le donna à sa mère.

Luc 7, 11-15

Jésus ne faisait pas que soulager la misère, les peines et les souffrances en guérissant les malades et en ressuscitant les morts par sa puissance divine... En tant qu'homme, il sympathisait pleinement aux souffrances des personnes qu'ils croisaient, car être ému de compassion veut dire "souffrir avec", partager les souffrances...

Aujourd'hui, Jésus n'est plus présent physiquement parmi les hommes sur la terre, mais il est ressuscité, vivant dans le ciel et compatis toujours autant à nos souffrances... Ce n'est pas un Dieu lointain, insensible... Il sait ce que représente la condition humaine, car il l'a partagée, et ses consolations et son amour nous font du bien, car nous savons qu'il sait ce que c'est de souffrir, que ce soit physiquement ou moralement...

Je pense que nous avons tous fait l'expérience que les paroles qui nous consolent vraiment et nous encouragent quand nous sommes tristes, malades ou dans le deuil, viennent de personnes qui savent ce que c'est que de passer par des moments difficiles... 

Encore aujourd'hui, Jésus est puissant pour répondre à tous nos besoins... 

13 septembre 2012

Le petit cardigan stella, diy

Vu ici, je vous avais promis les explications de ce petit cardigan volanté à qui j'ai donné un petit nom, pour faire comme les grandes...

Stella

DSC02023

Alors pour récapituler, c'est un modèle top-down, c'est à dire sans coutures, qui ne nécessite qu'une seule pelote, aiguilles n°3 et si on veut se faciliter la vie, on peut aussi le faire sans l'étoile et les bordures contrastées...

Mais je redis encore une fois que je suis loin d'être une professionnelle, j'ai essayé de retranscrire ma façon de procéder le plus fidèlement possible, mais ce n'est peut-être pas toujours académique et/ou compréhensible... Je suis toujours disponible pour donner plus d'explications si besoin, mais malheureusement, je n'ai pas pensé à faire plus de photos et je n'avais plus le modèle sous la main au moment d'écrire les explications pour compter le nombre de mailles, prendre les mesures, etc...

Et bien sûr, si vous constatez des erreurs, n'hésitez pas à me le dire!

Pour la taille, cela correspond à un 3 mois, puisque ça va comme un gant à Marie, qui porte du 3M du commerce...

DSC02018

Bref, pour télécharger les explications, cliquez sur le lien ci-dessous, et surtout, revenez me montrer vos réalisations...!!!

Cardigan_Stella

DSC02003

A vos aiguilles...!

18 juillet 2012

Mini tenue estivale

Une petite journée tranquille et sans enfants grâce à mes parents m'a permis de terminer un cadeau de naissance pour une toute petite fille... 

Habituellement, pour offrir en cadeau de naissance, je couds des choses utiles, et qui servent longtemps, comme des protèges carnet de santé, ou des guirlandes au prénom du bébé...

Mais cette fois-ci, les doigts me démangeaient de tricoter un tout petit quelque chose pour bébé, qui avait germé au fil de mes pérégrinations sur le net... J'avais en tête un petit cardigan court, presque boléro, top down (c'est à dire, pour les non-initiées, tricoté d'une seule pièce, sans coutures), volanté en bas et aux manches, et avec une étoile dans le dos...

J'ai d'abord passé un grand nombre d'heures sur un premier jet, qui s'est révélé bien trop grand, et trop évasé, sans compter le nombres de fois où j'ai du détricoter plusieurs rangs à cause d'une erreur dans le dessin de l'étoile... J'ai finalement tout recommencé, pour enfin arriver au résultat recherché...!

DSC02023

Et voilà un petit modèle en taille 3 mois, qui se tricote en quelques soirées, sans coutures et, cerise sur le gâteau, avec une seule pelote de 50G! 

J'ai bien pris des notes au fur et à mesure pour pouvoir le refaire, et je les mettrai en ligne prochainement!

DSC01992

Mais au cas où la petite miss n'aie pas dans sa garde-robe quelque chose à assortir à ce petit cardigan, j'ai complété la tenue...

DSC02003

... par une petite barboteuse inspirée du Marie-Claire Idées de juin 2009...

DSC01985

... en remplaçant l'encolure par une encolure au crochet, d'après le tuto de Mamoizelle K, que la monomaniaquerie de Mu m'avait donné fort envie d'essayer...!

DSC01981

Quand je dis "inspirée" par la barboteuse MCI, c'est parce d'une part j'ai modifié l'encolure, mais aussi parce que je n'ai pas eu le courage d'agrandir à l'échelle le minuscule patron proposé sur le magazine... Alors je vous donne mon truc : j'ai utilisé pour les mensurations le patron de la robe d'été Lisa de Petit citron, dessinée en taille 3 mois en largeur, en coupant les côtés droit au lieu de partir en trapèze, et en prenant la taille 1 an en longueur. Ensuite j'ai découpé pour l'entrejambe un demi-cercle de 5 cm de rayon.

DSC02021

Pour les détails, j'ai utilisé du fil Zénith de chez Phildar coloris argent, du coton blanc aspect crépon du marché, et du biais étoilé fait maison à partir d'un tissu acheté à Noël chez Mondial Tissus

Je craque complètement pour cette petite barboteuse...! C'est si mignon sur les bébés je trouve et tellement plus pratique que les robes à cet âge là...! J'espère qu'elle lui ira bien!

 

La suite de l'été risque d'être moins productive... mais j'essaierai de revenir pour le tuto du petit cardigan...!

Et même en vacances, je souhaite continuer à penser dans mes prières à celles d'entre vous qui ont des peines ou des épreuves...

Tout le monde peut prier, il n'est pas nécessaire d'avoir appris, de "savoir faire", de réciter des prières par coeur... On peut parler à Dieu directement, comme on parlerait à un père, à haute voix ou même dans sa tête... Et cela n'a rien à voir avec une "formule magique", quelque chose qui serait un peu surnaturel, ou relèverait de la superstition... La prière c'est une communication réelle avec Dieu, et cette relation m'apporte chaque jour la paix et la joie...

"Quoi que vous demandiez en priant, si vous croyez, vous le recevrez."

Matthieu 21, 22

"Dieu prête attention à la prière du désolé, et il ne méprise pas leur prière."

Psaumes 102,17

05 juin 2012

La pochette attache sucette - le tuto

Quelques images pour transformer une jolie petite trousse berlingot en pochette attache sucette...!

(la plupart d'entre vous n'ont sans doute pas besoins d'explications supplémentaires, mais comme j'ai souvent des questions après coup, je préfère les donner tant que c'est encore frais!)

Pour la réaliser, on a besoin de :

- 2 morceaux de tissus de 10X20 cm (un pour l'extérieur de la pochette et un pour la doublure)

- 1 fermeture éclair de 7 cm (ou une plus grande que l'on recoupe, hein, c'est possible aussi! Parce que moi je récupère toujours les fermeture éclair sur de vieux vêtements ou sac, donc je n'ai jamais la bonne longueur au départ!)

- 35 cm de biais ou de ruban

- 2 paires de pressions résines (mais si on n'en a pas, il y'a plein d'autres moyens de s'en sortir!)

- un clip genre "attache-bretelle"

Je ne vais bien sûr pas recopier ici le magnifique tuto de Une aiguille à l'ouest, qu'il faut suivre scrupuleusement jusqu'à la fin de la première étape... Ensuite :

- on prépare le clip : replier un morceau de 10 cm de long en 2 en le passant dans l'anneau du clip, puis le coudre de chaque côté pour le maintenir en place, et faire un petit ourlet à l'autre extrémité.

DSC01046

- ensuite, suivre les indications du tuto du berlingot en intégrant le clip avant de coudre au centre de la première couture, sur l'endroit de la pochette, comme sur la photo :

DSC01050

- continuer ensuite la couture du berlingot comme indiqué, et après avoir terminé les 2 coutures intérieures, on peut installer une première pression résine femelle sur le morceau de biais qui dépasse à l'intérieur.

DSC01054

- Enfin, il ne reste plus qu'à replier (dans la largeur) et coudre un morceau de biais de 25 cm de long, en faisant 2 petits ourlets à chaque extrémité, et d'installer une pression résine mâle à l'extrémité qui va venir se clipser à l'intérieur de la pochette, et une paire de pression à l'autre bout, pour pouvoir accrocher la sucette...!

(cela fait au final une longueur de 21 cm environ... Il me semble que c'est la longueur moyenne que j'ai vu sur les sites qui vendent des attaches sucette... mais je ne connais pas la longueur réglementaire pour un attache sucette, alors si quelqu'un la connaît et que mon ruban est trop long, je modifierai les mesures...!)

DSC01056

(J'ai mis une pression à l'intérieur pour pouvoir enlever le cordon en cas d'utilisation ultérieure pour autre chose que pour une sucette... mais on peut aussi bien le coudre carrément à l'intérieur! Et on peut aussi choisir de mettre un ruban en boucle à l'autre bout, comme dans la plupart des attaches sucettes du commerce!)

DSC01063

Et voilà !

Comme d'habitude, si vous en faites une, faites-moi signe...!